Détention de Djibrill Bassolé à la MACA : Les anciens de son parti réclament sa libération

lundi 11 juillet 2016 à 06h34min

Ils voulaient tenir cette rencontre depuis longtemps, mais attendaient selon eux, le verdict de la Cour de justice de la CEDEAO. Ce verdict rendu le 1er juillet 2016, a indiqué que le droit de Djibril Bassolé, notamment celui de choisir librement ses avocats, a été violé et a donc ordonné l’Etat burkinabè à le rétablir. Et ce samedi 9 juillet 2016, au cours d’une conférence de presse organisée à Ouagadougou, l’Union nationale des anciens de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), a réclamé « la libération immédiate de Djibrill Bassolé ».

Détention de Djibrill Bassolé à la MACA : Les anciens de son parti réclament  sa libération

Au moment où une charge supplémentaire « incitation à l’indiscipline » a été notifiée à l’ex ministre des affaires étrangères du Burkina, dans le cadre de l’enquête du coup d’Etat manqué, les militants de la NAFA réclament la libération de Djibrill Bassolé à travers la présente rencontre.

Il s’agissait surtout d’un plaidoyer à l’endroit du gouvernement. « Nous espérons que le président Roch Kaboré nous entend et va écouter avec une oreille attentive le cri de cœur des chefs » a déclaré le président de l’association des chefs coutumiers de la NAFA.

En effet, depuis neuf mois, Djibrill Bassolé est incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction de l’armée (MACA), suite à l’enquête relative au coup d’Etat manqué de septembre 2015. Plusieurs chefs d’inculpation pèsent sur le patron de la NAFA à ce sujet. Pourtant, depuis lors, pas de procès. Pour les militants de la NAFA, cela est tout simplement la preuve que « ceux qui accusent Djibrill Bassolé peinent à trouver des preuves pour le maintenir en prison », a dit Yaméogo Adama, président de l’Union nationale des anciens.

Par ailleurs, se basant sur le verdict de la Cour de justice de la CDEAO, Adama Yaméogo soutient : « Le verdict de la CEDEAO a convaincu tout le monde, même les plus sceptiques, que Djibrill est purement et simplement un prisonnier politique. Les droits de Djibrill ont été intentionnellement et délibérément violés par la justice Burkinabè ».

Faut-il libérer Djibril Bassolé sans procès  ?

A cette question, Adama Yaméogo répond : « On a qu’à faire comme pour les autres ». Et si pour les « autres », il était question d’une liberté provisoire, le responsable des anciens de la Nouvelle alliance du Faso précise : « Même si c’est une liberté provisoire, ce n’est pas un problème. Il n’est pas question qu’on garde quelqu’un, on ne sait ce qu’il a fait et on libère certaines personnes et lui, il reste là, ou on veut qu’il soit malade lui aussi. Si j’ai bien lu, c’est ceux qui sont malades qu’on libère ».

Pour le responsable des anciens de la NAFA, le cas de Djibrill Bassolé se résume finalement à ce proverbe moaga : « Même si tu danses dans l’eau, tes ennemis diront que tu soulèves la poussière », autrement dit, cela consiste à « chercher des poux sur une tête rasée ». Ce présente l’affaire Djibrill Bassolé comme « un règlement de comptes politique qui ne répond à aucune règle juridique ». Ce qui soulève également la question de l’indépendance de la justice, selon Adama Yaméogo, qui invite la justice à assumer pleinement son indépendance.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Messages

  • eh les vieux ???????????????? C’est comment ? ya quoi même ? l’herbe se fait rare juquaaaand les vieux pères demandent de libérer un homo feuillus bandicos. nooon faut attendre le procès. nous savons que ce n’est pas la liberté de Djibi qui vous intéresse mais ces feuilllllllllll............................Nous s’amuser

  • Voilà nous allons vers un état bananière . L’héritage de la transition en collision avec certains ténors du MPP est et sera tres lourd à gérer . Tout le monde sait que les nouvelles preuves contre Bassolet arrivées après le bouclage de l’instruction sont purement politique et non judiciaire . Quand l’incivisme et sa sœur "la mal gouvernance " dirigent une nation , la joie du peuple ne se limite qu’à ses yeux. Je ne suis pas de la NAFA . Mais une logique s’impose à notre justice. Le Binôme " SORO et BASSOLET " est lie par la même affaire , autrement dit ce sont des jumeaux judiciaires. L’un vit en CI et l’autre au BF. Maintenant que les charges sont abandonnés contre celui de la CI , il est naturellement évident qu’il faille libérer le prisonnier du BF car les mêmes causes produisent les mêmes effets . Évitons de faire de Bassolet un Martyrs inutile .

  • C’est toujours permis de rêver mes chers anciens voyeurs obscures. La voie est libre

  • Ayez patience les anciens, avec un président qui s’excuse, sans aucune décision sérieuse et ferme en tant que représentant d’un peuple meurtri par les crimes gratuits et la corruption a ciel ouvert, et qui s’amuse avec les victimes, en libérant ses amis criminels, la liberté de Djibril Bassolé est proche : Après ça sera celle Diendéré Gilbert. Inutile de vous ridiculisez, tout ce qui a été fait courageusement par la transition sera enterré par le président Roch Kaboré, et personne ne saura le motif de cette vengeance. Pourtant grâce à la victoire du peuple et sa jeunesse, suivie de la persévérance d’une transition sur une dynamite, il y a eu une élection apaisée dont Roch Kaboré est pu devenir président.

  • Moi aussi je vais manifester pour obtenir la libération de tous les assassins, voleurs, violeurs, criminels de grands chemins, détourneurs de fonds publics, pédophiles, psychopathes du pays, etc.
    Arrêtez la comédie ! Un putschiste coupable de la mort de dizaines de personnes innocentes que la justice détient et des pseudo anciens demandent sa libération. S’il faut une autre revolution nous la ferons ! arrêtez d’amuser la galérie. tous des mangeurs pourris avec leurs bonnets de chefaillons !

  • Faut-il libérer Djibrill Yipène ? Oui, Il faut bien le libérer. Que fait-il à la MACA ? Sa place est chez lui, parmi les siens. Son inculpation se base, sauf erreur, sur les écoutes enregistrées légalement par le gouvernement de la transition entre lui et Soro Guillaume. La justice à deux vitesse que nous vivons actuellement au Burkina des RSS, a disculpé son co-conspirateur pour des raisons qui leurs sont propres et qui, on le sait, n’a tout de même rien à avoir avec la justice. Cela étant, il n’y a plus de raison valable pour le détenir encore moins l’accuser de quoi que ce soit car en disculpant Soro, la justice militaire sous la commande de Roch lui-même, pense que la communication enregistrée n’était point si grave que cela ; juste des échanges téléphoniques de tous les jours entre des copains. À ce que je sache, seuls les attardés se communiquent sans interlocuteur. Djirbrill n’est pas attardé, (à moins qu’il le soit devenu entre temps à la MACA) il lui fallait pertinemment un interlocuteur ; il en avait bel et bien un : Soro Guillaume. Soro Guillaume est disculpé, la suite logique exige que Djibril le soit également car, comme vous l’aurez déjà constaté partout au Burkina, l’heure de mettre à mal les acquis de l’insurrection par les RSS a d’ores et déjà sonné. Nous vivons l’ère de la disculpation des amis, de la diabolisation de la transition et de ses leaders, des blanchiments pour des raisons douteuses des proches et des anciens amis de CDP impliqués dans diverses crimes injurieux au bon fonctionnement de notre pays, de l’injustice, de l’affairisme et du clientélisme légendaire et notoire de CDP et enfin, de l’insulte à la mémoire de tous ceux qui ont péri pour la cause de notre patrie dans l’insurrection et pendant le coup de force de l’autre général de carton, Gilbert. Je suis pour qu’on libère de la MACA, ici et maintenant, Djibrill Yipène, lui Général de son état, doit être au front en train de sécuriser notre patrie, et non pas dans une cellule à la MACA.

  • La NAFA, parti des NABA donc ? Le Mogho es t’il au courant de votre parade en bonnet ???
    Vous auriez dû informez le ROI et avoir ses bénédictions ?
    BC disait qu’il n’avait pas de sentiment pour les traitres ? Il n’a pas consulté la CEDEAO avant de liquider certains de ses plus proches ?
    Si aujourd’hui la prison en attendant le procès vous offusque, un set-in à la MACA est la meilleure forme de protestation ?

  • Détention de Djibrill Bassolé à la MACA : Les anciens de son parti réclament sa libération
    un chien sans queue ne peut maninifester sa joue.A un moment critique de notre histoire il etait du mauvais coté de la table.Qu’on libere DJIBRIL BASSOLET et une partie du peuple va gronder..ROCCO joue la carte de la prudence.il n’a pas encore le peuple dans sa poche.....

  • Ne tuez pas Bassolet
    Libéré, il est mort car il a le sang de ces collègues de Samorogouan sur ses mains.
    Mes frères assassinés, votre vengeance et proche.
    Au Nom de Dieu.

  • Des gens au bonnet rouge qui manquent de dignité. Das avides d’argent. En réalité c’est vous qui êtes à la base des maux que connaît le Burkina. Vous avez choisi de bafouer la dignité et l’intégrité pour suivre Blaise. Vous n’avez pas jouer votre rôle de dire la vérité à Blaise et aux politiciens. Et aujourd’hui c’est vous qui vous présentez comme de soi-disant anciens pour réclamer la libération de Djibi. Battez vous plutôt pour qu’on forme une institution de sages à titre consultatif pour vous, pour que vous puissiez entre chefs traditionnels vous épauler pour donner des conseils neutres et intègres aux gouvernants et aux populations.

  • Des gens au bonnet rouge qui manquent de dignité. Das avides d’argent. En réalité c’est vous qui êtes à la base des maux que connaît le Burkina. Vous avez choisi de bafouer la dignité et l’intégrité pour suivre Blaise. Vous n’avez pas jouer votre rôle de dire la vérité à Blaise et aux politiciens. Et aujourd’hui c’est vous qui vous présentez comme de soi-disant anciens pour réclamer la libération de Djibi. Battez vous plutôt pour qu’on forme une institution de sages à titre consultatif pour vous, pour que vous puissiez entre chefs traditionnels vous épauler pour donner des conseils neutres et intègres aux gouvernants et aux populations.

  • Sans rentrer dans le fond du debat, je pense qu’il faut legiferer assez tot sur la participation des chefs en politique. Celui qui veut participer a une activité politique devra laisser ses attributs (bonnets et autres) a la maison avant de sortir.

  • c’est quoi ça cette merde ??? un peu de respect pour les bonnets de chef traditionnel. vous faites des défilés politique en chef traditionnel ? alors que vous ète amané à gérer une population venant de tout partie politique. une autre forme de mandicité !!!

  • c’est plus digne de mandier boite rouge à la main qu’avec un bonnet rouge sur la tête.

  • Il me semble que bon nombre de nos compatriotes confondent le cas de Soro dans le cadre du coup d’état manqué. La justice burkinabè n’a pas disculpé Soro. Elle demande simplement à la RCI de le poursuivre.

    Les écoutes téléphoniques sont bel et bien légales car il s’agit de la sûreté de l’état émanant du renseignement. Quel est ce pays au monde qui ne pratique pas d’écoute téléphonique ?

    Quand je lis Newton (NAB) qui met en cause les écoutes téléphonique, je me demande les raisons de son entêtement.

    Il se susurre que les pays du Golfe réclament la libération de Bassolet avant de décaisser un quelconque fonds pour le Burkina.

    On voit comment le puzzle se met en place dans la diabolisation de la transition en générale et de Zida en particulier.

  • Tout ce que je sais ,est que la vérité poindra un jour .Les anciens de la NAFA déraillent comme certains koglwéogo !
    Rentez dans les rangs du Burkindliim avant que vous ne soyez jetés en pâture .Vous insistez sur l’indépendance de la justice pour accorder ne serait ce qu’une liberté provisoire à Bassolé ,au même moment vous fustigez le fait que certains détenus liés à la même affaire aient la liberté provisoire par la même justice ! allez y comprendre ! Certainement que la justice a ses raisons .
    Quelqu’un la souligné plus haut , il est vraiment temps que les bonnets rouges ne prennent plus partie publiquement pour un parti politique, voyez l’exemple du moro Naba qui reçoit qui le veut en prodiguant ses conseils à toute occasion pour que l’unité du pays soit préservée.

  • Qu’on arrête d’instrumentaliser les Responsables Coutumiers à guise et ce pour n’importe quoi. On le sait, ils sont de nature magnanimes. De par leurs positions, ils se doivent de tolérance, de pardon et surtout de rassemblement des populations dans leurs contrées respectives et plus généralement, du pays. Mais doit-on les utiliser comme des papiers de toilette ? Je dis non car, autant ils se doivent de pardonner et rassembler, ils doivent aussi être justes et surtout de Justice. Si actions du genre doivent être par eux engagées et menées, elles se devront d’être collectives (les Coutumiers sont bien organisés et structurés) et discrètes pour être efficaces. Pas de cette manière avec trompêtes. Du Gl. Bassolé, s’il est vraiment objectif, il devra par les moyens adaptés qu’il connait très bien, présenter ses excuses et demander pardon au peuple pour ce qu’il a commis ou pour ce qu’on lui reproche ; sachant le peuple burkinabé tolérant et magnanime au lieu de rester dans cette organisation "politico-politicienne" qui n’aura aucune chance d’aboutir. Incompris, je serai de la part de ceux qui refusent d’ouvrir les yeux, traité de tous les noms d’oiseaux, mais j’insiste et j’assume car c’est la seule solution possible actuellement pour son cas bien précis. Mais Mr. Bassolé, s’il analyse assez bien ma suggestion, il comprendra mieux les choses. Aujourd’hui, c’est lui qui se trouve sans liberté dans un cachot du type où il a jadis envoyé des gens. Ceux qui braillent eux, sont chez eux tranquilles sans soucis aucun. Ya ko mon frère !

  • Prrrrrrrrrrrrr !!!! On a vu ici les Tontons et les Tanties de Blaise ; mais il est où ? En tant que bonnet rouge, vous auriez pu sortir pour défendre la cause des martyrs. Hélas !!!!

  • Pour moi ils ont manqué la bonne voie à suivre. La tradition (une concertation entre tous les chefs traditionnels) plutôt que la politique qui donne l’impression que la chefferie traditionnelle se politisent. Ce qui est bien dangereux avec ses risques de polarisation, de clanisme. Imaginez que les chefs traditionnels des autres sensibilités politiques viennent à rejeter cette idée.

  • Heureusement que ce sont les anciens. Votre avenir est derrière vous. Que disent les jeunes de votre parti ? Sont-ils du même avis que vous ?

  • Quand on tuait notre cher Norbert Zongo, David Ouédraogo , qu’est ce que la CEDEAO a dit ? Donc mes chers anciens, Laisser nous régler nos problèmes. Ahhhhhhhhhhh !!!!!!!!!! si la honte pouvait tuer........ Ce sont aussi des papas des gens comme ça ??????????? Vraimeeeeeeeeeeeeeent c’est pas la peine.

  • Ce dossier devient vraiment ridicule à la fin.
    Comme un virulent "ennemi" de BASSOLE l’a laché une fois : la faute de BASSOLE c’est de n’avoir pas voulu attendre 2020.
    En fait tout est est là, il est coupable d’avoir voulu se présenter à l’élection présidentielle de 2015, devant son propre peuple ! C’est dingue tout ça !
    Ok, c’est compris, laissez le rentrer chez lui maintenant.
    HB

  • Et ceux que les RSP et djihadistes ont éliminer, demandez à ce que Djibril les libère aussi. Ils ont aussi droit à ne ce reste qu’une liberté provisoire !

  • Pas la peine de se presser tout le monde va ètre liberer et mème blaise va revenir.En tout cas ,ce n’est rock qui va faire une quelconque justice pour les crimes passés, il n’est pas là pour ça ouvrez l’oeil

  • Internaute 2, tout le monde n’a pas les mêmes chances dans la vie. Même pour les jumeaux dont vous faites allusion, ce n’est pas du tout évident, car les jumeaux ne meurent pas le même jour. Bassolé ne peut donc pas avoir les mêmes chances que Soro, fussent-ils jumeaux.

    Sachez par exemple que Judas était disciple du Christ. Que pensez-vous de son sort ? Pouvez-vous faire un plaidoyer pour lui ? Puisqu’il n’a fait qu’indiquer où se cachait son Maître. Et en la matière, les Saintes Écritures le disculpe.

    Ne croyez pas que Bassolé est condamné à jamais. Il pourra se défendre sans problème. Il a les compétences pour cela, et il a beaucoup d’avocats pour cela. Vous oublié aussi que Bassolé a été juge TPR, ce n’est pas rien.

  • De la décision de la CEDEAO de permettre à Bassolet (Lingot d’Or) de choisir ses avocats à exiger sa libération par les vieux (qui devraient être des sages, en principe), il y a des étapes qui ont été brulées.
    Les vieux ! Soyez heureux qui Blaise Compaoré, Diendéré, Bassolet et autres aient été neutralisés. Savez vous comment ce groupe résolvait les cas de ce genre ? En moins de 5 à 6 heures, tous étaient exécutés. Demandez au commandant Lingani B. Jean Baptiste, capitaines Zongo Henri, capitaine Koundaba, adjudant Gnégné et tous les autres qui ont perdu la vie sans jugement. Y avait t il des avocats au Faso ? Pourtant oui.
    Faites votre travail de politiciens mais laissez la justice faire son travail pour ne pas mélanger chou et chèvres.

  • A vrai dire, Djibril doit être libéré !

    Si l’on refuse de poursuivre Blaise, Soro, François, etc., on devrait sans discussion même libérer Djibril et même Djendjéré.

    J’ai trop honte de mon pays. Même nos arrières petits enfants ne verront pas le début du développement tant que nos responsables seront toujours soucieux d’eux-mêmes et non pas de la Communauté burkinabè entière !
    Dommage que tu ne sois plus là Thomas SANKARA !

  • Haaaaaa ! Vous aussi vous n avez pas fait de bruit pour les martyrs et vous sortez pour D Y Bassolet quelle honte on va regler votre compte.

  • De toute façon c’est indéniable le RSS fera libérer Djibrill car ce sont des oiseaux du même plumage. Il est aussi indéniable qu’ils seront eux même balayer afin de parfaire la révolution. Ce n’est qu’une question de time.
    Wait and See

  • Un minimum de sérieux !!!Entres- autres raisons de libérer DJIBRIL Bassolet, ses thuriféraires évoquent la levée du mandat d’arrêt contre Guillaume Soro.
    Raisonnons un peu : tu es victime de vol de la part de 2 personnes, le premier arrive à s’échapper du fait de son endurance(sa taille ,sa course de vitesse) et tu arrives à neutraliser le second qui n’a pas les mêmes performances. A la fin, des individus te demandent de libérer celui qui est tombé dans tes filets sous prétexte que tu as laissé filer le premier ?

  • Pour les vrais intellectuels et les professionnels de la justice ces échanges téléphoniques sont certes réels s mais la question demeure dans la façon dont elles ont été recueillies et enregistrée. La difficulté de poursuite réside donc dans la forme parce qu’ayant été enregistrées par un circuit hors officiel et n’ayant pas préalablement été autorisés par un service comptent : Toute choses contraire aux règles universelles du DROIT. Donc les avisé en matière de justice y compris les magistrats militaires savent que la question de la forme sera un argument de taille a la faveur de BASSOLET. Alors pour quoi persister à le détenir aussi longtemps pour rien dans une « illégalité » au regard des délais prolongés. Il est donc tant que la justice décide de le libérer tout comme ceux qui l’ont été, soit passer dans l’immédiat au procès pour en finir avec cette question car le Burkina doit avancer dans ses programmes de la bonne gouvernance.

  • Au lieu de réclamer sa libération est ce que c’est pas mieux de mander l ’accélération de son procès comme vous les hommes au bonnet vous croyez en innocence.

  • Présidentielle, législative et municipale ; la boucle est bouclée. Libérer le en attendant de trouver un autre motif pour 2020. La révolution est une roue qui tourne. A bon entendeur...

  • Certe il ya eu coup d’état et il y a mort d homme, mais je crois que le pays doit avancé.Cela fait 9 mois BASSOLE est en prison soit on le juge soit on le libère c est vrai il n est pas indispensable mais il peux travailler pour le que son pays tout de même

  • Il faut inculper ces bonnets rouge pour complicité de participation à la déstabilisation du pays. La meilleure façons pour eux de retrouver leur Djibi, c’est de les coffrer à la MACA. Quand le tube-digestivisme nous tiens. Mdrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  • Il est grand temps que ses bonnets Rouges rentrent aux bercails aleur Place. Nous sommes pas dans un royaume. Mais dans une republique et un Etat de droit pour tous que l ancien regime nous avaient monopliser pour nous imposer ses sa dictaure.

    Souuposon que le coup d Etat de Diendere avait recu. Quel etait le sort des dirigeants de la transition aujourdhui ? Le cimentire de Gouguin et de Tanguin serait leur sejour eternel.

    Laissez la justice faire son travail obstruction d aucune sorte. Vous n etes pas l avenir de cette nation. Quand Blaise Comaore Tuait et emprisonnait en planta des faux temoignages et autres speculatives preuves pour assomer a mort tous traitres comme il se faisait loi pour leur sort.

    Aujourdhui la donne a changer, et nos attendrent toujours une justice pleine et resolue. Et non manipulee par des bonnets rouges politisee.

    Meme si la reconcialtion doit se faire dans l avenir, il faudrait que justice soit faite d abord.
    Prenez Guillaume Soro comme exemple de Grace, est de se moquer de ce peuple que vous senser representer traditionnellement.

  • Vraiment................!
    Franchement, au Burkina Faso, on aura tout vu : avec l’argent on peut ramasser des gens comme on veut même jusqu’au Naba, pardon baNa ( fini) ; car vous êtes fini.
    Du n’importe quoi ! ! !.
    Allons seulement. C’a va nous entendre tous ici ! tôt ou tard................................

  • Vous savez, et si on refléchissait un peu ? Les chefs du RSP, Diendéré, Kiéré, qui étaient au commande dans les tueries des 30 et 31 octobre 2014 n’étaient pas inquiétés avant le coup d’Etat. Luc Adolphe TIAO qui a demandé qu’on tire sur les gens, Jérome BOUGMA ministre de la sécurité, etc sont tous à l’aise actuellement. François COMPAORE qui a traité le larlé de "ni yaalga", Assimi KOUANDA etc, sautent tranquilement le champagne actuellement. Pourquoi c’est BASSOLE que vous torturez ? Croyez vous que c’est pour une histoire d’écoutes téléphoniques illégales et non authentiques ? Laissez moi rigoler ! Le drame dans cette affaire est que beaucoup sont assis sur leur intelligence et suivent moutonnement le MPP. Les Etats Unis ont mis Angela Merkel sous écoute et quand elle a su, les EU lui ont demandé pardon ! Pourquoi ? Parce que c’est illégal et stupide et une atteinte à la liberté des individus !
    Libérez BASSOLE !

  • Quelle justice de la CEDEAO ??????? Ils n’ont qu’à commencer par le dossier Sankara. Nous savons tous que Blaise à placer ces homme là bas. Même Kadré Desiré a supporter les putschistes.

  • Vraiment, c’est dommage qu’à des rencontres politiques, on soit devant des chefs coutumiers en bonnets rouges qui sont censés représenter toutes les populations de leur territoire respectif.Que le gouvernement essaie de voir pour que les chefs coutumiers se mettent à l’écart des affaires politiques.
    Je souhaite qu’ils prennent l’exemple sur le Moro Naba. Ainsi, ils pourront être respectés et jouer pleinement leur rôle de rassembleur.

  • Nafa boy , Angela Merkel n’est pas une compatriote américaine , et même là n’empêche qu’en situation de trouble on puisse mettre sous écoute certaines personnes susceptibles de travailler à semer le trouble dans un pays.
    Chez nous ici au Faso là ,on ne parle plus de la légalité de ces écoutes mais plutôt de leur authenticité , et la aussi on attendra le jugement pour être situé.

  • Les Papys plaidez pour tous ceux qui sont dans les prisons depuis des années et qui attendent juste d’être auditionnés ! DYB peut attendre surtout qu’il est dans une prison 5 etoiles ! Évoluons en FIFO et non en LIFO !

  • Je me demande si ces bonnets rougse prennent la mesure de ce qu’ils font. Quand ils se rendront compte que les jeunes generations n’ont plus de respect pour eux, ils diront que le monde est gâté. Comment des chefs, au lieu de suivre l’exemple du mogho et du larlé vont demander à rock d’intrumentaliser la justice alors que tout le peuple lutte pour son independence, quand une affaire aussi grave que le terrorisme est en cause et que sans preuvre ils demandent de libérer un preseumé coupable, c’est grave. Le Burkina est vraiment dans une situation très difficile.

  • Les avocats du diable ;c’est bien ; chacun a son travail !

  • Ne vous inquiétez pas pour des bonnets téléfabriqués en Asie ! C’est pas du coton mais du toque et on connait les bailleurs ! C’est une commande pour l’occasion ! Que la chefferie traditionnelle ai le courage de s’auto-extraire de la politicaille ! Mélégué MT, pardon ! La morale a foutu le camp au pays des hommes intègres !

  • Faites libérer Djibril Bassolet et vous verrez la suite !

  • ON N’A PAS VU CES CHEFS EXPRIMER LEUR COMPASSION POUR LES MARTYRS DE L’INSURRECTION ET DU PUTCH !!!
    CHEFS MANGEURS CORROMPUS !!! A BAS !!!
    Comment voulez-vous qu’on vous respecte !!! on ne veut plus voir ces fleurs de néré dits bonnets rouges de chefs à la télé !!!! Ils sont disgracieux

  • jugez enfin ces putschistes.Seule la justice peut nous situer sur l’implication de chacun donc allons au procès pour que les âmes de nos martyrs puissent enfin reposer en paix.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés