Association burkinabè des délégués médicaux : Cheick Traoré succède à Gilbert Hien Somda

lundi 27 juin 2016 à 23h52min

L’association burkinabè des délégués médicaux (ABDM) a tenu dans la soirée du samedi 25 juin 2016 son assemblée générale constitutive. Bilan du bureau sortant et renouvellement de l’équipe dirigeante étaient au menu de cette réunion. Cheick Traoré remplace Gilbert Hien Somda au poste de président. Mission : œuvrer à l’amélioration des conditions de travail des membres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Association burkinabè des délégués médicaux : Cheick Traoré succède à Gilbert Hien Somda

Les délégués médicaux ont un nouveau bureau. Après de bons et loyaux services rendus à l’ABDM, Gilbert Hien Somda a passé le témoin à Cheick Traoré au cours d’une assemblée générale tenue au sein de l’Ecole nationale de santé publique. A 46 voix contre 43, les votants ont accordé leur confiance au secrétaire à l’information du bureau sortant. « Nous sommes venus pour une continuité. Nous allons poursuivre les chantiers engagés par les bureaux précédents », a-t-il laissé entendre après le dépouillement des bulletins. Ses missions seront, selon lui, de négocier avec le Ministère de tutelle afin que les délégués médicaux obtiennent des cartes professionnelles et amener le Ministère à revoir son décret pris récemment et qui limite à 500 le nombre d’échantillons que doivent utiliser les délégués médicaux. « L’échantillon est destiné à permettre au prescripteur ou au dispensateur d’apprécier la bonne qualité du médicament, les effets secondaires afin de le prescrire ou pas. Il n’est donc pas facile pour les délégués de travailler dans ces conditions », s’est-il insurgé.

Un bilan satisfaisant…

Le bureau sortant a fait ce qu’il a pu pour permettre aux délégués médicaux d’être professionnels. « Nous avons réussi à doter les délégués médicaux de cartes de membres de l’ABDM. Ce qui leur permet de se distinguer du citoyen de la rue. Nous avons dispensé un certain nombre de formations aux délégués qui leur permet d’être beaucoup plus professionnels dans leur travail. Nous avons aussi instauré un cadre de rencontres qui permet d’inculquer aux nouveaux venus l’éthique et la déontologie de la profession. Le président qui vient d’être élu poursuivra sans nul doute cette tâche », a résumé tout satisfait le président sortant, Gilbert Hien Somda.
Son équipe a cependant ouvert d’autres fronts dont la bataille n’est pas encore gagnée. Il s’agit notamment de la carte professionnelle des délégués médicaux ainsi que le décret du Ministère de la santé sur le nombre d’échantillons que doit utiliser un délégué médical dans son travail. « Un décret qui réduit de façon drastique le nombre d’échantillons que les délégués utilisent dans leur travail. Ce nombre passe de 2000 à 500.
Nous estimons que cette mesure ne facilite pas la tâche aux délégués quand on sait le rôle qu’un échantillon joue dans l’exercice de notre profession. Il aurait fallu que les délégués soient consultés avant la prise de ce décret », a-t-il ajouté. En plus de cela, les délégués font l’objet de suspicion de vente de médicaments. Certains ont même été entendus par les responsables du domaine en présence d’officiers de police judiciaire. La lutte pour plus de quiétude dans la profession incombe désormais au nouveau bureau qui, de l’avais de son président, en est déjà conscient et compte s’y atteler.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés