Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

mercredi 1er juin 2016 à 10h10min

Trois policiers ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi à Intangom, dans le Sahel (près de la frontière malienne), suite à l’attaque d’un commissariat par des assaillants non encore identifiés, a indiqué mercredi le ministre de la Sécurité Simon Compaoré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

Selon une source sécuritaire contactée par l’AIB dans le Sahel, l’attaque du poste frontalier de Intangom a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi entre 22h et 23h.

Plusieurs douilles ont été retrouvées sur les lieux et les assaillants qui seraient venus à motos, ont réussi à emporter des armes, précise notre interlocuteur.

On rappelle que deux policiers avaient été blessés et des motos incendiés, lors d’une attaque similaire le 17 mai d’un poste de police à Koutougou (135 Km de Djibo).

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays de la sous-région est confronté à la menace terroriste.

Des hommes lourdement armés avaient attaqué la mine de manganèse de Tambao, (Nord) avant d’enlever un Roumain chargé de la sécurité des lieux.

Le 15 janvier 2016, un couple australien, le Dr Kent Elliott et sa femme avait été enlevés précisément à Djibo, à l’extrême nord.

Mme Elliott sera libérée quelques jours plus tard au Niger, alors que son époux est toujours entre les mains de ses ravisseurs.

Le même jour une attaque terroriste revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a fait une trentaine de morts dans la capitale Ouagadougou.

Fin juin 2015, le poste de douanes de Déou, dans le Nord du Burkina Faso (frontalier avec le Niger et le Mali), avait aussi été attaqué à la Kalachnikov, faisant des blessés.

AIB

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er juin 2016 à 10:19, par Realité
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Très triste. Le domaine de la sécurité semble être mal dirigée par un noviste du domaine. Avant qu’il ne soit trop tard, il serait très judicieux de confier la sécurité à qui dit mieux. Les dégâts ne font que augmenter. Simon doit accepter rendre le tablier pour ne pas sacrifier les honnêtes citoyens. Toutes mes condoléances aux familles des disparus. RIP

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:20, par sergy
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    La hiérarchie militaire doit être remplacée. Pendant que Rock les rassemble pour faire leur atalakou, voilà que les forces obscures nous endeuillent.
    Mr le président, il faut du sang neuf à la tête de nos FDS.Après 27 ans de bombance et de pillage, ces messieurs n’ont plus de notion de commandement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:33, par changeons
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Toutes mes condoléances aux familles des disparus. Que la terre leur soit légère et que Dieu les accueille dans son Royaume. Monsieur le Sinistre Simon, il est grand temps de bien équiper les FDS et déployer une force spéciale au niveau des postes de sécurité des frontières. Vos déclarations ne servent à rien. il faut agir, sinon, les bandits risquent d’attaquer en plein cœur de villes et le Burkina Faso sombrera sous votre règne. Et on te pendra haut et court.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:35
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Donc la sécurité n’est toujours pas renforcée dans les commissariats de cette région comme on nous l’annonçait

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:42, par O falconet
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    PAix à leur âme , que le seigneur les accueille dans sa demeure.
    Il est vraiment temps de doter les policiers et autres FDS de moyens conséquents car l’heure est devenue grave.
    Nul n’est véritablement à l’abri de ses attaques, donc le gouvernement a l’obligation de se pencher sur la lutte contre les actes terroristes et cela passe par la formation , l’équipement des FDS toute tendance confondue.
    REPOSEZ EN PAIX CHERS FRÈRES ET QUE LA TERRE DE BURKINA VOUS SOIT LÉGÈRE.
    O falconet

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:42, par droit dans les yeux
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Un gouvernement incapable de ramener la paix et la tranquillité dans un pays doit disparaitre ou périr. Sinon à la sécurité, Roch à la défense, c’est quoi ça ? Ils ont plus d’estime pour les KOGWEOGO et les faux juges payés à cout de milliard que nos forces de défenses et de sécurité. D’ici la fin de la semaine, vous ne placer pas des hommes qu’il faut à la tête de ces deux ministère, nous serons obligés d’être ouvertement en désaccord avec ce gouvernement. Rappelez vous de ce qui est arrivé à ATT au Mali. Pourquoi vous ne tirez pas les leçons du passé ? Ou bien çà vous plaisir de voir des veuves et des orphelins ! attention trop c’est trop

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:43, par lemonument
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Que leurs âmes reposent en paix ; Je crois que la situation sécuritaire devient alarmante ; Aux autorités, je ne dis pas que rien n’est fait mais il y a de la lenteur dans ce qui est fait ; Que Dieu protège mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:47, par WHISKY
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Qu’on l’admette ou non Son Excellence Mr Blaise Compaoré était le génie protecteur de l’inviolabilité et de la stabilité de ce FASO à présent que ces dangereux imposteurs sont arrivés au pouvoir par la VIOLENCE SAUVAGE de la rue, nous allons vivre le vinaigre dans ce pays et ce n’est le début

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:58, par Sougrsoba
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    C’est devenu très sérieux, le problème de sécurité au Burkina. Vivement que Simon prenne la situation terroriste à bras-le-corps. Vive la paix !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:58, par jan jan
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    MPP au lieu de passer le temps a libérer vos racailles de copains de prison, vous ferez mieux de vous occuper réellement des problèmes du pays, si vous êtes incapable, rendez le pouvoir. Y’en a marre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:59, par Le Vigilant !
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Je supplie le President Rock ! Au nom de l’intérêt supérieur de la nation, au nom du peuple
    au nom de notre sécurité , au nom de notre avenir , de confier notre sécurité à une personnalité capable et en bonne santé . Sinon demain ça sera tres tres tres tard. C’est un appel du cœur et le dernier appel d’ailleurs . Merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:02
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Simon ; s’il te plait rend le tablier !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:05, par BAKY
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Paix à leurs âmes... je crois le problème dépasse maintenant les BLABLABLA et autres CONSTERNATIONS... Éclairez moi, pourquoi ne pas déployer des militaires à la place des policiers dans ces postes frontaliers ???

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:12, par Le Patriote
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    On attends la démission de SIMON trp c’est trop. Si ça continue ROCK démissionera.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:14, par Gilles
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Mes condoléances aux familles des disparus

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:20, par lagitateur
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Pauvre Simon ! Encore lui pour expliquer cette horrible attaque terroriste. Je pense qu’il faut renforcer la sécurité dans cette zone. Il faut remplacer les commissariats par des détachements militaires. Il faut épargner les pauvres policiers qui ne sont ni formés, ni armés pour faire face à ce genre de sitution. Ouvrez l’œil et le bon, Monsieur le Ministre. En face, c’est sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:21
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    La solution c’est de faire revenir le général Zida pour s’occuper de notre sécurité. C’est le seul qui s’y connaît en renseignements et réseaux militaires après Diendéré

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:23, par KOULOU
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Qu’il RIP mais franchement il faudrait une reforme totale de la sécurité du pays car pour etre honete plus rien ne vas dans ce pays.
    Simon stp si c’est pour passé ton temps acher 57vehicules ou a etre imcapable de nous dir qui a fauché le policier au feux tricolore la de grace passe les reines a plus competent et plus à meme de restauré la sécurité car a cette alure sa sera dans province maintenant il faut rentré attaqué.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:25, par frustré
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    toutes mes condoléances aux familles éplorées. Cependant il faut reconnaitre que rien n’est fait pour éviter aux policiers ces genres d’attaques surtout qu’après celle de Koutoukou Simon à passer son temps à battre campagne. c’est gens sont morts à cause de l’incompétence des autorités à réagir promptement. que font ces policiers dans ces zones à haut risque pendant que les gendarmes pullulent à Ouagadougou et passent leur temps à bloquer les voies. #simondemissionne

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:27
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Mr Sergy réfléchissez !!!!!! si vous avez peur de dire les choses, taisez vous ! le Ministère de la Sécurité est bien là ! ne mélangez pas les choses. Même si on dit FDS chacun a un rôle. Merci de bien comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:32
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    il faut rappeler les militaires qui sont dans les maintients de la paix dans d autres pays car la patrie est en danger.si nous avons un manque de force de l ordre et on envoie des militaires pour securiser d autres pays je penses que sa ne va pas

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:40
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Notre systeme sécuritaire est defaillant.cette zone est connu comme criminogene,pourquoi ne pas renforcer le dispositif securitaire.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:41, par RV
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Triste nouvelle.
    Paix aux âmes des défunts !
    C’est pas le moment de polémiquer amis je pense que Simon doit laisser son égos et permettre la création d’un ministère plein de la sécurité. Sinon, Rock doit s’assumer.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:44, par CPD
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Monsieur internaute 1, la sécurité ce n’est pas une question de personne. Même si on nomme un Général cinq étoiles ou un Commissaire de dernier grade il ne pourra rien faire. C’est une guerre assimétrique même les grandes puissances sont impuissants. Donc laisser Simon COMPAORE tranquile. Vous voulez qu’on crée un ministère de la sécurité tout juste pour les postes et non l’éfficacité dans le travail. On se connait assez dans ce pays. Sous la Transition vous vous êtes précipité pour votre organigramme alors que vous ne connaissez pas la composition du gouvernement. Bande de hiérarchie pourrie .

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:49, par YIRMOAGA
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Le commandement est un art , art de triompher sur l’ennemi ? Ici l’ennemi est connu, il vient du nord de notre pays pour nous assaillir, perpétrer des actions de harcèlement et se replier ?
    Le BF dispose de drones dans la réserve de chasse de BC vers l’EST ? Pourquoi ne pas utiliser ces engins dans le nord pour surveiller les mouvements suspects des groupuscules ? Les drones ayant une autonomie de plus de 2 heures par vol, un atout pour les FDS au lieu de surveiller les animaux sauvages ? Les missionnaires d’Abidjan devraient demander à BC l’autorisation d’utiliser ses drones en attendant ?
    Aussi, les frontières ne doivent pas être des postes tenus par la POLICE SVP ? Ils assurent la sécurité et non la défense ? Et si on veut les confier cette mission, qu’ils soient dotés en conséquence ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:50, par somlagdo
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Mes condoléances.Seulement ce que je ne comprend connaissant le danger de la zone je ne sais pas pourquoi nos hommes se laissent toujours surprendre par ces délinquants, tout laisse à croire que des agents qui ne sont à mesure d’assurer leur propre sécurité c’est pas la sécurité des populations qu’ils assureront.Il faut nos hommes soient toujours en alerte car le danger est partout. Il m’arrive souvent devant une gendarmerie, un commissariat ou une caserne à Ouahigouya de me demander à quoi servent ces hommes en arme devant la porte car très distrait et je me suis toujours dit n’importe qui peut surprendre ces gents.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:51, par DJIENGUERE
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Si malgré l’alerte donnée depuis lundi, ils ont pu frapper à nouveau, cela est inquiétant. Toutes mes condoléances à la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:56, par Sonré
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    C’est révoltant ! Ne jetez pas des enfants de la nation à la pâture. Comment peut-on avoir des commissariats avec 3 ou 4 policiers archaïquement armés dans des zone aussi dangereuses comme le Sahel ? Tous les postes de commissariat et de gendarmerie dans une telle zone doivent être tenus par des détachements bien étoffés (police+gendarme+militaire) bien armés. Il y a vraiment de la légèreté dans la gestion de notre sécurité. Je supplie le ministère en charge de notre sécurité de redoubler de vigilance et de changer de stratégie car la série d’attaques que nous subissons depuis quelques temps est inquiétante. Il faut accroitre les mesures de sécurité dans les points sensibles (écoles, université, églises, mosquées, marchés, installations énergétiques, ...) car il faut prévenir le pire pour l’éviter.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:04, par zila
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    simon doit demissioner. ce sont des citoyens qui sont entrain d mourir du faite de l’incompetence de quelqu’un

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:04
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Dans les années 2005,2006,2007,le ministère de la sécurité était dirigé par un colonel de gendarmerie mais il y avait des braquages toutes les semaines.Pendant cette période,on a aussi enregistré de nombreuses bavures.Laisser Simon tranquille,il travaille avec des spécialistes de la sécurité.Les patrons de la gendarmerie,de la Police,de l’ANR et de l’armée en général ne sont pas des civils

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:08, par abdoul
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Que c’est triste ! Cependant, que fait le détachement de l’armée qui se trouve dans la zone !!! Le dispositif sécuritaire burkinabé est vraiment à revoir.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:10
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    triste et très triste.
    écoutez Policiers sécurisez vous même d’abord.
    ses attaques ne sont pas fortuites.
    attaque terroriste au BFA plusieurs occidentaux tués
    attaques des postes de police et de gendarmerie, plusieurs morts
    les deux généraux en prison.
    le ROCCO mal accueilli lors de sa visite en France
    Simon et ses koglweogo qui troublent la sécurité et font multiplier les attaques à main armé (je suis pour que le département de la sécurité soit retiré à Simon et non nommer un militaire, un civil faisait bien le travail), être intelligent et visionnaire.
    il est tant de passer aux choses sérieuses : remplacer tout le dispositif militaro-sécuritaire de ZIDA-BARRY,
    je pense qu’il est grand tant qu’on se pardonne et se donner la main pour un Burkina paisible avec nos maigres ressources.
    déjà la mission en cote d’ivoire sous prétexte de prendre conseil et demander un appui de ADO, plutôt pour voir Blaise, lui être reconnaissant et demander pardon et demander son soutien.
    libérer les deux généraux en prison surtout Guegueré et lui confier la mission auprès des djihadiste.
    mes chers compatriotes ne sortent plus jamais dans la rue au risque de votre vie, vous comprenez déjà que rien n’a changé et que rien ne changera, même si Zeph arrivait au pouvoir.
    le BFA actuel souffre de la pression de l’occident qui milite pour la protection de ses compatriotes, d’où le retour de certaines personnalité sur la scène.
    pauvres policiers, courage.....

    QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:11
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Le ministre de la sécurité doit céder sa place a un qui s’y connait mieux.On refuse de voir les réalité’ en face mais nous avons trop perdu d’hommes de sécurité dans différentes attaques cette année. Meme sous la transition ce n’était pas comme ca.
    Aussi le chef d’État major général des armée n’est plus l’homme qu’il faut car il ne commande plus toute l’armée. Plus de 80% des FDS ne veulent plus de son commandement.Il n’est pas efficace.
    Je supplie le régime actuel de faire table rase sur les règlement de compte et mettre les gens qu’il faut a la place qu’il faut.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:17, par eliou
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    vraiment triste !nous condamnons fermement ces actes ignobles.Il faut que les assaillants sache qui tuer au lieu d’en vouloir à nos pauvres frère qui y sont pour rien.Paix à leurs âmes.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:18, par Kobyagda
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    L’incompétence du premier responsable de notre sécurité, sa suite, le manque du personnel et de la logistique endeuille nos familles.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:20, par sos
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Il est temps que le ministre de la sécurité cède sa place à un expert du domaine, depuis quand un conseiller des affaires économiques peut diriger la sécurité ? soyons logique c’est un domaine qui ment pas, il faut un expert du domaine et çà doit se faire dans un bref délai. A vos marques les potentiels prétendants, et à compter de ce jour je déclare vacant le poste de ministre de la sécurité. Ma compassion aux familles éplorées, on n’acceptera plus que nos frères meurent pour incompétence d’un ministre. Le PF et le PM doivent prendre leurs responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:22, par VP
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Moi VP,je vous affirme ici qu’à l’heure de cette attaque,j’écrivais sur ce forum dans l’article qui parle de la visite des autorités Burkinabè en Cote D’ivoire pour le réchauffement des relations.On dirait que je voyais la chose venir.Vous pouvez ouvrir cet article et voir ce que j’ai dis pour vous en convaincre.
    Aussi,je félicite le faso.net pour nous avoir alerté en fin de semaine sur les menaces terroristes qui planaient sur les postes de sécurité dans notre Pays.
    Cependant,je ne suis pas content de nos autorités. Qu’ont-elles fait pour sécuriser nos policiers ?Les policiers avaient -ils des gilets ? Ont-ils mis en place un dispositif de sécurité avec des sentinelles ?Regardez bien l’heure,on ne peut pas parler de fatigue ou de somnolence à cette heure par des agents de sécurité qui se sentent menacés.
    Je demande une enquête interne.Paix à l’âme de ces policiers disparus par la faute de ceux qui les commandent. A bas les mauvais chefs.
    NB : Ne me censurez pas car je suis très triste en ce moment.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:25, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    - Je ne pense pas que toutes ces attaques soient occasionnées par l’incompétence de mon cher ami Simon COMPAORÉ comme certains tendent à le dire. Lui il dirige un département ministériel et si incompétence il y a, ce sont les Chefs chargés de la sécurité dans ce pays qui sont incompétents (DG de la Police, etc.) mais pas mon ami Simon COMPAORÉ.

    Et puis laissez-moi vous dire ! Moi j’ai plutôt l’impression que la police est très mal formée physiquement, techniquement et tactiquement pour flairer, prévenir et gérer les risques. Sinon comment chaque fois, on les surprend et on tire sur eux comme des lièvres !? Celà veut dire que eux-mêmes agissent avec légèreté, accordent peu d’importance à ce qu’ils font, manquent de vigilence et autorisent n’importe qui à venir au poste de Police pour causer (croyant tirer quelques informations alors ces genres de méthodes sont dépasssés).

    On doit repenser à la politique de Formation de nos policiers dans ce contexte sécuritaire nouveau. Il faut mettre les éléments qu’il faut là où il faut si on ne veut pas continuer à récolter la honte. La sécurité est le seul domaine où il faut éviter les nominations de complaisance pour favoriser un parent, un ami ! Peut-être même qu’il faut revoir à la hausse le niveau de recrutement des policiers afin qu’à la sortie, ils aient une forte capacité de discernement, d’anticipation et de pro-réactivité quand ils seront sur le terrain. Ensuite il faut avoir plus de conscience sinon pourquoi chaque fois ils sont surpris ? N’y a-t-il pas des gardes de nuit ? Que font-ils la nuit ? Dormir ou rentrer tranquillement chez eux à une certaine heure ? Et puis il faut que nos policiers se ressaisissent surtout au niveau des frontières : il faut éviter de trop fréquenter les débits de boisson, de boire avec n’importe qui et d’accepter la bière de n’importe qui, d’y bavarder en racontant le dispositif mis en oeuvre pour les gardes. Les Chefs et les commissaires doivent adopter des positions stratégiques : monter le scénario de garde, puis au dernier moment, le changer pour dérouter un éventuel bandit et le prendre net. Finalement il faut être patriote sinon le fait de se dire : ’’qui est bête pour mourrir cadeau alors que tu ne bouffes rien et les politiciens sont assis a Ouaga là-bas entrain de tromper le peuple’’ n’est pas patriotique !

    Chers policiers, améliorez-vous ! Votre fameux MRT ne marche pas dans toutes les circonstances. Dans les petits coins où vous n’avez pratiquement rien à faire que de vous balader de cabarets en cabarets, vous pouvez glâner des informations avec le MRT pour ouvrir quelques maigres dossiers sur les nouveaux fonctionnaires, chefs de Services affectés nouvellement, mais pas plus. D’ailleurs aujourd’hui ces genres d’informations ne servent plus á rien. Qu’est-ce que la Police a à s’intéresser au nombre de bières bues par un directeur de Service dans un département ? Que gagne-t-elle de savoir qu’un tel a couru telle femme ? Ces méthodes sont dépassées et n’apportent rien à la sécurisation du pays !

    NB  : MRT veut dire Manoeuvre de Raisonnement Tactique que les policiers utilisent pour tirer les vers du nez de quelqu’un. Exemple : Un policier, pour connaitre ta position sur Yamyélé, vient à toi, lie une camaraderie circonstancielle avec toi, puis se met à parler de Yamyélé et de l’insulter pour t’inciter à dire ce que tu sais de lui. Tarduit en mooré, on dit qu’il tape ton ventre pour voir.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:27, par sayouba
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Le domaine de la sécurité ne doit pas être laisser au hasard .
    Très insuffisante cette expérience acquise avec la police municipale ,Simon fait pardon et rend le tablier .Nous en avons assez .

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:28, par Realité
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    internaute 16 : Rien ne prouve que vous êtes devant un monsieur qui a écrit. Très berné, refusez toujours de voir les choses en face. Nous refusons d’envoyer les FDS à l’abattoire pour des intérêts égoïstes. La sécurité est à l’image de qui la dirige, car les stratégies doivent évoluer avec ces situations à répétition. Bon sommeil !!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:32, par dites le moi
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    opposition ou es-tu ? Des politiciens qui ne pensent qu’à eux même. Vive ZIDA

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:33, par bassi
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    le Burkina est foutu !!! une telle guerre se gagne à 90 % par les renseignements !!! Nous regretterons des spécialistes de renseignements comme le Général Zida !!!! wait and see !!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:46, par Paligba
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Je pense qu’il faut fermer les commissariats qui sont au niveau des frontières du Mali si nous ne sommes pas à mesure de les doter en hommes en en matériel conséquemment. Comment un délinquant peut venir à moto tuer 3 policiers dans un commissariat et repartir tranquillement ?
    J’ai toujours pensé que notre méthode de lutte n’est pas la bonne. Comment un individu peut envoyé des enfants endeuiller toute notre nation, le revendiquer et dormir tranquillement. Nous Burkinabè, nous devons aller chercher Moctor Bel Moctor là où il se trouve et l’abattre. Nous devons réussir là où les occidentaux ont échoué sinon je ne vois pas en quoi nous sommes Burkindamba.
    Dites au Borgne qu’à partir d’aujourd’hui il ne pourra plus dormir tranquille. Nous ne pouvons plus nous asseoir et attendre qu’il vienne endeuiller notre nation à ses moments de convenance.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:47, par sidsomde
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Ecoutez, la campagne électorale est passée, surpassez-vous et exprimez-vous sans haine pour qui que ce soit. Une expression haineuse se distingue aisément et ne retient sérieusement l’attention des personnes qui veulent la construction et la paix !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:48, par sirima dembe
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Lorsque quelqu’un foule son pied contre une pierre au Burkina, il dit que c’est faute des dirigeants. Arrêté ça.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 13:03, par changeons
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    internaute 8, j’espère que tu n’as pas encore pris votre whisky, il mais il faut reconnaître que le contexte de Blaise est différent de celui d’aujourd’hui. Il ne faut pas les comparer !! Blaise traitait avec ces bandits et le pacte était de ne pas toucher le Burkina, mais les autres pays pour que le Burkina libère les otages et ensuite et recevoir des ristournes à la fois financiers et non financiers : le pacte du diable !! Sinon, nos frontières n’étaient pas mieux sécurisées sous Blaise. Souviens toi que l’algérien Mokhtar Belmokhtar passait par le Burkina avec ses tonnes de cigarettes Marlboreau pour les vendre tout au long du boulevard de la drogue au nord du Mali. Ce qui lui prévalu d’ailleurs le surnom de monsieur "Marlboreau". Après le départ de Blaise, ce n’est pas ce même monsieur devenu chef du groupe Mourabitoune qui a prêté allégeance ace l’AQMI qui a revendiqué l’attaque de Ouaga en janvier dernier ? Sous Blaise, c’était une sécurité flatteuse, car Blaise savait qu’il allait partir tôt ou tard et les cartes seront recomposées si son clan est démantelé. Le diplomate français Laurent Bigo avait fait une bonne lecture de la sécurité relative du Burkina Faso sous Blaise en la qualifiant de sécurité flatteuse, car après le Mali, le Burkina allait sombrer. Ce qui fut fait. On est maintenant dans une situation normale comme les autres pays de la région en matière de sécurité. Aux autorités actuelles de pouvoir faire cette lecture et prendre leurs responsabilités pour mieux nous sécuriser avec une vraie stratégie durable, et ainsi, on pourra boire tranquillement notre whisky avec modération.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 13:29, par Wendmi
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Dans une situation de culture du résultat, il n’y a rien à faire, le ministre en charge de la sécurité devrait répondre de cette situation. Et pis, l’alerte avait été déjà donnée de renforcer la sécurité autour des sites de FDS. Comment expliquer cette barbarie ?
    Je note une certaine incapacité à pouvoir gérer la situation par le ministre en charge de l’administration ; avant avant hier c’était les kolwéogo, avant hier c’était les élèves, hier les population de dédougou, aujourd’hui des assaillants venus d’ailleurs et demain ??? C’est quand même synonyme d’une léthargie au sein de l’appareil d’état.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 13:31, par le messager
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    soyons sérieux mes frères...2 à 3 agents de sécurité dans une zone sensible.personne ne veut être affecter en milieu rural.
    souvent 2 à 3 agents de sécurité distraits entrain de jouer lido ou dame ce sont des actes qui nous rendre très vulnérables. il faut être constamment sur le qui vive.pourquoi ils ne rentrent pas dans un camp militaire attaquer ?ils ont étudié la faiblesse de l’équipement et du nombre faible des agents avant d’attaquer. Ils ont même informé qu’ils vont attaquer incessamment et cela a été fait ..imaginez si les djihadistes ne donnaient pas l’alerte.que font les militaires ici en ville ?
    Simon n’a rien avoir dans cette situation nommez qui vous voulez l’ennemi n’est pas déclaré on ne sait ou il est. on a des spécialistes pour notre sécurité , à eux de le guider pour qu’il prenne les bonnes décisions. vous vous acharnez à simon comme sil est l’hauteur de ces actions .un arbre tombe sur la route:c’est la faute à simon ;un pont s’écroule :simon ;un car fait un accident :simon demain quand il pleuvra pas ce sera sa faute. condoléances aux familles.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 13:50, par Urbain OUEDRAOGO
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Monsieur Simon Compaoré devrait démissionner en vrai Burkindi car c’est dans cette même zone que le gendarme est mort suite à la dernière attaque donc les dispositions auraient dues être prises pour protéger les FDS ou les doter de moyens adéquats pour se défendre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 13:55, par pardon !
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Condoléances aux familles des disparus et courage à tous les Burkinabè !
    Lorsque je vois les dispositifs de sécurité dans nos commissariats de police de campagne (le plus souvent non clôturés) et que j’observe la distraction dont font montre les agents (le plus souvent préoccupés à jouer aux boules, aux cartes ou au damier, etc.) alors que nous sommes en état d’alerte depuis plus d’une année, j’avoue que j’ai peur à leur place. J’ai à maintes fois fait cas de mes inquiétudes à des amis proches quant au dangers que courent les agents de police des villages à travers de tels relâchements. On ne sent même pas que le pays est en alerte et que les nombreuses attaques par-ci par-là n’émeuvent ces frères porteurs d’armes, sûrement trop sûrs d’eux-mêmes ! Mais comme l’a si bien dit l’internaute 8, il faut qu’ils songent à leur propre sécurité ! Le dispositif établit devrait même être à même d’effrayer l’ennemi (effets psychologiques) au lieu de l’encourager à l’attaque ! J’ai souvent même eu l’envie d’en parler à certains responsables des commissariats lorsque je voyage en province, mais comme vous le savez, les gens n’aiment pas trop les reproches du genre, surtout lorsque l’interlocuteur en face est un profane dans le domaine ! On se fait souvent rabrouer violemment ! Dieu protège le Burkina et les familles des disparus ! Paix aux âmes de ses frères tombés les armes à la main ! Seigneur prends pitié !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 13:56
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Que sont devenus les petits avions commandé pour agir rapidement en cas de braquage ?
    Petit à petit ils avancent. Au Mali ,apres Kidal ,ils sont à Gao

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 13:57, par Moi aussi
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Internaute 3 (changeons), il est certes utile de bien équiper les FDS mais nos moyens ne suffiront jamais pour avoir les équipements nécessaires à la résistance en cas d’attaque. Le moyen le moins cher et le plus efficace, c’est le renseignement. Mettre l’accent et les moyens en renseignement, nous permettra d’être efficaces contre ces femmelettes. Comme votre successeur l’a reconnu implicitement (Internaute 4 (anonyme)), même si la sécurité est renforcée, la repousse d’une attaque est toujours difficile. L’effet de surprise bénéficie toujours à l’assaillant car il est seul à savoir quand, comment et où attaquer. Je ne suis pas issu des armes mais c’est ce que je crois. Je pense aussi que les 27 ans de Blaise Compaoré ont embourgeoisé nos officiers qui concurrencent les civils aujourd’hui dans la bonne chair, les bons vins et spiritueux, les grosses cylindrées et les belles villas. A mon avis, il faut promouvoir les jeunes officiers (de lieutenant à commandant). Paix aux victimes et mes condoléances à leurs familles.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:00, par mbajo
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Koro yamyele. Fo pas evoquer la formation
    Samargouan c etait pas des policiers qui
    On ete tues. Au mali ce st pas des policiers
    Qui tombent chaque semaine. Si tu as un
    Plan pour prevenir les attaques terroriste
    Alors va proposer au dg de la police et a
    L etat major de l armee
    C est tres facile de t assoir dire qu un coorps
    Est mal formee.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:01
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Toutes mes condoléances aux familles éplorées. Cependant, je lance un appel au gouvernement de réduire les effectifs des FDS en ville particulièrement à Ouaga et Bobo et de les renforcer en campagne. En plus réduisons les effectifs de nos FDS dans les mission de maintien de paix car c’est la sécurité intérieure d’abord et le reste après.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:02, par Le Vigilant !
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Cher Kôrô Yamyélé

    1- Personne n’a rien contre ton ami Simon mais sache que pour diriger un tel MINISTERE surtout la sécurité , il faut être soit meme en bonne santé morale et physique
    2- Tu parles des nomination de complaisance , sans citer de nom vérifie les nominations au MINISTERE de Simon tu te rendra compte. Il veut travailler avec de béni oui oui. Il est en plus tres rencunier.
    3- Sa sortie pour rencontrer les Kolweogos a été un échec cuisant. Il n’a pas un langage rassembleur . Il n’est pas un homme d’état . Ce jour un homme vient de mourir dans les mains des Kolweogos A piela.
    4- Tout cela se passe pendant que notre Ministre se balade en côte d’Ivoire. Or le Premier Ministre pouvait faire cette mission. Conséquence : 3 policiers tues et attaque à Zabre .
    5- Il Ya des policiers et gendarmes très bien formés dans notre armes , il suffit de les responsabiliser.
    6- Cher Koro Yamyélé , si le ministre veut faire le boulot des DG alors quels DG peut travailler dans ce MINISTERE . Et meme le travail des secrétaires !!!!
    Salut

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:02, par EBENEZER
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Les lâches ont encore attaqué un commissariat
    Mes condoléances aux familles éplorées
    Courage aux forces de défense et de sécurité
    Que l’Éternel Dieu bénisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:03, par abdoul
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    je valide koro yamyele. meme si on nomme un general comme ministre de la securite, des colonel de gendarmerie comme directeurs regionaux et tout ce que vous voulez, cela ne garamtirait pas la securite tant que:1- les effectifs ne sont pas etoffes et bien equipes, 2- les renseignements ne sont pas fluides entre les pays,3- les agents sont toujours surpris. la vigilance devait redoubler la nuit, si on sait qu’on peut etre attaque en plein jour a waga. et si on sait que des pays plus armes et mieux renseignes sont attaques par surprise, je demande au burkinabe de se serrer les coudes au lieu de vouloir la peau d’un particulier.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:10, par sergy
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Internaute 20,j’ai murement réfléchit et aboutit à la conclusion que la défense des frontières incombe à l’armée. Or l’attaque jihadiste est une attaque extérieure. C’est donc à l’Etat major des armées d’organiser la défense du territoire.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:11, par Le patriache
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Bonjour confrères burkinabé. Toutes mes condoléances au peuple du Burkina Faso( Le Policier n’est autre que votre fils) . Tous mes encouragements aux Policiers burkinabé. Policiers Pleurez vos morts et votre sort mais, ne vous plaignez pas trop. LE MALHEUR EST GENERALISÉ. IL VA ATTEINDRE TOUT LE TERRITOIRE ET NUL CYTOYEN N’EST ÉPARGNÉ.
    DES LACHES ET MALHONNÊTES INERNAUTES COMME KORO YAMYELE et Internaute 16 qui se réjouissent de votre malheur, seront un jour victimes de ce qui vous arrive aujourd’hui. POUR DEMONTRER LEUR CARACTERE INHUMAIN, ILS DISENT QUE LESPOLICIERS NE SONT PAS FORMÉS OU SONT MAL FORMÉS ; QU’ILS N’ONT PAS UN DISCERNEMENT. JUSTIFIANT LEUR HYPOCRISIE ET LEUR EGOISME, ILS DISENT QUE LES POLICIERS BOIVENT LA BIERE OU LE DOLO OU ENCORE ENQUETENT SÛR LES AUTRES. SELON EUX, LEURS ANALISES LES PLUS IDIOTES DU MONDE JAMAIS FAITES, SONT LES CAUSES DE CES ATTAQUE AYANT CAUSÉ LA MORT DE CES POLICIERS. SI CES DEUX CONFRERES ÉTAIENT DES CYTOYENS AYANT REÇU CORRECTEMENT L’EDUCATION MORALE, ILS SE SOUVIENDRAIENT DES ATTAQUES DES SERVICES ET ESCORTE DE GENDARMERIE QUI ONT FAIT DES MOTRS.
    AINSI, KORO YAMYELE ET INTERNAUTE 16 DEMONTRENT : QUE LES GENDARMES ÉGALEMENT NE SONT PAS FORMÉS OU SONT MAL FORMÉS OU ENCORE N’ONT PAS DE DISCERNEMENT. ILS BOIVENT EGALEMENT LA BIERE, LE DOLO DE BUVETTE EN BUVETTE ET DE CABARET EN CABARET
    QUE LES MILITAIRES AUSSI NON FORMÉS OU MAL FORMÉS CAR
    À L’EXTÉRIEUR, ILS SONT AUSSI VICTIMES DE CES ATTAQUES DANS LEUR CAMPS MALGRE QU’ILS DISPOSENT DES ARMES LOURDES.
    CHERS EST AUTORITÉS, LECTEURS ET CYTOYENS, KORO YAMYELE, INTERNAUTE 16 ET AUTRES REMETTENT EN CAUSES LES EFFORTS DE NOS FDS. ILS LES INSULTÉ ET SE REJOUISSENT DE CES ATTAQUES.
    SVP : Webmaster validez mon écrit pour le peuple du FASO. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:11
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    inter note 16 je croix qu’il serait mieux pour vous de proposer des solutions pour lutter contre l’insécurité au lieu d’insulter. chacun à été formé dans son domaine. vu ce que vous avez écrit, pour moi, vous êtes pour et j’imagine déjà votre fonction. que le tout puissant vous pardonne. pauvres Policiers que la terre du BFA vous soit légère.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:25, par l’homme du golfe
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    VIVE ZIDA ET BARRY. Eux au moins ils se souciaient de notre sécurité

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:34, par Verité
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Toutes mes condoléances aux familles des disparus. Que Dieu protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 14:53, par alcapone
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    salut chers tous.vous allez tous comprendre que le problème securitaire est au Burkina faso géré politiquement pour ne pas dire que notre securité et defense sont politisées.comment peut-on envoyer des policiers dans une zone aussi dangereuse avec trois armes et 76 munitions ?pour assurer quelle securité ?Des policiers qui empruntent les motos des populations pour aller dans ce poste ?Des policiers qui cotisent l’argent pour payer des vivres à Tin-akoff pour aller vivre et faire fonctionner ce poste ?zero mesure d’accompagnement.voyez vous ?la vérité maintenant sortira pour tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 15:00, par BF
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Simon c’est l’incompétence et la médiocrité dans toute sa splendeur !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 15:14, par disons la verité
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Simon doit rendre son poste a quelqu’un d’otre qui est militaire.

    Comment un civil va commandé un militaire, simon il ne fo pa avoir la honte de demissionné,fait le piur l’interêt superieur de la nation.

    Comment apres plusieur plusieur attaques et plusieurs morts tu na mème pa pu identifié leur trace
    Veuillez demissionner m.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 15:15
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    ki est le conseiller sécurité du Président KABORE
    et même celui du Ministre de la sécurité
    on n’a pas tous les informations avec un seul oreille (ANR)
    sa ne va pas du tout.
    wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 15:27, par Yako
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Le problème c’est pas Simon,c’est l’équipe dans laquelle joue Petit Simon.Kolgweogo x ci jihadistes x là,pauvre insurrection source de tous nos malheurs.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 15:39, par le politicard
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Mes condoléances aux familles éplorées. Que la terre leur soit légère et que le Bon Dieu les accueille dans son royaume.
    Moi, je tiens à ce que l’armée burkinabé soit déployée surtout au niveau des frontières afin de mener des opérations de patrouilles pour débusquer ces fauteurs de troubles. Notre armée chôme souvent. Elle doit aider la police et la gendarmerie à sécuriser le pays surtout qu’elle est mieux armée. Les missions premières de l’armée doivent être revues afin qu’elle s’oriente aussi souvent vers le grand banditisme. Il faut à tout prix renforcer la sécurité surtout que ces bandits attaquent directement les commissariats et postes de gendarmerie.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 15:40, par sahelien
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    chers amis policiers que la terre du Faso vous soit légère !
    Oh mon Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 15:41, par Horus
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Un fait est évident, les nouvelles autorités sont très fortes en matière de combines et autres sales coups politiques mais hautement incompétentes en matière sécuritaire. C’est inadmissible que les terroristes utilisent invariablement le même mode opératoire sur les mêmes cibles avec les mêmes résultats dramatiques. Cela est la preuve que rien n’est fait pour renforcer la sécurité du pays. Pendant que nos braves FDS se font attaquées par ces chiens enragés, les autorités ne sont préoccupées que par leur combines politiques. Comment comprendre qu’après les attentats du 15 janvier, l’enquête n’ait pas avancé d’un iota. Il ait fallu les attentant de Grand-Bassam pour que les ivoiriens lancent des recherches qui leur ont permis d’arrêter des gens au Mali et en RCI dont le nommé Barry qui a convoyé et livré les armes (avec la fameuse Toyota V8 blanche) qui ont servi au massacre de Kwamé N’Krumah et ce Barry a même quitté la BF avec sa voiture sans être inquiété. Il ait fallu les ivoiriens pour arrêter certains des terroristes qui ont planifié les attentats de Ouaga. C’est pitoyable ! Une véritable preuve de l’incompétence de l’Administration Rock. Le MPP voulait le pouvoir mais il est incapable de gérer le pays. Que les pro Zida se calment aussi. Si leur idole était si efficace dans le domaine du renseignement, le coup d’état de septembre 2015, les attentats de Déou, de Tambao et de Samorogouan aurait été évités. Rock, il est temps de négocier avec le "diable" de Cocody pour qu’il t’aide. Tes émissaires d’hier sont allés voir Alassane pour cela et il faut insister parce que vous avez déjà montré vos limites.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 15:54, par jean Marck SEBGO
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    dommage que le sang coule toujours dans mon Faso natale. ce qui me frustre le plus dans tout cela, c’est SIMON COMPAORE. Le Burkina n’est pas une mairie. Le président du Faso a intérêt à confié le ministère de la sécurité à des spécialistes du domaine plutôt qu’à un novice. l’heure n’est pas à l’apprentissage de la gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 16:02, par DDOOL
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    pense qu’il est grand tant qu’on se pardonne et se donner la main pour un Burkina paisible avec nos maigres ressources.
    déjà la mission en cote d’ivoire sous prétexte de prendre conseil et demander un appui de ADO, plutôt pour voir Blaise, lui être reconnaissant et demander pardon et demander son soutien.
    libérer les deux généraux en prison surtout Guegueré et lui confier la mission auprès des djihadiste.
    mes chers compatriotes ne sortent plus jamais dans la rue au risque de votre vie, vous comprenez déjà que rien n’a changé et que rien ne changera, même si Zeph arrivait au pouvoir.
    le BFA actuel souffre de la pression de l’occident qui milite pour la protection de ses compatriotes, d’où le retour de certaines personnalité sur la scène.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 16:05, par DDOOL
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    pense qu’il est grand tant qu’on se pardonne et se donner la main pour un Burkina paisible avec nos maigres ressources.
    déjà la mission en cote d’ivoire sous prétexte de prendre conseil et demander un appui de ADO, plutôt pour voir Blaise, lui être reconnaissant et demander pardon et demander son soutien.
    libérer les deux généraux en prison surtout Guegueré et lui confier la mission auprès des djihadiste.
    mes chers compatriotes ne sortent plus jamais dans la rue au risque de votre vie, vous comprenez déjà que rien n’a changé et que rien ne changera, même si Zeph arrivait au pouvoir.
    le BFA actuel souffre de la pression de l’occident qui milite pour la protection de ses compatriotes, d’où le retour de certaines personnalité sur la scène.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 16:15, par bendatoega
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    ministre de la securite interieur ca veut rien dire mais ca un relent de kolgweogo donc peut pas lutter contre insecurite a la frontiere. remetter ce ministere a l’armee...

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 16:42, par TIAzin
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    L’internaute 16 tu n’a rien compris ne meprise pas la police comme ca.la police et les autres fds ont besoin d’une reforme (augmenter le nombre de personnel,changer les chefs incompetents ,avoir un equipment a la hauteur et enfin mise en pratique veritable de la police de proximite).mes condoleances aux familles eplorees.que Dieu protege le burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 16:42, par Ratsida
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Ce qui est étonnant est que dans toutes les attaques c’est toujours nos fds qui perdent des hommes et jamais de victimes dans les rangs des terroristes. sauf l’attaque de du 15 janvier où nous avons eu l’appui des forces étrangères. dans les autres pays comme au niger, au nigeria, en cote d’ivoire et au mali, il y a des victimes de part et d’autres (forces de l’ordre et terroristes). Il y a une non maitrise de la question sécuritaires par nos autorités qui est inquiétante. par exemple l’attaque du commissariat de koudougou en plein centre du pays où tous les terroristes se sont volatilisés dans la nature est incompréhensible et très inquiétant. j’ai peur.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 16:50
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    paix et repos en Dieu. que l’âme de nos vaillants FDS repos en paix. Autorité politique policière et militaire levez vous car le peuple commence a perdre confiance car ceux qui sont sensés nous protéger n’arrivent pas a se protéger eux même. Monsieur le ministre Simon Compaoré nos commissariat sont dépourvus de personnel et de matériel . prenez l’argent utilisé pour organiser les 11 décembre et 08 mars journée du paysan et jeunesse et autre pour nous sécuriser.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 16:54, par LAO-TSEU
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Encore des morts dans l’exercice de leur fonction !
    C’est ahurissant quant on sait qu’il y a 2 jours de cela, la presse faisait echo de menaces qui peseraient sur les FDS.
    Le GFAT au Nord ne sert a rien pour plusieurs raisons :
    - Manque de moyens logistiques et de ... carburant,
    - Manque de moyens materiels sstrategiques
    - Conditions d’hebergement catastrophique,
    - Positions non strategiques ( postes a l’interieur du pays, des fois a plus de 50 km de la frontiere),
    - Elements sur le terrain non galvanises, donc demoralises,
    - Etc.

    Vraiment il est temps, grand temps, de revoir la strategie de defense du territoire.
    Les incertitudes qui pèsent sur l’évolution de notre environnement international et son haut degré d’imprévisibilité obligent à prendre en compte le risque de surprises.
    La Défense du Territoire est l’un des fondements de toute Nation, elle doit s’adapter et s’organiser pour faire face aux risques et menaces.
    Protection  : il s’agit d’assurer la sécurité du territoire, la sauvegarde de la population, et de garantir le fonctionnement des institutions ainsi que des activités socio-économiques.
    Cette fonction se traduit en particulier par :
    - la mise en œuvre de mesures de sécurité des systèmes d’information, notamment sur les activités économiques de défense réparties sur le territoire ;
    - l’action permanente de sécurité des FDS (surveillance, neutralisation…),
    - la posture permanente de sauvegarde,
    - le renforcement par les forces armées des dispositifs mis en place par les autorités civiles, en cas de circonstances exceptionnelles (catastrophes naturelles ou industrielles…).
    La défense a pour objet d’assurer en tout temps ,en toutes circonstances et contre toutes formes d’agression, la sécurité et l’intégrité du territoire ainsi que la vie des populations.
    La défense d’ensemble contribue à la couverture générale du territoire en assurant la sécurité externe éloignée. Elle consiste :
    - à créer pour les éléments hostiles un climat d’insécurité ; à prévenir toute tentative contre les points sensibles en exploitant le renseignement ;
    - à s’opposer, le cas échéant, à toute action hostile d’envergure.
    La défense civile C’est l’ensemble des mesures préparées, mises en œuvre et coordonnées par l’autorité civile, ayant pour objet de :
    - pourvoir à la sécurité des pouvoirs publics et des administrations ;
    - assurer la sécurité générale du territoire ;
    - protéger les moyens civils qui conditionnent le maintien des activités indispensables ;
    - prendre les mesures préventives et de secours pour la sauvegarde des populations ;
    - entretenir et affermir la volonté de résistance des populations aux effets des agressions.
    La défense économique Elle vise à assurer la réduction des vulnérabilités du pays et, en temps de crise, la bonne répartition des ressources. Il s’agit, avant tout, d’assurer la sécurité des ressources et la permanence de leur production.
    Ces objectifs essentiels s’élargissent aujourd’hui à la protection des bases nouvelles de l’activité économique (énergie, télécommunications, transports, secteurs tertiaires sensibles comme les services financiers et informatiques) dont l’interruption du fonctionnement peut entraîner une paralysie presque totale de l’activité économique.

    Pour cela, il faut la Connaissance et l’anticipation : elles reposent en majorité sur la composante Renseignement. Elle permet de DECIDER et d’AGIR.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 17:16, par BONNE CONSCIENCE
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Simon Compaoré est l’oiseau de mauvaises augures. Quand il sort, c’est pour nous annoncer une nouvelle pas bonne (la plupart un deuil). Trop c’est trop !
    Je propose qu’on rappelle nos vaillants fils dans les différentes missions de maintien de paix. Que l’on forme des groupes de FDS (composés d’un mélange gendarmes, policiers et militaires), ce qui nous permettra de rassembler toutes les compétences possibles dans chacun de ces groupes, que l’on les équipe convenablement et qu’on les envoie en mission dans tous les points sensibles du pays (surtout les postes aux frontières, n’empêche qu’il y aient des agents permanents) pour une durée bien déterminée avec des prises en charges correctes et conséquentes et des primes d’encouragement pour tout groupe qui arriverait à mettre hors état de nuire un groupe ennemi. Et pendant que des groupes sont en mission, d’autres sont prêts à les relayer à la fin de leur mission pour leur permettre de rentrer voir leurs familles et en fonction de ce qu’ils ont vécu sur le terrain, se former et se préparer conséquemment pour repartir sur le terrain. D’aucuns diront que cela nécessite de gros moyens ! Oui, mais je pense que le pays disposent de ressources pour notre sécurité. Sinon, les ressources que nous refuseront d’utiliser pour nous sécuriser, des assaillants viendront nous chasser en plein midi et utiliseront les mêmes ressources pour nous chasser plus loin et aussi les utiliser pour aller semer la merde ailleurs. ça vaut mieux que de payer aveuglement des primes injustifiés à des ministres et des députés ou de donner des millions à des ministres en mission comme frais de route qui les égarent comme un gamin égare une pièce de monnaie que sa maman lui a donné pour le petit-marché de la maternelle. C’est mon humble avis ! Suis un citoyen lamda soucieux du bien être de ma patrie. Je ne suis contre personne mais contre les mauvais systèmes. J’implore tolérance à ceux qui ne me comprendront pas ou qui refuseront volontairement de me comprendre. Merci !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 17:31, par Eusoj
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Chaque fois que j’apprend la mort d’éléments de sécurité et de défense, je me demande si leurs chefs se soucient vraiment. Ils ont tellement à manger et à boire qu’ils ont perdu la notion de responsabilité. Je demande aux journalistes de faire des reportages sur les familles endeuillées depuis 2010 pour que tout le Burkina sache que les hiérarchies n’ont à foutre de ce que les familles vivent. Le pays est foutu, les politiciens nous roulent chaque jour dans la farine, et rien ne va. Pour moi, la solution est que l’on vende le pays, le partage et que chacun se cherche. Dès lors que Rémy DANDJINOU s’est trouvé dans le gouvernement, j’ai su que c’est un gouvernement corrompu venu uniquement s’enrichir.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 17:51
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Koro yamyelé avec tout le respect que je vous doit, je pense que vous devriez être plus intelligent dans votre raisonnement. Ce que vous avancez sur le système de renseignement et la formation des policiers n’est qu’une pure aberration. Je vous apprends que les Français et les Américains à qui nous demandons l’expertise n’ont puis être à l’abri de ces attaques malgré leur système de renseignement et leurs appareils sophistiqués. Saviez combien d’armes étaient en possession de ces policiers à Intangom ? Aviez vous une idée de, à quoi ressemble la zone de Tin-Akoff ? En outre sachez qu’il y a aussi un détachement militaire au niveau de cette frontière. Parlez de ce que vous maîtriser et surtout de ce qui est instructif pour les internautes. Bannissons la haine et les règlements de compte. Du reste, la collaboration de la population est indispensable pour parer à de telles attaques. Puisse le Seigneur veiller sur les FDS dans leur sacerdoce. Paix à leurs âmes ! GOD BLESS !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 18:55, par verite
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Il est temps pour Simon Compaore de démissionner. Dans le cas contraire, le Président n a qu a prendre ses responsabilite pour le faire démissionner et nommer des ministres compétents.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 19:01, par Bangrenoma
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Paix aux ames des valeureux combattants. Chers dirigeants faisons comme les Nigeriens. Etat d’urgence dans les zones frontalieres a risque tout comme a DIFFA au Niger. Et mettez ces zones ’’Sans motos a deux et trois roues’’ tout comme a DIFFA avec couvre feu a partir de 18 heures. Ca ne coute rien et ca nous protege SVP sinon ils vont terminer nos enfants avec nos strategies depassees. Nous sommes en guerre contre le terrorisme !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 19:34, par Bonjour
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Voici où mène l’amateurisme, qui ne pardonne pas en sécurité.
    Il y a un sérieux problème de formation avec nos forces de sécurité, avec un commandement incompétent. Dans une zone très sensible, qui a été l’objet d’une attaque il y a quelques jours, on ne peut comprendre qu’on vienne encore surprendre tout un commissariat, qu’on neutralise. Cela veut dire qu’ils ne sont pas en état d’alerte et de vigilance renforcée.
    Et tous les agents qui se baladent dans les missions de l’ONU, et qu’on prétend très professionnels, ne viennent ils pas des mêmes écoles ? Peut-etre faut il rappeler tous ce beau monde qui court après les perdiems.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 20:59, par Turbo
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Voilà ce qui arrive aux pays dont les politiciens ne s’intéressent qu’à leurs propres intérêts. Pendant que l’insécurité, l’incivisme, la corruption judiciaire... sont devenus les règles de la vie sociale, et que les politiciens et les juges se tapent les couilles en or avec les maigres ressources publiques, nos FDS se font tuer comme des lapins ou des pigeons dans les commissariats et dans les rues. Et on nous parle du développement. Si l’on ne prend garde, l’avenir de ce pays sera derrière lui.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 20:59
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Vous voyez maintenant l’importance du GIGN francais dans nos contrées ? Nos FDS ne sont pas a la hauteur. Trois policiers tués et armes emportées, cela signifie que les assaillants n’ont pas rencontré une grande résistance ou pas de résistance lors de l’attaque du commissariat. Et certainement, quand l’attaque a commencé il y a eu débandades chez nos chers policiers ou chacun cherchait a protéger son nez, au lieu de se défendre. Donc, messieurs les "grands" patriotes, laissez les français nous aider a refaire ces jihadistes. En Cote d’Ivoire ou on est plus humble, on constate que les attaques ne sont pas aussi nombreuses, avec certainement la coopération de la France. Ce qui n’est pas le cas au Burkina ou on a plus la gueule que les couilles. Salutations.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 21:21, par ka
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    En lisant quelques internautes, je suis obligé de donner mon point vu de ce que nous arrive. Posons-nous des questions avant de porter le chapeau aux autres. Ce qui nous arrive avec les frontières du Mali et du Niger est inévitable jusqu’à ce que la politique de proximité se normalise a 100% entre les trois pays pour une entente et une coopération de sécurité sans tabou, avant que le Burkina ait de la paix avec ces islamistes qui sillonnent partout et tuent nos hommes en arme au non d’une guerre sans nom : Pourtant qui commence a touché tout le continent. Pourquoi avec l’ancien régime ces islamiste n’amusaient pas de toucher le Burkina, par ce que la politique de proximité a pris le dessus avec des ambassadeurs du Burkina complices en étant informé de la politique de proximité, et connaissant les faits et gestes des islamistes, et au non de Blaise Compaoré, disent a ces islamistes, vous touchez à notre pays, vous n’aurez plus notre collaboration. Que ça soit les ministres des affaires étrangères, ou nos agents secrets, tous étaient impliqués dans cette politique de proximité avec les deux pays voisins qui sont en sortes les nids des islamistes. Simon ne peut rien, même soit Zida, ou Diendéré, ou Bary, ou même n’importe quel homme en tenu qui sera à la place de Simon, ne pourra éviter ce qui nous arrive : Sans que nous ayons la ruse du criminel Blaise Compaoré qui avait signé un pacte avec le diable à travers ses hommes de mains qui sont ses ambassadeurs au Mali et au Niger, ses ministres des affaires étrangères et tous les pays du Sahel qui connaissaient les faits et gestes des Djihadistes. Posez-vous la question pourquoi l’introverti Blaise Compaoré avait que des ambassadeurs musulmans dans tous les pays dont les djihadistes pensent avoir des soutiens ? Aujourd’hui ce n’est plus le cas, et qui donne la libre circulation à ces islamistes vers notre pays. La deuxième raison est notre coopération avec la France qui n’est pas a démontré, et mal vu par les Islamistes, et même ces militaires Français a Ouaga, comme a Port-Bouet a quelques kilomètres de grand-Bassam, n’ont pas pu les empêcher de tuer pour dire qu’ils sont hostiles a la France. Pour l’instant, critiquons avec des critiques fondées et solides suivis des solutions solides pour que nous combattons ensembles ce fléau qui est mondiale. Bakayoko le super ministre Ivoirien n’a pu rien faire, ni celui du Mali, ne parlons pas au Niger dont ça se passe a toutes heures avec Boko Haram et d’autres djihadistes. Le mouvement Islamiste a des complices partout y compris dans le pays des hommes intègres, et ce n’est pas la faute à personne, ni a Simon Compaoré. Je condamne le régime de Roch Kaboré pour sa lâcheté sur les dossiers des crimes impunis, mais je m’abstiens de le condamner sur un problème mondial qui est celui des islamistes qui tuent partout. Que tous les vrais internautes sur la toile depuis les 9 ans, dans les sites des réseaux sociaux d’information au Burkina oublient les internautes qui sont sur le net sans des critiques fondées sur l’argumentions, et concertons-nous avec des critiques fondées, comme nous l’avons fait de 2012 à 2014 avec l’opposition sur l’article 37, pour qu’il ait une alternance politique avec la jeunesse : Le président Roch Kaboré est élu démocratiquement pour cinq ans. faisons en sortes qu’il trouve dans nos interventions fondées des réponses à nos soucis, comme les crimes impunis, et le terrorisme. Disons-nous la vérité pour trouver des solutions solides pour faire avancer le pays que nous aimons tous. Disons la vérité à ce gouvernement assis sur une dynamite, pour qu’il trouve son chemin et développer le programme que plus la moitié du peuple a voté. Les accusés pour les dossiers des crimes impunis et du coup d’état qu’ils ont promis de régler et qui traine, c’est légitime pour un peuple affamé de la justice, et meurtri par l’injustice et l’impunité. Les accusés d’un problème mondiale qui cherche une solution, est de pousser ce régime a la dictature, et nous connaissons un dictateur qui tuait qui il veut, ou il veut. Ce n’est qu’une analyse de Ka, farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 21:39, par burkinbila
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    que leurs âme se repose en paix. je veut attirer l’attention de mr Simon doit revoir la nomination au sein de son ministère ! tous les postes qui se trouve dans ce ministère c’est des postes stratégique. son directeur de cabinet bien vrai il est un policier en matière de sécurité du territoire ces connaissance sont limité son travail c’est pour sécurisé l’intérieur de grand ville. j’espère que c’est pas des postes de recompensé. securisé une ville est différent de sécurisé un territoire

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 05:44
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    vite une reforme de notre système de renseignement. les policiers passent leur temps à espionner les enseignants, les infirmiers et les préfets, au lieu d’espionner les délinquants...Bien au contraire, ils s’entendent bien avec les délinquants. Au finish Koglweogo a pris ses responsabilités. Donc actuellement koglweogo espionnent les délinquants, tandis que les policiers espionnent les enseignants, pour voir combien de bière ils boivent. il faut changer

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 09:37, par le panafricain
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Mes frères du BF, rester soudés si non ,SIMON,et sa suite sont en perte de vitesse ,si non pourquoi ignorer les FDS en lieu et place des Kolweogo sous la complicité du chef suprême des MOSSIS (Mogho Naba)
    Allons seulement ,paix a leurs Âmes

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 10:32, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    - INTERNAUTE 78, toi tu n’es qu’un simple gueulard qui ne connait rien ! Et puis ce sont les tonneaux vides comme toi qui sortent chaque fois de leurs gueules la phrase : ‘’Parle de ce que tu connais’’ comme si tu savais ce que moi Yamyélé je connais. Tu es certainement un de ces petits corps habillés futé, mal famé et aigri qui bavarde plus qu’il ne travaille et qui passe son temps à calomnier ses collègues auprès des chefs. Voilà ce que tu es !

    Tu me demandes si moi je connais Tin-Akoff ? Je t’informe que je connais toute la bande depuis la zone de Tera au Niger jusqu’aux falaises de Dandiagara en passant par Gourma. Je prends souvent du repos à la mare d’Oursi, ce dont toi tu es incapable. Je connais jusqu’à Arlit au Niger (zone de grands bandits) et jusqu’à Gourma-Rharous. Je connais et j’ai pratiqué plusieurs zones dangereuses d’Afrique (Somalie, Nord-Mali, Nord-Lybie, Sud-Algérie, Darfour au Soudan, Biafra, Katenga, Erythrée, etc.).

    Petit, j’ai voyagé de Lagos jusqu’à Kinshasa jusqu’au Nord-Kivu. Je suis allé à Kolda, Sédhiou et d’autres zones en Casamance au Sénégal.

    Jeune homme j’ai pratiqué Ganta, Buchanan, Voinjam et Harper au Libéria, tout comme Toulepleu, Zouan-Hounien, Bin-Houin, Bin Houyé, Tapéta, etc. en Côte-d’Ivoire. Je connais toute la zone de Ndioum à la frontière Sénégal/Mauritanie.

    Mon petit, je parle couramment arabe, tamashek, pulaare, dioula, diola, baoulé, agni, kinyarwanda, lingala, krou, maninga (je ne cite même pas les langues du Burkina Faso et européennes), et celá m’a beaucoup aidé à échapper à la mort bien des fois mon petit !

    - Et toute cette aventure, c’était pour rendre service à mon pays, le Burkina Faso. Mais ne me demande pas quel service car je ne te dirai pas !

    Tu as déjà voyagé en gbakas, wôrô-wôrô, Ndiaga-Ndiya, etc. ? Eh bien moi je l’ai fait plusieurs fois !

    Mon petit, tu as déjà mangé du python grillé dans les forêts du Libéria ? As-tu déjà bouffé du gorille boucanné dans les collines du Kivu ? As-t déjà goûté à la chair du singe des forêts du Congo ?

    - Mon petit arrête ton boucan car avec moi Yamyélé tu ne sais pas à qui tu as à faire. Et de toutes es aventures, je suis revenu et je suis là égal à moi-même. Alors la ferme et occupe-toi de ton boulot comme je le fais ici avec mes champs et mon bétail !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 10:37, par EMILE
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Paix à l’Âme des trois braves policiers disparus. Courage à leurs familles. La nation toute entière vous pleure.
    Je tire mon chapeau aux efforts faits pour eux.
    Qu’il repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 11:10, par Eusoj
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Chaque fois que j’apprend la mort d’éléments de sécurité et de défense, je me demande si leurs chefs se soucient vraiment. Ils ont tellement à manger et à boire qu’ils ont perdu la notion de responsabilité. Je demande aux journalistes de faire des reportages sur les familles endeuillées depuis 2010 pour que tout le Burkina sache que les hiérarchies n’ont à foutre de ce que les familles vivent. Le pays est foutu, les politiciens nous roulent chaque jour dans la farine, et rien ne va. Pour moi, la solution est que l’on vende le pays, le partage et que chacun se cherche. Dès lors que Rémy DANDJINOU s’est trouvé dans le gouvernement, j’ai su que c’est un gouvernement corrompu venu uniquement s’enrichir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 11:15, par Le Mercure
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Toutes mes condoléances aux familles éplorées. Il est très urgent de repenser notre force de défense et de sécurité car il faut avoir le courage de le dire ça ne va pas. Voici une FDS qui au temps du régime Blaise Compaoré dormait sur ses lauriers ; elle passait son temps à fréquenter les maquis, les bars ; il n’y avait plus de regroupement chaque matin des troupes ;l’autorité militaire avait perdue son latin ; la hiérarchie militaire avait perdue son autorité et son pouvoir ; la discipline militaire avait foutu le camp et les éléments des FDS étaient livrés à eux-mêmes si bien que certains éléments étaient devenus des commerçants, et même des délinquants et des bandits de grands chemins. Certains avaient même perdu l’art du maniement des armes. Notre armée a perdu sa substance, jadis crainte dans la sous-région et en Afrique. Aujourd’hui elle fait la risée de tout le monde. Elle n’ a plus le réflexe de se défendre, ou de savoir comment se défendre ; c’est ce qui fait ces derniers temps on assiste à des cas d’assassinat des éléments de sécurité. Il est très urgent de repenser notre armée. Notre armée est incapable d’avoir des renseignements fiables sur le terrorismes bien que les pays voisins sont obligés de nous fournir des renseignements sur les terrorismes. Félicitations à l’armée ivoirienne qui nous donne ces derniers temps des renseignements capitaux sur le terrorisme. Voilà qu’elle vient encore de donner à notre pays des renseignements sur l’attentat de janvier 2016 à OUAGA et qui a permis d’arrêter six suspects qui ont hébergé et entretenu à OUAGA les terroristes, et qui passaient allègrement leur vie ici sans être inquiétés en attendant d’autres attaques.
    Le ministre de la sécurité intérieure Simon Compaoré doit avoir le courage que je lui connais de rendre le tablier. Ce ministère est trop lourd pour lui. Il ne pourra pas le gérer. ATTENTION ! Ministère de la sécurité ce n’est pas pour femme dèh.
    Félicitations aux forces ivoiriennes qui abattent un travail formidable ces derniers temps et luttent efficacement contre le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 11:15, par L’éclaireur
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Pour moi, ce problème de tutelle au niveau de la sécurité se pose tant au niveau de l’homme qui la dirige qu’à ses méthodes d’action. Souvent il faut aussi savoir laisser la place aux autres,
    car dit-on personne n’est irremplaçable. Qui sait une autre personne, et d’autres methodes d’action.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 11:46, par jean
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    La police doit redoubler de vigilance dans les commissariats et même aux alentours de leur fiefs.
    Je pense que ces malfaiteurs envoient toujours, et avant avant toute action , des éclaireurs pour sondage des lieux. si non comment arrivent-ils à vous surprendre à chaque coup ? attention à tous ceux, ( sans exception) qui se présentent à vous dans vos services même pour une quelconque demande ou de je ne sais quoi... le succès de vos assaillants repose sur des complices rôdeurs, ou infiltrés. attention ceci n’est pas un appel non plus à la suspicion aveugle entre frères d’armes mais bon...vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 11:59, par Nongba
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Je crois qu’il faut des milices d’auto-défense contre les terroristes. Pour être claire des Koglwego du nord. On n’arrivera pas à combattre ces gens par une guerre conventionnelle. Il faut que nous leur opposons la même logique de "voyous" et que nous acceptions de payer le prix des effets collatéraux que de sacrifier notre pays et nos valeurs pour des déséquilibrés mentaux.

    M. Le ministre organiser des milices d’auto-défense au nord armez les et financez les au besoin. tant que ces populations n’aurons pas les capacités de s’auto-défendre vous ne pourrez pas compter sur leur collaboration contre ces minables. Les forces de sécurité régulières viendront en appoints au dispositif. Il y a des situations ou il faut choisir le moindre mal.

    En plus, infiltrer les différents groupes et semez la zizanie en leurs seins. Voir même créer des groupuscules avec les modérés ou les affairistes (ceux qui sont dedans pour l’argent). Tant qu’ils se feront la guerre nous nous respirerons un peu. Ce n’est pas pour rien que l’autre avait des potes parmi eux. Ils ont une logique de bêtises faites en sortent qu’il aient de la matière mais entre eux là-bas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 13:11, par SIDBALA
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Mes condoléances aux parents des disparus ! Que le SEIGNEUR DIEU les recoivent dans son ROYAUME. Il y a quand meme à réfléchir quand un ennemi vous attaque une, deux fois de suite. Chaque fois ce sont nos FDS comme vous les voyez qui sont toujours surpris. On les attaque tout le temps et on gagne parce qu’ils ne se protègent pas. Meme sans armes efficaces il faut développer des stratégies de défenses, comment se protéger la nuit, le jour, en cas de telles ou telles situations. Y a pas de veille ? Mais si on ne sait que roupiller ou jouer aux cartes. Le ministre de la défense ou personne d’autre ne peut venir vous défendre. Moi je crois que nos FDS doivent eux-memes se décider. C’est cette paresse maladive de nos FDS qui ont amené les pauvres paysans à s’organiser en Koglwéto. De ce coté vous savez bien que quand des bandits vous attaquent et que vous faites appel à nos FDS ils ne viennent pas vite. Là, ils savent qu’en venant vite ils se feront cueillir par ces malfrats. C’est certainement pourquoi ils viennent après que tout ce soit calmé ou meme ne viennent pas. Maintenant qu’il y a des Koglwéogo les villageois vivent quand meme dans la quiétude. Formons les Koglweto et nous bouterons les djihadistes ces disciples de Satan dans leur royaume.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 13:16, par HAMA
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Mr Simon, il faut démissionner car vous êtes incapable de sécuriser le pays. Rendez la SÉCURITÉ ... à ceux qui sont formés pour ça. L’INTÉRÊT DE LA NATION D’ABORD !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 13:25, par Augustin Kowere Somé
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Les Burkina se sont rués vers la nourriture, oubliant ainsi la question de la sécurité.C’est une honte ! Vous verrez qu’il y a trop de présidents à l’Assemblée Nationale, rien que pour la nourriture, c’est une honte ; certains ont rejoint la majorité sans aucune raison digne due à ce qu’ils réclamaient comme changement de Blaise, tout ça, pour la nourriture, c’est une honte.Certains partis politiques achètent la consciences des "électeurs", rien que pour plonger leurs mains pendant longtemps dans la nourriture, c’est une honte ! Nous avons des mangeurs et non des autorités. Pendant longtemps ils sont restés dans la nourriture,et donc ils préfèrent la nourriture à la sécurité.C’est la honte totale !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 13:55, par el diablo
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    je présente mes condoléances les plus attristés aux familles endeuillés que leurs âmes repose en paix le ministre n"est pour rien dans cette histoire d’attaque de jihadistes je me m’adresse plus particulièrement aux burkinabé et a certains internautes qui ne disent rien qui puisse apporter des solutions a se problème d’insécurité grandissante que traverse la sous région nul n’est a l’abri mais la seule chose que je déplore au burkina s’est la dissolution du RSP et l’arrestation de ses différents responsables je propose comme solution
    1 libérer le général dienderé et les autres officiers détenus a la maca reconstituer les renseignements généraux ainsi que le RSP en optant pour une sélection rigoureuse donner les moyens logistiques et vous verrez le résultat ce sont des burkinabés ils pour missions de la sécuriser le pays je tire mon chapeau au général diendéré qui mérite respect et honneur dans ce’ pays en son temps nous n’avions jamais entendu parler de jihadiste ni d’attaque terroriste sur le territoire burkinabé pour sa qu’on le veule ou pas il reste le maitre de la situation il n’est pas comme ce prétendu soit disant général de division Zida lâche ;traite ;égoïste ; déserteur et malhonnête qui a fuit le pays en vident les caisses de l’état il est a la base de tout ce que nous subissons actuellement ce fameux général doit être traduit devant la justice militaire pour répondre de ses actes
    2 réorganiser tous les corps militaire et para militaire impliquer la population civil au renseignements renforcer la sécurisation des frontières terrestre et arienne et coopérer avec les services de renseignements des pays voisins et si possible au delà pour le reste je me réserve

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 16:07, par ka
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Mon ami et promo Körö Yamyélé, Ka ne fait plus attention à ces enfants qui n’ont pas vu, et qui se mêlent souvent de ce qu’ils ne savent pas. Comme je dis à ces personnes qui nous ramassent à leur guise, ‘’’une critique doit être fondée sur l’argumentation solide et non sur le dénigrement, les injures et les railleries. Mais ces internautes qui atterrissent sur les sites des réseaux sociaux d’informations avec ces injures quand leurs idées ne sont pas écoutées, ne veulent pas puisé dans nos connaissances de vieux routiers de la vie politique du continent, et augmenter leurs théories sans pratique, nous avons eu la théorie et plus de pratique, et pensent les donné gratuitement sur le net, afin qu’ils fassent avancer le Burkina du 21siecle, leur siècle. Rappelle-toi mon ami de nos vrais débats a Fada jours et nuits, pour que des partis se réunissent pour mieux faire ce qui est positive pour le peuple. Et voilà que nous sommes toujours là, avec les mêmes objectifs pour qu’une bonnes équipe les entreprennent avec un bon représentant, et les développer pour un peuple en besoin. Soutenir un pouvoir ou un parti politique n’est pas seulement soutenir un individu , mais les bonnes actions d’une bonne équipe entrepris par un représentant comme Roch Kaboré ou Zèph. Je te pris de ne pas tout déballé, car les fillettes du RSP sont toujours devant nos portes, comme le citoyen républicain, et celui qui t’attaque sans raison. Ce qui est sûre, aucune personne, je dis personne ne pourra me dévier sur mon objectif de dire la vérité pour une alternance politique apaisé avec la jeunesse, depuis le 13 Décembre 1998. Oubli le message de cet enfant qui ne sait pas qui nous sommes, et c’est mieux ainsi. Que Dieu tout puissant reçoive nos braves compatriotes dans son royaume et protège leurs famille endeuillées.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 19:49, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Que dire ? Si ce n’est d’abord de compatir !
    - Internaute 38 Koro Yamyele, je vous approuve
    - Internaute 102 KA, je vous approuve.
    Quelques reflexions :
    -Est ce que nos commissariats à la frontière sont entourés de murs ? Si oui, n’y a -t-il pas lieu de renforcer la securité avec une approche architecturale ? Refaire des murailles, des recoins, des points de defense
    -Est-ce que nos policiers et gendarmes ont une formation ANTI-TERRORISTE ? Si non, former d’office tout FDS affecté à la frontière avec augmentation d’indemnité de risques.
    - Quoi d’autres ?
    - Est-ce les forces Francaises et similaires peuvent elire STATION à la frontière et DEFINITIVEMENT, si pas encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 08:59, par ka
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Merci Bernard Luther King, intervenant 103 : Pour une fois, voilà un internaute sur la toile, qui arrive avec son autocritique fondée avec des solutions à prendre au sérieux : Oui ! Sécurisé d’avantage les commissariats près des frontières entre le Mali et le Burkina ainsi que du Niger est une meilleure solution. Former et valorisé d’avantage les agents qui seront à ces postes sont nécessaires. Je confirme Bernard. Dire à Simon Compaoré de démissionner n’est pas la solution, n’importe quel ministre a sa place aura le même problème : Une solution parmi plusieurs solutions vienne d’être donné par l’internaute Bernard Luther King, et aussi je demande au peuple Burkinabé d’être vigilent, car a ses côtés peut y avoir un islamiste endormi. Quant aux internautes qui nous font des procès lamentables à Körö Yamyélé et moi quand nous disons la vérité, démontre une fois encore, que le Burkina a un long chemin à faire pour trouver sa vraie démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 15:38, par Alonzo
    En réponse à : Trois policiers tués dans l’attaque d’un commissariat près de la frontalière malienne (Sécurité)

    Toutes mes condoléances aux familles des disparus .il est vrai que ce serait difficile pour un pays en voix de développement comme le notre d’y faire face ;souvenez-vous de septembre 2001 en Amérique ;tout récemment en France ?minimisons les dégâts avec l’opertionalisation des services de renseignements généraux. Plaçons les différentes forces à leur place.pourquoi ne deployons nous pas nos policiers municipaux en frontière ?bien évidemment ils ne se sont pas formés ni en maintien et en retablissement d’ordre à plus forte raison en cas d’attaque terroristes. Ramenons nos policiers en ville et deployons nos forces de 2eme et de 3ème catégories tout le long de nos frontières qui sont d’ailleurs très poreuses.offrons leur des armes ,pourquoi en amagasiner .je déplore le cas des policiers au feux tricolores sans arme ni battons de police que peuvent il faire en cas d’attaque sous leur yeux .prendre la clé des champs si non vous serez la première victime. Que la burkinabé leur soit légère.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés