Organisations progressistes africaines : Me Bénéwendé Sankara désigné président de la Coordination

Communiqué • samedi 11 juin 2016 à 00h06min

Ceci est un communiqué des organisations progressistes africaines, à l’issue de leur rencontre tenue en marge du 37EME Congrès du parti communiste français.

Organisations progressistes africaines : Me Bénéwendé Sankara désigné président de la Coordination

Les organisations progressistes participant au 37ème Congrès du parti Communiste Français (PCF) ont initié une rencontre afin de créer et de développer entre elles des liens durables et constructifs.

A cet effet, elles ont mis en place une coordination dirigée par Maitre Bénéwendé Sankara et composée de l’UPC du Cameroun, du PSU du Maroc et de l’UNIR/PS du Burkina Faso.

Le premier objectif est de bâtir un réseau d’informations, d’échanges, de propositions et de solidarité, de dégager des axes de travail dans le respect de chacune d’elles.
Il s’agira dans un second temps d’examiner les actions collectives susceptibles de peser sur des situations nationales et plus globalement à l’échelle du continent pour permettre de véritables choix démocratiques de nos peuples, ainsi que la défense de leurs intérêts.

L’ensemble des organisations a accueilli avec enthousiasme l’annonce de la candidature au poste de secrétaire général de l’ONU d’Aminata Dramane Traoré du Mali.

Les organisations présentes :
Algérie MSD, RCD
Burkina Faso UNIR/PS
Cameroun UPC
Comores CDISCOM
Côte d’Ivoire FPI,AIRD
Djibouti FRUD
Mali UM-RDA, SADI
Maroc PADS
Réunion APR
Sénégal PIT
Tchad UND
Tunisie Parti Al Qot /FP

Pour la coordination des organisations progressistes
Le Président
Maître Bénéwendé S. Sankara

Messages

  • J’aurai été du Congrès, j’allais plutôt recommander par exemple à ce poste un camarade qui vient d’un parti de radicalité anti-impérialiste convaincu. Exemple : le PIT -Sénégal ou une autre structure d’un autre pays. Mais pas Me Bénéwendé Sankara qui rase les murs dès qu’il est question de dénoncer le néocolonialisme ou l’impérialisme français en Afrique et au Burkina-Faso.
    Depuis les dernières élections et désormais en accointance avec la pourriture françafricaine MPP aux affaires au Burkina-Faso, Me Bénéwendé s’est disqualifié au plan national burkinabè où il ne dit plus mot sur des tas de questions :
    - les accords néolibéraux de prédation et de recolonisation UE-ACP -CEDEAO.
    - la présence des bases militaires françaises et américaines à Ouagadougou
    - la caporalisation et l’enterrement en grand des structures de la justice civile et militaire burkinabè par le régime sans boussole de Roch C. Kaboré ; un avatar de celui de B. Compaoré qu’il a servi pendant des décennies.
    - la question sécuritaire et l’expansion des koglwéogo, ces milices rurales que couve le régime MPP.
    - les choix affairistes et néolibéraux au plan social et économique. Choix au service de la bancocratie mondialisée (FMI-BM-BCE).
    - Même sur la question des crimes extra-judiciaires restés impunis jusqu’ici. Même sur ces questions Me Bénéwendé ne dit plus rien. Mieux il met en réseau les structures-jeunesse de son parti avec celles du MPP. En clair, c’est de l’opportunisme et la trahison au sommet.

  • Les idéologies sont mortes, surtout celles gauchistes. Quelle institution a payé les frais de séjour du vice président de l’assemblée nationale ? L’unir/ps ou l’assemblée ? Quelle est la différence avec le régime du CDP ? Berneurs du peuple, vous l’êtes tous !

  • L’union fait la force. Bon courage maître, mais il faut titiller de temps en temps le président Rock qui va à la dérive droitière qui est une voie réactionnaire non progressiste..

  • C’est vous qui vous faites du souci, sinon les politiciens ont toujours été ensemble. C’est vous peuple qui nourrissez la haine entre vous inutilement. C’est un peu comme les avocats qui s’attaquent lors d’un procès, mais reste qu’ils soient toujours ensemble. C’est ça la politique... y a rien de sérieux à l’intérieur.

  • Félicitations, Maître ! Je vous souhaite tout le succès du monde !

  • C’est ce qui te reste, sinon ici on a régler ton compte sur notre scène politique : fini, fini.
    Tu a vendu ton âme au diabe et tu veut aussi avaler le dossier de notre cher Cde SANKARA
    MAIS LE PEUPLE N’OUBLI JAMAIS C’EST POURQUOI, C’est pourquoi

  • Ahhh ! C’est le Mr a l’œuf pourri !. Yaa rakaanga ndégue ndii laa yiima sankaar yéela. Ad ya yaandé.

  • aprés avoir vendu le burkina faso au vampire,il ne reste qu a vendre l afrique a l imperalism mondial.vraiment,j ai honte de Benewendé Sankara.

  • Benewendé Sankara, un modèle, il fut un temps. mais hélas, voila aujourd’hui, méconnaissable. triste sors. où en êtes vous avec le dossier THOM SANK ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés