Elections municipales : Des électeurs votent dans le calme mais sans grande affluence

dimanche 22 mai 2016 à 00h30min

Ce jour dimanche 22 mai 2016, les burkinabè sont appelés aux urnes, afin d’élire les hommes capables de conduire leurs conseils municipaux. Dans l’ensemble des bureaux de vote que nous avons visités, le scrutin municipal a démarré sans incidence.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elections municipales : Des électeurs votent dans le calme mais sans grande affluence

Les opérations de vote qui devraient commencer à 6h (heure locale) et s’achever à 18h ont effectivement démarré dans les bureaux de vote à l’heure indiquée dans les arrondissements 3 et 10 de la capitale. Les quelques légers retards enregistrés varient de 01 à 15 minutes. « Tout ce passe normalement. Nous avons commencé à l’heure » a confié la présidente du bureau de vote N°5 de l’ex. Mairie de Boulmiougou dans l’arrondissement 3, Claudine Hortense Yaméogo. Dans tous les 06 postes de vote, les représentants des partis politiques (NDT, MPP, CDP) sur les lieux ont indiqué que tout ce passe bien. Et c’est le même constat qu’a fait Guissou Auguste Thomas Désiré ayant voté à 6 heures 05 mn. « J’ai pu voter le premier et ça s’est très bien passé. Je suis venu vers 5h40 afin d’accomplir mon devoir civique » a-t-il déclaré à sa sortie, tout heureux à l’idée de savoir qu’il pourra vaquer tranquillement à ses occupations.

Du côté du centre de vote Hangar Tamarinier et l’école humanitaire des parents d’élèves « la Savane », toujours dans le même arrondissement, le pari du démarrage à l’heure a été tenu. A l’occasion, le candidat tête de liste de l’UPC dans le secteur 25, Emmanuel Sandwidi a assuré qu’ils n’ont pas encore observé de trouble majeur ni de tentative de fraude. Pour M. Sandwidi, ces élections municipales sont un signal fort « car, nous pensons que la population a été trompée lors des élections couplées de 2015 qui ont conduit le MPP au pouvoir. Ils n’ont pas un plan de gouvernance par conséquent, il faut un changement fort pour que le parti puisse s’activer. Si l’opposition est forte, la majorité à l’obligation de bien travailler ».

Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Pascal Ilboudo, lui, est convaincu que son parti triomphera à l’issue de ces élections. Et pour faire de cela une réalité, il a invité les électeurs à sortir massivement accomplir leur devoir citoyen et à faire le bon choix en votant les candidats qui sont à même d’améliorer leurs conditions de vie.

Un détour du côté de l’école primaire publique Wayalgin dans l’arrondissement 10, nous avons pu recueillir l’impression d’un électeur, un homme la trentaine révolue, qui venait à peine d’accomplir son devoir civique. « C’est toujours un sentiment de fierté de savoir qu’on a accompli un devoir citoyen comme tout autre Burkinabè. Aussi, ça fait toujours plaisir de venir choisir les personnes à qui ont confie la destinée de notre pays » a avoué Serge Ki.

Faible affluence

Si on peut déjà tirer un chapeau à la Commission électorale pour l’organisation, on ne peut en faire de même pour les électeurs. Ces derniers, lors du passage de notre équipe de reportage, n’étaient pas sortis accomplir leur devoir civique comme c’était le cas lors des élections Présidentielle et législatives. « Les électeurs viennent au compte- goutte. Ca fait plus de 30 mn que nous avons démarré mais jusque là, nous ne sommes qu’à deux votants sur près de 582 personnes inscrites sur la liste », déplore Madame Yaméogo. Cette situation ne démotive point la présidente mieux, elle la galvanise davantage. « Je reste optimiste. Nous aurons des électeurs dans les heures à venir » a-t-elle dit toute souriante. La présidente du bureau de vote N°6 de hangar tamarinier, Sawadogo Fatimata, quant à elle, trouve une explication à cette donne. « Comme c’est un dimanche, on se dit qu’ils sont à l’église. Aussi, les baptêmes n’allègent pas la situation. Mais nous sommes confiante ! » a-t-elle confirmé.

Il faut indiquer qu’aucune file d’attente n’a été observée ni dans le centre Hangar Tamarinier, ni à « la savane », encore moins à l’école primaire publique de Kosodo et à l’école primaire Wayalgin dans l’arrondissement 10. Les rares petites files (5 à 10 personnes) observées l’ont été à l’ex. Mairie de Boulmiougou dans l’arrondissement 3.

Le candidat de l’UPC est revenu à la charge pour la population à sortir massivement voter et surtout à veiller à ce qu’il n’y ait pas de fraude. Pour lui, une chose est de voter, une autre est de préserver sa voix. « Officiellement sur le site de la CENI, vous trouverez 7 bureaux de vote mais sur le terrain particulièrement à l’école Savane, nous avons jusqu’à 11 bureaux de vote. Nous nous pensons qu’il y a un peu de cafouillage, ce qui peut d’ailleurs conduire les électeurs en erreur » avoue M. Sandwidi.

Sur les lieux, les agents de sécurité veillent au bon déroulement des votes.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2016 à 09:53, par DROITDANSLESYEUX
    En réponse à : Elections municipales : Des électeurs votent dans le calme mais sans grande affluence

    Le manque d’influence a diverses raisons mais la majorité des abstentionnistes estiment qu’ils ne se déplaceront point pour aller élire des maires qui "voleront" les parcelles créant du coup des conflits fonciers entre les populations.

    Au futur maire de sigh-nonghin : des "propriétaires terriens" de Bassinko empêche les acquéreurs de parcelles de construire. Exemple le plus criard : le secteur 36 pas loin du kiosque Napam boumbou. Le règlement de ce problème est plus que urgent.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés