Elections municipales 2016 au Burkina Faso : Les résultats provisoires sont disponibles

mercredi 25 mai 2016 à 21h35min

Elections municipales 2016 au Burkina Faso : Les résultats provisoires sont disponibles

19h55 : RESULTATS PROVISOIRES AU PLAN NATIONAL

MPP 11 167 sièges présent dans 363 communes
UPC : 3 051 Sièges présent dans 289 communes
CDP 2134 sièges présent dans 241 communes
NTD 605 sièges présent dans 84 communes

NAFA 453 sièges dans 96 communes
PDS METBA 282 sièges dans 25 communes
ADF/RDA : 317 sièges dans 51 communes
UNIR/PS 290 sièges dans 66 communes
RDS 163 sièges dans 14 communes

19h50 Mot de Me Barthélemy Kere

Selon l’article 262 bis du code electoral, tout candidat au scrutin dispose d’un délai de 7 jours pour contester lesdits résultats devant le Conseil d’Etat

En des communes de Beguedo, Zogore et Bouroum-Bouroum, certains bureaux de vote n’ont pas pu ouvrir dans certaines localites, suite à des conflits. Selon le président de la CENI, il s’agit des villages de Tioussa dans la commune dans la commune de Bokin, Badara Sambla dans la Commune de Karangasso-Sambla et dans 11 villages de dapelogo

19h42 : le Taux de participation des élections : 47, 65%

19h02 : Commune de Manga
MPP 24
UPC 12
CDP 1
Commune de Gouboussougou (village de Zeph Diabre ) dans le Zoundweogo
UPC 49
MPP 10

18h58 Commune de Dori
PDS/METBA 104
MPP 51
UPC 12
CDP 5
COMMUNE DE FADA N’GOURMA
MPP 47
UPC 39
CDP 5
PAREN 2
NTD 2
BURKINA YIRWA 1

18h26 : Commune de Ouahigouya
MPP 82 sièges
ADF-RDA 31 sièges
Commune de Yako
MPP 59
CDP 22
UNIR/PS 12
RDS 2
Commune de Bokin
UNIR/PS 62
MPP 34
CDP 15
UREFA 8

18h00 : 325 COMMUNES Traitées
MPP 9521 SIÈGES sur 322 communes
UPC 2450 sièges sur 217 communes
CDP 1795 sièges sur 187 communes

25/05/2016

11h31 : Dans la province de la Léraba à 45km de Banfora, le MPP sort également victorieux dans les communes de Sindou (chef-lieu de ladite province), de Oueleni, Kankalaba, Loumana, Niankorodougou, Dakoro et au coude-à-coude avec l’opposition dans les communes de Douna et Loumana.
Source : responsable d’un parti politique joint au téléphone.

11h05 - Résultats provisoires : Arrondissement 9 de Ouagadougou - Sièges :
MPP : 14
UPC : 08
CDP : 05
ODT : 01
UNIR/PS : 00

10h46 - Résultats provisoires : Sur les neuf communes de la province de la Comoé dont Banfora est le chef-lieu, le MPP arrive majoritaire dans huit circonscriptions. Seule la commune de Moussodougou échoit à l’ancien parti au pouvoir, CDP, qui obtient treize des 17 sièges en jeu.

10h21 - Résultats provisoires : Arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso - Sièges
MPP : 14
UNIR/PS : 01
NTD : 04
UPC : 06
ADF : 01

10H15 - Résultats provisoires commune urbaine de Banfora :
CPR/MP : 1 siège
CDP : 1 siège
UPC. : 6 sièges
NTD. : 23 sièges
MPP : 38 sièges
NAFA : 11 sieges

10H 11 - Résultats provisoires de l’arrondissement 9 de Ouagadougou .

MPP : 9
CDP : 4
UPC : 2
ODT : 2
UNIR/PS : 1

Nombre de sièges à pourvoir : 18
Nombre de partis en compétition : 24
Nombre d’inscrits : 55 192
Nombre de votants : 19 806
Taux de participation : 35, 89%
Bulletins nuls et sur lesquels il n’y a pas eu d’accord : 512

8h00 : Bobo-Dioulasso - arrondissement 06 - Résultats provisoires :
MPP : 19 sièges
UPC : 03 sièges
CDP : 06 sièges

7h57 : Bobo-Dioulasso - arrondissement 05 - Résultats provisoires :
MPP : 17 sièges
UPC : 08 sièges
CDP : 11 sièges

7h57 : Bobo-Dioulasso - arrondissement 04 - Résultats provisoires :
MPP : 23 sièges
UPC : 03 sièges
CDP : 07 sièges
UPR : 01 siège
ADF/RDA : 01 sièges

7h55 : Bobo-Dioulasso - arrondissement 03 - Résultats provisoires :
MPP : 16 sièges
UPC : 01 sièges
CDP : 08 sièges
PPRD : 01 siège
ADF/RDA : 01 sièges

7h51 : Bobo-Dioulasso - arrondissement 02 - Résultats provisoires :
MPP : 16 sièges
UPC : 01 sièges
CDP : 08 sièges
NAFA : 01 siège
ADF/RDA : 03 sièges

7h50 : Bobo-Dioulasso - arrondissement 01 - Résultats provisoires :
MPP : 09 sièges
UPC : 04 sièges
CDP : 03 sièges
UNIR/PS : 01 siège
ADF/RDA : 01 siège

7h12 : Commune de Tenkodogo - Résultats provisoires :
Nombre d’électeurs : 50 158 Nombre de votants : 23 592
Taux de participation : 47,04%
Nombre de siège à pourvoir : 202
Nombre de partis en competition : 05
PRDF : 343 voix/ 01 siège
MPP : 10 741 voix / 116 siège
NTD : 860 voix / 1 siège
UPC : 6 869 voix / 58 siège
CDP : 3 957 voix / 26 siège

6h36 : Falangountou - Résultats provisoires :
MPP : 16
UPC : 12
PDS : 1

6h36 : Gorgadji - Résultats provisoires
PDS : 17
MPP : 15
UPC : 0
CDP : 0

6h24 - Bani Résultats provisoires
CDP : 13
UPC : 40
MPP : 28
PDS/Metba : 32

6h24 - Résultats provisoires : Province de Séno - Seytenga :
PDS/Metba : 06
MPP : 28
NTD : 20

6h20 - Résultats provisoires : Résultats de la Commune de Dori :
PDS/Metba : 104 sièges,
MPP : 51,
UPC : 12,
CDP : 5.
Suffrages exprimés : 29 907 Participation : 66,06%.

20h23 : Arrondissement 3 ex mairie de Boulmiougou, secteur 12 :
Inscrits 2 361
Votants : 599
MPP : 227
UPC : 223
CDP : 99
NAFA : 30
NTD : 24
UNIR/PS : 24

20h15 : Me Barthélemy Kéré a déclaré que la CENI poursuivra jusqu’au bout cette affaire dans laquelle des individus ont dépossédé des électeurs de leurs cartes. d’ores et déjà, lesdites cartes ont été remises à leur titulaires.

19h32 : Tendances de l’Ecole centre (Tenkodogo) 7 bureaux de vote.
Nombre d’inscrit : 2 597
Votant : 764
Suffrage exprimé : 749
Bulletins nul : 15
MPP : 291
UPC : 389
NTD : 14
CDP : 52
PRDF : 03

19h10 : A Dori, le taux de participation se situe entre 50 et 60% (Source : RTB)

18h28 : L’Ambassadeur Mushingi a visité plusieurs bureaux de vote, "Nous apprécions l’engagement civique de tous ceux qui travaillent à faire de ces élections municipales une réussite."

18h27 : Décompte de bulletin au bureau de vote numéro 6 de l’ex mairie de Boulmiougou, 115 personnes sur 501 inscrits ont effectivement voté.

18h19 : Le décompte des bulletins de vote est également en cours au bureau N*1 du secteur 2 de Dori : 261 inscrits ont voté sur 453.

18h12 : Début du décompte des bulletins au bureau de vote N*2 du secteur 2 de Dori, 185 personnes sur 219 inscrits ont effectivement voté. Le décompte se fait en présence des représentants des quatre partis en lice : CDP, MPP, PDS/METBA, UPC

17h53 : A Selbo, le village de feu Arba Diallo, les votes se sont passés sans problèmes. Deux bureaux sont implantés à l’école du village. Les populations sont sorties en nombre voter. Au bureau N* 1 sur 468 inscrits plus de la moitié ont pu voter et au bureau de vote N*2, près de 190 sur 282 inscrits ont accompli leur devoir.

17h43 : Sur plus de 250 inscrits seulement 20 électeurs ont voté dans le bureau N*3 à l’école Charles de Gaulle.
Pour la présidente, tout en ironisant, elle a laissé entendre que c’est un incivisme électorale.

17h39 : L’ambassadeur Tulinabo Mushingi demande aux burkinabè de chercher à promouvoir ce qui les unit plus que ce qui les sépares.

16h38 : Arrivée de l’ambassadeur des Etats-Unis à la CENI

15h30 : Tentative d’évasion à la MACO
Selon Simon Compaoré, s’exprimant sur une radio privée de la place, il s’agit d’une tentative d’évasion de deux prisonniers de la MACO. L’un a été arrêté et l’autre est toujours en cavale.

13h39 : Arrivée du matériel (Télévisions, chaises ...) Pour la nuit électorale à la CENI

12h54 : A Lèrè, un village situé à une quarantaine de kilomètre de Gorom-Gorom, le chef qui a quitté le village suite à un différend avec les habitants a exigé que le bureau de vote soit implanté dans le hameau de culture où il réside actuellement. La situation est restée bloquée jusqu’aux environ de 9h . Le vote a pu commencer après une rencontre avec le Haut-commissaire de la province de l’Oudalan.

12h53 : Banfora - Des délégués de partis politiques à des bureaux de vote sis au secteur 8, constatant certains de leurs collègues permanemment servis en sandwichs et autres déferlements, menacent de quitter leur poste si leur mandataire ne " s’occupe pas " d’eux.

12h52 : Si rien n’est fait, c’est l’ensemble du peuple burkinabè qui va payer s’il y a un déficit démocratique qui s’installe " a dit le président de la CENI à propos des agissements de certains individus dans les communes telles que Beguedo, Zogore, Bouroum-Bouroum et recemment Dapelgo.

12h46 : Dans un bureau de vote du secteur 6 de Dori, un militant d’un parti politique qui était dans le rang tentait d’influencer les votes de ceux qui venaient voter. Dénoncé, il a été extirpé du rang par les forces de sécurité.

12h44 : Selon la CENI, 5 539 384 électeurs étaient en principe appelés à élire 19 624 conseillers municipaux dans 17 938 bureaux de vote, si les élections se déroulaient dans toutes les 349 communes et les 19 arrondissement de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso

12h43 : C’est toujours un sentiment de fierté de savoir qu’on à accompli un devoir de citoyen comme tout autre burkinabè. Aussi ça fait toujours plaisir de venir choisir les personnes a qui ont confie la destinée de notre pays. En même temps j’invite tous ceux qui n’ont pas encore voté de venir le faire " a declaré Serge Ky après avoir accompli son devoir civique à l’école primaire Wayalgin

12h26 : A l’école Hermitage de l’arrondissement 7, les VADS sont sous l’ombre laissant les bureaux de vote sans surveillance.

12h10 : Dans l’arrondissement 7 bureau de vote numéro 1, il n’y a pas d’agent de sécurité. Selon le président du bureau Cessouma Adama " nous avons fait signe à la commission électorale indépendante d’arrondissement"

11h48 : L’honorable Alidou Sanfo (Président de la commission défense de l’Assemblée nationale) a voté dans son village natal de Ouaellé à une dizaine de kilomètres de Yako au bureau de vote N01. A ce niveau, 4 partis sont en lice pour 2 postes de conseillers.

11h10 : Dans les bureaux de vote de l’école primaire Kossodo B, les électeurs sont pratiquement invisibles. Certains représentants de partis politiques ont même déserté des salles.

10h56 : A Dapelgo dans la province de l’Oubritenga, la CENI à déclaré que les populations empêchent le déploiement du matériel et le vote des électeurs. Sur les 42 bureaux de vote en service dans la commune, Barthélemy Kéré a déclaré que 11 bureaux seraient non fonctionnels.

10h48 : Kabore Raphaël a voté à l’école Wemtenga C de Ouagadougou : "j’attends des conseillers qui seront élus qu’ ils s’ occupent bien de la commune. L’école Wemtenga manque de clôture. Il y a des gens qui traversent la cour de l’école à moto. Les maires passés n’ont pas pu résoudre le problème. C’est un problème qui tient à coeur la population riveraine. Il y a aussi le canal qui est gâté. On s’ attend à ce que les conseillers élus s’ occupent de ça."

10h46 : Selon le président de la CENI, le scrutin se passe globalement bien. Il a également noté avec satisfaction que le matériel électoral est disponible et les insuffisances et manques de matériels relevés dans certains bureaux de vote ont été vite comblés.
Le constat fait également ressortir une faible affluence dans les bureaux de vote à l’ouverture du scrutin et tous les partis politiques ne sont pas représentés dans les bureaux.

10h15 : Le président de l’UNIR/PS, Me Bénéwendé Stanislas SANKARA a effectué son vote ce matin, 22 mai 2016 à Yako dans la province du Passoré. C’était sous le coup de 9 heures au bureau de vote N01 de l’école mixte, situé au secteur N02. Après avoir accompli son devoir citoyen, il a affirmé être confiant sur le fait que le parti de l’œuf, aura le nombre de conseillers nécessaires pour diriger la commune à l’issue des décomptes des voix.

10h10 : Le président du Conseil constitutionnel accomplissant son devoir citoyen au bureau 6 de l’école Saint-Viateur au secteur 44 de l’arrondissement 10

9h52 : Rimkieta arrondissement 8. Au bureau de vote N*3 de Wendla Zoodo, tout se passe normalement, les électeurs viennent au compte goutte. Ici, les délégués de six partis et un regroupement indépendant (Noura) sont présents.

9h41 : Mme Bouba Elise, présidente du bureau n1 de l’école farakan déplore une faible affluence des électeurs.
Elle confie également que beaucoup de bureaux ont été supprimés. Du coup certains qui ont cherché en vain leur bureau n’ont pas pu voter.

9h25 : Souleymane Soulama (ministre des transports) vient de voter au bureau 1 de l’école primaire sud, secteur 3 de Banfora, une commune qu’ il dirigée sous la bannière du RDB avant d’atterrir au NTD (dont il est le candidat) après un bref séjour au CDP. Il appelle les populations, les électeurs en particulier, à éviter tout comportement anti-démocratique.

9h12 : C’est un précédent dangereux, a dit Zéphirin Diabre à propos du report du vote dans certaines communes. Il a regretté que ce soit les communes où le MPP n’est pas en lice qu’il y ait des problèmes.
Cela pourrait inspirer d’autres partis à l’avenir, si ces derniers sont en difficulté et c’est dommage pour la démocratie.

8h59 : Au centre de vote de l’école wemtenga, il n’y a pas d’affluence. Pas de rang devant les bureaux de vote.
Tout se déroule bien aux dires de Badini Mariam présidente du bureau de vote 2 de l’école wemtenga c.

8h59 : École Medersa à Zogona. Aucune affluence dans les bureaux de vote. Ce sont les journalistes qui occupent les lieux attendant l’arrivée de zephirin Diabre qui doit voter

8h54 : Arrivée à l’école Korona, secteur 8 de Banfora, du gouverneur des Cascades, Léontine Zagré. Elle effectue en ce moment une tournée dans des bureaux de vote en compagnie d’autres autorités locales dont des responsables locaux de la CENI.

8h37 : A Tingrela, village situé à sept kilomètres de Banfora, des responsables UPC et CDP saluent le déroulement du scrutin. Avec ses quatre bureaux de vote, le village de Tingrela connaît participation, en tant que candidats, de ses ressortissants vivants à l’étranger. C’est le cas de Souleymane Koné, fonctionnaire international à Dakar et candidat sur la liste de son parti. Celui-là même qu’ on dit être le petit-frère de l’ancien ministre de commerce et président par intérim du CDP aux premières heures de l’insurrection (Léonce Koné) dit accorder une importance particulière au développement de sa localité. "C’est pour moi un honneur de contribuer au développement de ma localité", a ajouté Souleymane Koné, précisant être partant pour diriger la commune de Banfora si toutefois son parti sort victorieux et place sa confiance à lui.

8h35 : Le colonnel Ousman Traoré, le gouverneur de la région du centre-est : Fier d’avoir rempli son devoir citoyen, le gouverneur espère que beaucoup viendront voter après la messe. Interrogé sur l’affaire Beguedo, le gouverneur indique : "je suis déçu pour cette population. Quand il n’y a pas d’élection, on suppose qu’il n’y aura pas de conseil communal dans la localité, qui sans nul doute, pourrait être gérée par une délégation spéciale. En situation normale, lorsque c’est une délégation spéciale, les contributions de l’Etat pour le développement ne se font pas, parce qu’en matière d’investissement, il n ’y a pas de budget. Il n ’y a qu’un budget de fonctionnement. Pour dire simple, cette collectivité ne sera gérée que par expédition des affaires courantes. Ce sont les charges de personnel, de fonctionnement qui peuvent être gérées par la délégation spéciale ".

8h31 : En dehors d’une commune rurale ( Badara) où des bureaux de vote n’ont pas encore ouvert, tout se passe bien dans la région des Hauts-bassins selon Antoine Attiou

8h30 : Selon Ouedraogo Sandrine Présidente du bureau de vote numéro 5 du lycée Bambata, un électeur s’était présenté ce matin pour voter avec carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et non sa carte d’électeur. C’est par la suite qu’il est revenu avec ce dernier pour voter.

8h29 : Le gouverneur de la région des Hauts-bassins a visité des bureaux de vote pour s’assurer que tout se passe bien.

8h06 : "J’ai bon espoir que le taux de participation sera relativement intéressant. Un des maillons importants qui manquait à la chaîne après les législatives et la présidentielle, ce sont les élections communales. C’est la démocratie à la base" Le président Roch KABORE, après sont vote.

8h04 : Bobo-Dioulasso - Des électeurs qui continuent de chercher leur bureau de vote, à l’école ninieta

7h56 : Le président du Roch KABORE, vient de voter

7h50 : Arrivée du président Roch KABORE à l’école primaire B de la Pat d’Oie

7h45 : El Hadj Yerbanga Ousmane candidat pour le compte de l’UPC vient de voter. Il déplore le fait que les électeurs soient obligés de chercher le numéro de leur bureau de vote autre que le numéro inscrit sur leur carte d’électeur.

7h30 : Ecole Kilwin. Ici, il y a huit bureaux de vote, c’est le calme plat, les membres des bureaux de vote se tournent les pouces.
18 bureaux de vote visités depuis l’ouverture du scrutin et partout c’est la même ambiance. Aucun rang constaté jusque là.

7h29 : Au Centre populaire et loisirs (CPL) de Tenkodogo, comprenant 4 bureaux de vote, sur 5 partis en lice (UPC,MPP,CDP,NTD et PRDF), les différents présidents de bureaux de vote notent l’absence des représentants du NTD et du PRDF. Par ailleurs, le président du bureau de vote 3, Nombre Théodore, indique avoir rencontré des difficultés pour le matériel de travail. " j’ai dû ramener des chaises et une table de la maison."

7h22 : Ne trouvant pas son nom au bureau de vote numero 4 au groupe scolaire Saint Viateur, une vieille dame pourrait ne pas voter selon le président du bureau Ouedraogo Saturnin.
Après avoir cherché des solutions, il est revenu bredouille mais a promis de continuer à chercher le moyen pour permettre à la bonne dame de voter avant de 18h.

7h08 : A Bobo, des électeurs rebroussent chemin pour n’avoir pas retrouvé leur bureau de vote.

7h03 : Bureau de vote école primaire B de patte d’oie. C’est là que le président du Faso est attendu pour voter

6h44 : Pour Semde Gustave,coordonnateur régional du centre -est pour le compte du Conseil d’Etat et observateur de la province du Boulgou : il n’y a pas d’irrégularités pour l’instant. La loi prévoit que le CE contrôle la régularité du scrutin.On ne donne pas de directives aux membres du bureau mais nous faisons des observations.Un rapport sera ensuite transmis au président du Conseil d’Etat.

6h42 : Tenkodogo : Bureau de vote 1 du secteur 2 (école Centre)quelques electeurs font le rang en attendant leur tour de voter

6h40 : L’ancien ministre de l’administration territoriale et de la Décentralisation (MATD) sous la transition, Youssouf Ouattara, vient de voter. Il s’est réjouit de la bonne organisation ici au Groupe scolaire Saint Viateur.
Il a par ailleurs invité les populations à sortir voter car contrairement à ce que les gens croient, ces élections sont très importantes.

6h25 : Me Barthélemy Kéré : "Au moment où je vote, je pense à ceux qui ne pourront pas voter. Je pense notamment aux populations de Zogore, de Beguedo et de Bouroum-Bouroum. Je ne pleure pas les activistes qui sans foi ni loi ont brûlé les installations. Je parle des populations du pays réel...

6h11 : Le président de la CENI, Me Barthélemy Kéré, vient de voter

6h06 : Le premier électeur vient de voter au bureau de vote n1 Centre féminin de Tampouy sis arrondissement 3 de Ouagadougou

6h01 : Municipales 2016 : Arrivée du président de la CENI, Me Barthélemy Kéré, au groupe Saint Viateur

Messages

  • Franchement les votants ne sont pas des bébés pour que l ambassadeur des USA court derrière eux. Ce Mr exagére. Il es partout . Nous sommes indépendants depuis 1960.
    Pour ces élections je dirai que c est un fiasco . Le taux de participation sera très très faible.
    Mais les fraudeurs vont monter les chiffres pour se sauver

  • JE CROIS QUE LE CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION A TOUT DIT SUR CE QUI CONCERNE LES COMMUNES OU LES ELECTIONS SONT REPORTEES. ALORS SI NOUS VOULONS DE LA VRAIE DEMOCRATIE AU FASO, IL VA FALLOIR OUBLIER L’APPARTENANCE POLITIQUE ET FAIRE TOMBER DES SANCTIONS SUR CES IDIOTS QUI VEULENT COÛTE QUE COÛTE DETRUIRE LA NATION AVEC LES EXCITATIONS POUR AMENER LA JEUNESSE A LA VIOLENCE. DEMANDEZ AU CDP, IL N’Y A PERDU LE CONTRÔLE DE LA GESTION DE LA MAIRIE DE DIEBOUGOU, DANO ET AVANT GAOUA SANS OUBLIER DORI JE NE CITE QUE CELLES CI MAIS LE CDP N’INVITAIT PAS CES MILITANTS A LA VIOLENCE. ALORS MONSIEUR LE PRESIDENT DU CENI, OSES DIRES LES CHOSES CLAIRES ET POSSIBLE TU RENDES TA DEMISSION AU CAS OU TU RECOIS DES MENACES SINON QUAND TU PARLES DES AGISSEMENTS DE CERTAINS INDIVIDUS DANS LES COMMUNES DE BEGUEDO , ZOGORE, BOUROUM BOUROUM ET DAPELGO. ACCEPTONS LA DEFAITE D’AUJOURD’HUI POUR LES CORRIGER ET GAGNER DEMAIN.

  • Je félicite l’Ambassade des USA au Burkina, c’est Monsieur de bonne foi, souvent je me demande est ce que les burkinabés savent ceux qu’ils veulent ? Non je ne pense pas ?
    Bon vent à la CENI

  • Soyons positif.
    L’essentiel c’est de pouvoir tenir les élections dans d’assez bonne conditions ; pour le taux de participation , il est à l’image du peuple, de son engagement participatif selon les normes démocratiques.
    il n’est pas prévu pour le moment d’obliger un "citoyen" à voter. donc la plus belle femme ne peut donner que ce qu’elle à.
    Son excellence l’ambassadeur des états unis d’Amérique ne fait qu’accompagner le peuple Burkinabé et non un individu encore moins un parti politique : il le faisait depuis le règne de Blaise et continu à le faire après Blaise : c’est une constance.
    Les fruits de la coopération dont il est le fer de lance au BF sont visibles (routes bitumées, le foncier au profit des femmes, les infrastructures telles des mairies et j’en passe...)
    Soyons réaliste et positif pour un développement à la base du Burkina Faso.

  • les votants ne sont pas sortis parce que des localités n’ ont meme su qu"il y avait campagne. Les paris politiques ont préféré garder leur argent que les depenser.

  • inter01 tu dois être aigri, hypocrite, méchant. En quoi le déplacement et l’encouragement de l’ambassadeur est avoir avec le colonialisme. Aujourd’hui c’est la mondialisation et l’affaire des uns est pour les autres. Ce monsieur fait trop pour ce pays. Et si vous ne pouvez pas le félicité alors vaut mieux de vous taire dans votre autarcie. Un citoyen américain se souci mieux de notre pays que certains de nos ministres.

  • Internaute 1, laisses l’ambassadeur des Etats Unis tranquille. Je suis convaincu que tu n’as rien fait en matière de mobilisation des votants.

  • Monsieur le président de la CENI, que disent les titulaires des cartes ? Comment se fait-il qu’ils ne soient pas en possession de leur carte pour voter ? S’il vous plait donner à la population les informations nécessaires pour qu’elle comprenne ce qui se passe dans le pays.

  • Personne ne voit clair dans le jeux cet impérialiste d’ambassadeur américain. Il a étudié vos mentalités, ils ont conclut quel comportement tenir afin de développer l’aliénation de vos mentalités vis-à-vis des USA. Ouvrez les yeux, tous ce qu’il fait est dicté par des grands expert au service des pouvoir public américains

  • Merci à l’Ambassadeur TULINABO MUSHINGI pour être toujours aux cotés du Peuple Burkinabè. Très humain. Merci pour tout. Ya fo data.

  • Pourquoi depuis 11 h 31, plus d’infos ??????

  • je félicite l’ambassadeur des USA pour tout ce qu’il fait pour le BF, je tient à souligné qu’il faut que Mr. l’ambassadeur met dans sa tête qu’il n’y aura jamais l’égalisation de l’homosexualité au Burkina Faso même s’il travail comment pour le pays, enlever cette vision dans votre tête.
    continuer à tourner seulement.

  • Mr l’Ambassadeur américain mérite quand même du respect de la part des Burkinabé.
    Du temps de nos parents, il ne quitterait pas le Faso sans une Dulcinée. Certainement que l’idée a déjà trotter dans la tête de certains responsables coutumiers.

  • Soutien total à internautes 1. Tu es vigilant. Quant à ceux qui s’en prennent à toi, s’ils était né au temps de l’esclavage, ils auraient vendu leur frères noirs en disant : allez y , blanc est gentille. vous voyez, ils nous apporte des miroirs, des colliers et du wisky. Ils sont gentille.
    Dites moi si vraiment les USA sont là pour nous tirer de notre misère ? Voyons : Ils consacre quelques 300 millions de dollars par an pour soutenir le pikistan contre le terrorisme. Combien nous donnes t-ils contre la pauvreté ? Le seul bien visible de la coopération est le projet MCA vaillamment gérer par BISSIRI SIRIMA. Donc, nous ne comptons pas sur l’ocident pour nous en sortir.

  • Mr 11h31 y’a quel probleme.ya plus compilation ou quoi ?nous somme au 24 mai

  • Qu’est-ce que c’est que cette histoire avec l’ambassadeur des Etats-Unis ? Arrêtez ces histoires de Burkinabè qui ne savent que critiquer le moindre effort des autres et concentrez-vous sur votre problème d’élections et de démocratie en panne. Vous croyez que c’est ainsi qu’on va faire avancer le pays ? Commencez par vous expliquer d’abord comment il se fait que beaucoup d’entre vous ne soient pas allés voter. Alors vous comprendrez à qui il faut s’en prendre réellement.

  • salu mes freres SVP reveillez vous et fait face a vos problemes que de critiquer les biens faits de tulinabo mushigi en d’ autre chose ce Mr est vraiment a coeur avec le burkina sur tout le plan.regardez comment ce Mr se bat pour nous,il a ete dans tout les regions du burkina pour voir nos realites en face et essayer de nous aider comme il peut.il est de la bonne volonte selon mes analyses.il est un vraie africain et il connait la realite des africains.renseignez vous bien ce qu’il a fait pour le burkina depuis son arriver ?vous comprendrez qu’il n’est pas un plaisantin.et il a dit a personne de devenir homosexuel,c’est juste vous montrez a quel point la democratie doit s’elargie sur toute les couhes sociaux politique.un homosexuel ne peut pas etre juger par un individu,mais par le tout puissant.a moins qu’il vient en vers toi pour un propos et en ce moment tu es libre d’agir comme tu veux.ils auront les peines chez le tout puissant.a bon entendeur salu.bravo a l’ambassadeur pour l’effort que tu fait pour notre pays.

  • DESPERADO c’est à cause de cette mentalité que le pays peine à se relever. Ta bouche est trop petite pour dire du mal à ce MR. Tu dois être un aigri. qu’ ’est ce que l’AMERIQUE a fait de négatif à notre pays ?

  • Internaute 14, ce n’est ni aux États-Unis ni à aucun pays de faire sortir le Burkina de sa situation de pauvreté. Tu ferais mieux de te mettre au travail que de s’asseoir comme un mendiant en espérant la générosité des autres.

  • HONNÊTE CITOYEN "CE MESSIE" ne fait pas trop pour notre Patrie , mais il fait beaucoup pour notre Patrie.Il l’a prouvé à des moments difficiles pour notre pays qu’il est et sera toujours avec le peuple Burkinabe.

  • Et les résultats de la commune de Ouagadougou ? Pourquoi ce retard ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés