Broum-Bouroum : Le siège de la commission électorale incendié

mercredi 18 mai 2016 à 23h30min

Le siège de la Commission électorale communale indépendante (CECI) de Broum-Bouroum (25 km de Gaoua) a été incendié dans la nuit de mardi à mercredi par des individus non encore identifiés, a appris l’AIB auprès de son président Sami Dah.

Broum-Bouroum : Le siège de la commission électorale incendié

L’incendie a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi entre 1h et 3h et tout le matériel stocké dans le cadre des municipales du 22 mai, est parti en fumée, a indiqué Sami Dah à l’AIB.

On rappelle qu’à cause de dissensions internes, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, pouvoir) n’a pas pu déposer sa liste, laissant un grand avantage à l’Union pour le progrès et le changement (UPC, principal parti d’opposition).

Agence d’Information du Burkina

Messages

  • Faites le bilan toutes les violences et actions d’incivisme au cours processus d’organisation de ces élections municipales vous verrez qu’il y a un seul parti politique à savoir le mpp qui est concerné. Donc là où le mpp n’a pas pu déposer de liste par la faute de leurs militants on fait tout pour saboter. Sans mpp dans une localité pas d’élection. Merci merci merci avec ça on pourra vraiment lutter contre l’incivilité.

  • JE NE COMPRENDS PAS CE QUI SE PASSE DANS MA RÉGION ? COMMENT CELA EST ARRIVE ? EN PLUS LE COMMENTAIRE NOUS PARLE D’UN PROBLÈME OU UN PARTI N’A PAS PU DÉPOSER SES LISTES. SI JE PARLE IL Y A BEAUCOUP DES GENS QUI VONT DIRE JE SUIS CECI OU CELA MAIS JE CONNAIS MES PARENTS DU SUD OUEST IL FAUT BIEN MENER LES ENQUÊTES AUPRÈS DE LA JEUNESSE DE CE PARTI QUI N’A PAS PU DÉPOSER SES LISTES.

  • Wawa, vous aussi, à qui profite le crime ?

  • Enquêtes à mener dans le milieu du MPP pour attrapper et châtier lourdement les responsables de cet acte criminel. Ils veulent empêcher la libre expression démocratique. Ce genre d’acte est simplement dictatorial !!

    Salif DIALLO avait annoncé les couleurs avec cette histoire de guerre civile si le MPP ne gagnait pas les présidentielles. Voilà où toutes ces cônneries nous amènent : intolérance, incivismes, incendies volontaires, destructions de biens, arrogance et provocations dans les propos, bafouement des symoles de l’État, nepotismes et régionalismes dans les nominations, crimes !!!

    - Le MPP est entrain de préparer le lit pour un éventuel coup d’État qui sera très sanglant cette fois. Tous les ingrédients sont réunis et croyez-moi, si celà se passe (ce qu’on ne souhaite pas du tout), avec tout ce qui se passe actuellement, les citoyens vont adhérer et applaudir et ce ne sera plus comme le cas du Gnl DIENDÉRÉ.

  • A QUI PROFITE LE CRIME ?

  • C’est domage !!! en clair c’est parceque le MPP n’a pas pu deposer qu’il fait incendier le siege ? quelle est cette logique de Tuuk guili ? les fautifs doivent être punis à la hauteur de leur forfait et même si la CENI reporte, le MPP doit toujours être mis à l’écart pour n’avoir pas respecté les clauses de départ.
    Espérons que le même scénario n’est pas prévu à Zogoré ! j’en appelle à la responsabilité de chacun pour des élections transparentes et paisibles au Burkina. Evitons les calculs politiciens et considérons l’intérêt supérieur du pays. Sachons souvent perdre pour gagner plus tard.

  • Tous les observateurs de la scène politique du Sud-ouest voyaient l’affaire venir. Ce qu’on ne pouvait pas savoir c’est comment ? Où ? et par quel moyens ces élections seraient perturbées ?

  • Ca comme encore. Que ces ces actes de vandalisme qui n’honorent pas notre pays. Qu’une enquête soit menée afin de sanctionner les auteurs de cette barbarie. Le MPP doit chercher à sensibiliser et à éduquer ses militants par rapport à certains actes posés car le peuple veut une campagne apaisée et des élections transparentes..

  • Où va mon pays ? Politique, terrorisme, incivisme,...

  • Par vendetta MPP ??? Quand politique rime avec sauvagerie au Faso !!!

  • Sacré MPP !

  • Le MPP PONI va de mal en pis.Après la saisie des 40 tonnes de maïs pour corrompre l’électorat,c’est le tour du siège de la CECI BROUM BROUM contenant les seuls documents UPC d’être incendié.L’incivisme quand il nous tient ! Mêmes les ministres font brûler les institutions leur département."Yaako"maman LAURE ZONGO.
    Haa ! mais si vous nous invitez à brûler le pays nous sommes prêts tantie.

  • inutile de chercher loin le coupable. Les commanditaire de cet acte veulent empecher simplement la tenue des municipales dans cette localité. A qui cela profite t’il ? c’est dommage que certains n’ait pas encore compris l’insurection. Il faut etre faire play surtout quand on est parti au pouvoir.

  • Encore le MPP ; vous voyez, je suis du MPP mais je commence à regretter ces manières de faire. quel jour déjà c’était une caravane du MPP qui a attaqué les militants de la NAFA dans leur siège, c’est encore le MPP qui à fait des histoires dans le yatenga et dans une autre province que j’ai oublié le non. Aujourd’hui c’est encore le MPP qui a incendié le siège de la CECI. Je pense que le président ROCK ne mérite pas ce vilain sort ; c’est pas le parti au pouvoir qui doit descendre aussi bas. Dans de pareille situation, y a t il lieu de continuer à soutenir un tel parti qui n’a rien à faire que de semer le désordre ?
    Tenez bien, je ne suis pas sur la liste des candidats aux élections du 22 mai tout simplement parce que le secrétaire général provincial du Houet à estimé que j’ai des relations avec SIDI un ancien maire de bobo qui fait parti des démissionnaires du CDP avant même que le nommé SG provincial ne vienne dans la politique et qui fut (SIDI) l’un des plus grand point focaux du MPP dès sa création. la plus part des étudiants de bobo savent de quoi je parle puisse que c’est eux qu’il a recruté pour combattre les vrais meneurs du MPP dans tous les secteurs où il estime que les tête du parti n’approuvent pas bêtement ses idéaux.
    Trop c’est trop. Le MPP sachant ses chance de remporter moins de mairies s’amincir de jour en jour se donne à de telle pratiques qui sont plutôt de nature à enfoncer le parti dans la boue.

    JE SOUHAITE VIVEMENT QUE POUR LA SURVIE DU PARTI ET POUR L’HONNEUR DE SON EXCELLENCE ROCK, MR SALIF DIALLO DE PART SA RESPONSABILITÉ DE PRÉSIDENT DU PARTI DOIT S’INVESTIR D’AVANTAGE POUR NETTOYER TOUTE PERSONNE QUI SE SERAIT RENDU COUPABLE DE TEL COMPORTEMENT INDIGNE D’UN VRAI CITOYEN BURKINABE. L’UPC LA VITE COMPRIS ET NULLE N’IGNORE CE QUI S’EST PASSE DANS CE PARTI AU TITRE DES EXCLUSIONS RECENTES.

  • Si ce dont l UPC accuse Mme Laure Zongo/Hien(ministre de la solidarité) se révélait vrai,c est extrêmement grâve et elle et/ou le GOV devrait s expliquer devant le parlement en application des articles 111 et 113 de la constitution.Comment un membre du GOV peut inciter des militants de son parti à tout faire pour empêcher une élection parce qu à cause des problèmes internes à son parti au niveau local ,il n y a pas de liste de candidats MPP aux municipales ouvrant ainsi un boulevard à l UPC ? Inadmissible.

  • Une vérité immuable ; Tous ceux qui posent des actes de violence sur des personnes et les biens d’autrui sachent qu’ils ne quitteront pas ce monde sans payer le prix de leurs forfaits. Le départ de Blaise et de son clan doivent vs inspirer.

    A bon entendeur salut.

  • Voilà !!! Quand on apprend l’usage du feu sur les institutions républicaines comme l’assemblée nationale pour accéder au pouvoir, on doit se transformer en pompier pour y rester !

  • A qui profite le crime ? Nul besoin d’être dans le secret des dieux pour se rendre compte de l’évidence. Même sous le règne de l’autre "diable", on n’a pas assisté à pareilles infamies que sont des incendies de CECI. Comme quoi, tout est pire qu’avant. On se débarrasse du palu pour attraper le cancer !!!

  • A qui profite le crime ? Time will Tell !!!

  • La politique de "sans moi, le chaos" est à banir. Le MPP ne peut s’en prendre qu’à lui-même pour n’avoir pas pu déposer ses listes. Maintenant, qu’il discipline ses militants car le fair-play doit prévaloir en démocratie. SVP, le règne des délégations spéciales a assez duré. Permettons aux populations de prendre leur développement en main. En plus, il faut un langage apaisé et de tolérance mutuelle. Helas, j’ai entendu Salif DIALLO dire que des gens qui ont perdu les présidentielles et les législatives comment peuvent-ils développer des communes...? Encore l’esprit du tuig-guili ?

  • Il faut que les uns et les autres se ressaisissent pour nous éviter le spectre de scenarii vécus il n y a pas si longtemps quand le CDP avait le vent en poupe. La loi est dure, mais c’est la loi. Il faut que tous se soumettent aux décisions des instances régulières dans l’organisation des élections. Il nous faut tous cultiver et entretenir des comportements républicains et citoyens, en usant des voies pacifiques de recours et non la violence. LA VIOLENCE APPELLE LA VIOLENCE ET NUL N’A LE MOMOPOLE DE LA VIOLENCE. Hier c’était NAFA-MPP, aujourd’hui UPC-MPP, demain ...
    Evitons de recourir à la violence quand une décision de justice n’est pas en notre faveur. Nous contribuons ainsi à tuer la justice, non seulement pour les autres, mais aussi pour nous-mêmes

  • pauvre e lui même , un parti sans audace ni d’argument ,,, connu que pour de la barbarie !!!, ne sais reconnaître la défaite et cela devoile ce qui s’est vraiment passé au CDP

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés