Education au Burkina Faso : 160 écoles sous-paillote seront normalisées en 2016

vendredi 27 mai 2016 à 00h00min

Le Premier ministre Paul Kaba THIEBA a procédé, le 26 mai 2016 à Fada N’Gourma Chef- lieu de la région de l’Est, au lancement des travaux de construction d’infrastructures éducatives dans les treize régions du Burkina Faso au titre de l’année 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Education au Burkina Faso : 160 écoles sous-paillote seront normalisées en 2016

Ce lancement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet de construction d’infrastructures éducatives au profit des différents ordres d’enseignement en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement au Burkina Faso.

Au titre de cette année 2016, en plus de 160 complexes programmés pour la résorption des salles de classe sous-paillotes, il est prévu également la construction de 200 collèges d’enseignement général, 9 lycées, 79 salles de classe pour l’érection de 33 CEG en lycées, 4 centres de formation technique et professionnelle, 2 lycées professionnels, 2 lycées scientifiques, 40 équipements de laboratoire et de 40 forages au profit des lycées.

L’objectif poursuivit par le gouvernement est de normaliser toutes les écoles sous paillotes d’ici la fin du quinquennat du Président du Faso.

Service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 mai 2016 à 01:03, par optimiste
    En réponse à : Education au Burkina Faso : 160 écoles sous-paillote seront normalisées en 2016

    et pour cela il faut attendre le debut de la saison pour demarrer la construction des ecoles.Attention aux écoles baclées !!!et chantiers inachevées !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2016 à 09:50, par Me Paul Kéré, Avocat au Barreau de Nancy
    En réponse à : Education au Burkina Faso : 160 écoles sous-paillote seront normalisées en 2016

    Monsieur Le Ministre de l’Education, "In concreto", comment va se faire la répartition par Région de ces infrastructures à l’échelle du pays ?
    En tout cas, à Loanga, village situé dans la province du Boulgou, notre association a déjà construit une école de trois classes pour remplacer la paillote en complément de l’école de trois classes réalisée par l’Etat et qui est actuellement sans fenêtre, ni porte et encore moins crépis.
    Au total, à Loanga, il y a désormais deux écoles "A" et "B". Dès lors, la nécessité de la construction d’un Collège d’Enseignement Général CEG se pose dans ce village avec acuité. D’ailleurs, il y a déjà une classe ouverte pour la 6ème.
    Il reste désormais à compléter 3 autres classes afin que le CEG de Loanga soit effectif, complet et fonctionnel.
    En rappel, il y a "grosso modo" 1500 élèves du primaire pour les deux écoles "A" et "B".
    Il serait de bon aloi de déconcentrer les lycées provinciaux en construisant un CEG à Loanga et dans les autres cantons de la province. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que nous suivrons la construction de ce CEG de Loanga. Merci d’avance aux autorités politiques de cette belle initiative. Paul KERE, Avocat au Barreau de Nancy.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2016 à 17:50, par kabore cyrille
    En réponse à : Education au Burkina Faso : 160 écoles sous-paillote seront normalisées en 2016

    nous prenon act,mais Dieu vou voit dan vos promess oral san décré d’application.ns vou attendon plus dan le réalism.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2016 à 19:06, par Jean
    En réponse à : Education au Burkina Faso : 160 écoles sous-paillote seront normalisées en 2016

    Bravo à l’Etat qui pense sur la question de l’éducation de ses enfants. Investir sur l’éducation d’un pays, c’est assurer l’avenir de notre pays que nous aimons tant. N’oublions pas qu’un candidat à la présidence avait déjà fait queques choses dans ce domaines dans le Nord du pays.
    Si on pouvait seulement rassembler l’argent de deux (ou plusieurs) campagnes pour construire des écoles, des lycées... des dispensaires, des hôpitaux... et s’assurer de la formation des personnels.
    Après on peut reprendre les campagnes ou revoir la politique des financements des campagnes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés