l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

mercredi 18 mai 2016 à 00h30min

L’UPC a appris que ce mercredi 18 Mai 2016 à 3 heures du matin, des militants du MPP ont incendié le siège de la Commission électorale communale indépendante (CECI) de Bouroum-Bouroum dans le Poni. Ces militants protestent contre le fait que, leur liste n’ayant pas pu être déposée à temps, la justice ne leur ait pas permis de se présenter aux municipales.

l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

Ainsi, avant d’incendier le siège de la CECI, les militants du MPP de Bouroum-Bouroum ont passé leur temps à harceler ceux de l’UPC, les menaçant au quotidien et les accusant d’être à la base de ce qui leur est arrivé.

La ministre de l’action sociale, Mme Laure ZONGO HIEN en personne, a tenu des rencontres à Bouroum-Bouroum le weekend dernier, au cours desquelles elle a encouragé ses camarades à empêcher le vote. Les cartes d’électeurs des habitants du village de Mingboura ont ainsi été récupérées moyennant la promesse d’un barrage. En plus, les militants du MPP menacent de s’en prendre à nos camarades et d’incendier la mairie de Bouroum-Bouroum pour que, même si d’aventure les élections se tenaient, le maire issu de l’UPC ait tout le mal du monde à se mettre au travail.
L’UPC condamne avec la dernière énergie cette barbarie qui nous fait reculer de plusieurs décennies en matière de démocratie. Elle exige ici et maintenant du gouvernement et de la CENI :

- La sécurisation de ses militants et de tous les citoyens menacés dans cette affaire à Bouroum-Bouroum ;
- La poursuite et la punition de tous les fauteurs de troubles ;
- La sécurisation du scrutin à Bouroum-Bouroum, ainsi que dans les autres communes du Burkina, même là où le MPP n’a pas pu se présenter à cause de ses propres turpitudes.

Ouagadougou, le 18 Mai 2016
Pour le Bureau Politique National de l’UPC
Le Porte-Parole
Rabi YAMEOGO

Vos commentaires

  • Le 18 mai 2016 à 16:42, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    campagne electorale ou,la campagne imite la ville:les militants mpp ont vu faire leurs homologues ouagalais qui sont allés agresser la nafa impunément ,,,ah culture de l impunité !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 16:48, par sidabou En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    le mpp a intérêt à calmer ses militants le plus tôt possible, sinon ils veulent l’amener au bord du précipice . Dans tous les cas, ceux qui iront voter autre que le mpp auront voter le vent comme l’a dit un cacique du mpp ! pourquoi ces comportements antidémocratiques et incivique. Le Burkina Faso est plus qu’un parti.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 16:58, par Tapsoba R(de H) En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Que l Opposition au parlement exige des explications à Mme la ministre et ce,en vertu des articles 111 et 113 de la constitution(devoir de redevabilité du GOV devant les députés sur ses actes et gestions).S il y a lieu,que le PM prenne ses responsabilités en proposant son remplacement au président de la République sinon elle risque d entacher la crédibilité de tous les membres.C est un acte grâve si cela s avérait .

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 17:03, par complot En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    même pas d’enquête, à 1h du matin et vous indexez déjà le MPP et pire vous faites de la diffamation sur ce qu’aurait dit Mme Laure Hien.
    Peuple Burkinabé, l’heure est grave. je pense que l’upc est entrain de nous préparer à accepter une catastrophe pire que le putsch, qui arriverait. car pour le putsch aussi les conspirateurs avaient distribué les rôles et celui de l’upc c’était de préparer les gens à l’accepter en accusant le MPP de vouloir voler leur victoire avec l’histoire des fausses cartes d’électeurs et en appelant les forces de sécurité à intervenir pour leur donner "leur victoire". quelques jours après le putsch a eu lieu. hier seulement zeph appelait le peuple à se tenir prêt pour des évènements futurs juste parce qu’un upciste a été limogé de la CNSS. aujourd’hui ils sont entrain de calomnier et vouloir mélanger les habitants de Broum-Bouroum.
    le fort de ces gens c’est la conspiration et la calomnie, nous avons la chance qu’ils ne seront jamais au pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 17:14, par la femme battante En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    On a assez de toi Zeph, vérifie tes sources avant de parler, tu es ridicule.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 17:29, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    "prime de l impunité qui teleporte le far west au sud ouest !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 17:30, par complot En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    même pas d’enquête, à 1h du matin et vous indexez déjà le MPP et pire vous faites de la diffamation sur ce qu’aurait dit Mme Laure Hien.
    Peuple Burkinabé, l’heure est grave. je pense que l’upc est entrain de nous préparer à accepter une catastrophe pire que le putsch, qui arriverait. car pour le putsch aussi les conspirateurs avaient distribué les rôles et celui de l’upc c’était de préparer les gens à l’accepter en accusant le MPP de vouloir voler leur victoire avec l’histoire des fausses cartes d’électeurs et en appelant les forces de sécurité à intervenir pour leur donner "leur victoire". quelques jours après le putsch a eu lieu. hier seulement zeph appelait le peuple à se tenir prêt pour des évènements futurs juste parce qu’un upciste a été limogé de la CNSS. aujourd’hui ils sont entrain de calomnier et vouloir mélanger les habitants de Broum-Bouroum.
    le fort de ces gens c’est la conspiration et la calomnie, nous avons la chance qu’ils ne seront jamais au pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 17:48, par Lastaro En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    C’est très décevant, on dirait nous ne vivons pas dans un État de droit. On a l’impression d’être dans un jungle où les plus forts (ceux qui sont au pouvoir) dictent leur loi aux plus faibles (opposants politiques) A quand la démocratie,la vraie, en Afrique et plus particulièrement au Burkina Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 17:48, par toitur En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    hummm !UPC,pense qu’il est plus malin que le MPP ! certainement que ya un probleme que ns ignorons.c’est ça la politique.courage MPP ! c’est pa une raison pour rejete la liste !un seul parti peut pa se presenter aux elections.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 18:03, par le regard En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    nous revenons de loin, faut-il encore replonger dans les attitudes que nous avons bannies.
    si la politique est devenu du bruler pour bruler ne penser pas que c’est un seul groupe qui va empathir ça sera nous tous.
    et l’incivisme que nous parlons du jour au lendemain est-ce seulement les élèves voici que des politiciens rentrent dans la danse.
    ressaisissez vous chers compatriotes car si il fait bon vivre c’est nous s’il ne fait pas bon vivre c’est nous encore.
    avec ces comportements vous voulez que le pays se développe ça sera dure.
    et s’il est avérer que la ministre de l’action sociale a tenu les propos cités ci-dessus, je pense qu’elle ne mérite pas son poste de ministre, le premier ministre doit l’enlever. si après une insurrection des gens ne prennent toujours conscience, il faut leur montrer l’exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 18:46 En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Nous attendons impatiemment la version du MPP et deLaure Zongo. Il faut arrêter avec ça maintenant. Ce sont des pratiques dignes d’une autre epoque

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 19:18, par wuro-yiré En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Le Burkina Faso va mal et la paix sociale est tous les jours mise à rude épreuve par une frange de notre jeunesse notamment celle du MPP. C’est malheureux de constater que des jeunes gens se laissent manipuler par les RSS pour mettre en péril l’avenir de notre bien commun qu’est le Burkina Faso.

    Réveillons nous avant qu’il ne soit trop tard. Que Dieu bénisse le Burkina Faso. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 19:28, par M.S. En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Il faut que les uns et les autres se ressaisissent pour nous eviter le spectre de scenarii vecus il n y a pas si longtemps quand le CDP avait le vent en poupe. La loi est dure, mais c’est la loi. Il faut que tous se soumettent aux decisions des instances regulieres dans l’organisation des elections. Il nous faut tous cultiver et entretenir des comportements republicains et citoyens, en usant des voies pacifiques de recours et non la vilolence. LA VIOLENCE APPELLE LA VIOLENCE ET NUL N’A LE MOMOPOLE DE LA VIOLENCE. Hier c’etait NAFA-MPP, aujourd’hui UPC-MPP, demain ...
    Evitons de recourir a la violence quand une decision de justice n’est pas en notre faveur. Nous contribuons ainsi a tuer la justice, non seulement pour les autre, mais aussi pour nou-memes

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 20:08, par yves En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Vraiment dommage ; le MPP nous fait honte. Et puis il faut que les premiers responsables de ce parti se ressaisissent et acceptent la démocratie ; car nul n’est roi de la violence. Tout le monde peut se comporter en barbare et on verra la suite. Le MPP est entrain de montrer son vrai visage partout.... à Zogoré, à Béguédo, à Ouaga siège NAFA, à Bouroum-Bouroum etc.... ; nous allons vers une deuxième insurrection..... Allons seulement....

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 20:31, par Zembla En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    C’est vraiment regrettable que nous assistons a de tel animalité. C’est vraiment regrettable. Ce que moi je peux dire a l’UPC, c’est de garder le calme et de faire preuve de sagesse, gage d’une bonne démocratie. En moree on dit que lorsqu’un âne te chute et que tu le chute en retour, tu aussi un âne. Le MPP croit que être au pouvoir c’est être maitre de tout. Il rêve et son réveil sera très douloureux. C’est parce qu’il voit la défaite venir et qu’il ne sait plus a quel saint se vouer qu’il agit ainsi. Mais de tels actes ne peuvent rester impunis.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 20:36, par Paul En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Mr de l upc n allez pas vite en besogne.La grande amazone du progrès Son excellence LAURE ZONGO et le MPP sont loin de cet acte antidemocratique.Cherchez les auteurs ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 20:55, par Warrior En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Priions !Unions de prières !Le MPP un jeune parti politique avec des méthodes anciennes !Chasser le naturel il revient au galop !Qui a dit que MPP est différent du CDP dans le choix des méthodes ?Visiblement, le MPP doit être inquiet vue cette fébrilité agissante qui animent ses supporteurs à la veille des municipales.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 21:39 En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Ces gens du MPP vont déclencher la guerre civile ici. A Dedougou, ils instrumentalisent le Chef de canton qu’ils dresse contre le MBDHP (mais là, NGAWWWW ! réaction fulgurante du MBDHP). A Bouroum Bouroum ils incendient le siège de la CECI, pour empêcher l’UPC de prendre la mairie. Si les accusations portées contre Laure sont fondées, elle doit être débarquée du Gouvernement, sans autre forme de procès !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2016 à 22:01, par Carolle En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Huh ! Laure n’aurait-elle pas encore compris que la campagne des legislatives et de la presidentielle est terminee ? Et qu’elle est a present ministre de tous les Burkinabe ? Qu’est-elle allee chercher dans la galere electorale d’une commune de province ? Au lieu de travailler sur ses dossiers ministeriels ? Voici une qui pendant plus de deux decennies n’avait plus residence nulle part au Poni. Cependant, ses relations avec les Tetes du MPP aidant, elle a ete parachutee a Gaoua pendant les legislatives pour y cueillir les fruits du travail des vrais pionniers du MPP dans la province. Elle a mene une campagne de requins, ne reculant devant rien pour debaucher des voix, promettant la lune ici et la a des responsables des parties adverses pour les convaincre de rejoindre le MPP. Dieu merci le MPP a obtenu un siege a Gaoua. Vous avez ete la tete de liste, elue deputee et puis nommee ministre bien que sans experience. Or plutot que de travailler a l’avancement du Faso en faisant votre part de travail au niveau de votre vaste ministere, vous vous melez de querelles electorales encourageant le sabotage des elections a Broum Broum. Il faut bien croire et prendre au serieux Mr. Salif Diallo qui menacait d’une guerre civile si le MPP n’avait pas pris le pouvoir ! Et quid de l’esprit meme de la democratie qui devait porter le Burkina Nouveau ? L’opposition devrait porter plainte. Le Mpp est au pouvoir depuis seulement 5 mois et nous assistons a une dictature pire que sous le regime Compaore. Quand Mr. Salif Diallo declare que le Faso aurait connu la guerre civile si le MPP ne passait pas, c’est le negation meme de la volonte populaire. Quand la semaine derniere Lors d’un meeting a Koudougou il s’interroge guoguenard de la pertinence de la presentation de l’opposition aux municipales soutenant que seul le MPP peut resoudre les problemes d’eau, d’ecole et de dispensaires des populations parce que le MPP est au pouvoir et peut debloquer les fonds, ce n’est pas seulement une ostentatoire negation de l’esprit de la democratie mais pire, un chantage d’affamer les populations qui ne porteront pas un representant MPP dans les municipalites. C’est criminelle et venant non d’un ci-devant mais d’une des Tetes du gouvernement, on est force de se poser avec effroi la question sur l’avenir du Burkina Faso. Car voici que des ministres emboitent Le pas. Que Laure incite les militants MPP de son bled a saboter les elections, on se doute qu’elle est a bonne ecole. On parle encore d’un Burkina Nouveau ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 06:50, par Ghost En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Un membre du gouvernement(si c’est vérifier) qui incite à la violence et est toujours au gouvernement ? C’est quoi le groupe RSS veut pour ce pays ? Une escalade de la violence ? Le chao totalement dans le pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 07:33, par alfa En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Mes chers UPC nous savons que perdre les elections fait tres mal, mais reagir de la sorte vous eloignera d’avantage.faite preuve de retenue.vos declaration laisse voire que vous etiez preparer a prendre le pouvoir uniquement.comme vous l’aver perdu vous perdez egalement de repere.en aucun cas dans la declaration de faso.net on a fait qu’a des membres de MPP.votre declaration vous condanne d’autant plus quiconque s’excuse s’acuse.il sera mieux pour vous de vous entendre avec vos membre fondateurs OUALI et .... sinon vous foncer droit dans le mur.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 07:57, par par le democrate , En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    je suis déçu et même dépassé par les évènements survenus ces derniers temps à Bouroum-Bouroum.L’on se pose la question si le MPP est une continuité du CDP ?Ceux qui se disaient apporter le changement dans notre pays se retrouve dans cette barbarie ,je pense qu’une 2è insurrection serait la bienvenue car notre démocratie est en train de prendre un coup.Que ca cesse pendant qu’il est temps !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:04, par KABAKO En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    si c’est le cas il faut que Mme la ministre LAURE ZONGO/HIEN s’explique suivi tout simplement de sa démission du gouvernement.
    Les membre du gouvernement dès qu’ils sont nommés n’appartiennent plus à leur parti mais deviennent automatiquement les serviteurs de tout le pays. Par conséquent Mme la ministre laure zongo/hien devrait plutôt chercher à apaiser les tensions au lieu d’encourager à empêcher les élections. Cela dénote d’un sens d’irresponsabilité et d’incivisme et en même temps une incapacité d’occuper un poste de responsabilité. De ce fait laure zongo doit rendre le tablier et immédiatement

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:04 En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Ce n’est pas commode de se lancer dans des accusations du genres si vous n’avez pas de preuves solides. Attention à la réplique et ne ternissez pas l’image de l’UPC dans des accusations fortuites.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:39, par Badisak En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Si cela est avéré, c’est que les militants du MPP de la localité sont les fossoyeurs du développement de la commune. Encore pire, si une haute autorité de l’État a pu effectivement trempé dans cette histoire, alors là, il faut qu’elle soit débarquée de son poste ministériel parce qu’elle constitue un danger pour la cohésion nationale. Les cadres politiques de tous bords doivent comprendre qu’au delà de leurs divergences idéologiques ou autres, ils ont l’impérieux devoir de maintenir et de renforcer les liens de fraternité et de solidarité qui ont toujours existé entre les différentes composantes de la population dans nos villes et villages qui du reste, partagent les mêmes dures réalités de la cherté de la vie, du fait du manque de vision de développement de ces politiciens véreux. Jusqu’à preuve du contraire, je refuse de croire qu’une autorité politique digne du nom peut jouer à ce jeu dans notre contexte actuel.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:47 En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    La tenue d’élections municipales non apaisées serait mauvais pour l’image non seulement du MPP mais du gouvernement démocratiquement élu après le succès de la transition que ce même gouvernement est en train de salir. Eux (la transition) au moins auront eu le mérite de tenir des élections sans violence et saluées par tous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 11:05, par momo En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    l’UPC si vs voulez prenez toutes les mairies, mais vous n’aurez jamais le pouvoir central

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 11:06, par Le mécontent En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Vivement que Laure ZONGO HIEN s’exprime sur ces griefs. Ce n’est pas tolérable pour une personnalité de son rang !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 12:09, par SIDYETA En réponse à : l’UPC sur les violences commises par des militants du MPP à Bouroum-Bouroum

    Hey les gars, réfléchissons dêh ! L’enfant de Dieu cherche la paix. Cultivons la paix autour de nous. Nous sommes des frères et sœurs avant tout.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés