Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

lundi 4 juillet 2016 à 23h40min

La construction de l’échangeur du Nord de la ville de Ouagadougou fait plus d’un heureux du côté des riverains situés dans la zone commerciale, de part et d’autres de la nationale n° 2. Toutefois, ceux-ci déplorent "le manque d’information sur le planning des travaux, les voies qui seront fermées à la circulation et un quelconque dédommagement des occupants concernés". A l’issue d’une rencontre tenue avec l’entreprise AGEIM en charge de la mission de contrôle, des riverains ont dressé une liste de préoccupations qu’ils comptent adresser au chef de la mission de contrôle.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

Selon Dr Ablassé Ouangraoua, l’un des porte-paroles des riverains que nous avons rencontré ce lundi 4 juillet 2016, les commerçants étaient confus après le passage d’une équipe de AGEIM quelques jours avant que la route ne soit partiellement barrée. A la recherche de plus d’informations, une quarantaine de personnes se sont rendues au quartier général de l’entreprise Sogea Satom, chargée de réaliser les travaux de l’échangeur. Là, une délégation de cinq personnes a été reçue, selon Dr Ouangraoua, par le chargé des déguerpissements et indemnisations.

Par la suite, ce dernier a orienté la délégation chez le premier responsable de l’entreprise Sogea Satom. Celui-ci aurait exprimé son étonnement car le problème soulevé par les riverains devrait être traité bien avant l’arrivée de l’entreprise au Burkina Faso.

De Sogea Satom, les riverains se sont déportés finalement au bureau de Issiaka Zyo de AGEIM. Réceptif, leur interlocuteur décide, avec son équipe, de se prêter aux préoccupations de ses hôtes le vendredi 29 juin au quartier Tampouy.

Quelles sont ces doléances ?

Les riverains demandent un délai de six mois avant la fermeture totale de la voie, conformément aux dispositions prévues par la loi. Parallèlement, ils demandent un accompagnement afin de leur permettre de s’installer "provisoirement" ailleurs et gérer la question des redevances sur les factures d’eau et d’électricité qu’occasionnerait un quelconque déguerpissement.

Aussi, à en croire Dr Ablassé Ouangraoua, près de 90% des riverains sont en location et tous payent les impots. Depuis le début des travaux, ils disent avoir constaté une baisse conséquente de l’activité commerciale. Et pour joindre les deux bouts, certains ont contracté des prêts. Face à cela, les personnes concernées souhaitent une aide pour honorer les engagements pris auprès des banques.

Adressées au chef de la mission de contrôle AGEIM, ces préoccupations devraient être transmises ce lundi 4 juillet, à en croire Ablassé Ouangraoua. La réaction de l’entreprise déterminera la suite des actions, nous a-t-on fait savoir.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 juillet 2016 à 17:31, par SOME
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Le burkina n’a pas encore besoin de cela : le pays ne se limite seulement a ouaga où il faut ameliorer les conditions de vie. Cela va entrainer l’exode rural : encore plus de monde converger vers les villes et produire encore plus de misere et de delinquance. Ce qui est normal car dans les villages, ils n’ont ni eau, ni electricité meme pas une nivaquine dans les centres de sante. Il faut etre dans une ville pour esperer pretendre a beneficier du developpement du pays. Combien d’appareil de radio on aurait pu installer pour soigner mieux les populations ? combien d’ecoles pour mieux preparer les enfants à ce monde ?
    Ces echangeurs sont pour le bien etre de ceux qui ont les moyens de rouler en 4x4 climatisés, etc. C’est l’occasion pour recevoir des pots de vin encore ! restructurez d’abord l’etat, remettez les choses danas le bon ordre, nettoyez l’administration, etc ensuite on lance les grands travaux pour donner du travail aux citoyens.
    Ne sombrez pas dans l’orgueil pour l’orgueil : dire que le burkina est developpé parce qu’il a un echangeur (pour combien de voitures ?). Voyez plus l’avenir du pays et les besoins reels des populations plutôt q’ecouter les conseils interesses de ceux qui veulent des marches et des dessous de table..
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 17:58, par watt
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Je ne sais pas comment et quand allons sortir de notre sous-developement. C’est dommage de se mesurer aux pays européens alors qu’on n’a rien dans nos caisses. Les villages sont là, pas encore électrifés bien qu’ils sont venus mettre des poteaux, et ce sont des échangeurs qu’on veut construire, comment et pourquoi, on ne sait pas. Vous n’avez vraiment pas besoin de nous expliquer mais sachez seulement que nous n’avons pas besoin de ça maintenant. Créez pour nous des emplois et luttez contre la faim avec ce budget et voyez si nous n’allons pas faire un pas vers le développement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 17:59, par Ya Yaboin
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Je n’arrive pas à comprendre comment un aussi grand projet peut être géré avec autant d’ameuteurisme et de désordre.
    C’est quoi le problème ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 18:46, par Rodrigue
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    On ne peut faire des omelettes sans casser oeufs, demandez aux riverains des autres échangeurs déjà construits y a eu des sacrifices des riverains, acceptez vous aussi pour que ce joyau puisse voir le jours et qui va soulager tous les usagers de cette voie.
    Si on commence à exiger que l état rembourse vos prêts bancaires, paie vos locations, paie vos factures de courant et autres c est de la mauvaise voie, cette route sera profitable à nous les riverains d abord, aidons l état à nous aider,faites un tour dans les quartiers périphériques pour voir la misère des résidents qui pataugent dans la boue après chaque pluie

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 19:19, par Amadoum
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort : VOICI UNE AUTRE LISTE DE MECONTENTS !

    Dans tous les pays du monde, des plus developpes aux plus sous developpes, a des projets de cette nature sont attachees des doleances des personnes directement touchees. En aval du projet, ces doleances sont adressees et sont quelques fois resolues. Ou tout au moins, on fait l’effort de faire semblant !!! Nous voici, a la veille du debut du projet et les riverains semblent etre dans le noir. Pourtant nous savons tous que, bon gre mal gre, cet echangeur du Nord sera realise et rien ne sera fait dans le sens des doleances dont on parle aujourd’hui. Il suffit de TAIRE LA CHOSE un bout de temps et voila, le tour est joue. Un tel comportement dans la realisation d’un projet, quelle que soit son importance, ne cree que des mecontents a qui on aurait du parler. Et ce n’est pas parce que des riverains victimises dans le passe n’ont pas ete ecoutes, qu’une telle pratique doit etre perpetuee. Meme dans le business et pour l’interet du plus grand nombre, la decence humaine n’est pas a exclure.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 07:00, par eliane.
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Pourquoi certaines voies de delestages ne sont toujours pas achevées, celles contournant l,autogare de tampoui ni le terre plein, ni l,éclairage sans oublier un bitume de fortune que les eaux de la pluie emporte déjà,

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 07:22
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Internaute 4, je suis d’accord avec toi. On ne peut avoir le pain et l’argent du pain. Quand on revient d’ Acra, de Lomé, d’Abidjan, de Dakar, ... on crie que c’est des belles villes et bien c’est le prix à payer. Je salue même la société de débuter pleinement ses activités en début des vacances cela permettra à chacun de trouver son raccourci ou sa piste avant la rentrée.
    On avance seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 07:35, par Sidkyèta
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Monsieur SOME vient d’arriver au Faso ? Ou bien c’est parce que c’est à Ouaga ? Les échangeurs ne sont pas pour le prestige. Ceux qui ont déjà été réalisés le prouvent bien !

    Un article de presse ne dit pas tout ! Alors prenons garde de nous engouffrer dans la faille qu’on nous présente : l’échangeur du Nord réglera de nombreux soucis des transporteurs, des malades à évacuer, des travailleurs, des petits commerçants etc. etc.

    Quant à l’amateurisme déjà évoqué par un autre, je pense que ce qui se fait est loin de l’amateurisme. Il faudrait parler d’opportunisme d’une part, et d’incompétence locale de l’autre... Un travail moins superficiel et plus approfondi dans l’enquête nous apprendrait mieux des aspects positifs.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 07:42, par ka
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Ma petite Eliane, qu’est ce qui ce passe ? Toi la grande partisane, tu laisses orpheline la jeunesse du CDP se battre sans défense ? Heureux de te lire, et je confirme ton analyse, même ce matin, en passant par là pour aller au centre, j’ai eu la même pensée que toi. Peut-être ils attendent la fin des travaux pour une profonde rectificative.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 07:46, par phinx
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    le chantier de l’échangeur s’est installé progressivement au vu et au sus de tout le monde,et chacun des riverains savaient que les activités dans la zone allaient être paralyser.en plus lors de la construction des precedants échangeurs chacun a vu comment ça se passe.Je suis pour que vous négocier l’aménagement des voies non encore réaliser mais vos histoires de factures et impôts de grâce laisser nous respirer

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:01, par BOUISIDA
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Merci à SIDKYETA pour ta réponse à SOME et à WATT et à bien d’autres qui sont contre des projets de ce genre. Que chacun reparte dans son village pour ne pas voir ce qui se passe à Ouagadougou. Les échangeurs il n’y aura à Ouagadougou. Si vous voulez ne passer pas là. Quant au docteur défenseur des sans voix qu’il arrête sa comédie et aille faire prévaloir son doctorat ailleurs .

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:04, par excellent
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Bonjour à tous et à toutes,je me sens très frustré en lisant certains des nos internautes qui se plaignent de la construction d’échangeur au lieu de faire ceci ou cela au village.Dans les pays les plus développe de la planète terre il y a aussi des villages donc il va falloir qu’on dépasse ces mentalités de fainéants de dépourvu et adopter le bon sens,arrêtons d’être aigri tout le temps,le développement est avant tout un sacrifice que nous avions l’obligation de faire pour nos enfants et petits enfants,arrêtons donc d’être égoïste.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:41, par Levillageois
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Cette ville qui ne sera jamais belle ni conviviale engloutie inutilement la presque totalité de l’argent de notre pays. Il faut appliquer la décentralisation et arrêter de ramener tout à ouaga et obliger tout le monde à y venir. Il n’ya rien de naturelle dedans, tout est artificielle. Mais tant que ceux qui volent nos deniers publics ont les manettes rien ne va changer. Aucune industrie digne de ce nom, aucun cours d’eau, aucune production alimentaire. Mais c’est eux qui passent le temps a boire à longueur de journée dans une chaleur étouffante agrémenté de mouche et de moustique. De la viande impropre à la consommation et de l’alcool frelaté. Une ville frelatée comme bon nombre de ses habitants.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:43, par eliane.
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Tu sais cher ka c,est une trêve volontaire afin de permettre aux nouveaux anciens élus d,entamer leur mandats dans la quiétude mais à, l,allure où vont les choses, on risque de siffler la fin du délais de grâce. Sois très positif à l,égard du nouveau cdp comme le koro yamyele qui a tout compris, le cdp nouveau dans ses nouveaux habits débarrasser des déchets toxiques jouera sa partition dans la paix et le respect de la loi et de la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:51, par Tamou
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Ni l’État, ni la société ne va rien payer à qui que se soit, soyons sérieux, ce projet à été validé depuis février 2014 ????

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 10:00
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Chers riverains de l’échangeur du Nord, nous vous comprenons mais sachez que nous les riverains de l’échangeur de L’Est avons subi énormement de pertes financières et autres désagréments mais étant donné que ledit échangeur rélève d’un intérêt public général, nous avions pris notre mal en patience et les travaux se sont bien déroulés sans couacs au grand bonheur des Ouagavillois. Donc il faudrait que vous aussi vous mettez l’eau dans votre vin car la construction de cet échangeur n’est pas une caverne d’Ali BABA pour vous et vos familles.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 10:27
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Bonjour a tous et à toutes,
    Aux musulmans, je souhaite bonne fête de ramadan et que leurs prières accompagnent le Faso.

    Voila comment des gens chauffent les cœurs des autres. Vous avez occuper illégalement les espaces publics au détriment des autres et vous aviez fait des profits pendant des années (pourquoi vous et pas nous, parce que vous nous aviez devancer à ouaga ou vous êtes a coté de ces route). Je comprendrais que vous demandiez à l’État de vous appuyer à négocier avec les banques ou les institutions financiers des facilités que de vouloir autres choses.

    L’État aussi gagnerai à faire des attributions provisoires des espaces publics avec des plans d’investissement et d’installation.

    Vivement que le projet se réalise dans les règles de l’art.

    VIVE LE BURKINA FASO
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 12:09
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    L’Etat devra songer à adopter des lois pour ce genre de cas. A force de vouloir négocier avec des groupuscules de personnes on arrivera à la fin provisoire de la construction de cette route sans que la route n’ait effectivement débutée. Cela m’amène ici à dire que l’état doit songer à encadrer les prix de vente de parcelles dans le ville de Ouaga pour éviter ces genres de revendications. Certains sauteront sur moi sans comprendre. Eh bien, lorsque l’Etat voudra entreprendre des réalisations infrastructures structurantes pour un développement économique et que des citoyens devront être relogés il se posera des problèmes d’indemnisation si les évaluations ne sont pas bien faites où si des personnes ont acquis des propriétés sur des fortes spéculations. Indemniser au prix du m² cela ne pourra arranger tous les occupants du site à lever auquel on pourra ajouter une indemnisation pour le bâti. Hors mis les échangeurs, il faudra prévoir les trains, tramway, autoroutes etc. et même des immeubles.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 12:47, par TUUK-SOMDE
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    M. SOME. La construction de l’école de ton village a connu ses opposants. S’ils avaient gagner le combat, tu ne serais pas scolarisé. Nombreux sont les contestataires qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 14:03, par Dire
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    On comprend que le Lefaso.net est entrain de poser son propre problème puisque affecté en partie par les travaux. On peut rien pour vous ! C’est le développement qui l’exige.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 14:35, par Le Bon Citoyen
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Pourquoi les africains refusent que le temps compte ?
    Ce projet d’échangeur à commencer en 2014 avec le lancement des travaux des voies de déviation et de délaissement. Il a été dit que les travaux de l’échangeur démarreront au terme des 10 mois des dits travaux. Vous étiez tous là ? Si c’est en ce moment que vous êtes aller faire des prêts bancaires ou vous aviez payer 1 an de loyer d’avance, c’est de la mauvaise fois.
    Que l’état soit ferme avec ses gens. Les travaux ont démarré depuis plus de 2 ans, et c’est aujourd’hui que vous parler d’attendre 6 mois encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 14:45, par SAD
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Il faut que les gens soient en fin réalistes au Burkina pour sauvegarder l’"intégrité" de notre cher pays. N’oublions pas cette qualité "collée" au Burkinabé est l’oeuvre salvatrice de nos grands et arrières grands parents dont nous avons l’obligation, sinon le devoir de respecter les mémoires. Il faut que nous cessons les revendications incensées que certains transforment meme en exigences. Privilégeons l’interet général car aucune autorité actuellement ne peut tromper encore le peuple, mais le peuple doit également éviter d’etre malhonnette, sauvage ou incivique.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 16:15, par Wendmi
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Tout ce pingpong dénote du manque de vision de la part de nos gouvernants. L’aménagement du territoire sinon l’aménagement urbain se conçoit pour des années. Si l’on ne dispose pas de schéma d’aménagement de la ville sur un horizon de 50 voir 100 ans avec de bonnes projections, on passera le temps à casser, à déguerpir, à indemniser, à reconstruire, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 17:18, par ka
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    Merci Eliane : Mais si tu lis mes interventions je n’épargne, ni la majorité, ni l’opposition pour les objectifs qui vont pour le peuple. Entre toi et moi, est ce que MPP ou CDP nouveau, il y a une différence ? Sauf le M qui change la donne, et la vengeance des uns et des autres à cause des rivalités antécédentes. Pour moi des anciens militants du CDP ont été élu pour cinq ans sur un programme dont 80% de ces objectifs ont été puisé dans ceux de la révolution et ceux des six engagements de 1998 que je soutiens pour un Burkina qui demande de l’émergence transparente. Nous avons cinq ans pour donner nos points de vu positifs ou négatifs, pour un nouveau changement, soit avec les mêmes, ou d’autres personnes. Pour l’instant ma seule préoccupation, et celle de 99% de la population, sont les problèmes des crimes impunis, et celui du coup d’état dont ceux qui assument attende leur jugement, et que la justice patine en jouant avec les coupables et les non coupables. Sans une justice équitable dans le pays des hommes intègres, le nouveau régime ne saura accomplir son programme, et ça sera toujours du patinage sans s’en sortir. Je parle du nouveau CDP pour faire plaisir à la jeunesse de ce parti qui lutte farouchement pour pointer leur nez sur le visage du paysage politique : Si non, je me demande pourquoi un MPP ? La racine du CDP reste la même racine que celle du MPP. La différence de mon ami Körö et moi, c’est que moi depuis 1998 que ça soit dans la presse écrite, et maintenant sur les réseaux sociaux, je me range aux côtés du peuple qui lutte pour la conquête de ses droits naturels, et non pour un parti avec ses responsables qui ne pensent qu’à leur gosier. En parlé de ces personnes, on se ridiculise sans le savoir. Depuis son indépendance, le peuple Burkinabé a su être patient, pardonne, mais un moment venu, se réveille, met leur réveil d’une journée ou deux, sur les voies réservées aux chevaliers de la liberté, comme au 3 Janvier 1966, le 25 Novembre 1980, le 7 Novembre 1982, le 4 Août 1983, les 30 et 31 Octobre 2014. Heureux de te lire ma petite Eliane.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 20:12, par KERE
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    SOME, ta position sur la construction des échangeurs est vraiment démagogique et populiste et n’a pas manqué de ne pas me surprendre. Tu ne changeras pas, dommage ! Comme aucun poste ne t’a été attribué par le mpp malgré ton alliance contre nature ta haine a certainement doublé d’ampleur. A qui la faute ? A la prostitution politique. Il faut goûter voir. KERE.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 23:38, par VIVE KOGOLGWEOGO !!!!
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    soutien totale a SOME,le burkina ne se limite qu’a ouagadougou et en plus que l’etat dedomage les riverains purement et simplement sans conditions.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2016 à 11:09, par SOUGRI
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    humm mm mon pauvre Burkina, on trouve du tout. Il y a d’abord ceux qui ne veulent pas avancer arguant comme quoi y a plus urgent que les échangeurs, ensuite viennent ceux qui pensent qu’il sont les seuls Burkinabés en réclamant des dédommagement qui n’ont pas leur raisons d’être et enfin ceux qui pour un oui ou un non sont prêt à mettre de le feu pour leur intérêt personnel. Mais moi je suis d’un autre genre et je pense que le Burkina doit avancer et Ouagadougou est la capitale et doit ressembler a une capitale. les échangeurs ne sont pas seulement construit pour la beauté de la ville mais surtout pour une question d’utilité. pas de dédommagement aucunes sauf pour ceux dont les habitations seront affectée par la construction de l’échangeur je dis bien les habitations. pour finir je dis a ceux qui sont prêt a bondir sur toute occasion pour semer les troubles de nous laisser avancer car nous perdons énormément de temps pour des futilités.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2016 à 15:46, par SOME
    En réponse à : Construction de l’échangeur du Nord : Des riverains attendent d’être situés sur leur sort

    je reponds a KERE n°25 tu sais, je n’ai pas mis mon intervention pour convaincre qui que ce soit, encore moins toi. Je donne mon point de vue sur la gestion de la chose publique et du vivre ensemble. C’est quoi gouverner ? mais je vois que tu ne peux t’elever a ce niveau...

    Tu trouves que ce que j’avance est demagogique, tant pis pour toi : ce qui est sur, c’est que je ne changerai pas sur certains aspects de mes visions (que tu trouveras demagogiques, desolé pour toi). Chacun a sa vision de ce qu’on appelle developpement, mais pour l’heure je pense que nous sommes tellement aux antipodes l’un de l’autre qu’il ne sert a rien d’argumenter.

    Desolé mais tu ne connais pas mes prises de position : c’est à croire que tu lis mes interventions sur lefaso.net pour la premiere fois ! Tu crois que participer a un forum, c’est attaquer et te defouler, aidé en cela par le fait d’etre seul derriere ton ordinateur et tu te crois investi d’un pouvoir quelconque. Internet donne l’avantage que chacun peut intervenir, des plus timides jusqu’au plus taré, sans avoir honte. Tant mieux !

    Tu ne me fais plus que rire quand tu me traites de prostitué politique : quelle ignorance de ta part ! Au point de me faire plutot avoir pitié de toi. C’est qu’il me semble que tu prends ta prostitution pour le cas de tout le monde. Si j’avais accepté ne serait-ce qu’un minimum, je serais millionnaire aujourd’hui (sinon plus...). Le MPP n’a jamais été ma philosophie politique... Bref tu te trompes entierement ; on se connait dans ce pays ! Mais ne t’inquiete pas : je ne gouterai pas de ce poison là ; va plutot continuer a manger avec ton MPP, puisque tu me dis de gouter voir. tu ne comprends meme pas ce que j’ai ecrit pour t’exciter ainsi.
    SOME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés