Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

dimanche 3 juillet 2016 à 22h51min

Le Syndicat des professionnels des technologies de l’information et de la communication a animé, samedi 2 juillet 2016 à Ouagadougou, un point de presse au cours duquel il a annoncé que les informaticiens observeront un arrêt de travail du 7 au 15 juillet 2016 et du 18 au 22 juillet à 24 heures sur toute l’étendue du territoire national.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

Le Syndicat des professionnels des technologies de l’information et de la communication (SYNPTIC) a déposé sa plateforme revendicative minimale au ministère du développement de l’économie numérique et des postes (MDENP), depuis 2014. Objectif : Tenter de corriger « les torts et injustices subis par le corps des informaticiens depuis sa création en 1997 ». Foi du secrétaire général du SYNPTIC, Salfo Ilboudo.

Ainsi, le 8 février dernier, sur demande d’audience du syndicat, le Ministre recevait le bureau national. « Madame le ministre a reconnu la justesse de nos revendications et à promis de réagir dans quelques jours » a signifié M. Ilboudo. Mais las d’entendre et ne voyant aucune volonté des autorités à résoudre leurs problèmes, les informaticiens ont tenu un sit-in les 25 et 26 avril 2016 au sein du MDENP. Pendant ce sit-in, déplore le SG, « les responsables au MDENP se sont précipités pour informer la presse que sur instruction du Président du Faso, une rencontre avec les informaticiens du ministère en charge des finances et celui de la fonction publique aura lieu le 27 avril 2016 en vue de trouver des solutions à nos revendications ».

Après plusieurs semaines sans une réaction de la part des autorités, les informaticiens, sous la direction du SYNPTIC ont encore organisé un sit-in les 25, 26 et 27 mai derniers, toujours au sein du MDENP. Une énième tentative qui s’est soldée par un échec. C’est ainsi que le SYNPTIC a adressé une lettre ouverte au président du Faso, le 1er juin 2016, pour encore expliquer « les problèmes et les injustices que vivent les informaticiens ». Cependant, malgré toutes ces démarches, les autorités sont toujours restées « muettes » sur les problèmes des informaticiens, a martelé M. Ilboudo. Conséquence, les informaticiens ont observé 48 heures de grèves du 9 au 10 juin 2016 pour une fois de plus exprimer leur mécontentement face « au silence flagrant » des autorités du MDENP et du gouvernement sur leurs préoccupations.

Il dit aussi que contrairement aux autorités qui jouent « aux muets », le SYNPTIC dans sa démarche a toujours opté pour le dialogue. Face à cette situation, le SG a annoncé que les informaticiens observeront un arrêt de travail du jeudi 7 juillet au vendredi 15juillet 2016 et du lundi 18 au vendredi 22 juillet 2016 sur toute l’étendue du territoire national pour réclamer le rétablissement et le rappel de l’indemnité spéciale d’informaticien depuis janvier 2014 ; l’augmentation du taux de l’indemnité spéciale d’informaticien à 200 000 F CFA. Ils réclament également une grille indiciaire pour tous les informaticiens de l’administration publique et leur rattachement au MDENP. Enfin, ils exigent la revalorisation du diplôme d’ingénieur de travaux informatiques en catégorie A2 et un traitement diligent des revendications consignées dans la plateforme minimale.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 juillet 2016 à 06:38, par Le Gouru
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Ce Pouvoir là a chaud seulement. Ce sont les revendications sectorielles qui vont le faire chuter s’il n y prend pas garde.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 09:17
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Bravo, on vous soutient. Au minimum, ils devrait vous recevoir ou vous écrire.
    Dans ces conditions quand les serveurs seront aux arrêts ou les SI attaqués,ils comprendront votre importance.
    A savoir a t-il un fond commun aussi pour les informaticiens ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 09:42, par O2
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    du courage les frères.seul la lutte libère." l’Esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas qu’on s’apitoie sur son sort,il est le seul responsable de ses actes.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 10:40, par ramses
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    les gars du courage ! Arrêtez tous les serveurs et bloquez ainsi toutes les applications qui tournent dessus et on verra s’ils vont tenir une seule journée.... vous imaginez les pertes au niveau du trésor public ?....

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 11:46, par RAMADAN
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    courage !!!courage !!!soutien !!!soutien !!!,si le gouv.pili pambe trouve qu’il est incapable qu’il demissionne,un point,un trait.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 11:52
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    courage les gars !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 12:19
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Vraiment, est ce que les syndicats ont toujours besoin d’en arrivé la pour qu’on les écoutes, Messieurs les membres du gouvernement ? c’est comme la plus part des enfants de nos jours quand ils ne sont pas sages, il faut que tu rougisse l’œil pour qu’ils te prennent au sérieux, c’est vraiment dommage. Soutient à vous les informaticiens.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 16:49, par Rnegos
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Le gouvernement burkinabé , n’a aucune idée sur la sensibilité du secteur informatique. je me demande s’il est sensé lors qu’il passe devant les medias en chantant que les tics sont un moteur de développement . Je vous encourage mes frères informaticiens.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 17:00, par SOS
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Bon courage. Nos autorités gagneraient à traiter la question diligemment quant on connait la place de l’informatique dans notre économie : finances, douanes, tresor, traitement de salaires, communications, et j’en passe.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 17:53, par SOGOSSIRA de Tuiré
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Les policiers on créé leur syndicat ils vont bientôt faire entendre la musique de leur premier album sur le marché. Après l’insurrection c’est le concours à la surenchère par des grèves sauvages pour savoir qui est le plus indispensable et fera plier le pouvoir des 3 fous RSS. Il ne reste que les ministres qui doivent aller en grève pour être payé comme tout travailleur ensuite les députés vont clôturer le bal en grévant pour réclamer les 19% ponctionné sur leurs émoluments par le populiste Salifou DIALLO qui dort sur ces matelas de milliards comme son protégé Guiro avec ses cantines. Quelque part Bongo de Libreville qui se moquait du niveau bas des salaires Burkinabè en disant que " les salaires au Burkina sont des pierdiems " doit se dire enfin ils se réveillent pour revendiquer des vrais salaires.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 18:14, par ocm
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Bonjour les amis,

    Soyons un peu sérieux car une situation qui dure plus de 10 ans ne saurait être résolue en deux ou quatre mois. Certes, l’administration est une continuité mais essayons de dialoguer pour trouver ensemble des solutions possibles justes et réalisables. Combien de fonctionnaires au Burkina gagne 200 000 Frcs comme salaire ?. Tenez compte des réalités de notre budget.Couper les serveurs n’est pas la solution. Ramses n’a pas été aussi idiot.

    Au fait, dans le privé, on peut se faire une fortune incroyable. SVP, tournez-vous vers ce secteur et on vous saurait très brave car vous allez aussi contribuer à créer des emplois. Soyons réalités car le Faso nous appartient tous et tous, nous devons contribuer à le développer que de penser à notre seul ventre qui ne serait jamais rempli.

    Merci de me comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2016 à 23:21, par Rnegos
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Cher ami OCM
    les informaticiens sont réaliste. il réclame simplement la réparation d’une injustice . Aussi tous les informaticiens ne peuvent pas , individuellement créer des sociétés. Aussi s’il arrivait cette situation , sache que l’Etat payera Tres tres cher leurs services , avec tous les risques qui l’accompagne. L’Etat gagnera à accorder une considération sérieuse sur ce secteur . La nouvelle puissante génération des corrompus et de de-tourneurs de fonds publics c’est les informaticiens . ils ont toutes les cartes possible à leurs mains au regard de l’évolution de la technologie. Si l’Etat ne prends garde , nous sommes entrain de les pousser doucement et sérieusement sur cet voie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 05:47, par yamsoaba
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Le Burkina Faso, comme le disait Laurent Bado le Burkinabè c’est celui qui veut que son voisin soit moins que lui. au lieu de travailler à atteindre le niveau de son voisin, non non il cherche à le faire chuter plus bas que lui. est ce que avec cette mentalité un pays peut evoluer. Quand les magistrats ont fait leur proposition c’est les memes qui disaient c’est trop c’est trop et aujourd’hui pourquoi il ne disent plus c’est trop. les informaticiens reclament justice. on propose aux informaticiens d’aller dans le privé s’ils ne sont pas content. Et dites vous que l’etat gagnerais à garder ses informaticiens que de passer des appels d’offres à plus de 30 Millions pour realiser un petit logiciel qu’un informaticien de l’etat peut developper rapidement à lui seul. Au lieu de prendre un produit et le confier à l’externe pour une realisation à cout de 20 Millions par exemple et si tu le donnes à ton informaticien que tu paye à 150.000/mois en augmentant son salaire à 500.000 (exemple) qui gagnerais le plus toi ou l’informaticen. Mais ce qui va deranger les gens c’est le fait que le boss veuille payer l’informaticien à 500.000 et non l’impact financier que le produit apporte. Changeons nos manières de voir les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:04, par EBENEZER
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    " le SG a annoncé que les informaticiens observeront un arrêt de travail du jeudi 7 juillet au vendredi 15juillet 2016 et du lundi 18 au vendredi 22 juillet 2016 sur toute l’étendue du territoire national pour réclamer le rétablissement et le rappel de l’indemnité spéciale d’informaticien depuis janvier 2014 ; l’augmentation du taux de l’indemnité spéciale d’informaticien à 200 000 F CFA".
    Afrique mon Afrique.
    Evitons de revendiquer pour revendiquer. SVP, un minimum de conscience sinon un jour des travailleurs demanderont à ce qu’on leur donne tout le budget national comme salaire annuel.
    De grâce , prenons le temps de réfléchir assez avant de revendiquer.
    Sachons de temps à autre freiner notre appétit de l’argent.
    Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 09:13
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Tous les domaines d’activités s’équivalent. je trouve irréaliste la prime de 200000f pour informaticien dans un pays pauvre comme le notre sans mer sans eau. De toute façon c’est notre pays à tous donc clouons le c’est tout. La plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 13:10, par ocm
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Merci pour votre réaction Rnegos,

    Celui qui est vraiment capable (comme vous), doit tenter sa chance dans le privé et créer des emplois pour d’autres personnes. C’est une règle universelle que nous connaissons tous.Vous dites que "La nouvelle puissante génération des corrompus et de de-tourneurs de fonds publics c’est les informaticiens . ils ont toutes les cartes possible à leurs mains au regard de l’évolution de la technologie". Si est telle votre vision, vous devez vraiment cherché ailleurs car la fonction publique n’est pas votre place. Aussi, je me demande quelle éducation vous allez donner à vos enfants, ceux qui devraient gérer notre pays demain ?.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 14:31, par Filsco1er
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Dans toutes ces revendications rien n’a été inventés..
    Nous avons aussi été trop patient, depuis 2014 nous ne faisons que négocier avec l’autorité qui joue la sourde oreille, il faut que cette fois ci nous passons à la vitesse grand V de notre lutte pour que qui de droit sache que nous aussi, avons de la voix..
    Camarade sortons nombreux...
    Camarade respectons massivement le mot d’ordre de gréve..
    Camarade seul notre détermination pourra faire aboutir la lutte...
    Seule la lutte libère..!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 14:33, par Filsco1er
    En réponse à : Syndicat des informaticiens : Des arrêts de travail à compter du 7 juillet

    Dans toutes ces revendications rien n’a été inventés..
    Nous avons aussi été trop patient, depuis 2014 nous ne faisons que négocier avec l’autorité qui joue la sourde oreille, il faut que cette fois ci nous passons à la vitesse grand V de notre lutte pour que qui de droit sache que nous aussi, avons de la voix..
    Camarade sortons nombreux...
    Camarade respectons massivement le mot d’ordre de gréve..
    Camarade seul notre détermination pourra faire aboutir la lutte...
    Seule la lutte libère..!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés