Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Information judiciaire : Le procès pénal examiné à la loupe

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 10 décembre 2003 à 10h08min

Un séminaire sur "Les médias face au procès pénal" s’est ouvert lundi 8 décembre 2003 à Ouagadougou. Organisée par le réseau des journalistes traitant de l’information judiciaire (REJIJ), cette session de formation regroupe une quarantaine de journalistes et des professionnels du droit.

La perception que le public a de la justice est largement influencée par la manière dont les médias en rendent compte. Le séminaire de formation sur "les médias face au procès pénal" vise à doter les journalistes de connaissances pour un meilleur traitement de l’information judiciaire, "comprendre et faire comprendre la justice".

Pour le ministre de l’Information, Raymond Edouard Ouédraogo qui présidait la cérémonie d’ouverture, l’Etat de droit ne peut se construire sans une justice véritable. Il est donc impératif pour les journalistes qui contribuent à façonner l’image des citoyens vis-à-vis de la justice, de s’armer des connaissances nécessaires afin de donner à ceux-ci l’information juste sur le fonctionnement de la justice et les décisions judiciaires.

Selon le Dr Victor Sanou, président du Réseau des journalistes traitant de l’information judiciaire (REJIJ), donner la bonne et juste information est un devoir pour le journaliste et les chroniques judiciaires, les analyses, les commentaires des décisions de justice ne dérogent pas à cette règle. La session de formation bénéficie du soutien de l’Union européenne à travers son programme d’appui à la consolidation du processus démocratique, l’Etat de droit et la bonne gouvernance (PADEG). Pour la représentante de l’Union, Mme Cécile Tassin, le rapport subjectif de l’opinion publique avec la justice est à la fois le plus difficile à construire positivement et le plus facile à façonner négativement.

Si le droit d’information doit être donnée dans le respect des règles de droit protectrices des droits et aussi dans l’objectif de favoriser la paix sociale, selon Mme Cécile Tassin, "faire comprendre le fonctionnement de la justice afin qu’elle soit comprise et la acceptée est essentielle pour établir la confiance et crédibilité des justiciables envers la justice".

Les communications seront données par d’éminents juristes, hommes de loi et journalistes.

L’organisation et le fonctionnement de la procédure pénale, les garanties de protection des droits de l’homme au cours du procès pénal, le secret de l’instruction face au droit à l’information du public, la méthodologie de la chronique judiciaire, sont autant de thèmes qui seront passés au peigne fin par les séminaristes pendant 5 jours.

Bachirou NANA
(Stagiaire)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La Fédération des associations du numérique du Faso dresse un bilan après cinq ans d’existence
Votre journal "L’Evénement" du 25 septembre 2021 est disponible !
Médias : Mathias Tankoano démissionne du Conseil Supérieur de la Communication
Promotion des droits de l’enfant : Le journaliste Abdel-Aziz Nabaloum remporte le prix international Ulrich-Wickert
30 ans du Pays : Le programme des festivités
Prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits : Les œuvres sont attendues jusqu’au 22 octobre 2021
Burkina Faso : Un projet de connectivité urbaine pour améliorer l’accès à internet
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés