Banwa : Une mosquée pour la promotion d’un islam tolérant inaugurée à Mahouana

dimanche 22 mai 2016 à 06h00min

L’Amir et chef missionnaire de la Communauté islamique ahmadiyya du Burkina Faso, Mahmood Nasir Saqib a inauguré ce vendredi 20 mai 2016, la « Mosquée Masroor » de Mahouana, département de Kouka dans la province des Banwa. Selon lui, « En plus de l’Adoration d’Allah, cette mosquée doit servir à l’encadrement des enfants afin qu’ils soient éduqués sous la conduite d’un islam tolérant ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Banwa : Une mosquée pour la promotion d’un islam tolérant inaugurée à Mahouana

Les populations de Mahouana et environnants, département de Kouka dans la province des Banwa étaient en liesse ce vendredi 20 mai 2016. En effet, hommes, femmes, jeunes et enfants se sont mobilisés à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de la mosquée Masroor. C’est la communauté islamique ahmadiyya qui a réalisé cette bâtisse d’adoration d’Allah.

Après la coupure du ruban, l’Amir et chef missionnaire de la communauté islamique ahmadiyya Mahmood Nasir Saqib a officié la prière de vendredi. Dans son discours d’inauguration qui a suivi la prière de vendredi, Mahmood Nasir Saqib a plaidé en faveur de l’émancipation d’un islam tolérant. Selon lui, « En plus de l’Adoration d’Allah, cette mosquée doit servir à l’encadrement des enfants afin qu’ils soient éduqués sous la conduite d’un islam tolérant ». De son avis, cela va permettre de barrer la route au terrorisme. Car, explique l’Amir, l’islam souffre aujourd’hui des mauvaises interprétations du message du Coran qui donne une image sanguinaire à l’islam faisant de l’islam une religion de terrorisme. Et nous musulmans Ahmadis n’avons d’autres missions que celle de présenter le sens véritable des enseignements de l’islam ». C’est pourquoi, poursuit-il, nous ne cesserons jamais de défendre que l’islam est une religion de paix et non une religion de terrorisme.

Pour joindre l’acte à la parole, monsieur Mahmood Saqib a signifié que la mosquée qui vient d’être inaugurée doit contribuer au renforcement de la foi des fidèles en Allah. Mais elle doit surtout soulever la voix pour établir la paix. Et de conseiller : « Dans la mosquée, il faut toujours enseigner le savoir vivre ensemble, la cohésion sociale. Car quelle que soit la religion des uns et des autres, l’islam nous enjoint de vivre ensemble sans distinction aucune ».

Concernant les exigences de la mosquée, l’Amir et chef missionnaire de la communauté islamique ahmadiyya Mahmood Nasir Saqib a déclaré que Dieu a indiqué dans le Coran qu’il n’a créé les hommes et les djinns que pour l’adorer. Selon lui, la mosquée est la maison d’Allah et elle est par conséquent le lieu idéal pour son adoration. Elle permet aux croyants de renforcer leur foi en Dieu. La mosquée permet aux fidèles de se rencontrer régulièrement, de fraterniser et de sympathiser. « Il faut donc que vous et vos familles observent régulièrement vos prières quotidiennes dans la mosquée » a lancé Mahmood Nasir Saqib.

Le président de la communauté islamique ahmadiyya de Mahouana, Harama Karim ne cache pas sa joie : « Avant la construction de cette mosquée, nous faisions nos prières sous un hangar. Donc c’est une immense joie pour nous d’avoir ce joyau pour l’exécution de nos prières quotidiennes, la formation et l’éducation de nos fidèles ».

Ibrahima TRAORE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés