Coopération transfrontalière : Le Liptako-Gourma renforce ses liens

lundi 30 mai 2016 à 00h06min

Un atelier sur les initiatives de coopération transfrontalière dans l’espace Liptako-Gourma s’est tenu à Dori du 23 au 26 mai 2016. Née sous l’initiative du Laboratoire Citoyennetés, cette rencontre a rassemblé des organisations de la société civile (OSC) et des radios locales du Burkina et du Niger. Les objectifs visés étaient de parvenir à l’élaboration d’accords de coopération sur la promotion de la libre circulation des personnes et des biens entre les participants tout en renforçant leur niveau de connaissance en la matière. C’était à la Direction régionale de l’économie et de la planification (DREP) du Sahel à Dori.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coopération transfrontalière : Le Liptako-Gourma renforce ses liens

L’atelier sur les initiatives de coopération transfrontalière dans le Liptako-Gourma a réuni près d’une trentaine de participants issus d’OSC et de radios locales de Dori au Burkina et Téra au Niger. Pendant quatre jours, ces hommes et femmes engagés dans leurs localités, ont échangé sur les limites et les obstacles à l’intégration régionale, identifié et partagé les initiatives locales existantes et potentielles en matière de Libre échange.

A l’issue des travaux, deux accords de coopération ont été signés, d’une part entre les OSC des deux pays, et d’autre part entre les radios locales participantes. Cet accord est relatif à la mise en place d’une plateforme devant servir d’outil de veille citoyenne et de promotion de la Libre circulation des personnes et des biens. Les participants se sont engagés à mettre à profit les connaissances et expériences acquises durant les travaux, et mettre en œuvre les conclusions décidées ensemble de retour dans leurs localités.

Pour Raogo Antoine Sawadogo, président du Laboratoire Citoyennetés, cet atelier « constitue le point de départ d’une nouvelle étape du programme APC3. Celle de la mise en œuvre effective des accords de coopération. » l’étape suivante consistera, selon lui à la mise en œuvre pratique des accords de partenariats signés à travers des actions concrètes sur le terrain. Celles-ci devraient voir le jour au cours du deuxième semestre de l’année 2016.

M. Sawadogo a en outre annoncé la tenue d’ateliers avec élus locaux et administrations déconcentrées des zones concernées pour « une meilleure articulation des actions entre les acteurs non étatiques et les démembrements de l’Etat » a-t-il précisé.

Le Colonel Djibril Lalle, gouverneur de la région du Sahel et invité à la cérémonie de clôture de l’atelier, a salué cette initiative qui, pour lui, « offre l’occasion de consolider une tradition de vivre-ensemble entre communautés partageant la même histoire et la même culture ». Activité qu’il juge d’importance au vu de la situation sécuritaire actuelle qui menace la sous-région. Il y voit donc une occasion de renforcer la coexistence pacifique entre les populations de part et d’autre des frontières. Il a invité les participants à constituer des relais à la base pour la promotion du Libre-échange.

Cliquez pour lire la suite sur regions.lefaso.net

Roseline Nitiéma (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés