Examens du premier cycle du secondaire : Près de 245 000 candidats à la conquête de leurs diplômes

mercredi 1er juin 2016 à 22h38min

Les épreuves du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), et du Brevet d’études Professionnelles (BEP), ont débuté ce mercredi 1er juin 2016, sur toute l’étendue du territoire burkinabè. Cette année, près de 245 000 élèves sont à la conquête de leur premier diplôme du premier cycle du secondaire. Dans la région du centre où sont inscrits 66 574 candidats, c’est le gouverneur Joachim Somda, qui a procédé au lancement officiel des épreuves.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Examens du premier cycle du secondaire : Près de 245 000 candidats à la conquête de leurs diplômes

Peu avant 7 heures, le gouverneur de la région du centre, Joachim Somda, accompagné des représentants du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, étaient présents dans un jury du Collège d’enseignement technique féminin (CETF). « Je suis venu vous encourager. Le moment est venu pour vous, de récolter le fruit de vos efforts. Ce n’est pas la mer à boire, cela ressemble aux devoirs que vous composez habituellement à l’école. Surtout, restez sereines et réfléchissez avant d’écrire. Je voudrai que cette salle ait le plus grand nombre d’admis », ce sont les conseils prodigués par le gouverneur de la région du centre aux 21 candidates de cette salle, inscrites pour le BEP.

Pendant trois heures, ces 21 filles en quête du BEP devront composer pour l’épreuve de technologie professionnelle de coupe-couture. Dans la salle suivante, c’est par l’épreuve de droit du travail que les candidates en conquête du CAP ont débuté les épreuves. Là encore, Joachim Somda, a prodigué les mêmes conseils aux jeunes filles. Au souhait du gouverneur de voir toutes les 129 candidates de ce centre (87 candidates pour le CAP et 42 candidates pour le BEP) réussir, elles ont toutes répondu en cœur, Amen ! Il a ensuite vérifié la régularité des enveloppes contenant les feuilles d’examen.

De la régularité des enveloppes, en passant par le dispositif sécuritaire, la ponctualité des candidates ainsi que celle des surveillants, la responsable du CETF, Hien Solange, dit n’avoir noté aucun incident. « Il n’y a pas de difficultés pour l’instant. Tout le personnel administratif est présent », a-t-elle indiqué.
Du Collège d’enseignement technique féminin au lycée Nelson Mandela, le gouverneur Joachim Somda, a livré le même message. De salle en salle, le gouverneur a donné des instructions aux candidats du jury 8. « Ne soyez pas stressés. Considérez cela comme un devoir traité en classe. Si vous respectez ces instructions, la région du centre pourra comptabiliser le plus grand nombre d’admis » a-t-il déclaré.

Ainsi, après avoir conseillé les candidats et contrôlé ici aussi la régularité de l’enveloppe, le gouverneur a livré le titre de la dictée : « Un homme comblé ». Ce sont au total, 1 654 candidats, répartis dans quatre jurys, qui sont inscrits pour l’examen du BEPC dans cet établissement.

Le logiciel SAGES : Une innovation

Pour cette année, l’Office central des examens et concours du secondaire (OCECOS), a mis en place un Système de gestion automatique des examens du secondaire (SAGES). Ce logiciel, présentement en application dans la région du centre, permet de rendre le travail plus efficace et d’assurer une bonne confidentialité des données. « Tous les jurys de la région du centre sont tenus d’utiliser ce logiciel. Je l’ai testé deux années auparavant, le logiciel est performant. Tout le travail se fait à l’ordinateur. Avec les listes des candidats qui figurent dans une base de données, nous intégrons les notes, nous les vérifions et ensuite, nous avons les résultats », a expliqué Pierre Alexis Bassinga, proviseur du lycée Nelson Mandela.

Au titre de la région du centre, ce sont 5399 surveillants, répartis dans 200 jurys, qui ont été mobilisés pour les examens du BEP, du CAP et du BEPC.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés