Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 24 mai 2016 à 22h35min
Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

L’Opposition politique burkinabè a tenu le mardi 24 Mai 2016 une réunion à Ouagadougou. Présidée par le Chef de File de l’Opposition, Monsieur Zéphirin DIABRE, la réunion avait comme principaux points inscrits à son ordre du jour, le bilan des élections municipales, la situation nationale, et les activités du CFOP.

Sur le premier point de l’ordre du jour, l’Opposition a apprécié le déroulement des élections municipales qui se sont tenues dans notre pays le 22 Mai 2016.

Comme tous les observateurs, l’Opposition constate et regrette la faible mobilisation des électeurs. Cette forte abstention interpelle toute la classe politique et singulièrement le parti au pouvoir. Elle traduit une grande déception de nos compatriotes vis-à-vis du système politique en général et du pouvoir en particulier, qui se montre manifestement incapable de répondre à leurs aspirations et de réaliser ses promesses électorales.L’Opposition observe ensuite, que le déroulement de la campagne électorale a été émaillé d’incidents très graves, imputables au MPP, qui ont même conduit au report des élections dans certaines localités du pays. Ainsi, à Béguédo dans le Boulgou, c’est la rivalité entre ténors du MPP et du NTD qui a conduit à un affrontement sanglant entre militants. A Bouroum Bouroum (Poni), suite à la disqualification du MPP, la ministre Laure Zongo née Hien, a instrumentalisé ses militants pour empêcher la tenue des élections, afin que le seul parti qui restait en lice, en l’occurrence l’UPC, ne remporte pas l’élection. Ceux-ci n’ont pas hésité à incendier le siège de la CEPI pour parvenir à leurs fins. A Zogoré dans le Yatenga, c’est encore un affrontement entre militants du MPP suite au non dépôt de leur liste, qui a obligé la CENI à reporter l’élection. A Dapélgo dans l’Oubritenga, les ténors du MPP ont, suite à l’invalidation de leurs listes, instrumentalisé certains militants pour refuser la tenue des élections.Tout en comprenant la décision de la CENI de reporter l’élection dans certaines communes en raison de la tension qui y régnait, l’Opposition craint que cette manière de traiter le problème ne crée un précédent dangereux, et donne des idées à tout parti qui se saurait battu à l’avance lors des scrutins à venir.L’opposition interpelle le Président du Faso, Roch Kaboré, pour qu’il mette de l’ordre dans son parti, et sévisse contre les militants qui se livrent à de telles pratiques.

Les derniers jours de la campagne ont révélé des cas de fraudes massives, notamment l’achat de cartes d’électeurs, dont les auteurs ont même pu être appréhendés par les forces de sécurité. Ce fut le cas à Ouagadougou, dans le quartier Karpala, et à Manga, (Zoundwéogo) où des militants proches du ministre de la Jeunesse, Jean Claude Bouda, ont été pris en flagrant délit. L’Opposition exige que des poursuites judiciaires soient engagées contre ces personnes.
Analysant les premiers résultats, les participants se sont félicité des succès obtenus par les partis d’opposition, et ont adressé leurs encouragements et leur soutien aux conseillers élus de l’Opposition. Dans la perspective de la mise en place des conseils municipaux, l’Opposition en appelle à une union sacrée de ces candidats dans les communes, pour contrôler un grand nombre de mairies. C’est dans cet esprit qu’une directive a été adoptée.

Au titre de la situation nationale, les responsables de l’Opposition ont fait le point de la participation de l’Opposition à la Commission constitutionnelle qui est en voie d’être mise en place. Tout en réaffirmant, à ce stade, sa volonté de siéger au sein de cette commission, l’Opposition ne comprend pas que le gouvernement ne veuille pas rendre publique la composition de ladite commission, et se borne à lui demander de mandater 13 personnes pour en être membres. Pour l’opposition, il est important que, dans un souci de transparence, les Burkinabè sachent à l’avance quelles forces sociales vont siéger dans cette commission et par combien de délégués elles seront représentées.

Toujours au titre de la situation nationale, l’opposition a encore une fois examiné l’affaire Lassané SAVADOGO, ancien ministre de la fonction publique que le Président Roch Kaboré a nommé au poste de Directeur Général de la CNSS. Pour l’opposition, cette nomination demeure inacceptable, en raison des détournements de fonds dont s’est rendu coupable l’intéressé au niveau de la CARFO (Caisse autonome de retraite des fonctionnaires, ndlr). L’opposition exige donc que le décret de sa nomination soit annulé. Pour l’Opposition politique, la révocation de cet ancien ministre incriminé dans divers rapports de contrôles d’Etat est une question non-négociable. L’Opposition, une fois de plus, interpelle le Chef de l’Etat sur cette nomination qui engage lourdement sa responsabilité.

La situation de la justice et des affaires judiciaires en cours, ainsi que l’audit de la Transition, ont été également abordés au cours de la réunion.

Au chapitre des activités du CFOP, les participants se sont accordés sur la mise sur pied des deux commissions suivantes :
-  Une commission chargée de rédiger la Charte de l’Opposition ; elle est présidée par Mamadou Kabré, président du Prit/Lanaya
-  Une commission chargée de rédiger le programme politique de l’Opposition ; elle est présidée par Rasmané Ouédraogo, Président de la NAFA.

Débutée à 18h, la réunion s’est déroulée dans une ambiance de camaraderie et de solidarité militante, et a pris fin à 20 heures 15 minutes.

Ouagadougou, le 25 Mai 2016
Le service de communication du Chef de File de l’Opposition

Vos commentaires

  • Le 25 mai 2016 à 21:27, par WALAY En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    ZEPH, opposition tout azimut vas te plonger. A force de ne voir que du négatif sans rien proposer de positif va continuer de te desservir. Regarde les résultats de élections municipales pour te convaincre. Prend un peu de temps pour réfléchir au lieu de penser que tu es obligé de parler de tout et de rien en tout lieu et en tout temps. En une journée tu as fait deux sorties aussi inutiles qu’inopportunes. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2016 à 21:59, par SIDSOBA En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Je suis maintenant convaincu que Zeph ne sera pas président du faso ; explications :
    - Résultats aux municipaux médiocres, par comparaison aux résultas du CDP : La pente du CDP monte dans le CFOP tandis que la pente de l’UPC baisse ;
    - Défections progressives et continues au sein de l’UPC ;
    - Alliance UPC-CDP contre nature ;
    - Zeph mène sa lutte avec son coeur et non avec sa raison ;
    - Zeph ne propose rien pour arranger les burkinabè mais critique toujours ce que le parti au pouvoir propose ;
    - Zeph dans ses sorties médiatiques joue la carte de l’incitation à la révolte en se disant que la révolte qui a fait partir l’autre peut se repéter et cette fois à sa faveur.
    L’ensemble de ses cas évoque des signes de faiblesse,de désespoir et de derniers soupirs traduisant la souffrance d’un parti politique qui c’est approché du sommet sans le toucher et qui redescend sans espoir de remonter.Vive le pays des hommes intègres sans esprit de haine et de vengeance !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2016 à 22:03, par si En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    M.le chef de file,je pense quil faut laisser le nouveau president nommer les competences pour latteinte des resultats,car quand Zida nommait,ses freres en christ et ses potes du pmk,vs naviez rien dit,ou etiez vs ? et pour rappel,ces directeurs generaux d transition ont abonder ds l meme sens en y mettant des protestants,sans tenir compte de leurs parcours,ni de leurs diplomes au sein des societes dEtat a des postes de directeur et chef d service,donc please

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2016 à 22:11, par yé ! En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Monsieur le Président, s’il est avéré que Monsieur Savadogo a été reconnu coupable de détournement dans une institution similaire alors nous, citoyens lambda sans coloration politique, ne comprendrons pas non plus que vous le nommiez à ce poste. Vous ne pouvez pas être en train de vider les placards de la transition et à l’opposé nommer des personnes qui ne sont pas plus probes. Nous ne comprendrons pas cela.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2016 à 22:19 En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    MPP, fait tout pour enlever ton nom de la bouche de l’opposition. Car si tout ce qu’elle dit est vrai , c’est n’est pas honorable pour un parti au pouvoir et qui s’ adonne à de telles pratiques.En réalité du moment où le manque de dépôt des candidatures n’est pas imputable à la CENI les élections devraient se faire. Ainsi c’est la CENI qui a eu plus de boulot car cela constitue un précédent qui servira de référence pour l’avenir et du coup ça fait peur.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 03:21, par Gandaogo En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Zeph, Alain, Rasmané, Kabré, Ubert, je vous fais confiance ! Il faut secouer le monstre pourri qu’est le MPP. Avec ce Parti des opportunistes, des cadres ripous, des corrompus, des hors la loi et autres pyromanes, le Burkina Faso est dans l’œil du cyclone.
    Ils n’hésitent pas à utiliser la violence pour parvenir à leur fin.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 05:52, par gamgobloh En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Hummmhhh est ce que certains politiciens sont lucides ou jouent à l’hypocrisie, à la malhonnêteté intellectuelle ? Comment attribuer le faible taux de participation aux élections en grande partie au pouvoir en place ? Si tel était le cas , les électeurs devaient sortir massivement et faire un vote sanction et ainsi donner un avertissement au pouvoir des RSS . Mais nous constatons que le peuple a encore donné sa confiance aux RSS. La question qui se pose est celle ci : le peuple est il si ignorant jusqu’à ne pas savoir où se trouvent ses intérêts ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 07:16, par Le pouvoir absolu En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    A quand l’alternance à la tête de certains partis de l’opposition comme l’ADF/RDA ?
    Plus rien ne devrait être comme avant où des gens sont présidents à vie de leur parti.
    La remarque est valable aussi pour l’autre avocat mouvancier de l’UNIR/PS.
    Zeph, d’ici à 2020, toi aussi tu devrais cédér ta place car c’est depuis 2011 hein !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 08:01, par une indignée du BUMIGEB En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Messieurs de l’opposition regardez aussi au BUMIGEB. Le DG qui vien d’être nommée a été cité dans le rapport de la COUR des COMPTES mais voilà il a été nommé. Le MPP ne nomme que ses militants corrompus fraudeurs. Cela irrite le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 08:11, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    « Au titre de la situation nationale, les responsables de l’Opposition ont fait le point de la participation de l’Opposition à la Commission constitutionnelle qui est en voie d’être mise en place. Tout en réaffirmant, à ce stade, sa volonté de siéger au sein de cette commission, l’Opposition ne comprend pas que le gouvernement ne veuille pas rendre publique la composition de ladite commission, et se borne à lui demander de mandater 13 personnes pour en être membres. Pour l’opposition, il est important que, dans un souci de transparence, les Burkinabè sachent à l’avance quelles forces sociales vont siéger dans cette commission et par combien de délégués elles seront représentées. »
    - On comprend votre inquiétude et elle est bien fondée.
    - Si treize représentants de l opposition partent se fondre dans un groupe dans lequel ils sont minoritaires ,on vous fera avaler du n importe quoi à moins que les propositions y soient adoptées par CONSENSUS(tout cela est à clarifier dans le règlement intérieur de cette commission) et non à la majorité.
    - La question d autant plus importante que dès que le projet de constitution est adopté en Conseil des ministres et soumis au vote du peuple (référendum) ,il sera difficile pour vous de convaincre les électeurs de le rejeter en votant massivement NON face à un parti au pouvoir et ses alliés qui exploiteront leur ignorance et la misère(loi anti-corruption électorale violée lors de cette municipale à la grande indifférence de tous et donc il n est pas exclu qu elle le soit à nouveau au référendum) .

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 08:12 En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Pour le cas de Savadogo Lassané, le message est clair : prime à l’impunité qui a de beaux jours devant elle. Messieurs de l’opposition, vous ne pouvez pas comprendre ce signal ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 08:17 En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    vous ne parlez pas de ce qui s’est passé à YARGATENGA, ou les militants de l’UPC ont pris les résultats de la CENI en otage

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 08:45, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Merci Mr DIABRE et soyez bénis pour votre combat contre la mal gouvernance qui tient au sommet. On appelle ça la nomination d’horreur. Le pillage en masse a commencé pour en finir avec l’argent des pauvres retraités. Le chien ne change pas sa manière de s’asseoir, il tourne de façon récurrente avant de s’asseoir. La mal gouvernance n’a pas quitté le Burkina. On pille, on pille encore, on se partage le gâteau de façon équitable ainsi nait l’impunité nouvelle formule. Quand on a été formé dans l’école de mal gouvernance de Blaise tristement célèbre pendant 27 ans, on ne peut manifestement qu’être de bons élèves toute promotion confondue de cette mal gouvernance(annulation des mandats d’arrêt, libérations massives des maires et ministres véreux, nomination de l’horreur à la CNSS). Toujours l’impunité rien que l’impunité. Bonne chance au pillage en cours.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID A OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Insurgé

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 08:57 En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CARFO : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Je vous encourage dans votre démarche scientifique pour restaurer une vraie démocratie dans notre pays. Cette démarche de la CFOP peut inspirer les autres oppositions de la sous région Ouest-Africaine. C’est vrai qu’en politique tous les coups bas sont permis, mais je vous demande de sauver et de garder l’essentiel qui est l’entente et la cohésion au sein du CFOP pour les échéances à venir. Le CFOP de nos jours est une organisation parfaite, si elle continue ainsi peut faire asseoir une vraie démocratie dans notre pays.
    Le CFOP doit beaucoup lutter contre l’utilisation des gadgets publicitaires et l’achat des conscience par certains partis lors des élections. Il faut qu’on arrive à organiser dans notre pays des élections zéro gadget publicitaire et zéro achat de conscience. Toutes nos félicitations.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 09:27, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    - Bien ! Maintenant, pourvu que le roi des intrigues au Burkina Faso n’arrive pas à vous diviser. Le Pr. Laurent BADO et Émile PARÉ en savent quelque chose tout comme Hermann YAMÉOGO et Gilbert Noel OUÉDRAOGO.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 09:39, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    - Pourvu que le pouvoir du MPP n’en arrive pas à faire comme au Cameroun avec Paul BIYA. Tenez !

    1/- Le 8 octobre 2014, Boris Boniface MBAH, décédé 8 mois avant, était nommé, membre de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl).
    2/- Le 18 janvier 2011, Njutapmwoui Ousmanou, décédé le 11 mai 2010 soit un an avant, était nommé sous-préfet de l’arrondissement du Nord Makombé (département du Nkam)

    Et tous étaient nommés, par décrets présidentiels.

    - Dernier acte du Paul BIYA  : Dans une décision signée le 19 mai 2016, Paul BIYA en tant qualité de président national du parti RDPC, nomme un mort parmi les 59 chefs de délégations et 106 membres et chargés de mission. Il a donc nommé le regretté André BOOTO à Ngon, comme membre de la délégation permanente du département du Mbam et Inoubou, dans la région du Centre.

    Rappelons que ce même André BOOTO fut était l’ancien Président du conseil d’administration, du Crédit foncier du Cameroun de 1999 à 2006. Il est décédé 12 février 2009 à l’hôpital général de Yaoundé à l’âge de 76 ans. Avant sa mort, il avait été condamné par la justice camerounaise, à 40 ans de prison, pour des malversations présumées de près de 6,5 milliards de FCFA.

    Allez-y comprendre ! Au moins Dieu merci on vaut mieux ici qu’on ne nomme pas encore des morts à des postes !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 09:43, par Le Fair Play Citizen En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    contre quel parti Zeph se battait à la place de la nation ? Donc CDP-UPC sont mariés ? Eviter le caca pour tomber dans le WC, pauvre Zeph, fallait prendre le premier ministère

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 09:59, par ouedraogo auguste En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Une sortie puérile et pitoyable du CFOP. Celui qui veut,qu’il prenne le pouvoir et qu’il nomme ses DG.Ensuite, vu le score réalisé par le MPP aux municipales,il faut avoir la malhonnêteté chevillée au corps pour soutenir que le faible taux de participation est du à une déception vis à vis du pouvoir. Zeph, tu fais pitié !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 10:33, par Palé Abel En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Le MPP est issu du CDP ! Que l’UPC aille avec le MPP ou avec le CDP, l’UPC sera en compagnie de personnes qui sont comptables de la gestion du pays d’octobre 1987 à janvier 2014. Hors le CDP et l’UPC sont dans l’opposition du fait des résultats du 29 novembre 2015 DONC l’UPC reste logique et rationnel en composant tout simplement avec tous les fils et filles qui sont de l’opposition politique y compris le CDP. Il y a une et seule chose à faire par le CFOP : Faire une union SACREE et un programme commun de gouvernance pour récupérer le pouvoir en 2020. Assumez votre appartenance à l’opposition et opposez vous FRANCHEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 11:14, par paysannoir En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Et la nomination de Kaboré Alexis, comme conseiller juridique. Sans num Matricule. l’histoire c’est quoi. C’est un ami de Rock qui raté députation. il a fait droit où ? cherchez et vous comprendrez. Lassané vaut mieux

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 12:17, par ka En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Encore une fois je dis bravo a Zéph et je lui demande de persévérer, car une majorité sans une opposition forte devienne une majorité dictatoriale : Pour les railleries de certains intervenants à l’encontre de l’opposition, je redis a Zéph de ne pas en prendre compte, car depuis l’indépendance de notre pays, les injures, les dénigrements sont les plats favoris des intellectuels de notre société, si leurs idées ne sont pas écoutés. Zéph ne doit pas écouter toutes les critiques stériles sans proposition de solutions meilleures : Dans un pays en quête de développement comme le nôtre, la critique et l’autocritique doivent être fondées sur des argumentations solides et non sur des dénigrements. Mes soucis envers cette opposition rejoignent a ceux de mon ami Körö Yamyélé dont je vais être directe, en disant que le danger de cette opposition viendra des personnes autour de ZEPH dont la trahison est génétique ceux ces personnes de père en fils.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 12:56, par Pagomziri En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Surement que les opposants à la nomination de Lassané SAWADOGO n’ont pas lu son droit de réponse dans le journal le PAYS de ce jour 26/05/2016. Ses explications sont claires et nettes comme l’eau de la roche. Arrêtez vos accusations sans preuves, la justice est là pour ça. Mettons nous au travail pour faire avancer le pays au lieu de chercher à tout moment des poux sur des crânes rasés. Vous pouvez contribuer au développement du pays sans être forcement au pouvoir. Peut-être un jour votre tour viendra. Les Burkinabè sont matures politiquement maintenant, donc vos verbiages creux n’émeuvent personne.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 13:28 En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Je dois d’abord interpellé certains internautes incultes et de niveau très lamentable, que les nominations aux différents postes sont du ressort du gouvernement et non d’un parti politique ; qu’on n’a pas besoin de numéro matricule pour être nommé conseiller technique. Cela dit, je voudrais remercier l’internaute n°2 pour la pertinence de son intervention. Le MPP est en tête de 11 régions sur 13 à l’issue des élections. Chez moi à Koudougou par exemple, l’UPC n’a même pas obtenu le moindre siège. Je pense que ces élections viennent confirmer définitivement la légitimité du MPP. Ces sorties impertinentes du CFOP sonnent comme le sursaut d’un lion moribond qui cherche désespérément à s’accrocher à la vie. Comment pouvez-vous parler de fraudes massives alors que vous n’arriviez même pas à mobiliser souvent 15 militants lors de vos meetings ? Au lieu de faire profil bas, vous vous donnez honteusement en spectacle. Cela ne mérite que des éclats de rires ! Acceptez enfin que le peuple burkinabè ne vous fait pas confiance !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 14:30, par barault En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    L’opposition parle trop .faut pas qu’elle croit ou pense qu’elle pourrait provoquer un soulèvement ici au Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 14:36, par Nouhoun Boukar En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Tant que les crimes de sang et les crimes économiques seront en ICSF= "INSTRUCTION CONTINUE SANS FIN" par la JISTISSE pour l’enfouissement Massif Progressif Permanent le MPP est libre de nommer qui il veut car cela consacre aussi quelque part l’IMPUNITE et l’absence d’EQUITE. Mais pourquoi la ligne "PERTES ET PROFITS" existe -t-elle ? Si le DG du CNSS est maintenu, hé bien tout ce que les gens lui reproche est à reversé dans "PERTES ET PROFITS". Il en est de même de tous ceux qui se sont éventuellement milliardisés en gré à gré ou par prête-noms interposés sous son excellence Blaise COMPAORE pendant 30 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 14:43, par Yaja bulo En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    c’est exécrable. L’humilité et la dignité des responsables du parti au pouvoir devraient dicter le limogeage immédiat de ces ministres et leur poursuite judiciaire. Mais s’ils ont pu le faire c’est qu’ils comptent sur quelqu’un. Ce qui nous fait dire que les pratiques n’ont pas changé. Nous avons des hyènes vêtues de peaux de mouton. Pour le DG pourquoi les OSC ne s’activent plus comme sous la transition ? Sont-ils déjà corrompus ?Oh diable ! A quand notre dignité. Le virus de l’incivisme n’est donc pas ailleurs. Pourquoi s’en prendre à nos élèves et autres hommes de la rue puisqu’ils n’ont fait qu’appliquer une politique mise en place par nos dirigeant. Je lance le défit que ces instrumentés et instrumentalistes seront décorés ou promus. C’est la loi du diable et des diablotins

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 14:50 En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    ATTENTION C’ est la nomination du DG DE LA CARFO OU DE LA CNSS IL YA CONFUSION A QUELQUE PART (LE TITRE)

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 15:43, par lemonument En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Zeph est un mauvais perdant

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 15:52, par Ecoeuré En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    ça me fait mal que des prétendus intellectuels soient là à vouloir nuire aux autres . A ce que je sache il ne suffit pas que la cour des comptes cite quelqu’un et il est déjà condamné. ou mettez vous la présomption d’innocence ? Aveuglé par la haine on fait tout à l’envers oui l’intention de nuire est vraiment innée a certains burkinabès peut être une damnation ou au dela de la haine viscérale.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 16:47, par Salou En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Comment faut- il toujours nommer les détourneurs et en même temps vouloir lutter contre la corruption. nous sommes 16 millions de burkinabé et à chaque fois ce sont le mêmes coorompus du système qu’on nomme.
    Ce navire MPP a pris la même direction que celui du CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2016 à 17:28 En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    L’opposition politique à travers le CFOP joue pleinement son role de contre-pouvoir, de garde-fous. Avec ces métastases du CDP qu’est aujourd’hui le MPP, il rester très vigilants. Mais la où, personnellement, je ne comprends pas l’opposition de vouloir remettre en cause la nomination d’Alassane SAVADOGO, en tant que DG de la CNSS.En fait, cela s’apparente à un règlement de compte . Si non comment comprendre qu’on veuille remettre en cause la nomination d’un citoyen sur la base de son bord politique. Si nous optons pour les contestations dans les postes de nomination, alors, nous sommes partis pour des contestations à n’en pas finir. Pensez qu’un jour la gestion du Pouvoir d’État va vous incomber.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2016 à 08:54, par san En réponse à : Incidents pendant les municipales et nomination du DG de la CNSS : Le CFOP en appelle au Président du Faso

    Zeph n’est pas un homme politique mûre.Il manque beaucoup de compétences pour diriger l’opposition.Ceux qui sont assis autour de Zeph, avez vous mener une analyse profonde depuis l’insurrection jusqu’à ce jour ?????.Zeph revoir ta politique.Il faut plutôt aller au côté de proposition de solution pour faire avancer le pays au lieu de rester de cette léthargie aveugle.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés