Municipales 2016 : La population de Bouroum-Bouroum veut élire ses conseillers

samedi 28 mai 2016 à 13h29min

Dans la région du sud-ouest seule la commune rurale de Bouroum-Bouroum n’a pas pris part aux élections municipales le 22 Mai dernier. Ce 26 Mai, des populations de cette localité ont manifesté pour demander au gouvernement de procéder à la tenue des élections. Voici leur message au président du Faso.

Municipales 2016 : La population de Bouroum-Bouroum veut élire ses conseillers

Nous population de Bouroum- Bouroum, femmes, hommes, jeunes et enfants sommes dans la rue aujourd’hui 26 Mai 2016 pour une seule chose : l’organisation des élections des conseillers municipaux dans la commune rurale de Bouroum- Bouroum dans un très bref délai, et pour condamner le report des élections communiqué le 21 Mai 2016 ; à 2heures avant le déploiement du matériel électoral dans les 21 bureaux de vote de la commune. Pourtant la campagne s’est bien déroulée et sans incident.

La question du développement est une œuvre collective et doit transcender une estime de soi excessif de la part de certaines personnalités qui veulent par excès d’orgueil mettre la commune dans une délégation spéciale. Ni le narcissisme, ni la force de Poséidon ne saurait être la solution.

Sinon comment comprendre qu’après une réunion tenue au domicile de Kambiré Seydou avec une autorité ministérielle le week-end du 14 au 15 Mai 2016 sur la non-participation de sa formation politique aux élections municipales du 22 Mai, la CECI de Bouroum-Bouroum est brulée par un groupe de jeunes, à 3 heures du matin, tous enivrés de Johnny Walker et d’amphétamines.

La cause de l’invalidation des candidatures du RDEBF et du MPP est claire et n’engage aucun parti politique. Le RDEBF a déposé des dossiers complets de trois villages sur dix neufs. Le MPP à déposé les dossiers dans cinq villages et fait valoir que les autres dossiers ont été confisqués par un de leurs militants. La décharge de la police indique que l’intéressé n’était qu’en possession de treize dossiers.

Le total donne dix-huit dossiers et non dix- neuf. Le vrai motif n’est pas le prétendu vol de leurs dossiers par un fou. C’est pourquoi ils ont mis 48 heurs pour se présenter à la CECI avec 14 dossiers pour les y déposer le 15 Mars ; alors que le délai de rigueur était le 13 Mars.

C’est pourquoi, contre l’imposture et la démesure démentielle du despotisme et de la dictature, nous populations de Bouroum-Bouroum en appelons à CESAR.
La règle en Afrique, et surtout en Afrique noire, est toujours d’accuser les autres de nos propres turpitudes. Dans la commune voisine de Nako (25km), l’UPC a été invalidée pour les mêmes raisons de dossiers incomplets. Le respect des règles qu’on s’est établies est liberté.

Monsieur le président du Faso, monsieur les membres du gouvernement,
Monsieur le président de la CENI, la population de Bouroum-Bouroum vous lance son cri de cœur afin que rapidement des élections soient organisées pour le bonheur de la population de la commune.
Veuillez , monsieur le président, accéder à notre doléance.

Le porte parole Ignace Bèbè Dolly

Vos commentaires

  • Le 28 mai 2016 à 16:05, par Cheikh En réponse à : Municipales 2016 : La population de Bouroum-Bouroum veut élire ses conseillers

    Tout est parti du nommé Kambiré Seydou, qu"il faut sanctionner avec ses mandataires. Il faut identifier aussi le militant qui a confisqué les dossiers du MPP, et en savoir les causes réelles.
    Quant au reste, on ne peut en aucun cas piétiner impunément les détenteurs de l’autorité et vouloir qu"ils l’acceptent dans le mutisme, sans favoriser l’indiscipline et l’incivisme.Ici, force reste à la volonté des dirigeants du MPP, car ce sont eux qui font la loi pour le moment.
    Du reste, on peut même se passer si on le veut de cette localité, qui n"aura aucun impact sur les résultats connus des élections .

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2016 à 16:59 En réponse à : Municipales 2016 : La population de Bouroum-Bouroum veut élire ses conseillers

    J’ai espere lire un message de (a) demande de pardon pour le vandalisme opere sur les biens et moyens de la CENI dans cette localite et (b) la demande d’organisation du scrutin. Cela me parait important dans la situation actuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2016 à 18:13, par somé En réponse à : Municipales 2016 : La population de Bouroum-Bouroum veut élire ses conseillers

    Mon frere,on a annulé l’election parceque le MPP n’est pas la.depuis lors tu as meme remarqué que le procureur n’a rien fais,personne n’est inquietée .après le RSP le MPP constitue un danger pr le faso.il ne cherche pas la justice,il veut seulement se venger,seulement il oublie qu’on ne crache dans le ver avc lequel on a bù.courage

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2016 à 18:19, par JAMES KENNY En réponse à : Municipales 2016 : La population de Bouroum-Bouroum veut élire ses conseillers

    Un écrit parsemé d’envolée lyrique, avec des références grecs, suivi d’accusations approximatives et très peu de preuves concrètes bref. Prenez votre destin en main, cher frères de Bouroum. Aucune autorité ne vous empêche de voter, opposer vous fermement a toutes les personnes qui encourage la violence.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés