Fada N’Gourma : proclamation des résultats du BEPC malgré un boycott de certains correcteurs

jeudi 9 juin 2016 à 17h00min

Les résultats du 1er tour du BEPC ont été proclamés ce jeudi, en dépit d’un boycott de certains correcteurs lors des délibérations.

Fada N’Gourma : proclamation des résultats du BEPC malgré un boycott de certains correcteurs

Des correcteurs de Fada N’Gourma à l’instar d’autres régions du Burkina, ont boycotté les séances de délibération de l’examen du BEPC pour se plaindre de la suspension de salaire, infligés à deux de leurs collègues des Cascades pour ‘’refus de rejoindre leurs postes’’.

Nonobstant l’appel au boycott, les résultats ont bel et bien été livrés aux candidats du lycée Diaba Lompo de Fada N’Gourma.

« En vérité, la correction était terminée. Donc le mot d’ordre n’impactait aucunement la proclamation des résultats. Le DG l’OCECOS (Office central des examens et concours du secondaire) a donné son accord pour la proclamation des résultats », a indiqué le président du jury 1, Saturnin Zoungrana.

Sur les 597 candidats de son jury, seulement 124 ont été admis au premier tour, soit un taux de réussite de près de 20%.

AIB

Toutefois, les 20 candidats présentés par le petit séminaire de Bougui, ont tous été admis.

Messages

  • Felicitation aux curés

  • Mes félicitations aux admis.Le tribunal de Dieu jugera les professeurs grévistes qui veulent compromettre l’avenir de milliers d’enfants aux profits de deux professeurs indisciplinés dont la sanction qui leur est infligée est légitime.

  • il y’a des jurys à ouaga qui ont fait 16%. Ça n’etonne donc pas.

  • Mes félicitations aux admis.Le tribunal de Dieu jugera les professeurs grévistes qui veulent compromettre l’avenir de milliers d’enfants aux profits de deux professeurs indisciplinés dont la sanction qui leur est infligée est légitime.

  • Que les les professeurs sachent que les magistrats ont obtenu leur revalorisation salariale parce qu’ils sont restés solidaire dans leurs revendications. Mais dés qu’on parle d’argent de formation, de surveillance, de correction les enseignants du secondaire et surtout du primaire sont tellement excité comme des chiens en chaleur. Dans ces conditions c’est difficile qu’une lutte aboutisse.

  • Félicitations aux admis !
    Bonne chance aux candidats du second tour !
    Du courage pour les autres !
    Certains élèves étaient suppris de ne pas voir les professeurs participer aux délibérations, ils ont cherché à comprendre ! L’explication est passée ! Arrêter de mentir aux élèves et aux parents d’élèves ! Expliquer clairement la situation ! On a jamais sacrifier l’avenir d’un enfant ! Honte à ceux qui pensent ainsi ! Enseigner durant 8 mois faire des rattrapages pour terminer son programme. Je ne vois pas quel sacrifice qu’on peut faire encore.
    Félicitations au Ministre pour son entêtement dans sa résolution du problème.
    Félicitations aux enseignants fantoches ! Pas ceux qui ont participé aux délibérations mais ceux qui se disent syndiqués et qui ne suivent pas les mots d’ordre de leur structure.

  • À Omar !! C’est bien beau d’invoquer le tribunal de Dieu, mais avant assurez-vous d’être dans la vérité ; car Dieu est juste. Au non de quel saint affirmez-vous que ces deux profs mérite leur sanction ? Permettez que je vous instruise des faits. « deux profs recruter pour le compte du MESS et affectés par la direction du MESS de leur région dans des établissements d’enseignement général se retrouvent nommé directeur de CEG au compte du MENA, un ministère autre que le ministère pour lequel ont postulé les deux profs au moment des faits. Aussi, sachez qu’ une nomination n’est pas une affectation. Aussi ont peut la refusé ou l’accepté. Sachez aussi que l’un des deux profs avait acceptez sa nomination et c’était même rendu à son poste de nomination avant qu’une note de la direction du MESS ne le somme de retourner à son poste d’origine, ce qu’il a fait. Enfin sachez que ces deux profs n’ont jamais abandonné le service pour lequel le MESS leurs a récruté. Voici pour ce qui est des faits ».
    M. Omar, si après instruction des faits vous estimez qu’il mérite toujours ce qui leurs arrivent, alors vous-même ne serez pas digne de Dieu, Car Dieu est avec les justes.

  • Il reste maintenant le second tour. Qui peut me dire le fond du problème avec ces deux agents defendus dans cette lutte ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés