Lutte contre l’incivisme en circulation : 3850 engins à deux roues, 224 tricycles et 202 automobiles saisis

vendredi 1er juillet 2016 à 22h46min

Dans le cadre de la lutte contre l’incivisme, la Direction Régionale de la Police Nationale du Centre (DRPN-C) a entamé depuis le 31 mai 2016 une opération spéciale de saisie d’engins en situation irrégulière. Le bilan détaillé de cette opération qui a entraîné une baisse de 20% du taux d’accident dans la capitale burkinabè.

Lutte contre l’incivisme en circulation : 3850 engins à deux roues, 224 tricycles et 202 automobiles saisis

Débuté du 31 mai au 29 juin 2016 l’opération spéciale initiée par la police nationale pour lutter contre l’incivisme en circulation a nécessité, selon la Direction Régionale de la Police Nationale, la mobilisation de plus de deux cent cinquante (250) agents par jour sur une vingtaine de carrefours sans compter le personnel d’appui.

Depuis le début de cette opération, la police note que ce sont plus de « trois mille huit cent cinquante (3850) engins à deux (02) roues ont été saisis, deux cent vingt-quatre (224) tricycles mis en fourrière, deux cent deux (202) véhicules automobiles ont également été mis en fourrière »

En plus de cette importante saisie d’engins, des documents en possession des usagers ont été retirés. Il s’agit de « cinq cent quarante-trois (543) permis de conduire et deux cent cinquante-quatre (254) cartes grises »

Cette opération de lutte contre l’incivisme en circulation a permis également de recouvrer d’importantes « amendes forfaitaires à hauteur de trente-sept millions six cent deux mille cinq cents (37 602 500) francs CFA qui ont été versés au Trésor Public » a mentionné la police.

Dans l’immédiat la police note une baisse « du taux d’accidents car de neuf cent vingt-cinq (925) cas d’accidents constatés par mois dans la ville de Ouagadougou de la période de janvier à mai 2016, on est passé à sept cent trente-cinq (735) cas constatés au mois de juin, soit une baisse d’environ 20%. Aussi, la tendance au respect du code de la route par les citoyens et la fluidité de la circulation » a été constatée depuis le début de l’opération.

En dépit de ces résultats encourageants, la Police Nationale interpelle les populations à respecter le code de la route afin de réduire l’incivisme à des proportions acceptables car elle dit relever que jusqu’à présent, en moyenne, deux cents (200) engins à deux (02) roues sont saisis par jour ; toute chose qui laisse croire, selon la police, que l’incivisme a encore droit de cité.

Source : Page Facebook de la Police Nationale (https://www.facebook.com/police.bf/)

Messages

  • Félicitation pour le travail réalisé sur le terrain. Notre Etat doit absolument poursuivre cela et je pense qu il faut se donner un objectif à moyen terme (2 ans) pour exiger le permis des engins à deux roues. Parce que beaucoup d usagers de la route ne connaissent pas le code de la route.

  • L’incivisme n’a plus droit de cité, vous êtes payés pour ça. Continuez ainsi, sortez chaque matin, contraingnez nous au respect du code la route. Merci pour le recouvrement de 37 millions reversés au Trésor Public, preuve que vous faites du bon boulot. Félicitation a vous braves policiers, ne baissez jamais les bras. Courage

  • Chapeau a la DRPN-C. Il faut a présent souhaiter que ces action dure dans le temps ( au moins 2 ans comme l’a souhaité quelqu’un avant moi) afin que cette mentalité s’inculque en profondeur chez nous Burkinabé. De plus, il faut mettre fin a l’impunité, a l’interventionnisme qui a pour conséquence de saper les efforts des forces de l’ordre. Ces `` bras-longs`` qui, dans l’obscurité, gênent les bras de la justice, doivent comprendre que l’incivisme est un monstre aveugle qui, un jour, peut et va se retourner contre eux-même ; tôt ou tard. Suivez mon regard ici ...

  • opération louable.mais certains policiers arrêtent des gens qui n ont pas brûlé de feux.cela incite à la révolte.la lutte contre l’incivisme passe par le professinisme des agents de sécurité.

  • Double félicitations pour, premièrement, avoir pu mener une telle opération et deuxièmement, avoir pu verser le montant des amendes au trésor public sans que la hiérarchie policière le garde chez eux sous forme de cantine. Suivez mon regarde seulement. Cela dit, fasse la police nationale que cette opération soit permanente : le moindre incivisme, l’engin ou le véhicule est saisi. Les engins saisis doivent être distribués aux populations rurales qui ont en besoin pour transporter les produits agricoles : Nous dépendons nous tous de leurs efforts dans la campagne pour vivre dans les villes ; nous tous !

  • FELICITATIONS A NOS BRAVES POLICIERS ! Je demande a nos usagers de changer de mentalité, car l’incivisme nous nuie directement.

  • Gouverner, c’est prévoir. C’est réfléchir (encore faut-il en avoir les moyens) pour le Peuple. C’est agir de façon anticipative pour la protection de la population, la sauvegarde de ses biens matériels et son progrès économique et social.

    Je m’adresse ici aux Ministres chargés de la sécurité, de l’action sociale et des transports ; franchement, avait-t-on besoin d’être major de sa promotion pour faire ce qui vient d’être fait, de manière préventive avant qu’on enterrât ces morts ? Quelques coups de téléphones entre vos SG auraient largement permis de réaliser cela, ce qui nous aurait épargné ces morts et cette image hideuse de désordre de la République qui restera gravée dans nos subconscients.
    Je ne vous félicite pas Messieurs Dames.

  • Ça, c’est du bon boulot ! Bravo au Commissaire Kaboré et ses hommes. Continuez ainsi et n’arrêtez plus. Cela fait rentrer des sous au trésor public, réduit les accidents, fluidifie la circulation et que sais-je encore ?
    Je souhaiterais qu’en retour, l’Etat regarde les policiers. Il faut leur donner une prise en charge conséquente car ils restent fermes : pas de négociation possible. En plus, rester debout sous ce soleil durant toute une journée et de surcroit, pour interpeller des citoyens de seconde zone, avouons que ce n’est pas facile. Je note aussi que les commissariats sont mal équipés et les locaux exigus, mêmes les bureaux des Commissaires. Il y a deux mois de cela, j’étais à la section acccidents du commissariat de Nongremassom et je vous avoue que j’étais sidéré. Un local qui n’exède pas 5 mètre carrées pour trois agents avec des chaises en plastique en lambeaux au point que les hôtes des lieux sont obligés de superposer plusieurs pour les rendre utilisables par leurs visiteurs. Vraiment, les FDS sont les laisser- pour-compte de l’administration burkinabè. Si l’Etat lui- même n’a aucun égard pour ses policiers, comment veut-il que les citoyens les respectent ? J’ai vu à Bobo des policiers qui sont allés arrêter des délinquants et les transporter sur leur moto jusqu’ au commissariat. Quel courage. Vous vous immaginez quels risques ces policiers prennent ?

  • Félicitations aux braves policiers

  • L’operation est louable mais il y a abus en ce qui concerne les feux oranges. Cela est est a l’origine de frustration avec riseffet contraire de l’objectif recherché. Policiers soyez objectifs et tolerants avec ccette histoite de feu orange qu’on peut passer si on est engagé, ou alors supprimer cette disposition du code de la route. Parole de victime et ça fait mal !

  • ya rien dans l’économie et puis vous siffoner 37 millions dedans. venez terminer votre boulot, venez nous enterrer maintenant. je suis triste que ça sente la fierté dans vos déclaration. oui pour la lutte contre l’incivisme mais non pour la fierté que vous y touvez à faire souffrir plus les gens.

  • Si cette opération est louable, il faut savoir que lutter contre l’incivisme dans la circulation ne se limite pas aux feux tricolores, mais aussi en allant contre ceux qui s’installent anarchiquement aux abords de nos routes. Dans certaines rues à Ouaga il vous impossible de descendre du goudron pour faire un arrêt ou un stationnement (en cas de panne pour les voitures) ou encore devant certaines commerces des poids s’arrêtent ou même stationnent abusivement en obstruant la voie public, entrainant des embouteillages sans que les FDS interviennent. Nos voies doivent être libérer de toutes installations anarchiques et nos routes bien aérées pour une bonne visibilité. Ainsi on évitera des accidents.

  • L’internaute "rss" n’a rien à dire. Qu’il la ferme ou qu’il aille brouter l’herbe. N’importe quoi !!!

  • Grand merci à la police. mais le travail doit continuer jusqu’à ce que chaque Burkinabé sache que les feux sont mis pour être respectés. On dirait que j’ai avoir un long fouet souvent en circulation pour bien fouetter ces inconscients qui brûlent le feux et qui mettent allègrement la vie des autres en danger.
    Que Simon commande des "golocami" long fouet en cuir bien dur et natté pour traquer les motocyclistes qui essayent de fuir quand on les arrête.
    Police augmenter (doubler) les contraventions.

  • c’est bon mais ya trop d’abus de la police

  • toutes mes félicitations à vous , braves policiers. Non seulement vous contribuez à réduire l’incivisme mais aussi vous contribuer à renflouer les caisses de l’Etat. Bravo à vous

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés