Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Commune de Ouagadougou : Armand Roland Pierre Béouindé nouveau maire de Ouagadougou

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 19 juin 2016 à 17h00min
Commune de Ouagadougou : Armand Roland Pierre Béouindé nouveau maire de Ouagadougou

Un nouveau jour s’est levé pour la commune de Ouagadougou. En effet, depuis l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, la ville est dirigée par une délégation spéciale. Mais depuis le samedi 18 juin, la commune de Ouagadougou a un nouveau dirigeant : Armand Roland Pierre Béouindé. Il a été porté à la tête de la Mairie centrale par les 252 conseillers (deux étaient absents).

Pendant cinq ans, le deuxième secrétaire à l’information et à la communication du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) devra apporter sa touche particulière dans la gestion de la capitale burkinabè. Cette touche sera d’ailleurs empreinte de sa formation en gestion et de la vingtaine d’années d’expérience acquise dans la gestion et l’administration des entreprises comme la société de service informatique et tout dernièrement, la société Graphi imprim SARL dont il est le directeur général.

Vie associative

En plus d’être un gestionnaire, il s’intéresse à la vie associative. En effet, M. Béouindé est membre du Lions club international, de l’amicale des anciens petits séminaristes de Pabré, du conseil économique et social. Il est aussi membre fondateur de l’association pour le développement durable intégré du Burkina Faso et le coordonnateur du service pastoral pour la formation et l’accompagnement des responsables de l’archidiocèse de Ouagadougou. Le nouveau maire a un penchant pour le sport et a même dirigé le club de la famille jaune et vert de l’ASFA-YENNENGA de 2008 à 2012.

Son expérience politique

Le nouveau bourgmestre de Ouagadougou a obtenu 133 voix contre 118 pour Nathanaël Ouédraogo, candidat de l’UPC le jour de son élection. Son arrivée en politique date des années 1983 où il a participé activement à l’avènement de la révolution du 4 août 1983 en tant que membre du l’Union de lutte communiste reconstruite (ULC-R). De ce parti, étaient certains de ses compagnons politiques comme le Président Roch Kaboré.

C’est en 2010, qu’il a adhéré au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ex parti au pouvoir, parti dans lequel il militera pendant quatre années. Opposant « farouche » à la loi qui devait modifier l’article 37 de la Constitution du Burkina, il décida de rendre sa démission avec les 75 autres hauts cadres du CDP, dont Simon Compaoré, Salif Diallo et Roch Kaboré pour créer le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Il s’y adonnera à fond en participant à la direction de la campagne chargée de la logistique, du matériel, de l’organisation des treize meetings présidentiels dans les treize régions du Burkina. Il était aussi chargé de la gestion de la communication dédiée à l’image du président Kaboré.

Le 22 mai 2016, cet homme politique de 54, marié et père de quatre enfants est élu conseiller municipal du secteur 54 de l’arrondissement 12 de Ouagadougou. Avant d’être ensuite porté à la tête de la commune urbaine de Ouagadougou la capitale samedi 18 juin dernier.

La direction de la mairie de Ouagadougou est une responsabilité qui incombe donc, dorénavant, à Roland Armand Pierre Roland Béouindé, mais aussi aux quatre adjoints que sont : Moussa Belem (Premier-adjoint), Moustapha Semdé (Deuxième-adjoint), Nathanaël Ouédraogo (Troisième adjoint), Martine Kaboré (Quatrième adjoint). Aussi, le nouveau maire dit compter sur la disponibilité et sur l’engagement de tous les Ouagalais afin de faire de la capitale, la ville la plus accueillante, la plus coquette, et la plus prospère qui soit.

Wendkuni Diane Kagambèga (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés