Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

mardi 31 mai 2016 à 01h30min

Le chef de file de l’opposition politique burkinabè, Zéphirin Diabré et ses camarades de l’opposition ont animé une conférence de presse ce lundi 30 mai 2016 à Ouagadougou pour faire essentiellement le bilan des élections municipales du 22 mai dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

C’est entouré de certains ténors de partis politiques de l’opposition burkinabè dont Achille Tapsoba (CDP) ; Rasmané Ouédraogo (NAFA) ; Gilbert Ouédraogo (ADF/RDA) ; Victorien Tougouma (MAP)...que le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré a donné la lecture que l’opposition fait des élections municipales.

Dans la déclaration liminaire lue par Noël Gilbert Ouédraogo, « l’opposition politique note tout d’abord qu’il y a eu un grave recul démocratique, avec les violences qui ont émaillé le scrutin, et des tentatives de fraudes massives. Parlant des violences, le président du Faso, à même déclaré que nous avons franchi le rubicond. Il a tout à fait raison, sauf qu’il a oublié de reconnaitre que ces violences sont le fait de son parti, le MPP, et qu’il doit commencer par mettre de l’ordre dans sa propre maison. En effet, dans toutes les localités où Il y a eu violence, tout est parti soit de l’invalidation de la liste MPP, soit d’une bagarre entre militants du MPP et de son allié le NDT ».
Pour le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré et ses camarades : « Le MPP a mis en place une stratégie, qui consiste par tous les moyens, à empêcher le vote là où ses listes sont hors course ».

L’opposition politique regroupée autour de son chef de file note que cela est très grave et prévient la CENI (Commission électorale nationale indépendante) quant au comportement qui doit être le sien : « L’opposition prend acte de la décision de la CENI de reporter l’élection dans ces communes, mais prévient que lors de cette reprise, seules les listes qui avaient été déjà validées pourront concourir. L’opposition n’acceptera pas que l’on permette au MPP de revenir dans le jeu ».

L’opposition a aussi dénoncé « La corruption électorale généralisée qui a marqué le scrutin. Le parti au pouvoir le MPP, a distribué de l’argent comme il ne s’en est jamais vu au Burkina Faso. Le Pr Etienne Traoré dont le parti est membre de la majorité présidentielle, s’est même cru obligé de dénoncer ces faits dans un écrit publié hier dimanche (dimanche 29 mai, ndlr) ».

Zéphirin Diabré et ses camarades ont reproché au MPP, la distribution d’argent et de vivres dans des localités comme Ouahigouya, Gaoua, Arrondissement No 9 de Ouagadougou, Tenkodogo...Ils disent détenir des preuves et même des enregistrements sonores qui seront utilisés à bon escient.

Environ 48% de taux de participation : Un faible taux pour l’opposition

L’autre fait non moins marquant pour l’opposition, « C’est le faible taux de participation record, 47,93% selon la CENI. Pour l’opposition, cette désaffection pour la consultation électorale découle de la grande désillusion des Burkinabè, qui ne croient plus en l’utilité du vote. C’est une interpellation forte pour le régime en place et pour l’ensemble de la classe politique ».

Cependant, l’opposition se félicite des résultats obtenus : « L’opposition a récolté à ces élections, un total de 6054 conseillers sur 19 152 sièges pourvus, et deux partis politiques d’opposition figurent parmi le trio de tête. C’est bien la première fois dans l’histoire des élections municipales sous la 4eme République que l’opposition engrange un tel nombre de sièges. Dans la ville de Ouagadougou, l’opposition est même en passe de conquérir plusieurs arrondissements », foi de Zéphirin Diabré et ses camarades.

Ils ont aussi dénoncé la situation économique du pays qui ne fait que « sombrer » ; le manque de volonté ferme « d’éponger la dette intérieure » ; « la flambée continue des prix des denrées alimentaires ; la pénurie d’eau et les délestages criards... ».
L’opposition est aussi revenue sur la nomination du Directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale Lassané Savadogo, qui à leur yeux, est une prime à la mal gouvernance. Car l’homme, disent- ils, est incriminé dans divers rapports de contrôle d’Etat. Et Zéphirin Diabré de dire que l’opposition politique est aussi dans son rôle en s’intéressant à ce type de questions.

Application de la loi 081, insécurité et dossiers pendants

Les conférenciers du jour ont aussi abordé la question de l’application de la loi 081. Ils ont invité le gouvernement à ne pas faire dans le dilatoire car il s’agit d’un acquis non négociable pour les travailleurs. Ils ont promis leur soutien sans faille au monde syndical pour la défense des acquis de l’insurrection populaire.

La question de la sécurité a aussi été abordée et l’opposition estime que le pays demeure vulnérable, les enquêtes sur l’attaque terroriste de janvier 2016 n’ayant pas connu d’évolution, du moins officiellement. Alors qu’en Côte d’Ivoire disent-ils, il y a des résultats tangibles sur l’attaque terroriste qui a visé Grand Bassam quelques mois après.

Les conférenciers ont aussi critiqué la justice avec les nombreux dossiers pendants qui gagneraient à être jugés. Ils ont cité des dossiers emblématiques comme celui de Thomas SANKARA, Norbert Zongo, Boukary Dabo, Salifou Nébié, le putsch manqué...

Pour Zéphirin Diabré et les autres chefs des partis politiques, ils demeurent vigilants quant à la suite qui sera réservée à tous ces dossiers car ont-ils fait savoir, ils ne croient pas à l’indépendance de la justice que martèle le pouvoir exécutif.

Angelin Dabiré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 mai 2016 à 21:40
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Zeph peut parler. Le CDP est mal placé pour faire la morale aux burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai 2016 à 23:11, par ARNAUD
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    ZEPH et achille qui defendent les acquis de l inssurection,mon oeil.Si le ridicule pouvais tué. Zeph me fait pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 00:16, par Pierre
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Je confirme la distribution des vivres a Gaoua : la ministre Laure Hien, celle-la meme qui a ete inciter les militants MPP a saboter les elections a Broum-Broum (sabotage reussi puisque la ceni les y a annulees), une semaine avant Le scrutin a fait envoyer des tonnes de vivres a Gaoua pour etre distribuees aux populations de Gaoua Ville et de certaines localites du Poni. Ce serait un geste noble si. si et si... or Laure Hien, qui bien qu’originaire du Poni n’y avait pratiquement pas mis le pied en plus de 25 ans, ne s’etait jamais souciee du sort de la region et de ses populations. Parachutee tete de liste MPP pendant les legislatives, c’est a la hate qu’elle fait construire enfin une maison et se reclame du terroir. Au point de decouvrir une population qui meurt de faim et a laquelle il faut a la hate depecher des tonnes de vivres tout juste une petite semaine avant les elections municipales. Il faut le repeter : avec de tels politiciens le Faso est loin de sortir de la gadoue. 5 mois seulement au pouvoir ! Le decompte des annees de ce reigne risque d’etre long, tres long.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 02:19, par Diallo abdouwahab dit gordji
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Je suis militant du MPP,du secteur n 1 de la commune de dori,je soutiens les déclarations des membres de l opposition,pour vous dire vrai le parti de la formation allié du MPP,le PDS/MTBA,à distribué de l argent dans tout les secteurs de dori,et les villages,car cette sommes à été distribue par le Député Azize et sa sœur Diallo Lella,dans des maisons,des grains,et Diallo Azize et sa famille qui prends Dori,comme une propriété privé,qui devien la patrimonialisation de la mairie avec la complicité de certain responsable du MPP,et qui ont même soutenu le PDS/MTBA,au détriment de leurs propres parti,la personne se reconnaîtra dans cette note,dommages Diallo Aize qui n à pas soutenu la candidature de Rock dans la commune de Dori,et aujourd huit,il est protégé, par la même personne qui accuse l opposition de tout les mots,je demande à tout le peuple de la région du Sahel de rejoindre l opposition,et laisse Diallo Azize avec son PDS/MTBA,version MPP bis de son frère.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 02:35, par Diallo abdouwahab dit gordji
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Le situation du Sahel qui va bientôt échappe au pouvoir est la responsabilité de Salif Diallo,Président par intérim du MPP,je demande à tout les responsables politique de voir la situation qui prévaut au sein du MPP,du Sahel,des députés à la sol de la division,regarde dans la province de l oudalan,sur cinq 5communes upc prends 3 les communes les plus importantes,dans la province du soum,le MPP,à une seule commune des 9,le reste il faut des alliances,dans la province du Yagha,sur 6 communes une seule commune rurale,le reste des alliances,dans la province du Seno,chef lieu de la région,avec le concours d une bonne volonté le MPP,se retrouve présentement avec trois (03) sur pour le moment,pour cela j invite les militants du MPP,de rejoindre l UPC,et laisse Diallo Salif avec son Diallo Aziz,car la situation va se complique d avantage pour le MPP au Sahel,

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 02:46, par Diallo abdouwahab dit gordji
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    L opposition n existe pas au Burkina,carton rouge à Blaisse,patrimonialisation de l état,et à Dori,de père en fils,le fils candidat,la fille candidates,le cousin candidats,la mère c est à dire la veuve de Arba candidate,avec sa carton rouge à Blaisse,carton rouge à la famille Arba Diallo,tout s avec la complicité du MPP,la vérité viendra,

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 02:59, par Diallo abdouwahab dit gordji
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Je m appel Dicko Abdoulaye Malbo,secteur 4 de dori,je voudrais faire savoir à tout les chefs des partis politique,que pourquoi Blaisse à été chasse du pouvoir,parcequ il a mis François à ses côtés,et voilà après son départ,le vrais visage du PDS/MTBA,est dévoilé,suive,Diallo Azize,Député,élu conseiller du village de Selbo,commune de Dori,Diallo Lella,soeur de Diallo Azize,élue conseiller au Secteur 5 de la commune de dori,son cousin,le fils du petit frère de Arba,élue conseiller dans le village de Ganselbiankou,commune de Dori,pourquoi,tout simplement au Butkina il n’y a pas d opposition,haute toit et je te remplace,et le pouvoir du MPP ne dit rien parceque le plus haut place du Parti est complice !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 03:09, par Megd’
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    ZEPH ne sera jamais président du Faso et pourtant j’aimerais bien qu’il dirige un jour les destinés de ce pays. ZEPH ne sait pas et ne prend pas en compte la dimension de la communication politique, chose fondamentale dans la conquête du pouvoir. Il a interêt à recruter un professionnel de la chose.

    Qu’il se pose des questions pourquoi est-ce que ça ne marche pas pour lui et surtout pour son parti ? En cela, je partage l’opinion de Mélégué qui dit que ZEPH, en dehors de lui, le MPP n’est rien et reste une coquille vide. Les cadres du parti me semble-t-il n’ont pas de bonnes assises dans leur régions/provinces/villages respectifs.

    Il y a aussi le fait que l’ethnie joue énormément dans ce pays, mais il peut vite corriger cela par la communication politique et en cela son atout de charme est son épouse. Il faut qu’elle crée une Association caritative de renommée internationale.

    Enfin, il y a le logo du parti qui disons le tout net, n’a pas été bien inspiré. Le lion dans le concept africain est quand même un animal qui fait peur. N’oublions pas que la masse électorale burkinabè est constituée à 85% d’analphabète. Tout cela peut encore être vite corrigé par la communication politique.

    Conclusion, la communication politique est la seule arme qui lui permettra de gagner le coeur de millier de burkinabè car le charisme, il l’a déjà. Bref, que ZEPH arrête d’être le professeur car lorsqu’il parle, il donne l’air de la personne qui donne toujours des leçons, genre style OBAMA, mais à la différence que OBAMA a une bonne équipe qui s’occupe de son image.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 03:25, par Megd’
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Si l’opposition a des preuves, qu’elle les divulguen et fasse des recours. Il ne sert à rien de pleurnicher sur son sort. Au sein de cette opposition, le CDP est mieux placé pour devoiler les différentes techniques de fraudes.

    L’opposition doit s’en prendre à ses délégués commis dans les différends bureaux de vote car je reste très sûr que ceux-ci ont retourné leurs vestes. Il faudra que les dépouillements lors des prochaines échéances électorales se fassent en public et non en commission entre les représentants des partis politiques et la CENI. Si Patrice Talon est actuellement le Président du Bénin, c’est grâce à la vigilance de ses militants qui ont tous assisté aux dépouillements.

    Malgré le respect que j’ai pour le MPP, ce parti ne pouvait pas remporter autant de siège aux dernières élections si elles étaient vraiment transparentes.

    Il y a eu un cafouillage monstre et la partialité de la CENI s’est vite ressentie. A ma connaissance, le Japon et le Nigéria ont offert des véhicules à la CENI lors des élections couplées de novembre 2015. Alors, comment se fait-il que certains commissaires n’ont pas ralier leur lieu de travail ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 03:33, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Hypocrisie quand tu nous tiens.Il a fallu la sortie du Pr Etienne Traoré mettant en cause son allié,le MPP(avec ses raisons,on ne l a pas entendu au sortir de la présidentielle/législatives de novembre dernier bien que le ren-lac ait fourni un rapport accablant) ,pour qu il y ait cette levée de boucliers comme s il était prouvé que c est ce parti UNIQUEMENT qui est passé par la corruption pour vous humilier électoralement.En effet,lorsque le REN-LAC sortait son rapport en janvier dernier ,il mettait en cause presque tous les grands partis,MPP,UPC,CDP,UNIR/PS,ADF/RDA,PAREN,PDC,etc.À l époque ,on n avait pas entendu ce boucan qui,à y voir de près ,n est qu un prétexte pour masquer leur cuisante défaite.Pourquoi ne pas attendre le prochain rapport de REN-LAC sur les municipales avant de réagir ? Que direz vous si cette structure prouvait une fois de plus votre implication dans la corruption électorale ,en violation une fois de plus du code électoral ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 05:48, par ka
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Achille et consorts, c’est maintenant que vous voyez le mal fait au peuple, quand vous et François Compaoré offraient de l’essence gratuit et des billets de banque a qui vous voulez pour qu’il vote CDP ? C’est ce qu’on appelle rendre à César Ce qui est à César. C’est vous même durant 27 ans, ont instauré ce système d’achat de conscience avec le denier publique volé.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 06:14, par le tchentigui
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Du dilatoire et du vent, on en veut plus à propos de notre acquis à travers la loi 081.nous sommes déjà à 6 mois sans qu’il n’y ait eu le moindre changement dans le traitement salarial d’un agent de la fonction publique.De grâce ne nous miroitez pas un fonds d’espoir illusionniste§ !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 06:45, par ka
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Pour Ka l’actuelle opposition patine avec des lieder qui se jalousent avec des ruses, pour charcuter l’un a l’autre, et qui ne combat plus la majorité : Une majorité qui a les mains libres et monte en puissance vers la dictature, en manipulant le peuple à sa guise sur les dossiers des crimes impunis.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 07:51
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Jai ete candidat upc. Mais par cdp qui a usé des mêmes pratiques de corruption. Mpp =cdp

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 07:59, par Desperado
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Mais l’opposition ne sait pas qu’il y a manipulation de la justice hein ! C’est le pouvoir qui est leur souci quoi

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 08:39, par GANZOURGOU BIGA
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    L’opposition politique a mal en ses leaders actuels qui font semblant d’être ensemble devant le peuple et se donne des coups bas chacun une fois chez lui. Elle multiplie les sorties hasardeuses, les thèmes qui n’intéressent nullement le peuple réel, des arguments à vous faire dormir debout. Sinon comment comparer la célérité du traitement des dossiers d’attentats en Cote d’Ivoire à celle du Burkina. Si cette comparaison est possible, alors chers messieurs, je vous invite à dissoudre vos partis politiques car vu la célérité avec laquelle le MPP en moins de 2 ans a pris le pouvoir vous êtes nuls puisque vous existé avant le MPP. Je me confie à votre conscience, votre intégrité et votre honnête pour vous dicter la conduite à tenir. NB : Le MPP vous a battu en 3 élections, 1 coup k.o.

    VIVE LE BURKINA FASO
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 08:45, par LEILA
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    C’est normal. EN AFRIQUE, c’est le langage de tous les perdants.
    Toi gilbert et les anciens cacique du CDP, vous n’avez pas honte.
    Vous croyez que les Burkinabés ont la mémoire courte. ( gilbert) tu n’est pas digne d’étres un yadega avec ce tu as fais avec Blaise compaoré. Et c’est toi aujourd’hui qui ose parler de .......
    Karisa.
    Je ne suis pas du MPP, et je veux que tous les burkinabès sachent que les fruits de l’insurrection c’est à long terme.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 08:53, par le panafricain
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Merci Monsieur le chef de fil de l’opposition pour ce travail déjà abattu en synergie ,cependant
    du coté de la sissili plus précisément pour la commune de Léo votre candidats Mahamadi Napon (UPC)avec ses 20 conseillers élus est en passe de les vendre au MPP
    Merci d’ouvrir l’œil ,car il n’ a pas le droit de trahir..............les villages qui porter leur confiance a l’UPC en votant ces conseillers
    On est ou la ! l’UPC est un grand parti , respecté et discipliné ,les indisciplinés peuvent prendre la porte, car la victoire n’est pas loin (2020)

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 08:54, par ziripegda
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    je suis parfaitement d’accord avec internaute 10 vous êtes prématurément nés dans l’opposition des gens l’ont hérité et y vivrons tant que l’injustice sera au Burkina . De toute façon de qui le MPP est né et de qui a t il appris ces prtiques ? ce n’est qu’une continuité. Zakaria et ses urnes , francois sur porte charre jetant des sous à dégamsom City voilà là des manœuvres pour barrer la route à l’opposition qui en son temps à bravé l’oppression les mains nues et vides." Si poser et ne pas revenir trouver est bon que la femme du voleur goute un peu" .

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 09:04, par yerbanga joel
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    je confirme l’achat de conscience d’un conseiller UPC en 2012 par le CDP dans l’arrondissement de BOGODOGO. ZEPH navigue avec les anciens voleurs des urnes d’hier et cest malheureux pour ZEPH d’etre président du faso un jour ici au faso. En faite le CDP est entrain de tuer à petit feu car ils savent que c’est sous ton mandat ; que le navire CDPiste a chaviré faisant une trentaine de morts et des blessés graves, beau coups en cavales dans la lagune ébrié en RCI. ZEPH ressaisit toi trés tôt sinon tu les connais

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 09:14, par Le Zongale
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Opposition hétéroclite, antinomique et contradictoire quand tu nous tient !!. Franchement, je me demande comment le politique considère l’électeur : un insensé, un sans mémoire, un animal tout simplement ? Excusez moi messieurs, mais c’est mieux que je me taise. Courage à nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 09:18, par SKAL
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    RIEN DE SURPRENANT CAR AU TEMPS FORT DU CDP CE SONT CEUX LA MEME QUI S’ADONNAIENT A CES PRATIQUES QUI ONT AUJOURDH’UI CHANGE DE NAVIRE (MPP).
    L’ADAGE SELON LEQUEL "LE CHIEN NE CHANGE JAMAIS SA MANIERE DE S’ASSEOIR " EST TRES VRAI.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 09:37, par neya boukari
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer. Tous ces pieds nickelés ont contribué à mettre en place ce système de corruption électorale pendant le règne ploutocratique de Blaise Compaoré. Maintenant qu’ils ont été balayés, ils crient haro sur le baudet.
    Si le ridicule pouvait tuer ! Ayez au moins la décence de disparaître de la scène politique. on ne souffre même plus de vous voir en peinture.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 09:43, par le politicard
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    La crédibilité de l’opposition est vraiment en jeu avec aux cotés de ZEPH des anciens bourreaux du régime déchu qui ont mis en place tous les systèmes de fraude électorales et qui se retrouvent aujourd’hui à dénoncer leur sport favori dans lequel ils excellaient tant. on ne peut vous croire car vous n’êtes pas différents de ceux que vous combattez. C’est le pouvoir qui vous intéresse. Quand Achille parle aujourd’hui, on a l’impression que c’est un homme né de nouveau, tant il tient à une certaine normalité de la chose publique. Chose qu’ils n’ont pas daigné entendre parler. Ce monsieur défendait très bien les dons,les gadgets lors des campagnes avec des arguments écœurants. La faiblesse du taux de participation s’explique en partie par le fait qu’ils ont habitué surtout les populations à ces dons, actuellement, elles ne sont plus motivées à voter. Mais tout de même, c’est bien de vouloir corriger ce que l’on vous reprochait. Que le pouvoir prenne en compte vos critiques pour une meilleure avancée démocratique du pays. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 10:11, par gangobloh
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Le président Rock ne plus parler au nom de son parti car il est élu pour le peuple Burkinabé et non pour le MPP. De quel droit doit il s’adresser à son parti le MPP, étant le président du Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 10:14
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    du n’importe quoi accepter votre défaite et allez y travailler sur le terrain pour les élections prochaines.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 10:16, par bobolais
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    je suis déçu de vous, l’opposition toi Zéphirin ça ta prendra de cohabiter avec le diable et puis depuit que u as créer ton parti u n as même pas été capable de couvrir tout le pays je pense que tant que tu va pas laisser ton avarisme tu ne sera jamais president u as de bonnes idées mais c est pas les idées que la population veut fait comme le RSS et tu verra.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 10:19, par OAS
    En réponse à : reponse à internaute n*6

    internaute n*6 nous sommes dans cas des élections donc de compétition même si tous les membres de la famille AZIZE ARBA est voté où se trouve le problème c’est pas des nominations c’est question de confiance du peuple de DORI SI TU ES INCAPABLE TU EST INCAPABLE C’EST TOUT

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 10:46, par Le Citoyen Noir
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Je voudrais réagir par rapport à cette question d’achat de conscience dont le MPP est accusé tout simplement que même l’UPC dans le Tuy dans toutes les communes a donné l’argent à électeurs tard la nuit.Ils viennent vous reveiller et on vous donne un billet craquant de 500F et on vous demande de voter UPC ,bongnèga donc ne nous amerdez pas.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 10:47, par domtom
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    il ya des gens qui n’ont aucune dignité, malgré ces malversations du MPP, de le cautionner. il faudrait que les gens comprenne que seule la POLITIQUE POSITIVE peut sortir le BURKINA de ce embarras actuel, économique et politique. cette confusion de va-et-vient. Il ya belle eu corruption massive par MPP et c’est revelé !!! SVP, à ceux là, changeons ensemble notre MENTALITE pour un autre BURKINA le vrai integre

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 10:54, par Myl
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Vive le Président ZEPH

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 11:03, par Saanyirvièl
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Gilbert Ouédraogo, tu ne fais pas honneur à ton pays et à sa jeunesse en parlant d’achat de conscience COMBIEN BLAISE T’A DONNER POUR LE VOTE DE L’ARTICLE 37 ???? mais à bien y penser, on devrait te décorer pour avoir permis par ta gourmandise et ta cupidité, à la jeunesse affammée du Burkina de vous chasser. Remercie Dieu et tes ancêtres de toujours te protéger, car ta langue risque de te causer de sérieux ennuis un jour.
    Pareil pour Achillos !!!!
    Quant à DIABRE, le fonctionnaire du CFOP, il doit oublier HARWARD pour revenir à l’école des sages et des charismatiques comme lui, au lieu de s’accomoder avec des tubes digestivistes, j’étais un cadre de l’UPC qui le mettait en garde contre les manigances de OUALI LOUIS ARMAND, et ses nombreux complices qui minent le parti....On connaît la suite, et ce n’est pas fini, L’UPC mourra lamentablement, englouti par son adversaire originel le CDP qui s’est dédoublé en MPP, et c’est pourquoi il ne sera jamais président au Burkina faso. ZEPH, prépare ton champs de tomate à GOMBOUSGOU, tu as été sincère, mais ton équipe ne l’est pas.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 12:50, par DIANE
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Il faut que l’opposition sache que les burkinabés ont atteint un niveau de responsabilité assez élevé. C’est pourquoi, ils ont chassé Blaise et sa suite du pouvoir. Ne nous traitez pas comme des animaux qui ne cherchent qu’à manger. J’ai constaté la perte de certains partis qui ont distribué de l’argent le jour même des votes. Si on me donne de l’argent, je prend mais je vote qui je veux : c’est le sloquant en vogue chez les électeurs même dans les campagnes. Acceptez la défaite et respectez le peuple.

    Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 13:32
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    A l’internaute N°7 qui dit "Il y a aussi le fait que l’ethnie joue énormément dans ce pays, mais il peut vite corriger cela par la communication politique et en cela son atout de charme est son épouse......." : Que voulez-vous dire par là ?
    Vous confirmez par là que des partisans zélés d’un candidat à la présidentielle ont commandité une chanson invitant en quelques sortes à la médiocrité : La chanson dit en substance ceci "Notre homme (notre parent) est notre homme (notre parent), même s’il est voleur, même s’il est vaurien....". Eh bien Allons-y dans cette philosophie mortifère....Ne dit-on pas que chaque peuple mérite son dirigeant ? Une Personne sensée n’a aucunement besoin de renier sa conviction et sa culture juste pour se faire élire, par quel que type de peuple que ce soit !. Un vrai politique doit raisonner ainsi : "On est élu pour travailler, et être réellement utile ou on n’est pas élu, point Barre ! Que peuple qui cherche autre chose ou qui ne sait ce qu’il veut aille se faire foutre...." Pas besoin de se muer pour satisfaire aux caprices d’idéologies médiocres et retrogrades

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 13:44, par zougou
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    J’ai honte de l’opposition burkinabè. sitot qu’on perd on commence à crier sur tous les toits. nous avons suivi les élections à Bobo et on a vu que les partis qui ont le plus distribué les cadeaux sont le CDP en tete, suivi l’UPC, la NAFA, le RDA tous de l’opposition. Il y’en a qui ont meme vendu des cours pour corrompre l’electorat. On a vu à l’arrondissement 3 ce que les gens ont fait. Si vous avez perdu il faut le reconnaître et accepter les choses. N’avez vous pas constater que les résultats ne sont pas loin de la présidentielle ? Les Burkinabè ne sont pas idiots. Tout le monde sait maintenant qui est qui. Vous avez lamentablement échoué. C’est sous RMK que vous avez eu autant de conseiller !! ZEPH quand tes amis du CDP étaient au pouvoir l’opposition pouvait gagner quoi ? il faut reconnaître qu’une élection ne saurai être plus transparente que celle là. Dans tous les cas, les ténors de l’opposition sont aussi issus du CDP. Tous avaient aussi leur cartes de militant. si MPP=CDP alors UPC=CDP, NAFA=CDP, ET SURTOUT CDP=CDP plus sa queue ADF. Soyons fair-play.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 14:24, par madess
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Zeph, pourquoi t’a pas dénoncé le système quand t’étais ministre de Blaise ? Et vous Achile et Gilbert, êtes-vous sérieux quand vous prétendez dénoncer vos propres pratiques ? Vous tous réunis, vous n’avez même pas pu obtenu 30% aux municipales ! Vous êtes donc de mauvais perdants. Foutez-nous la paix et attendez encore 2020.
    Le MPP est le seul parti en qui le peuple a fait confiance dans tous les trois scrutins !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 15:04, par abou traore
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Désolé, mais c’est meme pratique qui avait cours au CDP. Alors Goûtez voir aussi

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 15:12, par Marie
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Finalement nous qui sommes ds les grandes villes, on gagne quoi ? On vote pcqu’on est citoyen et c’est un devoir, c’est tout. Depuis plus de 20 ans on ns a habitué pendant les campagnes, aux gadgets, sac de riz, moto, essence, pagnes, argents etc... qu’est-ce que vs voulez à la fin ? Ca ne peut pas s’arrêter du coup comme ça. Allons seulement ça va allez !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2016 à 18:02
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Dans mons village c’est l’UPC et le CDP qui ont partagé les billets de banque. Les candidats MPP n’ont rien vu venir mais ont eu un conseiller sur les deux. Donc qu’un mauvais accuse son collègue mauvais, j’étais de passage.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 08:22, par MTCBIIGA
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Ce sont les mêmes pratiques qui ont été observées dans la commune de Matiacoali avec une poursuite de la campagne et de mobilisation des électeurs le samedi 21 mai et le 22 même par le PDS/METBA. Des distributions d’argent dans les familles, à des leaders d’opinions religieux, des chefs coutumiers et j’en passe.

    Nous avons aussi noté le soutien sans faille au PDS/METBA de l’ONG Tin Tua, par l’utilisation d’une 4-4 avec logo de Tin Tua, le l’utilisation de son siège comme QG de Campagne et distribution de vivres de la SONAGES stockées dans les magasins de l’ONG.
    Le 22, jour des élections, les délégués de bureau du PDS/METBA, les candidats au poste de conseillers ont fait tour à tous dans les familles pour remorquer soit à motos ou à vélo les électeurs afin qu’ils viennent voter. L’aspirant à la mairie lui même a continué par la sensibilisation et de distribution d’argent de Dagou à Nassougou, Ouro Seni en passant par Yendjoaga.

    Egalement, un concessionnaire de chasse n’a managé aucun effort pour soutenir le parti en le dotant de véhicule et de moyens financiers. A ce niveau, l’inquiétude est grande, que cherche le concessionnaire en soutenant un parti politique dans une élection de conseillers municipaux, donc de personnes aspirant à la gestion de la Mairie. Vivement que la réforme de la gestion du foncier notamment des parcelles soit mise en application dans les meilleurs délais, sinon, la commune de Matiacoali risque de donner dans les mains de chercheurs d’argent à tout coups.

    ce n’est pas de l’aigreur mais ce que nous avons constaté, vu et entendu

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2016 à 11:18, par Bangrenoma
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Jamais vu Opposition et mouvement presidentiel entonner la meme chanson donc meme si c’etait Zeph les autres allaient dire pour eux. Jouer vos matches nous sommes spectateurs, menteurs que vous etes tous. Nous veillons au bon grain. Ceux qui ont de l’argent pour distribuer je suis pret a faire le partage, et apres ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2016 à 11:37, par Tarsida
    En réponse à : Municipales 2016 : L’opposition politique dénonce l’achat des consciences, les violences électorales...

    Ils me font tous pitiés c’est grands frères qui ont échoué lamentablement. Vous avez dirigé ce pays pendant 27 ans, résultats : massacre du système éducatif, promotion de la médiocrité en politisant l’Administration, système sanitaire dans un piteux état, enrichissement illicite et sans cause etc. Tout ce que vous avez pu faire c’est d’avoir créer de mauvais citoyens qui pourrissent la vie des autres qui travaillent et qui gagnent honnêtement leur vie. Vous avez tous échoué mes chers grands frères. Zeph, n’oublie pas de que tu as été 02 fois ministre de Blaise COMPAORE donc comptable de cette situation tout comme les RSS et tes nouveau amis du CDP et ADF ! De grâce, laissez nous respirer un peu.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés