Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

lundi 27 juin 2016 à 23h59min

Le dossier Ousmane GUIRO devrait passer de nouveau ce mercredi 29 juin 2016 devant la justice où il est programmé pour être jugé devant la Cour de Cassation de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

Poursuivi pour corruption, enrichissement illicite, violation de la législation sur les changes, Oumane Guiro, ancien directeur général des douanes, avait été condamné en juin 2015 à deux ans de prison avec sursis et au paiement de 10 millions de francs CFA d’amende et la confiscation des objets saisis, à hauteur de 900 000 000 FCFA, outre les devises étrangères .

Le procureur près la Cour d’appel de Ouagadougou avait estimé cette peine non suffisante et avait fait un pourvoi en cassation. A ce titre, le dossier Ousmane Guiro devrait passer devant la chambre criminelle de la Cour de cassation ce 29 juin 2016 pour statuer si le droit a été dit et bien dit conformément aux textes dans cette affaire.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 juin 2016 à 20:04
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Qu’attend le procureur général pour poursuivre le dossier des 77 millions que se sont partagés les GSP, l’avocat et les magistrats impliqués dans cette corruption à ciel ouvert.
    Laissez ce vieux tranquille. Qui a dit qu’il a perdu de l’argent ? L’Etat devrait dédommager M. Ousmane GUIRO pour l’avoir débarqué un week-end sans suivre la procédure du décret en CM qui dure 48 h. Que la Cour de cassation rejette le pourvoi du pg un point un trait. Il y a des burkinabè qui n’aiment pas la réconciliation des filles et fils de ce pays. C’est cela qui est vraiment dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2016 à 20:17, par ka
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    C’est maintenant qu’on saura s’il y a une vraie justice au pays des hommes intègres : Du moment que le président Roch Kaboré et son équipe pleurnichent que les caisses sont vides, par ce que d’autres les ont vidées pour filer à l’étranger : Voilà une occasion ! Les millions que GUIRO a volés et investi égoïstement et illégalement se trouve devant nos yeux, des centres d’alimentations, des hectares de terrains, pourtant devant sa porte, d’autres n’ont pas un bon repas par jour. Que la justice le condamne pour crime économique, et récupérer les restes des millions, et les remettre dans la caisse de l’état pour payer les familles des martyrs qui attendent impatiemment. Au lieu de mettre les vrais coupables comme GUIRO a la MACO, vous gardez un ancien maire Martin, qui est innocent et assume vos erreurs. Montrez au peuple Burkinabé, qu’il reste au moins 1% d’une justice équitable sans corruption à ciel ouvert dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2016 à 20:17
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Voila une occasion pour notre justice de montrer qu’elle est avec et pour le peuple.
    Quelque soit les commissions que les douaniers se partagent, la somme est énorme pour un pays si pauvre. L’argent du peuple doit être bien géré pour le bien du peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2016 à 22:33, par simple
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Les faits réels ne seront jamais connu donc laisser le monsieur pour questionner ceux qui l’ont affecter a son poste en lui donnant des objectifs et des primes qu’ils ont voulu récupérer.
    Le pays était gérer sous une mafia qui dit pas son nom. Allez demander à ses anciens patrons qu’elles étaient ses missions réelles qu ’est ce qu’on lui avait promis ou qu’il devrait gagner dans un pays classé avant dernier du monde ? ça choque plus d’un pour un pays pauvre.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2016 à 22:43, par Nabiiga
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Voilà pourquoi nos pays s’enlisent dans la misère. Pourquoi a t-il été condamné à une peine avec sursis dans un premier temps. Ousmane Guiro, c’est son nom, devait être condamné à perpétuité et incarcéré dans un lieu sûr à Dori ou à Gorom-Gorom comme un vilain criminel de grand chemin. Ai-je quelque chose contre lui ? Certainement pas, je ne le connais même pas. Une telle condamnation aurait été exemplaire car si le plus grand patron des douanes de toute une nation s’est permis de commettre un tel crime et les petits agents, que feront-ils alors ? N’était-ce pas lui qui devait donner l’exemple à ses agents en menant une vie professionnelle irréprochable ? Mais hélas, on était gouverné par les mafiosi de Blaise. On attend de voir ce qui se passerait sous ce qui reste au Burkina de ces mafiosi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 00:00, par simple
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Les faits réels ne seront jamais connu donc laisser le monsieur pour questionner ceux qui l’ont affecter a son poste en lui donnant des objectifs et des primes qu’ils ont voulu récupérer.
    Le pays était gérer sous une mafia qui dit pas son nom. Allez demander à ses anciens patrons qu’elles étaient ses missions réelles qu ’est ce qu’on lui avait promis ou qu’il devrait gagner dans un pays classé avant dernier du monde ? ça choque plus d’un pour un pays pauvre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 01:26, par Sans rancune
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Internaute n° 1 vous devez être jugé aussi. Croyez-vous que Dori ou Gorom-Gorom ressemble à sodome et gomorrhe ? Vous manquez assurément de jugeote.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 02:39, par Nabiiga
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Internaute 3 : Simpe : Les faits réels sont bien en deçà du problème. Le crime, a t-il été commis ? Oui ! A-t-il été pris en flagrant délit ? Oui. Le crime commis n’engage dès lors que lui et non pas la personne qui l’avait envoyé à la commission du crime. Qu’il ait été envoyé par Blaise ou François ou encore Alizata, importe peu face à la justice parce que le crime n’a pas été commis par eux. Ils ne sont pas concernés du tout. Si on te dit de mettre ton doigt dans le feu, le feras-tu. Il avait un choix : Refuser ou accepter de le faire. Le faire à ses propres dépens ou refuser de le faire et marcher tête haute avec son honneur. Désormais, c’est un voleur sans vergorgne. Qu’il assume pleinement. Les faits réels ne changeront pas la donne.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 04:28, par mytibketa
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    La justice veut elle montrer par là qu’elle travaille tant mieux mais en lieu et place du dejà connu ,allons aux dossiers les plus vieux ceux de oumarou clément, Norbert zongo et pourquoi pas sankara et alors on commencera à croire à l’avênement d’une vraie justice.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 04:59, par Aslery
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Je trouve que c’est toujours la routine chez nous et on avance pas .Sur ce dossier Guiro , c’est vraiment dommage .Quand on part en justice et qu’on condamne , c’est pour donner l’exemple pour ceux ou celles qu veulent emprunter ce chemin .Mais nous , au pays des hommes dit "intègres" , il m’a l’air qu’on ne connais plus ça.Sans être dans le secret de l’instruction et des coulisses , ce monsieur et bien d’autres sont corrompus.C’est connu , y compris certain même qui rende les jugements. C’est vraiment dommage .

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 07:22
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    internaute 5 nabiga j ai l impression que tu ne connais pas bien tes mafiosi sous blaise !!!!!!! renseigne qui était avec blaise et tu vera qu il te manque un peu d objectivite ou bien tu fais express de ne pas connaitre l histoire recente de ce pays !!! la politique de l autruche

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 07:37, par Cheick Omar
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Qu’attendre encore de la justice burkinabè ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 08:34, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    - Foutez la paix à Mr GUIRO  !!! Pourquoi un tel acharnement alors qu’il a été dit qu’aucune preuve n’a été brandie pour prouver qu’il a détourné !?

    Ceci est encore une ruse des RSS pour divertir le peuple et le détourner de l’essentiel !

    Peuple du Burkina, soit vigilent et ne te laisse pas instrumentaliser par les RSS pour cacher leurs carences et leurs incapacités à diriger convenablement le pays !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 08:35
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Les gens devraient comprendre que se sont les salaires des fonctionnaires dépendent de l’argent que l’état fait rentrer dans les caisses. Si les fonctionnaires sont mal payés c’est parce que ya des véreux comme les guiro, et ceux qui refusent de payer les impôts.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 08:44, par Keisha
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Ousmane GUIRO bénéficie de la faiblesse des textes en la matière. C’est aussi simple que ça Le crime, a t-il été commis ? Oui ! A-t-il été pris en flagrant délit ?Oui !. Mais au regard de la qualité du criminel, on passe. RAS. Inévitablement le PG qui est dans son droit restera dans ses petits souliers. Ainsi fonctionne la justice des hommes. Mais pas celle de DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 08:50
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Vs voulez rendre justice,rendez la a nos martyrs ki en ont tan besoins.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 08:53, par Cibelle
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Merci au Procureur pour sa démarche. C’est trop facile. De grâce, qu’il soit puni à la hauteur de sa faute. N’est-ce pas l’ancien Président du Faso qui l’avait débarqué ? s’il vous plaît, donnez de bonnes leçons aux gens pour la bonne marche de ce pays.
    Comment des fonctionnaires de l’Etat vont s’enrichir de façon illicite jusqu’à ce qu’ils n’en peuvent ou n’en veulent même plus ?
    Certains visages qui donnent de l’allergie.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 09:04, par Jean Gabriel YAMEOGO
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Merci au Procureur d’avoir interjeté appel sur cette sombre affaire qui défraie les chroniques. Mais comme dit l’adage : "le poisson pourrit toujours par la tête". Autrement dit, l’affaire "Guiro" n’est que la résultante des affaires "sales" organisées au plus haut sommet d’l’Etat, alors dirigé par une bande de mafiosi devant qui Al Capone est un enfant de choeur.

    Comment comprendre que dans un pays où le taux d’alphabétisation compte parmi les plus faibles au monde, où la couverture sanitaire est des plus insignifiants, où l’autosuffisance alimentaire est une chimère, où simplement les besoins basiques sont très loin d’être assurés pour 90% de la population, des citoyens, parce que nommés à des postes dits "juteux" s’arrogent sans scrupules, des milliards et des milliards (1 milliard = 1000 millions) au détriment de leurs frères et soeurs qui croupissent dans la misère ? Quel mérite ont-ils de plus qu’un enseignant, un professeur, un médecin ou un ingénieur ? Mais cela s’explique par la culture de l’impunité qui avait atteint son paroxysme à l"apogée de la "compaorose" dont les dirigeants actuels furent des chantres zélés, n’en déplaisent aux laudateurs du jour qui ne souffrent pas ce rappel de l’Histoire récente du Faso. A propos d’histoire, j’invite humblement nos braves historiens à prendre leur plume pour "coucher à chaud" l’épisode récente de notre Histoire avant que les autres ne le fassent à notre place (cf. le livre intéressant écrit par le belge Ludo Martens sur : "Sankara, Compaoré et la Révolution burkinabé", paru dans EPO Dossier International).

    Le jugement de Guiro est donc un jugement d’un système mafieux dont les dirigeants actuels devraient être des témoins, à charge ou à décharge, pour ne pas dire des complices. Si Guiro veut parler à coeur ouvert, ce à quoi, je l’y invite fortement, il y a fort à parier que les noms des RSS reviendront souvent au cours du procès d’une manière ou d’une autre. Et c’est l’occasion pour la justice de prendre ou d’exercer son indépendance. Car comme le dit si bien, l’écrivain émérite nigérian, Wolé Soyinka, en conflit avec L. S. Senghor, chantre de la Négritude :"le tigre ne proclame pas sa tigritude. Il bondit sur sa proie et la mange". Donc au lieu de faire de longues tirades pour réclamer votre indépendance, vous la gagneriez en vidant les tiroirs de la justice et en disant le droit rien que le droit. Ce qui permettra que les vrais criminels de sang et économiques aillent remplace dans les prisons les citoyens qui se sont légèrement trompés (voleurs de poulets) et qui ne peuvent s’octroyer des avocats pour les sortir de l’enfer carcéral.

    En conclusion, la réouverture du dossier "Guiro" constitue un test grandeur nature pour l’indépendance ou l’inféodation de la justice burkinabé. Alors, braves magistrats, à vos toges, jugez ou vous serez jugés par le peuple ! Courage et que Dieu, lui-même vous assiste dans votre lourde et noble mission de sauver la république !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 09:05, par paulin
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    malheur a tous ses douaniers qui détiennent le monopole de la souffrance humaine.les biens mal acquis,quelque soit la quantité finiront par disparaitre.et la fin de chaque douanier dans ce cas est triste.raison pour laquelle c’est difficile de trouver un douanier finir ses vieux jours.car les malheurs viennent avec les biens mal acquis.c’est le début du commencement pour guiro.malheur a ceux qui pillent leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 09:29, par Adou Da
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    si vraiment la justice veut être crédible qu’elle nous sorte des dossiers des juges corrompus.nul ne doit être au dessus de la loi.on a vu au Ghana où des magistrats on été limogé pour fait de corruption mais jamais au Burkina.la vraie justice viendra d’abord par le jugement et la sanction a la hauteur de leur forfait de ces magistrats aux dossiers sale.pour le dossier Guiro que le droit soit dit dans toute sa rigueur.web-master laisse passer.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 09:31, par OUEDRAOGO FREDERIC
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    monsieur Guiro est victime du système et son dossier est vide arrêter SVP

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 09:35, par Adou Da
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    si vraiment la justice veut être crédible qu’elle nous sorte des dossiers des juges corrompus.nul ne doit être au dessus de la loi.on a vu au Ghana où des magistrats on été limogé pour fait de corruption mais jamais au Burkina.la vraie justice viendra d’abord par le jugement et la sanction a la hauteur de leur forfait de ces magistrats aux dossiers sale.pour le dossier Guiro que le droit soit dit dans toute sa rigueur.web-master laisse passer.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 09:58, par jan jan
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Au lieu d’aller pleurnicher chez les Wahabites financeurs de terroristes et autres pour remplir les caisses vidées par le système Blaise et la Transition, Rock ferait mieux de récupérer tout l’argent volé par les fils de ce pays. Les biens qui restent de Blaise, François, Alizeta et Cie doivent être récupérer au niveau des banques pour l’argent liquide, les immeubles doivent être nationalisés et exploités par l’Etat pour rentrer dans ses fonds. Pour la Transition, il en ai de même, récupérer l’argent des comptes de ceux que l’on accuse de détournement, récupérer leurs immeubles et les nationaliser. Sinon à cette allure notre pays très pauvre ne pourra jamais s’en sortir. Le règne des individus milliardaires d’avoir vidé les caisses de l’Etat et autres magouilles doit s’arrêter. Faites comme chez le blanc, chaque compte des citoyens est rigousement épluché, et chaque centime doit-être justifié.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 10:07, par FIFI
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Le langage de la justice est fait exprès pour que le commun des citoyen n’y voit rien. Pire le même texte est interprété sous plusieurs forme avec le cynique objectif de faire du mensonge une vérité quand ça les arrange. Ainsi tout le monde sait qu’une affaire de 2milliards qui passe sous le né des juges et avocats constitue une aubaine pour se partager des ristournes de colossales. Le fonctionnement de notre justice est facile à comprendre puisque taillée à la mesure du plus disant. Donc le juge ayant prit sa part tranche, le procureur fait semblant d’être le représentant de la masse fait appel pour jouer le jeu de la transparence de la justice. pour finir les mecs de la cours de cassation qui ont sans doute investie leur pactole sont impatients de trancher pour boucler le dossier. En conclusion, chacun dans la chaine a eu sa part du butin, le résultat est connu ; Guiro sera lavé et désormais innocent comme un bébé. Cette information est un non évènement car le verdict est connu de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 10:14, par Time Will Tell
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Voila des raisonnement qui font que l’Afrique ne bougera pas. Donc on ne condamne pas un vieux qui commet un crime ??? Dans les 2 milliards trouvés chez guiro en violation des textes, il y a des centimes des contribuable (ton père, ma mère, le vieux Noaga au village...). il y a l’argent de la fraude et de la corruption. ce sont des choses anormal condamnable. Guiro à des fils comme toi, comme moi qui cherche un capital de 1000 000 pour créer une petite entréprise. il y a des femmes qui veulent juste de l’eau de forable, il ya des malades qui veulent se soigner en CSPS. C’est la sommes de tout ces centimes des contribuables qui contruit à petit à petit des routes, des CSPS, des forages, des écoles. Mais quand 2 milliards dorment chez un individu et que vous trouvez qu’il est vieux pour être jugé, moi je trouve qu’il est vieux pour ne pas pensez aux jeunes générations, ses fils, ses petit fils. il faut rompre avec le passé et tendre vers un état de droit ou le pauvre et le riche sont assujettis au même droit.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 11:30, par Dasylva
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Je crois qu’il va falloir que les juges expliquent souvent pourquoi ils prennent certaines décisions sinon avec tout cet emballement, les gens ne comprendront jamais que c’est parce qu’il n’y a aucune preuve de malversations qu’on l’acquitte. Mettez de l’eau dans votre jus de citron !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 11:36, par le coq
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Dans ce pays là,on ne connaitra jamè la verité si toujours kes memes dictataires sont toujours en jeux.ils font tout pour ne pas s’ecarter du pouvoir pour ne pas etre traqué en justice.On les comprend tous, laissez le vieux se reposez aisement dans son bercail.Que voulez-vous ? qu’il vous ramene tous ses biens y compris sa famille ? il n’est pas le seul dans cette histoire.Question simple ;est-ce que un DG d’une institution controle sur les voies,disons que ceux qui ont donné ont plus gardé chez eux.Allez vers les frontières et voir nos ptits Douaniers s’amuser avec des bagnes.C’est quel nivo ? simple CEP et le DOCTORAT ne gagne pas la moitié de ça,finissez avec cette amalgame douanière au lieu d’accuser un DG ki ne bouge de son bureau et tout le rejoingne.Pensez un peuet jusqu’a faire un pub pour faire croire à nos enfants à l’ecoe que ce sont les Douaniers seuls qui payent les fonctionnaires du bf et les craies à l’ecole.Soyons serieux

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 11:38, par Webonga Michel
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Plutôt que de passer le temps à communiquer sur des inutilités, le Président Kabore devrait nous dire si oui ou non le dossier relatif à l’absence de Zida a été enrôlé. De même tous les crimes économiques commis sous la transition devraient connaitre une suite judiciaire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 11:44, par DV
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Kôrô Yamyélé, je ne sais pas ce qui ne va pas chez toi (je me permets de vs tutoyer ? je constate que tes réactions deviennent de moins en moins crédibles et intelligentes comme de par le passé. qu’est ce qui ne va plus ? ou bien c’est un jeu pour amener les gens à réagir ....Aide-moi

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 11:50, par blaiso forever
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Guiro , tient bon ! les jaloux vont maigrir ! une chose est sûre , on n’instrumentalise pas la justice pour assouvir des désirs mesquins !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 12:01, par SAMBIGA
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Laurent Badinter disait que Mr Guiro est le maillon de la chaîne de toute la corruption au Burkina. Si l’on pouvait trouver toute la chaîne sinon même sa moiteur le Burkina Faso allait sortir de son marasme économique et résoudre tous ses problèmes de population les plus pressants.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 12:27, par Time Will Tell
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Internaute 13 (Kôrô Yamyélé), je ne vous comprends plus. Notre lutte n’est pas orientée exclusivement vers Guiro : que ce soit affaire des martyrs, Guiro, le RSS, Thom Sank, Norbrt Z... tous les coupables doivent repondre. Nul ne doit échappé. Mais en entendant qu’il y a un article sur affaire, nous allons crier justice !!! Roch, Simon, Salif n’échapperont même pas (Time will tell). ils pourront tout surmonter mais la justice de la conscience et surtout celle de Dieu est insurmontable. Chacun doit payer cash. L’affaire Guiro n’occulte pas les dérives RSS.
    Justice pour tous !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 12:41
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    UN NON EVENEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 12:53, par AHI
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Internaute 29, Kôrô Yamyélé a parfaitement raison,
    - aucunes preuves n’a été donnée comme quoi il a détournée de l’argent de l’ État,
    - aucune preuve n’a été donnée comme quoi il y a eu enrichissement illicite,

    - Il dit ceux sont des cadeaux donc les seules violations commises c’est
    +une détention de devise (l’État burkinabé ne peux pas les saisir ou les confisquer car étant la propriété d’autres pays sauf si ce sont de faux billets)
    +détention d’un montant important de CFA pour cela il paie une amende c’est ce que l’État a prélevé avant de lui remettre le reste.
    +Aussi les cadeaux reçu du fait de son poste sont saisies ( une partie de la somme prélevée en fait donc partie) parce que non déclarés (pour une valeur individuelle supérieur a 50 000) et étant la propriété de l’État Burkinabé d’où la sanction de prison et une confiscations des sommes concernées

    Le problème qui est la c’est que lorsque vous avez des gens qui viennent a la barre et dise que c’est a titre personnel il lui ont fait cadeau qu’est ce que l’on peut dire rien.. Ces gens paient leur impôts et sont donc libre de faire cadeau a qui il veule de leur argent on ne peut pas leur demander de rendre compte a ce sujet. Personne n’est venu dire qu’il a été rançonné ou escroquer ou a reçu des faveurs en fonction de l’argent donné, donc dans le fond on ne peu rien reprocher au Monsieur et un juge ne peut pas emprisonner pour le simple plaisir de la population si les textes ne le lui permettent pas il faut comprendre cela sous cet angle... La justice travail de manière impartiale

    Je vous prend un exemple, aucune loi n’interdit l’homosexualité au Burkina Faso (Nos besoins de financement obligent car les partenaires ne financerons plus nombre de projets, le budget, les ONGs et je suis sur que si cela arrive, la misère le chômage, l’angoisse feront que l’homosexualité sera notre dernier problème ). Dans de telles conditions même si beaucoup d’entre nous pour des raisons culturelles et religieuses sont contre cela , un juge ne peut pas sanctionner un homosexuel dans le sens de la population...

    Je pense aussi qu’il faut dire la vérité a la population car c’est cela qui fait la population pense que les gens sont impunis.Sans preuves on ne peut pas mettre quelqu’un en prison alors que dans la plupart des cas il y a beaucoup de rumeurs et quand on demande de venir témoigner personne ne viens ou n’arrive a eteiller les rumeurs c’est des "on a dit que... je n’ai pas vu mais on m’a dit... c’est un tel qui ma di et un tel di que lui il n’est pas au courant..." c’est difficile de travailler comme cela un juge ne peut pas décider sur cette base.... en tout cas les textes ne le lui permettent pas.

    Même les anciens dignitaires il y a beaucoup de rumeurs maintenant pendant l’instruction il est dur de trouver des preuves probantes alors que ici les chose sont faites de tel sorte que quant on rend une affaire publique la présomption d’innocence est bafouée et les chose sont dites comme si on était sur des fait et cela même au niveau politique, maintenant lors des enquêtes c’est compliquer de corroborer les choses a la fin je trouve normale que la population soit déçu quand on libère les gens vu qu’on leur a dit que la personne a fait ci ou çà ...

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 14:02, par Z.M.M
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    On est souvent tenté de croire que le monde est injuste et les réactions des gens sont toujours téléguidées. Comment comprendre que depuis le départ de Blaise monsieur François Compaoré n’est pas été jusque là inquiété alors que l’on se souvent encore des 5 bornes ou le monsieur a érigé plusieurs immeubles sans qu’on ne sache comment il a eut l,argent ?
    Si l’état a l’ambition de recouvrir l’ argent qu’il fasse l’audit de tous les bâtiment et on aura des Guiro en grand nombre. Mais on a quelque noms qui circulent et on brandit ces noms en oubliant les vrais délinquants. ou bien on fouille chez tout le monde ou bien on laisse Guiro manger son argent

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 16:07, par Moi aussi
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    @ Internautes Kôrô Yamyélé et AHI
    En droit,
    -  il y a un sacro-saint principe qui dit que tant qu’il n’y a pas de preuves, il y a non-lieu. Même que le doute bénéficie à l’accusé.
    -  Il y a aussi un autre principe du droit qui dit que même sans preuves, l’intime conviction du juge peut faire condamner un prévenu.
    Il me semble que pour le cas Guiro, le juge va devoir utiliser les 2 antonymies à savoir, l’objectivité (les preuves) et la subjectivité (l’intime conviction).
    En effet, toutes les preuves étaient là (c’est l’objectivité). Il y a juste que d’après les lois, il n’était pas en faute. C’est là où l’intime conviction du juge doit intervenir (c’est la subjectivité). Si une loi n’existe pas encore pour condamner un acte, le dépositaire de l’acte lui a une conscience et une autocensure !
    Par exemple, aucune loi n’empêche quelqu’un de faire des rapports sexuels dans sa chambre avec son chien ou sa chienne. Cependant, au moment des faits, la personne doit savoir qu’elle sort indiscutablement de la norme parce qu’elle a une conscience qui l’autocensure. Elle sait qu’aucune culture, aucune religion, aucune croyance, aucun enseignement ne le permet.
    En conclusion, Guiro savait que si lui seul prend autant d’argent dans un pays aussi pauvre (alors qu’il est fonctionnaire et donc payé déjà pour son travail), il pose là un acte délictuel. Ces sommes ayant été acquises avec chantage sinon trafic d’influence, Guiro savait intimement qu’il commettait une injustice, que cet argent représentait plusieurs complexes scolaires, autant de CEG, de maternités, de dispensaires, etc. Il a pris ces sommes après service rendu et il savait que sa religion l’interdit, que la société yarga l’interdit, que le CDP, son parti d’alors, l’interdit, que ses ancêtres l’interdisent.
    Voilà comment j’aurai abordé ce problème si j’étais juge.
    Maintenant chers internautes, dites-moi où j’ai tort.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 18:16, par NINOM
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Pourquoi les s’acharnent contre Guiro a ce point ?Boukare Berehoudougou est plus riche que Guiro,pourtanr subalterne de Guiro,Douanier de son etat,lui qui possede des appartements en Europe,notanment au Canada,pres de 20 villas aux 1200 logts,sans compter son immeuble R+ a Koulouba qui abrite des services et a Ouaga 2000.
    Il a vite fait de changer de camp en se ralliant au MPP bien qu’elu depute sous la banniere du CDP, pour se mettre a l’abris,au cas ou....

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 18:25, par Moi aussi
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Tom Sank a bénéficié plusieurs fois de dons (en centaines de millions) offerts par Kadhafi et d’autres amis dans l’exercice de ses fonctions. Mais à chaque fois, il reversait ces sommes au Trésor Public alors qu’aucune loi ne l’y obligeait. Au regard de l’âge de Guiro, il est au courant de cette page de notre histoire.
    Il ne faut pas se réfugier derrière l’absence de loi pour s’enrichir de façon honteuse. Le peuple a subi d’énormes préjudices à travers ses actes.
    -  Il y a d’abord un préjudice financier évident. C’est pour avoir accédé aux pétitions signées par les contribuables qu’il a reçu de l’argent. Autrement dit, il a empêché que le pays gagne beaucoup et c’est en remerciement de cela qu’on lui a donné cet argent. Donc, le préjudice est clair.
    -  Il y a aussi un préjudice moral incontestable car, les opérateurs étrangers qui l’ont ‘‘sucré’’ en devises diront à leur retour que le Burkina est un pays corrompu et injuste ; ce qui nous fait grimper au hit-parade des pays où il ne fait pas bon investir.
    Voilà comment j’aurai abordé ce problème si j’étais juge

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 19:18, par Nadorost
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Merci à toi internaute 36 "Moi aussi" pour cet éclairage de droit. Dans l’affaire GUIRO, on se retrouve impuissament devant l’insuffisance ou la faiblesse térrible des textes en la matière. Or, on ne doit juger que sur la base du droit, donc de la loi. Il serait donc souhaitable de rendre les textes plus dissuasifs afin de pouvoir sévir contre les prochains GUIRO. Sinon, on peut se retrouver avec 2 milliards et être condamnés à payer 800 millions... On a vu le cas des fraudes aux concours : je vends dix sujets à 500 000 chacun et je suis condamné à payer le prix de 2 sujets...

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 20:51, par citoyen honnete
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    foutez la paix à ce monsieur de GUIRO bande d’incapable. c’est GUIRO vous voyez y-a t-il pas des gens qui volé plus que ce monsieur dans ce pays ?. Blaise, François, Alizeta et tous les autres dignitaires de l’enseigne régime n’ont-ils pas volé plus que ça ? Simon Compaoré n’a t-il pas fêté ses milliards dans les années antérieures pour venir nous dire cette année que cette année, lors de la déclaration des biens, qu’il n’a que 15.000.000fcfa ? Foutez nous la paix. bande d’incapable. c’est maintenant je commence à voir claire dans les choses. En fait je niais quand à la mauvaise intention de la justice Burkinabè. Bande de vaurien. Laissez GUIRO EN PAIX
    GUIRO EN PAIX
    GUIRO EN PAIX
    Je ne connais pas ce monsieur mais j’en ai marre bande de lèche Q

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2016 à 21:51
    En réponse à : Justice : Le dossier Ousmane Guiro de nouveau devant la justice

    Trop d’amusement dans ce pays,
    Il faut etre un vrai professionnel pour faire de la politique. Trop d’amusement dans ce pays

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés