Elections municipales dans la commune rurale de Saaba : une affluence peu timide

dimanche 22 mai 2016 à 00h26min

Les populations de la commune rurale de Saaba sont appelées dans les urnes ce dimanche 22 mai 2016 pour élire leur Maire et les conseillers municipaux. Le nombre de sièges à pourvoir dans cette commune est de 54. Ces places se disputent entre six partis politiques ; notamment le MPP, le CDP, le PEDN, le NDT, le PAREN et l’UPC. Le constat général dans cette commune a été la faible affluence des électeurs tout au long de cette journée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elections municipales dans la commune rurale de Saaba : une affluence peu timide

Avec plus de 45000 électeurs répartis dans 115 bureaux de votes la commune de Saaba compte au total 26 villages. Ce matin, à 6h les bureaux de votes étaient déjà ouverts. Cependant certains devaient attendre plus de 30 mn avant d’accueillir leur 1e électeur.

Le bureau de vote N° 3 de Saaba centre lors de notre passage à 7h10 mn n’avait enregistré que 4 électeurs. Interrogé, Aimé A Ouédraogo président de ce bureau nous confie que c’est un constat général au niveau de leur site (Action sociale). « constatez-vous-même ; c’est propre à tous les bureaux de votes ici. Je ne pense pas si mes voisin du bureau de vote n° 1 on pu même enregistrer deux électeurs pour l’instant. Comme c’est un dimanche, on espère bien recevoir les électeurs à la sortie des messes » a-t-il ajouté.

Dans d’autres sites que nous avons visités dans la matinée, le constat était pareil. Chaque président de bureau de vote avait un même espoir ; celui de pouvoir enregistrer les électeurs à la sortie des messes. Mais, jusqu’à 12h, même si le nombre de votants à augmenté dans les bureaux de vote l’affluence est restée toujours timide.

Sur le site de l’école catholique Saint Joseph, le bureau de vote n°3, à 12h enregistrait 60 votants sur 446 inscrits.

Joël Sanou, délégué de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a décrié la faible mobilisation dans cette localité ; celle de la frange jeune en particulier. « Il est vrai que tout a bien commencé ce matin à 6h00. Cependant, j’ai constaté l’absence de la jeunesse sur notre site. Ce sont généralement les femmes et les personnes âgées qui sont passées dans les urnes. Imaginez-vous que sur 464 électeurs nous n’avons enregistré que 100 personnes. Personnellement je pense que la jeunesse a été déçue. C’est l’expression d’un espoir perdu suite aux présidentielles et législatives passées. Mais il fallait qu’elle vienne voter au moins. Ne serait-ce que par de bulletins nuls, pour traduire vraiment ce mécontentement » poursuit-il.

Goungounga Justin, inspecteur des eaux et forets, passé vers 16h pour accomplir son devoir citoyen relève la même difficulté ; « on constate effectivement qu’il y’a peu d’engouement. Cela est certainement lié à l’intérêt accordé à ce scrutin. (…) Si les jeunes sont presque absents, ils seraient certainement déçus par rapport à leurs attentes ». La tiédeur niveau de ces bureaux de votes à perdurer toute la journée. « C’est un constat un peu désolant » a affirmé un électeur resté dans l’anonymat.

Yvette Nadège Mossé (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2016 à 08:48, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Elections municipales dans la commune rurale de Saaba : une affluence peu timide

    ’’Elections municipales dans la commune rurale de Saaba : une affluence peu timide’’.

    - NADÈGE, pourquoi ’’peu timide’’ ? Si c’est un peu timide, c’est que c’est actif. Or tu voudrais dire qu’il n’y a avait pas d’affluence. Dans ce cas, il ne fallait pas mettre le ’’peu’’. Heureusement que tu es stagiaire.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés