Assemblée nationale : Me Barthélémy Kéré a remis son rapport à Salif Diallo

mardi 26 juillet 2016 à 23h09min

Après avoir remis, la veille, son rapport de fin de mandat au président du Faso, l’équipe de Me Barthélémy Kéré a été reçue ce mardi 26 juillet 2016 par le président de l’assemblée nationale. Elle lui a remis la copie dudit rapport, conformément à l’article 14 du code électoral.

Assemblée nationale : Me Barthélémy Kéré a remis son rapport à Salif Diallo

Tout comme à Kosyam, les désormais anciens membres de la commission électorale nationale indépendante (CENI) ont remis leur rapport au président de l’assemblée nationale, Salifou Diallo, en application des dispositions du code électoral. C’est donc une obligation légale, que Me Barthélémy Kéré dit accomplir avec un « très grand plaisir car l’assemblée nationale est la base de la construction de la loi au Burkina Faso ».

L’un des éléments importants de ce rapport public, c’est l’atelier national qui a permis aux acteurs de dresser un bilan de capitalisation des acquis et d’identifier les insuffisances du processus électoral. En se basant sur cela, des recommandations ont été formulées étape par étape, depuis le fichier électoral jusqu’à la détermination des différents sièges. Ce, afin que la nouvelle équipe de la CENI ait de la matière pour améliorer le processus électoral. Cette amélioration, selon Me Kéré, ne peut se faire tant que la loi elle-même n’a pas changé. D’où l’importance que la représentation nationale soit destinataire des recommandations.

Le retour à la robe

Arrivé à la tête de l’institution en 2011 suite au décès du président d’alors Moussa Michel Tapsoba, Me Barthélémy Kéré avait placé son quinquennat sous le signe de la communication et de la collégialité. « Nous allons travailler à ce que chacun ait son mot à dire pour le bon fonctionnement de la CENI. On vivra ensemble les difficultés, ensemble on y trouvera les solutions, et on avancera ensemble », avait-t-il dit lors de son élection le 1er aout 2011.

De l’organisation des élections couplées législatives et municipales de 2012, une première au Burkina, à celle des municipales de 2016, en passant par la présidentielle et les législatives de 2015, l’homme et son équipe ont tenu plusieurs rencontres d’information et de concertation avec les hommes politiques, la société civile, les partenaires techniques et financiers. L’innovation majeure introduite par la CENI, c’est la transmission par liaison satellitaire (VSAT) des résultats des élections couplées présidentielle et législatives du 29 novembre 2015.

Depuis le 25 juillet 2016, c’est le journaliste Newton Ahmed Barry qui préside aux destinées de la CENI. Me Barthélémy Kéré reprendra les chemins de son cabinet d’avocat et enfilera bientôt sa robe. Toutefois, il a exprimé sa disponibilité aussi bien pour des organisations nationales qu’internationales.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 juillet 2016 à 02:43, par "Le Coup KO" En réponse à : Le mouvement du Peuple pour le Progrès étend ses branches au-delà de nos frontières

    Continuez seulement à parler de coup "ko" au lieu de chercher à développer notre pays. Votre réveil sera pire douloureusement que celui de Blaise Compaoré. Vous êtes d’ailleurs combien en Allemagne ?
    Si vous n’arrêtez pas cette forme d’arrogance achevée coup "ko" coup "ko" et propser plutôt des solutions de développements au pays, c’est en vain que vous étendrez vos tentacules.
    Je suis d’accord avec vous sur un point : le vote des burkinabè de l’extérieur doit être effectif en 2020. On verra si ces politichiens pourront nous acheter avec des sacs de riz ou des tee-shirts. Je vais même plus loin, les burkinabè de l’extérieur doivent avoir un quota pour être élu à l’Assemblée Nationale burkinabè (circonscription par continent) et des postes dans le gouvernement. ça, ce sera le vrai coup "ko" de la diaspora. Allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet 2016 à 21:15, par Ya mam la Wotto. En réponse à : Assemblée nationale : Me Barthélémy Kéré a remis son rapport à Salif Diallo

    Je verrai bien l’ancien Président de la CENI, Ambassadeur du Burkina Faso à Paris ou à Washington. Ce sera une belle promotion pour ce fidèle serviteur de l’Etat. Qui dit mieux ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2016 à 15:22, par boudson le bombardier filitoxeur En réponse à : Assemblée nationale : Me Barthélémy Kéré a remis son rapport à Salif Diallo

    il faudrait ajouter au rappot de la ceni LES BUREAUX DE VOTE A L’ INTERIIEUR DES CSPS COMME C ’EST LE CAS A BOBO DIOULASSO DANS L ARRONDISSEMENT N°2 AU QUARTIER YEGUERE DU SECTEUR N°10. JE PARLE BIEN DU CSPS D ’ACCART VILLE OU MALADES ACCOMPAGNANTS ÉLECTEURS MEMBRES DE BUREAUX DE VOTE SE CÔTOIENT AU RISQUE DE CONTAMINATIONS ; .A LA NOUVELLE CENI fraichement elu DE CORRIGER LES IMPERFECTIONS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés