Le FONRID renforce les capacités techniques des structures de recherche

lundi 27 juin 2016 à 23h57min

Le Fonds national de la recherche et de l’innovation pour le développement (FONRID), a procédé ce lundi 27 juin 2016 à Ouagadougou, à la remise de matériels et d’équipements aux équipes nationales de recherche. D’un montant d’environ 55 000 000 de francs CFA, ce renforcement en capacités techniques est au profit de deux laboratoires de l’université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo et de deux instituts de recherche du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST). La cérémonie a été présidée par Pr Filiga Michel Sawadogo, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le FONRID renforce les capacités techniques des structures de recherche

« On a l’habitude d’avoir un peu peur des structures de recherche, qu’elles soient de l’université ou d’ailleurs. Elles cherchent, elles cherchent, mais on ne sait pas où est ce que cela nous emmène » a signifié Hamidou Tamboura, Directeur général du FONRID.

Mais cette fois, il s’agit de structures de recherche, précisément des chercheurs, qui ont mis en place des projets qui répondent aux besoins de la population. Et ce sont, selon le Directeur général du FONRID, « les meilleurs projets parmi les meilleurs », sélectionnés par le comité scientifique et technique du fonds national d’investissement, après le lancement de l’appel à projet. Ainsi, ce sont des projets pertinents, qui ont été sélectionnés sur des critères bien précis : « il faut que les projets soient excellents et pertinents par rapport aux besoins de la population ».

C’est conformément à cet esprit, que deux laboratoires de l’Unité de formation et de recherche en Sciences exactes et appliquées (UFR /SEA) de l’université Ouaga I, ont bénéficié de l’appui technique du FONRID. D’un montant de 10 943 834 francs CFA, les équipements mis à la disposition de l’équipe du laboratoire de physico-chimie et de technologie des matériaux (LPCTM), porte sur un projet de valorisation de matières premières minérales locales, pour le développement-fabrication de matériaux réfractaires utilisés par les sociétés minières.

Quant au second projet, relatif au développement d’un neutraceutique d’extraits de Sorghumcaudatum et d’hibiscus, il porte sur la production de compléments alimentaires contre le cancer. Conduite par l’équipe du Dr Eloi Paré, au sein du laboratoire de chimie organique et de physique appliquée (LCOPA), le coût des équipements acquis dans le cadre de cette étude est de 21 243 000 francs CFA.

Satisfait de ces deux projets, le ministre en charge de la recherche scientifique a encouragé les deux équipes à poursuivre dans cette dynamique. « Il faut vraiment vous investir. La recherche comme toute activité, demande beaucoup de volonté » a-t-il noté.

Les instituts de recherche

L’Institut de recherche en sciences appliquées et technologies (IRSAT), l’Institut des sciences des sociétés (INSS), ce sont les instituts de recherche du CNRST qui ont bénéficié de l’appui technique du FONRID.

Pour un projet sur la vulgarisation des foyers améliorés auprès des transformateurs professionnels des produits alimentaires, l’IRSAT a acquis des équipements d’un coût de 6 327 459 francs CFA. L’étude menée au laboratoire des systèmes d’énergie renouvelable et de l’environnement (LASERE), financée par le FONRID avec l’appui de GIZ/FAFASO, permet de développer des technologies utiles pour les ménages. « On met au point des technologies, on les évalue et on les transfère au développement à travers d’autres acteurs qui prennent le relai. Nous évaluons l’efficacité des foyers, l’impact sur la santé des ménages » a expliqué Oumar Sanogo, maître de recherche au département énergie de l’IRSAT et coordonnateur du projet.

Après l’IRSAT, c’est à l’INSS qu’est revenu l’honneur de recevoir les équipements. « Les documents photographiques sonores et audiovisuels sont relativement bien conservés dans des armoires métalliques ou en bois. Quelques diapositives et photos sont déjà victimes du syndrome de vinaigre et certaines bandes sonores commencent à se casser pendant la manipulation. Il y avait un risque de perdre ce patrimoine conservé depuis plus d’un demi-siècle » a indiqué Grégoire Kaboré du service des archives audiovisuelles.

C’est donc à point nommé, que l’appui technique du FONRID, estimé à 17 796 760 francs CFA, va permettre de sauver la richesse culturelle du Burkina à travers ce projet intitulé « numérisation et sauvegarde des archives audiovisuelles nationales de l’INSS /CNRST ».

Saluant les efforts du fonds national d’investissement et du gouvernement burkinabè à accompagner la recherche, Filiga Michel Sawadogo a invité les bénéficiaires à faire bon usage des équipements. A ce titre, il a convié les partenaires techniques et financiers à soutenir l’Etat pour une mise en œuvre réussie des différents projets.
Le FONRID offre un cadre sécurisé de financement des activités de recherche et d’innovation sur l’ensemble du territoire national, afin que les résultats produits soient réellement vecteurs du bien- être pour les populations et générateurs de richesses et de prospérité pour l’ensemble de la nation. « Il n’y a pas que les chercheurs et les innovateurs qui bénéficient du FONRID. Il y a des associations de développement qui sont éligibles. La recherche se mène partout, même dans la cuisine de la ménagère » a indiqué Hamidou Tamboura.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés