Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

mercredi 29 juin 2016 à 01h37min

Une personne a été blessée dans la nuit de lundi à mardi à Markoye (près de la frontière nigérienne), par des bandits lourdement armés qui voulaient attaquer en première intention, des commerçants nigériens.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

Dans la nuit de lundi à mardi aux alentours de 22h, à une quinzaine de km de la frontière nigérienne, quatre bandits, armés de kalachnikovs, ont incendié deux kiosques.

Une personne blessée au cours de cette agression, a été évacuée au centre médical avec antenne chirurgicale de Gorom-Gorom.

Toujours selon des sources sécuritaires, les bandits voulaient dans un premier temps, s’en prendre à des commerçants nigériens qui repartaient au bord de deux cars, après le marché hebdomadaire de Markoye.

N’ayant pas eu gain de cause, ils se sont alors rabattus sur les deux kiosques, poursuivent nos interlocuteurs.

Les bandits ont abandonné leurs motos quelques mètres plus loin avant de passer à l’assaut.

Un mode opératoire qui rappelle celui de l’attaque terroriste de début juin à Intangom (près de la frontière malienne), contre un commissariat et qui avait coûté la vie à trois jeunes policiers.

Agence d’Information du Burkina

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 juin 2016 à 13:42
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    C’est le far- west a present au BF

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 14:07, par ziguehi
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    il n’y a pas de kolgwéogo laba ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 14:09, par vision
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Il faut des Koglwéogo à Gorom-Gorom

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 14:22
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    finalement, et au vue de ce qui se passe sur le terrain, seules les zones non koglweogo sont attaquées de plus en plus. les 8 attaques terroristes se sont déroulées soit au nord, soit au centre ou enfin vers l’ouest (samorangan). les bandits sèment aussi la zizanie au sud-ouest et au sahel. quant aux zones est, centre est, centre sud, plateau central et le centre nord c’est la quiétude totale

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 14:39, par BAMOGO
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Où sont les KOGL WEOGO ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 15:00, par blaiso forever
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    il faut des kogléwéogo au sahel !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 15:02
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Que dieu le tout puissant nous protégé.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 15:11, par DV
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    internaute 1. vs êtes fier de raconter ça ? il s’agit bien du Burkina non ? Ton pays, mon pays !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 16:21, par tomo
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Je dirais plutôt il faut renforcer la sécurité par les FDS et non faire appel à des bandits de Koglwéogo qui travail sans foi ni loi. Ces milices d’auto défenses du genre koglwéogo existent dans beaucoup de ville et village d’Amérique latine et aujourd’hui elles sont pire que les bandits et trafiquants qu’elles étaient censées combattre, car elles se sont substituées en semant la terreur. Disons non à ces bandits reconvertis, les koglwéogo, car ils n’apporteront à nos pays que désolation tristesse et terreur.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 16:24, par woto
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    internaute 4 tu fais une fausse analyse pour justifier la présence des koglwéogo au BF et en plus tu oublies vite l’attaque de ouaga ou étaient les koglwéogo.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 16:27, par la lumière
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Il y a une urgence que les Kolweogo aient des récipicés pour exercer pleinement leur profession et éviter les errements auxquels on assiste. Pour le respect des lois de la république aidons les Kolwéogo à avoir leurs récipicés afin qu’ils ne se croient pas au dessus des lois de la république. La plupart étant illetré il faut comprendre qu’il soit difficile pour eux de comprendre les textes regissant l’accomplissement de leur metier malgré leur bonne volonté. Même ceux d’entre nous qui avons fait des études de haut niveau nous servons souvent de la salade à la population malgré notre supposé connaissance de la loi. Vite ne fermons pas les yeux en ne critiquant que leurs dérives mais aidons les Kolwéogo ( par l’encardrement , la formation et les dénonciations) à nous aider. Vive la sécurité pour un Burkina meilleur..................

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 16:58
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    internaute 10 j’ai dit que là ou il y a les koglweogo, il n’y a ni d’attaque de bandits ni de terrorisme. Ouagadougou n’a pas de koglweogo et a été de fait attaqué le 15 janvier. toutes les attaques terroristes se sont déroulées dans les zones non koglweogo. l’argument voulant lier les terroristes aux koglweogo ne tient pas la route. ce qui est necessaire aujourd’hui, c’est donner les moyens financiers à la sécurité dans les zones koglweogo pour qu’ils les sensibilisent

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 17:45, par sirima dembe
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Si vos kolgweogos bombent leur poitrine de pintades devant ces gens ils les pétées comme des ballons. Tous des Idiots.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 17:53
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Les terroristes "KOGLEWEOGO" ne peuvent pas attaquer les zones où ils opèrent, quand même vous aussi ! Ce serait scier la branche sur laquelle ils sont assis !

    Et puis, faisant d’une pierre deux coups, ils crédibilisent leurs actions délinquantes en faisant croire qu’il n’y a que les zones non couvertes par eux qui souffrent le martyr terroriste. N’est-ce-pas Mr 4 ?
    N’importe quoi
    Trop facile !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 18:25, par sirima dembe
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Vous avez peur de publier mon écrit ? Les Kolgos ont des poitrines de konguiè (pintades). Les
    Bandits venus de je ne sais où sont bien armés. ils vont pétés les poitrines de vos Kolgos j’ai bien dit.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 18:27, par sirima dembe
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Merci d’avoir publier mon idée.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 18:53, par Deb
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Certains appelleront les koglweogo à la rescousse ; moi je crie à l’Etat de s’assumer ! Seule la force publique doit prévaloir. Nous n’avons pas à marchander nos valeurs et principes républicains.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 18:54, par Nongba
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Il faut juste que l’état mette les moyens qu’il faut (effectif, équipement et formation des FDS).Il faut aussi qu’il y aie impérativement un spécialiste de la question à la tète du ministère. Simon Compaoré malgré sa bonne volonté n’est pas vraiment à son bon poste. La sécurité est devenu notre principal question de survie au faso, je dirais même plus que la faim et la soif. Si les koglweogo occupent le terrain c’est parce que l’état est absent.
    Les Kolgweogo auraient pu être une alternative salutaire à la défaillance de l’état dont nous connaissons tous la situation, surtout au sortir de la période de crise que nous avons vécu. Mais le problème reste leurs "incivismes" et en plus des gens veulent en profiter. Rappeler des "comzon" en Cote d’Ivoire et des économies parallèles institués.
    Au final si l’on n’y prend pas garde avec les Kogl-weogo, on ne fera qu’enrayer un mal pour installer un autre encore plus difficile à combattre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 19:07, par jan jan
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Où sont les kogl..? Ils ce sont cachés ces bandes de vauriens, ils ne peuvent qu’attaquer les voleurs de poulets et menu fretin.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 19:45
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    internaute 11 : "Il y a une urgence que les Kolweogo aient des récipicés pour exercer pleinement leur profession et éviter les errements auxquels on assiste" Etes-vous normal, car pour délivrer un récépissé, il faut une loi ? or, rien n’existe sauf le non droit !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 23:06
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    une chose est sûre. les bandits migreront vers les zones anti koglweogo.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2016 à 00:44, par mica
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    bonjour a tous,
    les kolweogo savent vers où aller mes frères, ces bandits lourdement armés ne s’enfuissent des kolguego

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2016 à 08:43, par RAWA
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    Pour moi les KOGOLWEGO qui agisse en pleine ville sont pour la plupart des voleurs. De quoi vivent -ils puisqu’ils ne travaillent pas ? En campagne, on peut comprendre que le monsieur cultive et la plus part de l’année, il a le temps pour s’occuper de la sécurité du village. ils faut donc que les gens aillent s’occuper plutôt que de chercher à être des braqueurs en quête de légitimité.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2016 à 12:18
    En réponse à : Markoye : un blessé dans un braquage déjoué

    n’oubliez pas que c’est l’ex gouverneur de l’est Yoda qui dirige actuellement le sahel. il n’a pas besoin de koglweogo. donc qu’il gère son insécurité. une chose est sur encadrant rapidement les koglweogo que de parler, on gagne plus

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés