Sit in des travailleurs des impôts de Bobo : Les militants se sont rassemblés au gouvernorat

lundi 4 juillet 2016 à 23h37min

Le Syndicat National des Agents des Impôts et des Domaines (SNAID), a appelé à un sit-in les 04 et 05 juillet 2016 pour de meilleures conditions de travail. A Bobo- Dioulasso, les militants se sont retrouvés au gouvernorat pour la manifestation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sit in des travailleurs des impôts de Bobo : Les militants se sont rassemblés au gouvernorat

Pour le Secrétaire Général de la section du Houet du SNAID Boukary Bandaogo, le choix du gouvernorat n’est pas fortuit. « La section Houet regroupe plusieurs services, notamment la direction des moyennes entreprises, la direction régionale et la direction du guichet unique qui ont toutes rang de Direction régionale, raison pour laquelle nous nous sommes retrouvés au sein du gouvernorat et le choix du gouvernorat, c’est parce que nous avons un message à remettre au gouverneur qui est le représentant du chef de l’Etat au niveau de la région, donc il est sensé être informé des préoccupations des travailleurs au niveau de la région ».

La mobilisation des agents des impôts et des domaines était forte devant le gouvernorat pour marquer le sit in. Et pour les manifestants, ce mot d’ordre vise à exiger de nouveau de la Direction Générale des Impôts et du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement :

- L’arrêt du dilatoire avec les travailleurs à travers leur organisation syndicale ;
- La non remise en cause de leurs acquis ;
- Le paiement sans délais de la PR du 4ème trimestre 2015 ;
- La transparence dans le traitement des motivations financières ;
- La relocalisation sans délais de tous les services actuellement sans bâtiments (BV-C) ou dans des bâtiments délabrés (DPI à Boromo, Pouytenga, Manga, Diébougou, Cadastre Ouaga, …) ;
- L’adoption d’un plan d’investissement à court et moyen termes de la DGI ;
- L’arrêt des affectations et nominations arbitraires et le respect du plan de carrière en attendant sa relecture consensuelle ;
- Le traitement diligent de la plateforme revendicative !

Cliquez ici pour lire la suite sur regions.lefaso.net

Romuald DOFIN pour lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 juillet 2016 à 09:17, par Citizen
    En réponse à : Sit in des travailleurs des impôts de Bobo : Les militants se sont rassemblés au gouvernorat

    Un Etat trop faible pour marquer sa poigne. Un Etat avec des responsables baignant dans un luxe insultant et avec pour leitmotiv ’’le Burkina est très pauvre pour résoudre les préoccupations même légitimes des Burkinabé ". Et également avec aucun esprit de sacrifice, de patriotisme vrai et compassion de la part de nos dirigeants actuels. Léguez vos milliards au trésor public (il ne serait-ce le quart de vos fortunes) et beaucoup de situation vont se décanter. Feu le Président Thomas SANKARA le faisait. Prenez son exemple car il a aimé le Burkina et l’Homme burkinabé.
    Pour terminer, je dirai que le problème au Burkina réside dans l’inégalité et l’injustice sociale ; cette dernière corollaire de l’impunité. Résolvez cela, chères autorités ou efforçons, chers citoyens burkinabé, nos autorités à résoudre cela, et tout ira pour le mieux pour chaque burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:46, par Levillageois
    En réponse à : Sit in des travailleurs des impôts de Bobo : Les militants se sont rassemblés au gouvernorat

    Sit in ? depuis quand ces fonctionnaire corrompus sont satanding in même ? ils sont tous les jours assis à ne rien faire de toutes les manières et quand ils sont debout c’est pour aller piller les commerçants et l’Etat à leur propre profit. Quittez

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 12:44, par ocm
    En réponse à : Sit in des travailleurs des impôts de Bobo : Les militants se sont rassemblés au gouvernorat

    Bonjour les amis des impôts,

    Merci pour révéler aux yeux du monde la limite de vos intentions personnelles et irresponsables. C’est bien de défendre ses droits, mais soyez juste et raisonnable dans vos revendications. Privilégiez la négociation car en bon gestionnaires connaissant les réalités de notre pays, vous êtres les mieux placés pour nous dire ce que coûte la réalisation des infrastructures (bureaux) en terme de temps et de moyens financiers. Nous savons aussi toutes vos raquettes et corruptions auprès des commerçants analphabètes et autres acteurs économiques. Alors, le faso nous appartient tous. Oubliez vous seuls ventre et mettons les intérêts de notre pays au premier rang en essayant de construire une économie harmonieux et durable pour le bonheur de tous les burkinabé.
    Le fond commun doit être revu au profit de tous les fonctionnaires de l’Etat car si vous êtes malade, le médecin vous soigne. Ils sont aussi fonctionnaires de l’Etat et ont droit à ce fond commun.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 13:51, par Lionceau
    En réponse à : Sit in des travailleurs des impôts de Bobo : Les militants se sont rassemblés au gouvernorat

    Ha-ha rigolons un peu !

    Mme Le ministre, il y a mes dôgô qui ont fini au campus, il y en a qui ont BEPC, BAC aussi et qui cherchent travail !

    Il faut voir. Si certains de tes gars sont déjà rassasiés, il faut les libérer et voir le cas de mes dôgô là ...

    Parce qu’il y a des gens là, quand leur ventre est plein, ils veulent maintenant que ça atteigne leurs gorges.

    Il y en a aussi qui ont oublié qu’ils ont fait l’école sous des hangars dans la Gnangnan profonde, sous le soleil et la pluie et aussi que leurs oncles et cousins sont restés là-bas et cherchent seulement nivaquine pour sauver leurs enfants du palu. Lol

    D’autres aussi pensent que l’argent que nous on cotise pour payer un sac de riz, un sac de maïs, l’eau et puis un peu de poisson sec pour faire à manger pour tout le monde là, c’est pour eux seuls. Ils veulent prendre cet argent pour mettre plaques solaire chez eux et pouvoir dormir sous climatiseur quand le courant coupe.

    Donc Mme Le ministre pardon , il faut voir le cas de mes dôgô là SVP

    Kôrô Yamyélé et Tonton Ka avaient essayés de les aider sous la révolution avec Thom Sank. Mais l’autre là, le mauvais garçon qui est parti maintenant en Côte d’ivoire là, les a coupé LES PIEDS AVEC L’HERBE. Maintenant le Kôrô Yamyélé et le vieux Ka conseillent les poussins sur lefasonet.

    Kôrô Yamyélé et Tonton Ka } , Pardon il faut conseiller le ministre comme vous conseillez les jeunes poussins. Il ne faut écrire sur lefasonet deh ! Il faut aller la voir parce que là là c’est sérieux. C’est pas affaire de qui a tué un mouton pour le ramadan passé passé passé passé ... mais affaire de qui pourra tué au moins un coquelet le ramadan prochain Lol !

    Plus sérieusement. On en rit mais il faut plutôt en pleurer. Si nous ne nous mettons pas au sérieux, nous allons sérieusement nous enfoncez.

    Lionceau poussin de Tonton Ka

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés