Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

mardi 31 mai 2016 à 21h36min

Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire ont convenu mardi, de « renforcer leurs liens multiséculaires », mis en difficulté par l’exil en Côte d’Ivoire de l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré et le mandat d’arrêt burkinabè qui visait le président du parlement ivoirien Guillaume Soro.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

« Nous sommes prêts à renforcer les liens multiséculaires entre nos deux pays », a indiqué mardi à Abidjan, le président du parlement burkinabè Salifou Diallo, à l’issue d’une audience avec le président ivoirien Alassane Ouattara.

M. Diallo était accompagné des ministres burkinabè de la Sécurité Simon Compaoré et des Affaires étrangères Alpha Barry, selon un communiqué de la présidence ivoirienne.

Salifou Diallo dit avoir transmis à M. Ouattara un message du président burkinabè Roch Kaboré, ayant trait à la relance de la coopération entre les deux pays sur la base du traité de 2009 et à l’appui pour la relance de l’économie burkinabè.

En rappel, le Burkina Faso a connu ses deux dernières années une violente crise socio-politique, marquée notamment par l’éviction par la rue du président Blaise Compaoré en octobre 2014 et par un putsch déjoué en septembre 2015.

Ses relations avec la Côte d’Ivoire (où s’est exilé M. Compaoré) ont été mises en rude épreuve, quand la justice militaire burkinabè a lancé en décembre un mandat d’arrêt international contre le président du Parlement ivoirien Guillaume Soro, soupçonné d’avoir prêté main forte aux officiers putschistes pro-Compaoré.

La remise par la Côte d’Ivoire du Sergent Rambo, recherché dans le cadre du dossier du putsch manqué, et l’annulation en fin avril du mandat d’arrêt contre M. Soro pour « vice de procédure », ont été perçues par des observateurs comme des signes de décrispation.

AIB

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2016 à 20:47, par YIRMOAGA
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Pendant que ADO se cherche avec les défections de témoins à la CPI où les Kassaraté et Mangou veulent témoigner pour décharger Gbagbo, où les occidentaux veulent lever la pression contre Gbagbo, où ADO perd 11 milliards à la présidence, où ADO semble perdre toute crédibilité parce que la fraude des membres de son clan, etc etc, c’est en ce moment que notre nouveau pouvoir MPP part chercher conseil auprès d’ADO ?
    Alors mieux vaut se déclarer incompétent et faire appel à votre guide bien aimé BC de sursoir à sa nouvelle nationalité et revenir occuper sa chose abandonnée ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 21:03, par Sidik
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Très belle démarche. toutefois j’ose espérer que vous avez aussi rendu une visite de courtoisie à Blaise Compaoré et à Guillaume Soro ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 21:52, par salou
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    ET le dossier SORO dans tous ce balai diplomatique. S’il s’en sort pas DEAL entre le BF et leBURKINA, qu’on libėre tout le monxe. Tans pis pour nos morts.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 22:40, par phoenix
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Si la honte pouvait tuer...... Ainsi, après toutes ces insultes à l’endroit de la Côte d’ivoire, "ILS" sont finalement partis demander PARDON à Ouattara et Soro.
    Le plus grave, c’est que l’on sait maitenant que le pouvoir a le dos au mur et que les RSS n’ont pas les moyens de relancer l’économie.
    C’est pour cela que l’on doit être modeste dans tout ce que l’on fait. Mais les RSS ont marqué de vision, parce que Ouattara ne les aidera jamais à se relever pour qu’ils reprennent leurs langages de bas fonds à son encontre. Faute de moyens de leur politique, leur chute est inéluctable à court terme.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 22:54, par VP
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    SVP, après la Cote D’Ivoire pour le réchauffement des relations,il va falloir voir du coté de l’Azawad au Mali afin d’aider ce pays à retrouver la Paix.Aussi,les rebelles cesseront de nous inquiéter.Actuellement,il n y a plus de sureté dans nos pays.
    Alors qu’à l’époque de Blaise,notre pays était épargné.
    Voyez,les terroristes aiment la mort comme nous aimons la vie.A défaut de pouvoir les mettre hors d’état de nuire,c’est encore mieux de les caresser dans le sens du poil en attendant qu’ils reviennent à la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 23:00, par simple
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    ça sent l’hypocrisie. Aucun sourire messieurs. Rien que de la méfiance. celui qui dort c’est pour lui qui est fort. Maintenant, ils agiront avec le temps. C’est le moment de vous faire endormir par les bourreau de Gbagbo. Avec lui ça pris dix ans pour régler son compte.
    En tout cas, c’est ce qu’attendais le pouvoir ivoirien. La suite de l’histoire ............. arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 23:27, par Un patriote.
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    YIRMOAGA, ne t’inquiète pas, Blaise est en route.Son arrivée va dessaisir tous ces bras cassés.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 23:31, par Le Citoyen patriote
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    C’est pas mieux ainsi ? Les Ka, vérité n° 0, les SOME, les bambins du forum vont maintenant se cacher davantage derrière leur ordinateur. Ka tu es prêt pour notre rencontre ? Tu n’auras jamais cet honneur, tant que tu ne cesseras pas tes médisances sur le forum des internautes.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 03:52, par Megd’
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    On pense toujours que sans la Côte d’Ivoire, le Burkina n’est rien alors que c’est archi faux. Bien au contraire, la Côte d’Ivoire a besoin du Burkina pour essor économique.

    Autant le Burkina a besoin de la RCI, autant la RCI a besoin du Burkina. Le Burkina peut très bien se passer du port d’Abidjan qui en réalité est très éloigné. C’est pour des raisons linguistiques que nos opérateurs économiques privillégient le port d’Abidjan au détriment de celui de Téma qui est le plus proche du Burkina.

    C’est encore notre colon qui nous force à commercer avec la RCI puisque, c’est lui en fait qui commerce à travers ses entreprises (Bolloré, Bouygues, Castel, Delmas, CFAO, etc...).

    La France a choisit 2 axes en Afrique de l’Ouest pour en faire son poumon économique : Dakar et Abidjan. Ces 2 pays ne pourront être dirigés que par des personnes approuvées par Paris car les enjeux sont trop énormes. Laurent G en sait quelque chose présentement.

    Pour ce qui du cas de la visite des RSS, je ne comprends pas comment 2 idéologies différentes peuvent se comprendre ? Des sociaux démocrates qui demandent de l’aide à un libéral pur jus. A moins que l’idéologie comme mode de pensée n’est qu’un leurre pour nos politiciens.

    Sinon dans la logique, c’est ZEPH et ADO qui peuvent cheminer ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 04:55, par L observateur
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    C est vous Mr Yirmoaga qui n avez aucune credibilite sinon c est pas l imperturbable Allassane Ouattara.Vous etes tres loin de la realite.ADO continu de faire l objet de convoitises par des milliers de chef d etat.Vous ne savez pas de qui vous parlez.Mefiez vous des ragots de presse qui prennent leurs desirs pour la realite.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 06:38, par BARRO Issiaka
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    J’ai été choqué des propos du président de l’AN en déclarant l’apport du Président OUATTARA pour la paix au Burkina. je pense que les gens sont tombés lors du coup d’État . Rien que pour le respect de leur mémoire, nous devons nous abstenir de telles déclarations tout en sachant qu’il est un des terreau du coup d’État au Burkina avec la bénédiction de son président de L’AN.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 06:51, par BARRO Issiaka
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    J’ai été choqué des propos du président de l’AN en déclarant l’apport du Président OUATTARA pour la paix au Burkina. je pense que les gens sont tombés lors du coup d’État . Rien que pour le respect de leur mémoire, nous devons nous abstenir de telles déclarations tout en sachant qu’il est un des terreau du coup d’État au Burkina avec la bénédiction de son président de L’AN.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 07:23, par Visa
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Que sont-ils allés chercher là bas ? Mendier ou demander pardon pour l’offense faite au président du parlement ivoirien ? Des mendiants larmoyants qui, après avoir croisé le fer avec le président ivoirien, retournent, toute honte bue, pour quémander la renforcements des relations entre les deux pays et la reprise du traité signé par leur mentor, l’ancien président. Désormais, toutes les compromissions sont possibles et le peuple burkinabè attendra.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 07:30, par Moïse
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    C’est dans quel type de République, un President d’Assemblee nationale peut être un envoyé d’un President de la République ? Cette mission aurait due être conduite par le PM. Le TAC est une affaire entre gouvernements. Aucun parlementaire des deux pays ne participe aux conseils des ministres conjoints.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 08:26, par TUUK-SOMDE
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    De part et d’autre on cherche à gagner du temps. Si les écoutes sont authentiques, ne pensez pas que Salif va remercier SORO d’avoir voulu le tuer et le (SORO) soustraire de la justice. Ne pensez pas non plus que SORO a renoncé de si tôt. Les coeurs sont lourds mais les possibilités d’agir manquent. Alors, on reste attentif et on fait des concessions mineures. Le temps estompera les ressentiments par l’apport de préoccupations nouvelles de part et d’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 08:36, par warbita
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    C’est vraiment honteux après le ton guerrier et victorieux affiché jusque-là. Ado à fait du sans faute et il ne manquera pas de nous humilier d’ici la.Soro a boycotté la rencontre et la mission a du écourter son séjour au regard du peu d’intérêt des ivoiriens sur une prétendue relance de la cooperation.c’est lamentable tout ça pour le BF.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 08:37, par LA PAIX
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    la présence des RSS à Abidjan est salutaire car par l’histoire la cote d’ivoire et le Burkina sont liés et sont obligés de cohabiter ensemble dans le bonheur et le malheur en dehors des intérêts personnels de nos hommes politiques.
    faisons table rase du passé et pensons à construire l’avenir de nos enfants au lieu de se maintenir dans une logique de vengeance .
    Tous les hommes politiques sont pareils,leurs intérêts d’abord avant celui du peuple et la ce sont toujours les pauvres qui prennent les pots cassés se referrer au cas ZIDA.
    MR HENRI KONAN BEDIE le père de cette guerre qui a endeuillé la cote d’ivoire s’est racheté et est aujourd’hui le sauveur .Donnons une nouvelle chance a MR le president BLAISE COMPAORE qui a sauve de nombreux vie des étrangers vivants pendant la crise en cote d’ivoire.Libérez le général GILBERT DIENDERE car il a évité le chaos et la mort à son pays regardez un peu ce qui se passe dans les pays voisins,dans le monde vous comprendrez tout.
    Que vaut 3000 morts devant quelques morts ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 08:44, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Mrs les honorables hôtes,s’il vous plait,remettez à ADO la lettre d’annulation des mandats d’arrêts et vous nous collez la paix. On sait de quoi vous êtes capables après avoir diné 27 ans avec le diable. Cherchez la bénédiction de ADO et Soro qui sont des dieux de sous région avec leur père spirituel Blaise. Vous avez très vite oublié qu’il a fallu que des enfants soient immolés(16 et 18 Septembre 2015)pour que vous soyez au pouvoir.
    vous ne pouvez pas comprendre la douleur des familles endeuillées ou du Brave Peuple. Vous profitez des avantages ou privilèges du pouvoir(salaires,hôtel de luxe, frais de mission…).
    Vous avez géré bien le dossier de façon diplomatique, ADO nous offrira gracieusement une partie de 31 000 milliards de fcfa reçus en France. Soro et Blaise sont très content pour le travail excellent abattu et vous remercie chaleureusement pour la marque d’affection à leurs égards.

    NB Renvoyez-nous 57 voitures que Blaise a prises d’après l’Observateur Paalga.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID A OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Insurgé

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 08:56, par Le Vigilant !
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Poaa ! Poaa ! Poaa ! Poaa ! Poaa ! Poaa ! Les gens ! Ça ne sortira pas de ma bouche ! Ça donne une image piteuse de notre pays ! Dans toute négociation , il est toujours indispensable que la personne idoine la mène . Or ici on est loin du cas. Salifou Diallo a trop ignoré la côte d’Ivoire pour aujourd’hui se trouver en première ligne d’un quelconque réchauffement entre LE BF et la CI. En regardant l’image personne ne croit à cette affaire sauf les promoteurs de Ouaga. Sur la photo on ne voit pas notre Simon NATIONAL . Il est tout simplement cache derrière ADO. ALPHA BARRY a compris lui il a prolongé le cou pour être vu. Cest qu’a meme drôle pas de sourire ! Salifou tu ne trouve pas que l’absence de ton homologue GUILLAUME SORO en dit long ? Cest l’image d’un Burkina malade qui s’est rendu en côte d’Ivoire. Mais une chose est sûre LE Burkina ne peut réussir en ignorant la CI.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 09:13, par Sya Dja
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Internaute N°1 (YIRMOAGA), D’où sort tu tes information ? ainsi donc des gens dans ce pays sont prêt à donner des fausses informations pour mettre le feu au poudre.
    L’internaute N°9 (Megd’) pense que que le Burkina Peut bien se passer de la Côte d’Ivoire première Economie de la zone UEMOA et qui accueille plus de 4 million de ses compatriote. Il faut réfléchir mon cher car tu es loin de la réalité des choses. Laisse ton aigrère de côté et va dans la même direction que le pouvoir en place a préfère prendre. C’est la meilleur pour les deux peuples.
    Vive la coopération Ivoiro-Burkinabè !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 09:26
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    le Burkina est vraiment trop pauvre pour être intègre !!!!!
    Ouattara à eu raison de les traiter de pays pauvre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 09:28, par Naabiga
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    La visite du président de l’AN du Burkina avec les deux ministres ne me surprend pas et lors des échanges avec des camarades , j’avais dit que si j’étais à la place des RSS c’est ce que j’allais faire pour l’intérêt supérieur de la nation.

    Pour moi, il est inadmissible qu’après avoir diriger le pays pendant 27 ans, Blaise change de nationalité et en plus réside chez ses beaux-parents. il faut tout mettre en œuvre pour qu’il revienne au pays et qu’il réponde de ses actes.

    il faut faire la paix avec la RCI car nous avons plus de 5 millions de Burkinabè qui y vivent et y ont des investissements (champs de café, de cacao et des entreprises).
    Il ne faut pas oublier également que Blaise est copain copain avec une frange des mouvements djihadistes du mali, il pourrait mettre ses relations à profit pour épargner le BF et la RCI.
    Lorsque la vie et l’amélioration des conditions de vie de plusieurs millions de personnes est sous votre responsabilité, vous n’avez plus le droit d’avoir peur même si vous aviez très peur et vous devez être d’une grande humilité au nom de votre peuple. Malheureusement c’est ce que beaucoup de gens ne comprenne pas.
    Le trio RSS peut bien se passer de la RCI mais pas le peuple, qui n’a pas un parent en RCI même s’il ne donne pas de ses nouvelles ??? souvenez vous de l’opération Bayiiri !!!!
    De grâce, soyons tous humbles pour la construction d’un Burkina Nouveau de Paix, de justice et de prospérité !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 09:39, par Divinité
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    internaute Yirmoaga , ne vous en faite pas car votre rêve ne sera jamais réalité ; et même si l’ex Président revenait c’est par vous que son épée de Damoclès s’abattra d’abord avant de s’étendre aux autres puisque vous l’avez toute sa vie au pouvoir induit en erreur , trompé et l’aider à se noyer et à s’humilier. Maintenant , il connait ses vrais amis et les faux qui ne voulaient que l’utiliser pour parvenir à leur fin. Mais le rêve est permis car je suis convaincu que votre Chef s’est encore assagi et ne se laissera plus tromper par des égoïstes. A bon entendeur salut !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 09:44
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Vous n’avez pas dit que vous êtes garçons ! J’espère que vous nous ramènerez Soro à la MACA ? En tous cas l’équipe est suffisamment compétente pour cette mission (Salif le stratège, Simon le grand flic et Barry comme reporter). Tchruurrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 09:59, par charles
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Les ivoiriens disent gros cœur ne mange pas du riz chaud. Etre prétentieux et être mégalomane ça ne conduit à rien sinon qu’à la chute. Le pays va mal et très mal.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:03, par DOUGOUTIGUI
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Ne parler pas aveuglement ayez l’ hardiesse intellectuelle d’ élever un tout petit peu le débat en ce sens que ce n’est pas à cause de quelques excités que le pays va où doit aller à vau l’eau en archivant la coopération avec la RCI. Ah oui ! N’oublier pas que nous sommes tous des passagers sur ce bas monde et notre instinct de mortel devait vous guider dans nos propos hideux et mécréants. Ah oui c’est inacceptable ne serait ce que, à cause de nos compatriotes en masse innombrables qui y vivent depuis des siècles que quelques excités intellectuels vont nous conduire au pogrom. N’oublions pas l’opération Bayiri qui a conduit nos deux états à engager des débats stériles et surtout xénophobes du racistes GBAGBO qui nous ont endeuillé et à notre sens on doit travailler surtout, nous qui sommes au pays de ne pas occulter cette zone d’ombre de notre histoire récente . A notre sens il faut encourager les locataires de kossyam à aller dans ce sens , pas dans le sens de la prostitution coopérationnelle mais pour un partenariat sain de B2B. N’oublions pas que nous serons aussi jugés par d’autres car c’est ce que nous aimions faire à la moindres pecadille à travers nos points de vue nauséabonds. Sans Rancune
    Sans Rancune

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:17, par Sidzabda
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Moi je veux juste savoir quelle est la nature de cette délégation pour remercier « ADO » pour ses œuvres de paix ? C’est le MPP ? si c’est cela, je crois pas quel Alpha BARRY soit membre du Bureau politique national du parti. Si c’est le gouvernent, je sais bien que l’assemblée ne peut pas conduire une mission du gouvernement. Et si c’est l’assemblée que vient chercher les ministres ? si c’est une mission privée et personnelle, qu’on ne mêle pas le nom de mon pays dans de tels voyages. Svp, il serait plus opportun d’éclaircir ces genres de mission pour éviter le flou, tout le monde y gagnerait.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:24
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    ALLONS SEULEMENT, qui vivra verra !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 10:48, par seydou
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    qu’es que vous voulez à la fin ? Vous les voté et vous voulez dirigé à leur place. laissé le gouvernement travailler.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:43, par Bikologo
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    tout le monde est au moins unanime que ADO n’a pas œuvré pour la paix au Burkina depuis la chute de son ami jusqu’à maintenant. la vraie raison de se déplacement à mon sens, c’est la réconciliation entre Blaise Compaoré et les RSS. ADO l’a fait au Bénin entre Boni et Talon. Comment on appelle ce genre de visite SVP ?( Assemblée Nationale + le gouvernent ?!)

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:11, par ka
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    ’’’A’’’Le citoyen patriote, républicain, ou, je me réjouis de ces démarches de réconciliation avec la Cote d’Ivoire pour nos compatriotes vivants dans ce pays, parmi eux ma famille. N’importe quel régime au Burkina l’aura fait. Ce que toi l’ignorant, ce que tu ne comprends pas, quoi qu’il arrive, Blaise Compaoré, ou Diendéré Gilbert seront jugé pour leurs crimes. Les deux choses sont différentes, les relations entre les deux pays a part, et la justice a part. Habré qui se croyait protéger par le Sénégal se trouve a purgé une peine à perpétuité. Dans quelques années ADO ne sera plus là, et nous saurons si un nouveau régime protègera un criminel comme Blaise Compaoré dans son territoire. Ce que je regrette c’est que mon petit frère Roch Kaboré n’a pas fait son premier voyage de chef d’état en Côte d’Ivoire, dont vivent plus de 3 millions de nos compatriotes. ADO et Roch, ou n’importe quel président sont dans l’obligation de nouer la bonne relation puisque le BURKINA et la COTE d’IVOIRE sont un même pays et ne peut pas se dissocié. Il faut être un ignorant comme toi pour ne pas comprendre ça, en croyant que Salif et Simon sont allés libérer Blaise Compaoré. Bonne initiative pour cette visite de bonne relation. Tu veux que je t’éclaircisse la mémoire ? Durant des nuits et jours a Fada en 1996 on s’est battu pour créer le CDP avec un but ‘’’les six engagements du programme présidentiel de 1998, réalisé et continu à être réalisé de nos jours tirés et rectifiés dans les objectifs de Thomas Sankara grâce au RSS qui sont toujours assis dessus, et que reconnaisse le peuple en les votant pour continuer à réaliser ce programme indéfini pour des génération en génération, dont François Compaoré voulait stopper en écartant d’abords Salif le cerveau, ainsi que les autres. Alors ne croient pas que ce sont ces personnes qui sont allé pour ramener Blaise Compaoré. Ils sont allés pour une bonne coopération des deux pays sans la famille Blaise Compaoré. J’ai voté un programme présidentiel semblable à celui que je me suis battu a instauré, et que les RSS continuent à suivre, même s’il y a des erreurs que je corrige dans mes critiques fondées concernant les crimes impunis. Soutenir un pouvoir ce n’est pas soutenir un individu, mais les actions d’une bonne équipe qu’on connait bien, et je continu à soutenir ce que j’ai voté pour. Toi tu veux qu’on oublie les victimes et leurs famille et libérer les criminels, mais sache que sans une justice équitable, il n’y a pas de paix dans un pays. Il faut que les vrais coupables payent. Quant aux complices du régime Compaoré, nous sommes tous comptables des boudes de Compaoré François, Blaise Compaoré, Diendéré Gilbert, durant les 27 ans avec notre peur et de notre silence. Si le peuple veut condamner les complices des vrais coupables, c’est de se condamner lui-même. Pour une vraie paix au Burkina, il faut une justice équitable, ‘’’que les vrais coupables soient condamnés à la satisfaction des martyrs et lueurs famille.’’’ Ce que je sais, tu es mal barré en te pointant sur mes critiques qui ont des fondements sur mes argumentations. Et surtout ne croient pas que je suis contre une bonne équipe qui cherche un chemin, tu te trompes , car les RSS savent ce qu’ils font, ou ils vont.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:41, par le panafricain
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Allons seulement , le peuple vous observe et attends le coup d’envoi

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 12:54
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Cette photo ne va certainement pas plaire au bout d’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 19:11, par fayama
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Je voudrais remercier tous ceux qui ont contribué à la critique sur le voyage des( SSB ) Salif, Simon, Barry ,chez nous en Côte d’Voire. L’histoire de la Côté d’Voire et le Burkina n’autorise aucun dirigeant ou groupes de personnes à opposer les deux peuples. Quelqu’en soit les raisons ou les faits.

    C’est en 1919 que le territoire du Burkina à été créé . Pour des besoins colonialistes en 1934 le territoire fut balkanisé en trois( 3 ). Une partie pour l’ancien Soudan Français actuel Mali, une Parti au Niger et une partie à la Côte d’Ivoire appelée Haut Côte d’Ivoire qui s’étendait d’Abidjan à OUAGADOUGOU. En 1947, le Burkina fut rétabli dans ses frontières. D’autres faits historiques interdisent à tout individu ou groupes de personnes à opposer ces deux peuples . Au commencement c’était Houphouët , Ouezzin, Houphouët/ Maurice Yaméogo, Houphouët/ Sangoulé Lamizana, Houphouët/ Sayé Zerbo, Houphouët/ Jean Baptiste Ouédraogo, Houphouët/ Thomas Sankara, Houphouët/ Blaise Compaoré, Hier c’était Blaise Compaoré Alassane OUATTARA, aujourd’hui Alassane OUATTARA / Rock Christian Kaboré. Au Burkina Faso comme au Nord de la Côte d’Ivoire dont nous Sommes originaires ( Soro et moi ) lorsqu’on poursuit un animal et qu’il parvient dans la maison, le propriétaire protège l’animal au risquede sa vie contre ses poursuivants. Pourtant il s’agissait d’un être humain Blaise Compaoré. L’amitié est sacrée chez. nous. Au moment où Blaise commettait les crimes dont vous lui réprocher nous n’étions pas amis.

    Nous n’assumons pas son passé, mais , nous ne pouvons pas le rénier à cause de son passé. Je suis prêt pour le débat civilisé dans les règles de Henri FAYOL.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 21:05, par Le Citoyen Républicain
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Ka, je n’ai rien compris à ta diarrhée verbale mais pouvait-il en être autrement vu ton niveau de compréhension de la chose politique ?. Peux-tu me dire en quoi je suis ignorant ? Ce n’est pas celui qui est né en premier ou est vieux con qui connaît le lion, mais celui qui a été le premier à aller en brousse. Ton âge ne te confère aucun droit et arrête de te prendre pour ce que tu n’es pas car tu fais sourire les internautes avec tes fautes élémentaires d’enfant de CP1. Ta progéniture devrait en avoir honte, toi qui prétend avoir tout eu... Quand je compare les interventions de mon ami le Kôrô Yamyélé avec les tiennes, c’est le jour et la nuit. Pourtant le kôrô n’est pas tendre avec quiconque.
    Mais il le fait avec intelligence et sagesse et une expression impeccable. Peut-on dire de même de tes niaiseries haineuses ? NON, mon type, tu dois changer ton fusil d’épaule.
    Je suis content parce que tu ne trouves pas que ce voyage de Salifou Diallo en RCI est mauvais, c’est un début de sagesse. Continues comme ça sinon, tu vas vers ta propre déchéance. Compris ? mon vieux.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 22:02, par Socrate
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    La Côte d’Ivoire et le Burkina sont deux pays condamnés à vivre ensemble. Rappelez-vous qu’au début de la crise ivoirienne, le camp Gbagbo qualifiait le Burkina d’ ’Etat voyou’. Souvenez-vous toujours, que Gbagbo a sollicité et obtenu l’aide de Blaise Compaoré pour la résolution de la crise ivoirienne à travers les pourparlers inter-ivoiriens de Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 09:43, par demarcoss jean
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    intrenaute N°35

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 12:10, par el diablo
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    je salut le décision de du gouvernement et de l’assemblée nationale pour la reprise des réchauffements diplomatique avec le pays frère qui est la cote d’ivoire que vous le voulez ou pas le burkina et la cote d’ivoire reste des pays frères et nous n’allons permettre a qui conque de ternir ce lien qui existe entre nos deux pays pour une fois je remercie la bonne decision et le courage de son excellence le président du faso et que ce qui désapprouve cette décision ce disent que la rue ne gouverne pas un pays qu’ils veulent ou pas le burkina aura toujours des relations fraternelle et amicale avec la cote d’ivoire

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 13:42, par ABDOU
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    depuis le manquement ivarobrkinabe y eu combien des burkinabé qui ont visité la cote et vice-versa ?le perdant c’est intolérance je veut frapper délinquant de mon voisin ne m’empêche pas d’aller chez lui solliciter un service que sa soit,

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2016 à 16:37, par ka
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    La seule chose dont j’ai compris, c’est que tu me comprends, et tu me réponds, le reste n’a aucune importance. Tu veux qu’on libère Diendiéré et Djibril Bassolé, il fallait être aujourd’hui devant le palais de la justice avec ta pancarte au Sit-int. Pour les fautes d’autographe dans mes messages, je le reconnais, je ne suis pas un fan du clavier comme les secrétaires qui connaissent leur métier. L’essentiel est que tu me comprends, et m’envoie tes injures et tes railleries.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 12:59, par ZOONOGO
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Rappelez vous de l’opération bayiri, un désastre. Dites moi, qu’est ce que vous avez pu bien faire à vos malheureux parents ? Une natte, un demi sac de riz et deux litres d’huile et c’est tout.
    Vous avez intérêt à gardez les bonnes relations séculaires et travaillez à ce que les retours soient volontaires sinon vous ne pourriez pas les accueillir. Ils sont très nombreux dans les forêts là-bas et pour cause la grande misère dans laquelle vous vivez. Arrêtez de créer des situations que vous ne pourrie pas gérer. Demandez à MAMIFID elle va mieux vous décrire la situation en matière de commerce (import & export), de transferts vous allez vous taire.
    Bonne journée.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2016 à 20:48, par wedaga
    En réponse à : Le Burkina Faso réchauffe ses liens avec la Côte d’Ivoire, en berne depuis deux ans

    Je suis choqué par cette annonce. Le MPP ne fait rien de mieux que l’ex CDP, sinon pire. Vous combattez les héros burkinabè et vous aplanissez le sentier pour les ennemis du Burkina. le peuple vous tient à l’oeil. Il ne se laissera pas faire ! Guillaume SORO et son ADO sont les pires ennemis de notre peule, eux mêmes le savent. Mais rien ne pourra être caché, tout sera bientôt nu.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés