Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Enseignement : L’USTA désormais partenaire de deux institutions ivoiriennes

Accueil > Actualités > Société • • samedi 18 juin 2016 à 02h04min
Enseignement : L’USTA désormais partenaire  de deux  institutions ivoiriennes

Après plusieurs années de collaboration, l’Université Alassane Ouattara (UAO), la chaire UNESCO de bioéthique (CUB) et l’Université Saint Thomas D’Aquin (USTA) s’engagent à faire connaître mutuellement leurs besoins dans divers domaines « des sciences pour l’enseignement et la recherche universitaire ». Les conventions ont été signées ce vendredi 17 juin 2016 à Ouagadougou, par les responsables des institutions.

Ces conventions viennent définir plusieurs années de coopération entre l’USTA et les deux institutions. Ainsi, à partir de ce 17 juin 2016, il existe un accord entre l’Université Saint Thomas D’Aquin (USTA), l’Université Alassane Ouattara (UAO) et la chaire UNESCO de bioéthique (CUB).

En effet, Il s’agit d’une part, de la signature d’un accord entre l’USTA et l’Université Alassane Ouattara, et d’autre part, entre l’USTA et la chaire UNESCO de bioéthique ; la toute première institution dans le domaine de l’enseignement des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest. Ces conventions sont axées autour de deux thématiques : la bioéthique et l’éthique.

Selon le Pr Lazare Poamé, signataire des deux conventions et président de l’UAO et de l’institution chaire UNESCO de bioéthique, ce partenariat vise à mieux orienter la coopération entre les institutions, à accomplir la mission des unités de formations qui est de promouvoir l’avancement et la diffusion de la connaissance.

« A l’occasion de cette convention, nous allons pouvoir solidifier notre coopération autour des thématiques de la bioéthique en particulier, et de l’éthique en général. De façon pratique, nous aurons désormais des programmes communs que nous allons conduire ; à savoir, des formations, des échanges d’expériences de professeurs et d’étudiants » a expliqué le Pr Poamé.

Quant au recteur de l’USTA, le Pr Jacques Simporé, il a exprimé toute sa gratitude à son partenaire. « Nous sommes très heureux de connaitre ce jour. Depuis de longues dates, les circonstances ne nous ont pas permis de signer ces conventions » a-t-il signalé.

Notons que ces conventions sont conclues pour une période de cinq ans, renouvelable.

Yvette Nadège Mossé (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Grève des administrateurs civils : Le syndicat satisfait de la mobilisation
Crise à La Poste : « Il faut que le gouvernement soit responsable jusqu’au bout ! » déclare Gilbert Goh (SG du SYNTRAPOST)
Région du Centre-Nord : Casimir B. Séguéda installé dans ses fonctions de gouverneur
L’énurésie nocturne chez les jeunes filles : Silence, elles souffrent !
Semaine de l’entreprenariat à l’école : L’APJEF partage son expérience avec les élèves d’un lycée technique
Investissements locaux : Les acteurs à l’école de la gestion des programmes sensibles aux conflits
Assemblée nationale : L’emploi des jeunes au cœur des préoccupations des députés
Burkina : « Les revendications sociales portent un coup dur à l’administration » (Premier ministre)
Mouvement d’humeur des transporteurs : Vers le réaménagement de certains points de l’arrêté municipal
École polytechnique de Ouagadougou : L’Institut du génie informatique et télécommunications ouvre ses portes en octobre
Crise à la Poste Burkina : La signature du protocole d’accord est annulée
Université Joseph Ki-Zerbo : Les violences dans les langues au centre d’un colloque
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés