Le maire de la commune de Ouagadougou était chez le Mogho Naaba

samedi 9 juillet 2016 à 00h10min

Armand Béouindé, le nouveau maire de la commune de Ouaga est allé présenter l’exécutif du nouveau conseil municipal de la ville de Ouaga à sa majesté le Mogho Naaba Baongho ce vendredi 8 juillet 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le maire de la commune de Ouagadougou était chez le Mogho Naaba

Après avoir été porté à la tête de la commune de Ouaga, Armand Béouindé est conscient de l’immense tâche qui l’attend. Raison pour laquelle, pour accomplir la mission qui leur a été assignée, le nouveau maire et ses collaborateurs nouvellement élus, « novices dans la gestion de la cité », sont allés auprès au chef suprême des mossé pour recevoir bénédictions et conseils.

« Ouagadougou a cette particularité d’être le royaume des mossé. Au-dessus de ce royaume, nous avons le Mogho Naaba qui est le dépositaire de nos valeurs culturelles et traditionnelles. En tant qu’élus de la ville, il fallait venir se présenter à lui, demander ses bénédictions et ses conseils parce que la gestion d’une ville passe par toutes ses composantes », a indiqué Armand Béouindé.

Au nouveau maire et à l’ensemble de ses collaborateurs, le Mogho Naaba a adressé des messages de félicitations et leur a prodigué des conseils. « Il nous a garanti que sa porte reste ouverte pour tout conseil, toute sollicitation à son égard », a conclu le nouveau bourgmestre de la capitale.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 juillet 2016 à 01:42
    En réponse à : Le maire de la commune de Ouagadougou était chez le Mogho Naaba

    On dit souvent que ce sont les meilleurs d’entre nous qui partent les premiers.
    Votre grand-frère Christophe, paix à son âme, un étudiant engagé, un révolutionnaire convaincu. Assassiné malheureusement sous la révolution par les mêmes qui se sont révélés le 15 octobre 1987 pour finir le travail. Même s’il avait survécu, Christophe aurait certainement subi le même sort que Valère Somé, Dabo, Sessouma et d’autres.
    A un Tribunal Populaire de la Révolution dont il était membre, il avait posé des questions très pertinentes qui avaient anéanti Feu Gérard Kango.
    Si les Christophe avaient eu la vie longue, le Burkina ne serait certainement pas là où il est aujourd’hui.
    Quel gâchis !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2016 à 09:26, par Le Vigilant !
    En réponse à : Le maire de la commune de Ouagadougou était chez le Mogho Naaba

    C’est une bonne chose d’aller saluer le chef des mossé. Mais ta majorité est entrain de s’effriter avec le départ annoncé de l’ODT. Pourtant rien ne vous coûtait de céder cette maire à vos ex partenaire de l’ODT. La mairie sera maintenant dans l’opposition par votre manque de clairvoyance . Ça commence mal Mr le Maire

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2016 à 10:01, par nabiga-01
    En réponse à : Le maire de la commune de Ouagadougou était chez le Mogho Naaba

    Tous en Faso Danfani. Félicitation, car c´est de là que partira le Burkina émergeant. On ne pouvait pas débuter notre vraie marche vers un Burkina autonome et prospère parce que nous n´avions pas compris que la cottonade que nos tisserands produisent est le fondement du dévéloppement. Mahatma Gahndi a pu chasser les anglais en apprenant à son peuple qu´il doit s´habiller lui-même. La fripperie venant du port de Lomé est le premier frein au décollage économique (même si certains pensent que les européens nous font du bien en déversant cette poubelle dans nos pays). C´est à nous et à nos gouvernants d´ouvrir nos yeux pour ne plus accepter ce genre de produits sur le marché africain. Si vous voulez exporter vos produits vers les autres pays, mêmes neufs, vous avez bien de difficultés pour le faire. Mais de l´autre côté vous êtes heureux quand on vous envoit les habits usés. Quelle ironie ! Webmaster, merci de laisser passer

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2016 à 23:31, par Brahma
    En réponse à : Le maire de la commune de Ouagadougou était chez le Mogho Naaba

    J’ai un grand respect pour le Mogho Naama. C’est pourquoi je voudrais l’avertir de songer de plus en plus à prendre ses distances avec les politiciens qui veulent "manger mélanger" avec lui.

    Tout politique aujourd’hui va chez le Mogho Naaba, qu’il cherche "conseil". Le Naaba n’est pas un politique de la république à ce que je chasse, pour savoir comment gérer les affaires publiques. Et puis, si le maire sait qu’il n’est pas prêt, pourquoi briguer la mairie, si vous ne savez pas comment gérer ? Dans ce cas, donnez ça au Naaba en même temps, c’est mieux.

    Je repète, le Naaba n’a pas compétence pour les affaires de l’Etat. Les hommes politiques sont responsables devant le peuple. Donc, il faut éviter que demain ils disent que c’est le Naaba qui a donné tel ou tel "conseil".

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2016 à 11:18, par ka
    En réponse à : Le maire de la commune de Ouagadougou était chez le Mogho Naaba

    La culture est la seule valeur pour identifier tout un peuple et son pays. Et ceux qui sont les porteurs de ses valeurs culturels sont nos chefs coutumiers, dont leurs continuités des coutumes de l’ancêtre au grand-père, allant au père en fils, restent une référence de notre jeune démocratie et même de sa laïcité. Que Dieu tout puissant protège le MOOGO NAABA, et tant d’autres chefs coutumiers, arbitres de nos valeurs culturels.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés