Lutte contre le chômage : Coopec-Galor a remis des chèques à cinq jeunes promoteurs

dimanche 19 juin 2016 à 21h30min

Le Programme d’accompagnement des jeunes promoteurs du Burkina-Faso (PAJEP-BF) a organisé le jeudi 16 juin 2016, une cérémonie de remise de chèques par la coopérative d’épargne et de crédit (COOPEC-GALOR) à cinq jeunes promoteurs d’entreprise. La cérémonie était présidée par le directeur de cabinet du ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle représentant le ministre. C’était à la maison de la culture Anselme Titiama Sanon de Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre le chômage : Coopec-Galor a remis des chèques à cinq jeunes promoteurs

Cinq jeunes ont reçu de la part de COOPEC-GALOR des chèques dont le montant varie entre 50 000 et 500 000 fcfa sur la base de leurs plans d’affaires. L’objectif de la remise des chèques vise, selon les initiateurs, à donner une réponse à la problématique de l’employabilité des jeunes. Selon le président de COOPEC-GALOR, Félix Ouédraogo, la jeunesse est la cheville ouvrière du développement de notre pays où il est opportun d’investir pleinement. Félix Ouédraogo a vivement félicité le Programme d’accompagnement des jeunes promoteurs du Burkina-Faso (PAJEP-BF) qui a servi d’interface pour l’acquisition de cette mesure d’accompagnement pour l’auto-emploi des jeunes. La représentante du directeur général de la LONAB, Mariama Sow qui a parrainé cette activité n’a pas manqué d’exhorter ses filleuls car selon lui, « le chemin qui mène à la réussite est parsemé d’embuches et il est opportun de s’armer toujours de courage et de détermination ».

Il ne serait pas superflu de préciser que les cinq premiers bénéficiaires ont été retenus au terme d’un accompagnement technique qui a consisté à les former en entrepreneuriat et à l’élaboration du plan d’affaire à travers le cabinet RIO-BUSINESS. Selon le coordonnateur du PAJEP-BF, Mamadou Traoré, « l’essentiel n’est pas de former les jeunes et les laisser à eux-mêmes ; mais il faut les former et les accompagner ». Monsieur Traoré se dit prêt à agir toujours pour la cause des jeunes. Quant à Séogo W. Nadège, représentante d’une bénéficiaire, ce sont des sentiments de joie, de reconnaissance et de remerciement qui l’animent. Elle promet faire un bon usage des fonds qu’elle a reçus.

Emmanuel Sombié

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés