Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

mercredi 8 juin 2016 à 23h25min

La coordination des comités de défense et de l’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) de l’ex-arrondissement de Sig-Nonghin était face à la presse ce mercredi soir. Objectif, revenir sur les discordes nées de l’attribution des places sur le nouveau site du marché de Toéçin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

La discorde, qui règne à Toéçin, tire sa source dans l’attribution des places sur le nouveau site du marché. En effet, le marché de Toéçin probablement cette année doit être délocalisé vers un nouveau site aménagé en 2014. L’aménagement et l’attribution des nouvelles places ont été confiés à une commission par les autorités de la mairie de l’ex arrondissement de Sig-Nonghin. Lors du dernier recensement en 2013, des personnes travaillant dans l’ancien site, les statistiques ont fait état 2599 places dont 1656 hangars, 805 boutiques, 111 volaillers, 24 bouchers et 02 parkings. Selon Salifou Sodré, coordinateur du CDAIP de Sig-Nonghin, en plus de ces personnes recensées sur l’ancien site, des commerçants en location et d’autres qui sont sans place ont été pris en compte.

Chaque personne enregistrée devait payer la somme de 1 000FCFA et pour l’obtention de la place 10 000 FCFA pour une boutique, 7 500 pour un hangar et 3 000 pour l’occupation d’une table. Il revenait à chaque commerçant de faire les constructions nécessaires pour son aménagement.

A l’issue de l’aménagement du marché sur le nouveau site, 3300 places ont été enregistrées. D’où un surplus de 701 places. Pour eux, les commerçants, il était naturel que chaque personne recensée bénéficie d’une place de même que celles non recensées qui devraient bénéficier des places restantes.

Apres distribution, 07 personnes recensées en 2013 attendent toujours leurs places, 15 doubles attributions de place sur le nouveau site, 170 personnes résidentes non recensées en 2013 qui sont toujours sur l’ancien site.
La commission de distribution menace par ailleurs de déguerpir dans le mois de juin, ce qui ne relève pas de ses prérogatives d’après les conférenciers.

Le conseil municipal est complice…

Compte tenu de l’ignorance et du mépris affiché par la commission d’attribution face aux interpellations, les mécontents se sont tournés à plusieurs reprises vers les autorités municipales. Pour la dernière rencontre qui s’est tenue le mardi 07 juin 2016, les autorités municipales ont estimé que c’est un problème entre les commerçants et c’est à eux d’aller régler leur problème.

A la lecture des réponses, les commerçants ont jugé que c’est un manque à leur responsabilité. « Si au nom de la continuité de l’administration ce même conseil a été capable d’entériner des décisions administratives qui ont mis en place des commissions puis donné mandat à des personnes pour y siéger et faire le travail, c’est au conseil actuel de suivre les travaux de ces commissions. Donc si ces commissions font du mauvais travail dénoncé et prouvé par les commerçants et que malgré tout, le conseil municipal ne fait rien pour interpeler les éventuels fautifs et solutionner nos problèmes, c’est que le conseil lui-même est complice et doit rendre compte même s’il se prépare à passer le témoin de la mairie aux nouveaux élus », a fait comprendre le leader du groupe.

Détournement, vol, vente illégale…

Les commerçants ont une vision on ne peut plus négative des différentes commissions en charge de la distribution et du recensement ainsi que des autorités municipales. Pour eux, ces derniers à travers les multiples recensements et la non prise en compte de tous les commerçants ont sournoisement planifié une raquette des commerçants à travers les différentes sommes réservées aux agents recenseurs , le détournement, le vol puis la vente illégale de boutiques et hangars à leur profit et au détriment des commerçants.

Les exigences des commerçants

Les commerçants du marché Toéçin exigent le sursis à tout déguerpissement des commerçants de l’ancien site tant que la commission ne trouve pas de places pour reloger les commerçants recensés non encore attributaires mais aussi pour les commerçants résidents non recensé en 2013.Ils réclament aussi la résolution de la question des doubles attributions de place sur le nouveau site et le remboursement des sommes injustement payées par les commerçants lors des différents recensements
Un audit de la gestion du projet d’aménagement et d’attribution des hangars du nouveau site du marché doit être fait.

Si dans les jours qui suivent rien n’est fait, « nos autorités municipales et les différentes commissions de recensement et d’attribution seront comptables et responsables de toute situation qui se présenterait ici au marché Toéçin » a conclus Salifou Sodré.

Wendkuni Diane Kagambèga (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 juin 2016 à 07:41, par KONTIL
    En réponse à : Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

    vivement que les principaux supposés impliqués dans cette affaire soient assez raisonnables pour un dénouement rapide et heureux de celle-ci. beaucoup de courage à vous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2016 à 08:04, par Zemba y Ernest
    En réponse à : Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

    Bonjour et félicitations pour votre publication.C’est le CDAIP Toécin Yaar qui est une section de la coordination des CDAIP de l’ex arrondissement de Sig-Nonghin qui a animé la conférence de presse et non la coordination elle même.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2016 à 08:33, par vérité aux RSS
    En réponse à : Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

    ces commerçants se croient plus malins que l’administration. après recensement ils (les commerçants) chacun fait une nouvelle place dans le yaar pour son fils, neveu, petit fils et que sais-je encore. alors comme ça il vont interpeller la mairie pour un nouveau recensement car ils savent qu’ils ont introduit des nouveaux venues afin de bénéficier de plusieurs places sur le nouveau site. haaaa vous les commerçants de ce pays quand allez vous comprendre qu’il faut arrêter d’arnaquer tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2016 à 10:02, par VP
    En réponse à : Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

    Laissez les gens.C’est vous même les commerçants qui êtes à la base de vos problèmes.
    Certains d’entre vous sont les démarcheurs de ceux chargés d’attribution.Des femmes se font abuser dans l’espoir d’avoir illégalement une place.Beaucoup d’entre vous ne peuvent même pas présenter une quittance de payement d’impôt ou de taxes.Vous êtes des désordonnés et maintenant si vous ne gagnez pas gains de cause,vous voulez que le Faso s’arrête à cause de votre problème.C’est exactement le même scénario dans les lotissements.Débrouillez vous là bas.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2016 à 12:30, par Nongba
    En réponse à : Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

    Raag-biissi !?. Si vous croyez que les acquis de l’insurrection populaire ce sont les menaces de destruction, la défiance de l’autorité publique et la grande gueule, vous avez menti. Es ce que vous avez formuler un recours judiciaire à ce problème ?. N’importe quoi.
    Venez casser et bruler on va voir

    On se connait au faso ici. Vous aimez tellement le désordre et les deals que vous vous êtes pris vous mêmes dans votre propre jeu. On ne peut pas cultiver le désordre et l’anarchie quant ça nous arrange et réclamer ensuite des situations claires quant on sort perdant du désordre en plus par des menaces.

    Mes frères on ne récolte que ce que l’on sème avec gros bonus d’ailleurs si la pluviométrie est bonne.Vous avez tous jouer et y en a qui on perdu. Arrêter de nous casser les oreilles.

    On va vous déguerpir y a rien a faire. N’importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2016 à 14:42
    En réponse à : Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

    Dans ce pays, tout le monde veut le gain facile. Vous trouverez que les torts sont partagés dans cette affaire. Le libilibi ne profite guère.
    Travaillons honnêtement !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2016 à 09:55
    En réponse à : Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

    tres bel analyse et commercant vous aimez toujours la facilité.Apprenez un jour à respecter les normes c’est très civique. On ne peut pas vendre un mouton épuis epuis vouloir recevoir le prix d’une dizaine. Garder votre dignité en respectant cette decision. aba les commercants corrompus

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2016 à 23:01, par tenga biiga fils
    En réponse à : Délocalisation du marché de Toéçin : Discordes dans la distribution des places

    nous avions tous participé du début jusqu’à la fin du processus. C’est un marché communautaire arraché de haute lutte par la population de l’ex secteur 20 et par le biais d’une association dénommée Communauté de Développement du Secteur 20 sur financement de l’Union Européenne et sous le regard bienveillant de la Mairie. L’animateur principal de cette conférence de presse est en réalité un locataire dans l’ancien et qui n’a même pas un hangar de 2 tôles. Au début la commission a associé toutes les structures syndicales du marché et le consensus était de recensé les propriétaires des hangars et des boutiques et non les locataires. Aujourd’hui si les plaignants détiennent des reçus et n’ont pas été attributaires qu’ils fassent valoir leurs droits. C’est un faux problèmes, ce sont tous des locataires en détresse !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés