Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

jeudi 2 juin 2016 à 00h16min

Depuis le 30 mai 2016, le Centre de contrôle des véhicules automobiles a entamé une campagne de contrôle des motocyclettes au profit des étudiants de la citée universitaire de Kossodo. Deuxième du genre, cette action est jugée salvatrice par la majorité des bénéficiaires. Lisez plutôt !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

François Koné, étudiant
« Pourquoi pas une visite technique gratuite pour les étudiants ? »

Une moto qui est mal en point, il faut le reconnaitre, est un danger pour tout un chacun de nous. Si la démarche du Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) peut contribuer à améliorer l’état des engins, c’est alors une bonne initiative. Mais reste à savoir si le tout est organisé dans un cadre véritablement formel qui permettrait peut-être aux engins contrôlés de poursuivre le processus jusqu’à pouvoir les réparer. Autrement dit, s’il y a toute une chaine après le contrôle et si on peut continuer jusqu’à ce que l’engin en question soit réparé. Si véritablement les autorités veulent tenir compte des étudiants, je pense qu’elles doivent absolument revoir le prix du contrôle parce que les étudiants vivent déjà des conditions assez difficiles avec le système LMD. Des photocopies a n’en point finir.

Didédoua Franck Zingue, étudiant en droit
« Une action louable et à pérenniser »

Le contrôle technique des motocyclettes initié par le CCVA au profit des étudiants est une bonne initiative. Selon moi, il permet de suivre un tant soit peu l’état des engins et de minimiser les risques d’accident. Très souvent lorsqu’on se présente chez le mécanicien, il passe son temps à vérifier le carburateur parce que pour lui, il s’agit de changer juste une pièce et le problème est résolu. Nous remercions le CCVA pour son action. Aussi, je lance un vibrant appel à la population surtout à la jeunesse à venir faire la visite technique de leur moto, qui ne coûte pratique pas grand chose, 1000 F CFA seulement. C’est vraiment une occasion à ne pas manquer.

Noëllie Aguima Yonli, étudiante
« Finis, les tâtonnements des mécanos ! »

L’action du CCVA est très salvatrice dans la mesure où à Ouagadougou ce sont les étudiants qui circulent le plus à moto. Aussi, je reste convaincue qu’après ce contrôle, on pourra facilement détecter les différentes pannes de nos engins. Du coup, la souffrance des mécaniciens est aussi amoindrie. Personnellement, c’est la première fois que je bénéficie d’une telle opportunité et j’ose espérer qu’elle pourra s’étendre aux autres villes du Burkina telles que Koudougou et Bobo Dioulasso. Pour ce qui concerne le prix, je pense qu’il est vraiment abordable même pour nous qui sommes des étudiants.

Abdoulaye Issala, étudiant
« 1000 FCFA, c’est bien mais il faut toujours revoir le prix pour les étudiants »

Je pense que si c’est pour faire la technique des engins à deux roues pour qu’ils soient en bon état, il n’y a pas à priori de problème. Mais vouloir passer par des étudiants pour accuser d’autres étudiants et élèves d’être à la base des accidents à Ouagadougou, je ne partage pas ce point de vue. A mon avis la plupart des accidents est due à l’état dégradant de nos voies et à l’incivisme grandissant de certains usagers. Du reste, 1000 F CFA pour une visite technique on peut dire « c’est bon mais ce n’est pas arrivé ». Car, il y a des gens qui peinent à avoir un seul repas par jour. Donc dire que le prix est abordable, c’est trop dire. Mais je pense que les uns et les autres peuvent quand même faire un effort pour saisir cette opportunité qui ne se présente pas tous les jours. L’objectif étant de pérenniser les motocyclettes.

Issouf Yéyé, étudiant
« Le CCVA ne doit pas faire du favoritisme »

L’initiative est la bienvenue car cela aura pour avantage d’aider les étudiants à connaitre un certain nombre de failles qui se trouvent dans leurs motos. Mais le hic dans cette caravane c’est qu’il faut obligatoirement avoir une carte grise et une plaque d’immatriculation. Afin de donner la chance à tout le monde, il aurait fallu qu’on autorise également ceux qui ont seulement leurs papiers de douane à pouvoir prendre part. J’ai comme l’impression qu’ils sont lésés à quelque part. Pour cela, j’exhorte le CCVA à travailler pour que ce genre de sentiment ne se crée pas entre nous étudiants. Outre cette défaillance, je félicite le CCVA pour cette belle initiative. Une visite technique à moins de 3000 F CFA, c’est vraiment un cadeau.

Propos recueillis par Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 juin 2016 à 20:23, par #BlackBird
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    Le mec qui se plaint que 1000 franc c’est bien mais e n’est pas arriver là pardon quand on peine à avoir un seul repas par jour on ne roule pas à moto. Un motocyclette coûte au moins 450 000 FCFA ajouté le prix de l’entretien (carburant + frais de maintenance...) quel pauvre peut-il se permettre de dépenser autant quand il peut rouler à vélo ? Le problème du Burkina c’est qu’on croit qu’on est toujours obligé de se plaindre.
    Le CCVA est une entreprise privé qui paye des taxes et impots et paye ses salaries faut pas lui demander la lune non plus.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 20:33
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    pour la premiere fois des etudiants sont satisfait dans une situation au faso. ccva est-ce une manipulation ? amicalement !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 22:39
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    ce que vous ignorer, c’est qu’on vous l’imposera par la suite et à un pris insupportable.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 06:21
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    c’est quelques étudiants sont manipulés mais seront noyé par la suite. Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 09:14, par Kankelen
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    J’ai exactement la même impression que l’internaute n°3. C’est insidieux et le prix vous parait abordable, vous êtes entrain d’apprécier. Sachez que c’est un essai. Attendez quelques mois voire quelques années, ceux à qui appartient le CCVA, c’est à dire les puissants opérateurs économiques amèneront l’Etat à prendre un texte pour rendre obligatoire la visite technique des engins à 2 roues. C’est en ce moment que vous allez comprendre.
    Déjà pour faire la visite technique d’un véhicule, il faut être à 4 heures du matin à CCVA pour finir entre 11h & 13 h.
    Évitez de vous faire prendre dans un piège à con. Continuez à confier vos engins aux bons réparateurs du quartier, c’est mieux pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 10:37, par cracra
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    Internaut 1 : Merci pour votre commentaire.

    Internaute 5 : De nos jours aller à 4h et ressortir à 11h ou 13 h au CCVA ? J’y fais le contrôle de mon véhicule mais ce que vous dites me surprend.S’il vous plaît, arrêtons un peu.
    Il est de notre devoir à tous de construire ce pays ; évitons de jeter l’huile sur le feu.
    ils ont bien fait de privatiser cette structure ; le service rendu de l’acceuil à la sortie est de qualité.
    On ne vous demande pas d’être riche ou d’envier les riches ; faites simplement votre travail en toute âme et conscience et la société ira mieux.
    Courage à tous les Patriotes de ce pays !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 12:55, par OUELLE ZEBO YAYA
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    Chers enfants ! Vous rendez compte du fait que vous êtes utilisés comme des pions par des magnant de la finance du Burkina.
    La privatisation du CCVA est une arnaque du régime de Blaise pour donner une source sûre de recettes à François et à son ami de l’époque Kamazoé. Sinon pourquoi remettre une telle entreprise à des privés ? Imaginez un peu par jour le nombre de voitures qui passent la visite (12 000f CFA/voiture en moyenne) et tout ça depuis la privatisation va dans les poches de la mafia burkinabè au détriment des caisses de l’état.
    En étendant le contrôle technique aux motos, Ces ennemies du peuple veulent augmenter leur assiette en élargissant la base des contribuables.
    Les faux arguments avancés ( spots télé et radio) sont enfantins et ne peuvent convaincre personne.
    Si les autorités veulent continuer à laisser cette source de recettes sûres entre les mains de la mafia, qu’elles le fassent, mais qu’elles arrêtent tout de suite cette arnaque du peuple en voulant leur imposer la visite technique des motos.
    Ce qui est sûr, la prochaine bombe sociale qui éclatera viendra de l’application d’une telle mesure. Jeunesse burkinabè restons vigilants et mobilisés !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 14:33
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    Internaute 6, Internaute 5 entend parler sinon il na même de voiture. J’y vais pour la visite technique et le contrôle après de grands voyages sur des voies non goudronnées mais je n’ai jamais fais 2 heures au ccva. Reconnaissons qu’on est trop dur ici au Faso et dur pour rien. Beaucoup de bruit seulement . Y en a qui passe tout leur temps a contesté et remarquez ce sont toujours les mêmes . sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 18:07
    En réponse à : Université : Des étudiants satisfaits du contrôle technique de leurs motocyclettes

    Mdrrrrrrr ko celui qui se plaint n’a même pas de voiture mais il parle de ses fantasmes quand à l’étudiant qui se plaint encore merci à l’internaute 1 pour sa réponse ce n’est pas forcé de rouler à moto ya sotraco ya vélo panier ya tricycle donc choisit ce qui te convient et fous nous la paix on dirait que dans ce pays les gens sont formé à toujours critiquer se plaindre gréver bref de vrais aigris congénitaux

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés