Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

jeudi 19 mai 2016 à 06h13min

Le nouveau commissaire du gouvernement a besoin de temps et de sérénité pour travailler, avant de se prononcer sur les dossiers dont il la charge. C’est ce qu’il nous a fait savoir quand nous nous sommes rendus au Tribunal militaire dans la matinée du 18 mai pour tenter d’avoir un « point réel » sur les différents mandats d’arrêts et autres dossiers relatifs au putsch du 17 septembre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

Au cours de ces derniers jours, il y a eu déclarations et contre déclarations entre la Cour de Cassation et le tribunal militaire dans la presse. Du coup, comme l’indique notre confrère L’Observateur Paalga dans sa parution du mercredi 18 mai 2016, on ne sait plus à quelle décision judiciaire se vouer et « on a l’affligeante impression de nager en plein cafouillage ».

Dans la matinée du 18 mai, nous avons approché le nouveau commissaire du gouvernement pour comprendre ce qui se passe réellement, surtout pour faire le point des différents mandats d’arrêts émis dans la cadre du putsch du 17 septembre. Ce, dans un contexte où une bonne partie de l’opinion publique pense que c’en est fini avec certains mandats d’arrêts ; ce qui donne l’impression d’une justice à deux vitesses, poursuivant les uns et épargnant les autres pour des raisons inavouées.

Le commissaire du gouvernement Alioune Zanré demande pour le moment le temps de travailler dans la sérénité avant de se prononcer. Il nous a par ailleurs indiqué qu’il n’y a avait rien à cacher, sauf qu’ayant pris fonction, il y a à peine une semaine, il avait besoin de temps pour s’imprégner des dossiers. Au moment opportun, il communiquera.

Le dimanche 1er mai dernier, sur les ondes d’une radio, (Radio Oméga en l’occurrence) ; Sita Sangaré, directeur de la justice militaire laissait entendre que « très rapidement dès le mardi », les mandats seront réintroduits, après l’arrêt de la Cour de cassation (dans des conditions rocambolesques) annulant les mandats pour vice de forme. Nous sommes à plusieurs semaines de cette déclaration, toujours pas de fumée au-dessus des locaux de la justice militaire.

Dans un communiqué paru dans la presse, le commissaire indiquait que le mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré n’a pas été annulé. « Contrairement aux informations véhiculées par la presse ces derniers temps, le parquet du Tribunal militaire de Ouagadougou tient à informer l’opinion publique que le seul juge d’instruction militaire en charge du dossier Thomas Sankara n’a jamais été dessaisi dudit dossier et que le mandat d’arrêt émis contre l’ex-président Blaise Compaoré n’a jamais non plus été annulé par la cour de Cassation. En outre, aucun juge civil n’a été saisi dans ce dossier ».

Alioune Zanré réitérait aussi sa « bonne compréhension de l’intérêt de l’opinion publique et de la presse nationale et internationale », et se montrait disposé « à collaborer pour une saine information et un bon déroulement des procédures ». Mais pour cela, il a besoin de temps et de sérénité, nous a-t-il expliqué.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 mai 2016 à 22:17
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Ehhhh ouiiii....ces RSS nous ont bien embrouillé pendant 27 ans et alors que l’espoir renaissait,presque à l’identique les mêmes sont revenus aux commandes et je ne sais par quelle magie.A dire que ce pays est vraiment maudit

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 02:02, par ka
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Ne bernez pas le peuple, sous Blaise Compaoré c’était la même, ‘’’donnez-nous du temps et de la sérénité pour faire du bon travail,’’’ et tous les dossiers des crimes économiques et gratuits sont resté dans les tiroirs pendant 27 ans. Et voilà que ça recommence le terrorisme des hommes du président Roch Kaboré sur les dossiers des crimes impunis. Au nom de la victoire de notre jeunesse, réglez impérativement ces dossiers des crimes impunis et du coup d’états, avant d’avoir les mains libres pour faire avancer votre programme présidentiel.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 02:41, par BB
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Ce magistrat va amuser la galerie avant de faire le travail pour lequel il a été choisi. Mettre les dossiers sous boisseau et s’en est terminé On voit où il veut en venir.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 05:44
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    C’est la honte ou l’incompétence ou encore le jeu malsain pour des fins inavouées de la Cour de Cassation ou des procureurs Koudougou et Arnaud Ouédraogo ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 06:46, par wo
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Légalement la justice militaire est une justice d’exception qui dépend de l’armée et non de la justice civile qui est elle indépendante. La justice militaire n’est pas independante et ne dépend pas de la cour de cassation .voilà la base de la confusion actuelle.Le tibunal militaire doit etre constitue pendant la guerre pour condamner les traitres,les criminels de guerre et les deserteurs et il ne doit pas se constituer en periode de paix.La solution serait d’abord de fondre la justice militaire dans la vraie justice pour qu’elle ne soit plus d’exception avant de relancer les mandats d’arrêt. Au lieu de lancer bêtement un mandat d’arrêt illégal contre Soro,il faut envoyer une commission rogatoire en RCI pour l’entendre dabord sur son implication dans le pustch .Ca c’est un minimum a faire avant de le convoquer au tribunal militaire. S’il refuse de venir répondre on peut en ce moment lancer un mandat international d’arrêt ou d’amener pour refus de répondre à une convocation de la justice burkinabé dans une affaire criminelle

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 07:35, par Visa
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Voilà comment on enterre progressivement des dossiers pour lesquels tant de Burkinabè ont payé de leur vie. Mais Dieu, le juge juste trouvera le chemin pour que tout ce qu’on tente de nous cacher se révèle au grand jour. Ce don je reste convaincu, c’est que l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre n’a pas été opérée en vain. Le peuple burkinabè jouira irrémédiablement des fruits de la révolte. Fusse-t-il au prix d’une ...rectification.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 07:36, par la vérité
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Rock ne pouvait pas mieux faire que ça. il nomme ses amis pour taire les dossiers sensibles car certains de ses proches ont les mains salles, c’est vraiment regrettable pour notre beau pays que nous aimons ; que Dieu préserve le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:05
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Ah oui, le peuple digne du BURKINA FASO ou es-tu ? Le peuple sacrifié, tu n’as pas su choisir ton président. Tu as préféré le changement dans la continuité que la continuité dans le changement. Tu as refusé le vrais changement, ne te plein pas aujourd’hui. Il est évident que les RSS ont des amis et parents dans l’autre camp, je voulais dire leur ancien camp. Donc, il n’y aura pas la vraie justice car ils sont eux même comptables et impliqués profondément dans pas mal des dossiers. Peuple digne du Faso, tu as été naïf dans ton choix, subit !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:16, par ka
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Avec ce nouveau commissaire du gouvernement, les RSS croient continuer sur le système illogique pratiqué par Blaise Compaoré : Mais ils oublient que le peuple mûri avec sa jeunesse qui confirme les dires de ce même Roch Kaboré a Salif Diallo et tous les membres du BPN du CDP en 2010, ‘’’Que rien ne sera plus comme avant,’’’ et l’individu Salif Diallo, Ambassadeur doit le comprendre. Ne prenez pas le peuple comme des nez percés, nous sentons venir l’étouffement des dossiers des crimes impunis et celui du coup d’état de Diendéré Gilbert, mais si vous faites ça, avec ce commissaire qui se croit sous l’aile du RSP d’autrefois, il se trompe : Le peuple souverain a remplacé selon sa propre volonté le RSP, et peut a tout moment vous faire fuir un jour avant midi, les queues sous les jambes. Il n’y a plus de temps à vous accorder, vous l’aviez eu durant 27 ans. Le peuple Burkinabé n’est plus patient, et la transition ne vous a pas laissé le choix en vous laissant la vérité sur la table, et tout est connu, vous deviez, même si vos proches sont impliqués, sans un état d’âme, régler ces dossiers des crimes impunis comme l’a promis le premier des Burkinabé qui est Roch Marc Christian Kaboré de le faire.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:20, par kambire
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    le dossier Compaoré n’a pas été annulé. Nous vous rappelons que ce n’est pas le seul. c’est un ensemble ; dite nous sur les autres dossiers. ex : celui du putch manqué. qu’est ce qui se trame ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:27, par YEKOU
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Frères burkinabé, lisez toute l’actualité de ces deux derniers mois sur notre cher Burkina Faso. Un pays pauvre qui a été acclamé par le monde entier pour sa bravoure dans l’insurrection. Et voyez où on va. Pendant deux ans parmi tous ces dossiers de justice aucun n’a encore abouti pour démontrer au peuple et à l’extérieur que les choses changent dans ce pays. Tout est à l’étude on change de magistrat, on augmente le salaire des magistrats, l’incivisme monte en vitesse dans tout le pays. N’est-il pas temps qu’on regarde ailleurs comment les autres traitent leur problème ? Ne peux -on pas créer la comparution immédiate comme dans certains pays ? Un aussi petit pays où des crimes se passent au sein d’une population de moins de 1 million d’habitant et on a besoin de deux ans voir plus pour mener des enquêtes avant de juger l’affaire. Tous les jours des dossiers de justice s’empilent. Que font nos brigades de d’enquête et de recherche tous les jours ? Depuis plus de 2 ans que font au quotidien nos juges ?
    Le Burkina a besoin d’investisseur étrangers pour développer son économie et créer des emplois. Avec ce rythme de la justice et des dossiers jamais traités, quel étranger est fou pour investir aujourd’hui au Burkina. Même le tourisme, qui est fou d’aller passer ses vacances dans un pays où il n’y a pas de justice. Prenons l’exemple de quelqu’un qui a envie d’investir au Burkina et il se rend compte que si toutefois il arrive qu’il soit escroqué, il n’a aucun recours puisque son dossier mettra 5 ans voir plus pour être instruit. Donc il ira ailleurs ! Les autorités actuelles ne font que demander la patience, elle a des limites la patience !!! Les jeunes qui grandissent ont besoin de voir des perspectives ! Je ne le souhaite pas, mais je pense que le pays est aujourd’hui assis sur un volcan en préparation d’éruption. Ne nous étonnons pas si un jour ces jeunes décident de mettre tout en feu et en ruine car il n’ont plus rien à perdre.

    Nous devons exiger du conseil des ministres qu’il ait des date-lines sur chaque dossier, sur chaque projet avec des compte-rendu des étapes d’avancement etc. Au lieu de cela, nous assistons à chaque conseil à des bla-bla-bla suivis de nomination de fonctionnaires dont l’incompétence est lisible à travers son parcours professionnel. Pour caricaturer, on nomme un menuisier à la place d’un couturier, un mécanicien à la place d’un infirmier, un maçon à la place d’un cuisinier etc. juste pour des récompenses politiques.
    Le peuple burkinabé devait exiger pour chaque événement survenu dans le pays, que le premier responsable du gouvernement concerné par l’événement, s’explique tout de suite et donne des éclaircissements sur les procédures qui seront mises en place pour résoudre l’affaire et dans quel délai. Sinon nous allons continuer à piétiner pendant ce temps les autres avancent. J’ai aujourd’hui peur dans mon propre pays. Un pays où on ne se sent plus en sécurité, un pays où si quelque chose m’arrive je n’ai aucun recours (puisque la justice mettra vingt ans pour se pencher sur mon dossier). Si les gros dossiers de justices n’aboutissent pas, pensez à la "petite plainte" de la veuve ou de l’orphelin dont la pension est détournée. Quel espoir donner à ses petites gens ? Qui sont pourtant citoyens de ce pays. Il y a aujourd’hui des millions de plaintes qui dorment dans les tiroirs de la justice et tout le monde trouve cela normal ! Voilà où va le pays !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:33, par l’éteincelle
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Justement en voulant allez vite et satisfaire les insurgés on commet des vices de formes qui en matière de justice st impardonnables.Nous sommes tous engagés à ce que les crimes de sang et économiques soient élucidés mais restons humbles et patients car autant le politique ne doit pas influencer les décisions de la justice,autant nous devons éviter par nos comportements d’influencer cette meme justice car en dernier ressort ce n’est pas sur qu’on sorte gagnant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 08:49, par lemonument
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Si il est de bonne foi, nous allons lui laisser du temps ; car la conduite d’un dossier assez sensible demande que la presse et tout le peuple évite les pressions inutiles ; que le peuple évite de céder à la manipulation des gens qui veulent semer le désordre ; si nous voulons d’une justice crédible, permettons à nos juges de travailler dans la sérénité ; Quand vous mettez la pression sur un juge, il va de soi qu’il ne vit plus et c’est le suicide ; les cas de suicide sont connus dans notre pays ; je crois que les juges ont conscience que le peuple a soif de justice mais il appartient à ce juge de concilier les impératifs de sécurité juridique avec ceux de la stabilité d’un pays ;
    Signé LE MONUMENT

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 09:02, par assetou traore
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Les dossiers qui sont à l’instruction sont les dossiers les plus difficiles ; on comparait pour une première fois, on vs met sous mandat de dépôt et on cherche à rassembler les preuves ; selon l’article 78 du code de procédure pénale, le juge d’instruction procède, conformément à la loi, à tous les actes d’information qu’il juge utiles à la manifestation de la vérité. Mais dans la pratique, le juge ne peut pas seul poser ses actes, il a besoin du concours de certains, ceux -ci trainent souvent les pieds ; il y aussi souvent des expertises qu’on veut bien mener ; mais pas de moyen ; Un juge ne pas rester dans son bureau et découvrir la véérité ; mais, il n’a même pas d’encre à fortiori un véhicule et du carburant ;et mieux, on commence un dossier et on vs affecte ; celui qui arrive n’a pas les yeux sur vos dossiers ; ce qui l’intéresse c’est surtout les dossiers qu’on va lui confier et hop c’est reparti ; il y a besoin de reformer notre système judiciaire sinon, les juges seront toujours insultés et vivront toujours avec le stress ; PEUPLE, demandez qu’on dote les palais de moyen de travail conséquents et vs verrez la suite ;

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 09:21, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Mr Zanré, arrêtez, nous avons entendu les mêmes chansons pendant 27 ans. Après avoir bâclé le dossier du putsch et le dossier Thomas SANKARA par Roch à travers la cour de cassation, qui va vous croire encore ? Comment expliquez-vous 2 décisions contraires(refus d’annuler le matin puis l’annulation des mandats d’arrêt le soir) de la cour de cassation dans la même journée ? Pendant 27 ans dans la mal gouvernance, RSS ont été naturellement spécialisés dans les coups fourrés ou tordus la preuve est qu’ils gèrent diplomatiquement pour extraire Soro et Blaise l’ivoirien de la justice. Après 4 mois de pouvoir, le gouvernement MPP a montré visiblement sa vraie face cynique en sacrifiant tous les acquis de l’insurrection populaire avec la libération massive des maires et ministres véreux, l’annulation des mandats d’arrêt, des nominations scandaleuses et honteuses(Mr Sawadogo à la CNSS). Sachez que l’impunité ne va pas continuer, le Brave Peuple Burkinabé mettra fin à cette mal gouvernance que le MPP veut mettre en place. Le véritable problème du BURKINA c’est la justice car il y a des intouchables que les actuels dirigeants veulent protéger pour leurs propres intérêts inavoués. On s’en prend aux petits voleurs de poulets, d’ânes... en les séquestrant dans les prisons. Tant qu’il n’ y aura pas de vraie justice, il n’ y aura pas de développement et l’incivisme va se répandre car les hommes politiques(au sommet) ne sont pas des exemples. La loi doit s’appliquer à tous sans tenir de la classe sociale ni de la richesse.
    Mr Zanré,votre mission(confiée par le palais de Kossyam) est de tripatouiller tous les crimes de sang et économiques mais sachez que la Jeunesse vous observe très attentivement.

    EN MÉMOIRE DE NOS CHERS MARTYRS, NOUS VAINQUONS PAR TOUS LES MOYENS TOUTE SORTE D’IMPUNITÉ D’OÙ QU’ELLE VIENNE (Côte d’Ivoire ou BURKINA).

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID A OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Insurgé

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 10:35, par GARGANTUS
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Personnellement j’ai honte de notre appareil judiciaire, politisation ou incompetence, on ne sait pas ou on est. Deux appareils judicaiares dans un même pays, l’un rattaché au ministre de la justice et l’autre au ministre de la defense avec des declarations contradictoires à mettre la honte du pays sur le plan internationnal. C’est exactement comme à l’époque du RSP avec deux armées, une rattachée au CEMGA et l’autre au chef de l’Etat.
    Est ce qu’il ne faut pas dissoudre la justice militaire et mettre juste un tribunal militaire rattaché à l’appareil judiciaire civil repondant du ministre de la justice et depourvu de tout commandement militaro-politique. Tout comme le tribunal de travail, le tribunal du commerce, le tribunal pour enfant ...
    Nous ne sommes pas en temps de guerre pour garder une justice militaire. L’existance des conseils de discipline corporatifs suffit càd le conseil de discipline militaire, celui de la santé , de l’éducation, des financiers ... pour preserver l’étique et la déontologie de chaque corps. Une reflexion mérite d’être approfondit dans ce sens.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 10:46, par lili
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Internaute 11 monsieur yekou. Ce que vous avez dit est tellement vrai que j’ai les larmes au yeux. Merci beaucoup

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 12:27
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Bon, toute façon, on vous attend au tournant. Celui qui est caché voit celui qui est entrain de chercher. D’ccord, on finira jamais les insurrections au Burkina me semble-t-il. Toute façon, on est là, et on observe, mais prions que la prochaine insurrection n’emporte la justice et la présidence en même temps. En ces temps de coupure d’eau, d’électricité et de galère, faites tout pour ne pas irriter encore le peuple ; vous connaissez bien ce peuple !!! Il vous observe pour le moment. A bon entendeur, moi j’aime la paix, donc ne nous obligez pas à foutre cette encore en l’air. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 13:38, par KANKAN Moussa
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Après on trouve qu’on ne respecte pas les devanciers, indiscipline au sommet de l’état et personne ne dit mot après on vient exiger des élèves ou des tout petits le respect de la loi dans toute ses riguères, vous croyiez que koi, le poisson pourrit toujours par la tête.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 20:01, par ka
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Peuple Burkinabé, ce que je sais, une autre génération de la jeunesse Burkinabé arrive sur le marché du continent, et dit que rien ne sera plus comme avant. Roch et son gouvernement ne se rendent pas compte de cette génération qui monte en puissance, et veut éradiquer l’injustice et l’impunité. Et ka dit a Roch que le peuple est impatient de voir se réalisé sa promesse de régler les dossiers des crimes impunis et celui du coup d’état de Diendéré. Le peuple et sa jeunesse victorieuse les 30 et 30 Octobre 2014 disent A BAS a l’arnaque-politicienne, A bas l’intoxication ! A BAS le terrorisme au sein du gouvernement Thieba. Seule la vérité peut faire avancer le Burkina, et l’innocente jeunesse attende cette vérité aujourd’hui, et pas dans 27 ans à venir comme vous aviez l’habitude de le faire..

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 20:03, par Bougoum-barga
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Nous disions il y a peu dans ces mêmes colonnes au début de ces affaires lorsqu’il a été dit que notre Président avait convenu avec ADO de la Côte d’Ivoire de régler cette affaire de Mandat d’arrêt par voie diplomatique "Que la diplomatie ne saurait s’accommoder au Judiciaire pour régler de façon satisfaisante un problème ; la première étant faite de mensonges, compromis et compromissions tandis que le second veut et doit dire les choses telles qu’elles le sont dans la réalité aux fins de solutions satisfaisantes". Très peu de personnes m’ont compris et supporté. A présent, les choses sont si claires avec ces gymnastiques politiques. Pendant que le peuple attend que justice soit faite et dite, les politiques n’ont de soucis que pour leurs intérêts, nonobstant les douleurs que ressent le peuple. De jeux en jeux, on finira par nous faire avaler la couleuvre. Nous voulons dire qu’au sortir de tout ce dam-dam, seront condamnés ceux dont on n’en aura plus l’utilité, ceux qu’on veut lâcher, larguer (même s’ils sont innocents). Puis, libérer ceux (même auteurs des faits) dont ils en ont toujours besoin ou encore les nouveaux du système qu’on veut introduire. C’est çà la politique et le système des Franc-maçons puisque notre système est porté en Doungourou par le Social français fait de "francs-maçons" qui n’appliquent que les règles par eux prescrites pour le nouvel Ordre mondial qui est essentiellement le "Diviser pour régner". Tout semble être calqué leurs méthodes, leurs principes. Mais bon ! attendons de voir ce qui adviendra sous peu. Dans tous les cas, tout cela aboutira par : i)-l’annulation du mandat contre BC transfugé en "KKB" qui reviendra narguer les parents des victimes par lui et ses camarades tués ; ii)-la libération des Généraux Bassolé et Diendéré et leur réinstallation à leurs postes respectifs pour continuer à nous narguer et tuer ; iii)-l’annulation de tous mandats et les déclarations d’innocence pour ceux qui sont reconnus impliqués dans ce que tout le monde sait pour qu’ils reviennent nous tordre le nez ; iv)-et enfin, ne jamais toucher aux crimes économiques dont on fait semblant d’ignorer l’existence. C’est dire qu’au Faso où les choses vont mal et très mal actuellement, l’avenir sera plus sombre qu’on ne le pense. Et ce sera pour très bientôt. Nous n’avons et n’aurons que DIEU pour nous aider.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 21:08, par Avis éclairé aux internautres par Kirkou
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Je voudrais d’abord féliciter le nouveau Commissaire de Gouvernement choisi certainement pour son intégrité, sa compétence, sa probité et son sens du devoir bien accompli. J’ai la chance de connaître un peu cet autre valeureux officier.
    Je demande à Ka, Achille Tapsoba et tous ces internautes qui s’excitent dans leur ignorance habituelle si ceux-ci connaissent cet officier (Commandant Alioune ZANRE). Visiblement NON vu leurs erreurs d’appréciation et leurs confusions d’époque. Rien ne sera plus comme avant y compris dans l’armée.
    Voilà un officier qui était en mission onusienne hors du pays lorsque le coup d’Etat est survenu et qui est d’une compétence inégalée. Avec son recul, il pourra objectivement apprécier la situation. Qui, dites-moi qui, au Burkina Faso, y compris Blaise lui-même peut accepter la mort de Sankara ou même la mort du bébé qui a été fauché par les balles perdues des mutins de 2011 ? Ne croyez-pas, mais la mort de Sankara a hanté les nuits de son assassin direct, le Kaf Kaf, déserteur de l’armée burkinabè comme son homologue Zida, dit Juda le traitre du Canada, dernier de classe, que tout le monde connaît. La nomination d’Alioune ZANRE n’est ni le fruit du hasard, car je suis personnellement convaincu que le Directeur de la Justice militaire, le Colonel Sita SANGARE dit (beau gosse) a dû souffler son nom pour sa nomination qui est vraiment une bonne chose pour l’avancement des différents dossiers et surtout pour le fonctionnement du Tribunal Militaire. Si le Commandant Alioune ZANRE demande du temps et, de la sérénité, vous devez voir en cela, le début de sa sagesse, son humilité habituelle et surtout de sa détermination à conduire les procédures jusqu’à leurs termes. Mais ne comptez pas sur lui pour faire des poursuites infondées. Donc si des inculpés sont libérés, respectez le choix des juges et du commissaire du gouvernement. Pour une fois, maintenant, désormais, je fais confiance totalement à la justice militaire à cause de la nomination de cet officier que ni Rock, ni Salif, ni Simon ne connaîssaient auparavant. Chapeau bas au Président du Faso, RMCK d’avoir porté son choix sur cet homme. Il est rare que je félicité Rock car après 100 jours, c’est toujours du surplace avec de menus fretins (kogl-weogo, soins gratuits qu’on attend, nominations de complaisance de Lassane Sawadogo etc etc). Le Commandant Alioune ZANRE un illustre inconnu et une denrée rare dans l’armée burkinabè pour sa connaissance des procédures pénales militaires et je sais de quoi je parle, sans flagornerie ni atalakou, ni fantaisie. Faites confiance à cet homme dont la rigueur étonnera plus d’un burkinabè. Vous verrez.
    C’est un juge indépendant d’esprit et surtout d’une compétence professionnelle que je ne connais dans l’armée burkinabè. Son équivalent ou son binôme est le Commandant YAMEOGO (à ce que je sache ) qui ont mené avec les autres juges d’instruction militaire, de main de fer, le dossier de la mutinerie de 2011. Avec le Commandant Alioune ZANRE, je suis maintenant convaincu que ceux qui ont effectivement participé au Coup d’Etat doivent s’inquiéter et ceux qui n’y sont pour rien seront bientôt libérés.
    Ceux des internautes qui commencent à amalgamer les décisions de la cour de cassation avec celles qui peuvent être prises par le Tribunal militaire sont totalement ignorants des règles : le tribunal militaire prend des décisions et la Cour de cassation peut casser ces décisions lorsqu’elles ne sont pas conformes au droit. Avec Alioune ZANRE, ça m’étonnerait que des décisions soient désormais cassées par la Cour de cassation car ce magistrat est hors pair et hors catégorie pour sa connaissance des procédures pénales militaires.
    J’ose espérer qu’il restera dans son intégrité et qu’il ne se laissera pas manipuler par aucun homme ou femme politique. Que Dieu le guide vers la manifestation de la vérité. Cette manifestation de la vérité devant se faire dans le sens de la réconciliation nationale de tous les enfants du Burkina, sans vengeance aveugle et sans haine quelconque. Nos prières accompagnent ce vaillant officier. Kirkou.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 22:36, par biriki
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    J’aime bien les commentaires de "Ka" avec ses expressions imaginées dont voici un exemple : "crimes économiques et gratuits" et ceux de "Achille de Tapsoba le bobolais", ces deux-là sont toujours engagés et pleins d’amour pour notre pays. Je vous souhaite longue vie les kôrô.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2016 à 23:52, par le patriote
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    L’histoire du Burkina est en marche mais il ne retiendra pas les lâches.
    Moi j’ai mal et honte de voir un président de tout un ETAT SOUVERAIN saboter la justice de son pays dans le seul but de protéger ses ami etranger(ami qui ont apuyé un attenta a la sûreté de l’ETAT de son pays) au detruiement de la verité et justice pour ses concitoyens
    Moi je suis déjà prêt pour me sacrifier

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai 2016 à 06:07, par Ben Houmed
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    L’incivisme persistera malheureusement. Vous avez un gouvernement dont les ténors ont dirigé pendant 25 ans avec Blaise Compaoré et qui sont comptables des actes aussi horribles perpétrés pendant tout ce temps, des juges qui ne donnent raison qu’à ce qui ont les moyens je surpris que les gens disent ne pas comprendre l’incivisme. Qui est incivique, qui ne l’est pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai 2016 à 10:43, par ka
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    Merci Biriki intervenant 23, de nous lire, et je demande a Dieu tout puissant capable, de te donner une longue vie, et aussi tous dont tu souhaites dans la vie que ce même Dieu t’a offert gratuitement. Ka est sur la toile avec des critiques qui sont fondées, et qui vont pour le peuple et non pour un individu. Comme je dis a toute la jeunesse, ‘’ la critique doit être fondée sur l’argumentation solide et non sur le dénigrement.’’ Et soutenir un pouvoir, ce n’est pas soutenir un individu, mais les bonnes actions d’une bonne équipe entrepris par un représentant qui est toujours en écoute de cette bonne équipe.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai 2016 à 13:41, par ka
    En réponse à : Tribunal Militaire : Le nouveau commissaire du gouvernement demande du temps et de la sérénité pour travailler

    A Kirkou intervenant 22 : Une critique non fondée, a droit a une autocritique solide et sans dénigrement. Le Burkina est un village, nous nous connaissons tous, ceux que tu connais dans le plat qui sont nos politiques ainsi que de ton vénéré, je les connais aussi, alors tu la ferme. Avec mes 40 ans dans les couloirs de la politique d’autruche de notre pays, tu ne peux m’apprendre quoi que ça soit de son jeu, surtout de ce que veut dire la neutralité de sa justice. La vérité n’est pas bonne à dire, sinon je pouvais te dire plus de cette neutralité a l’arnaque des mange-mil. Depuis l’indépendance de notre pays jusqu’à nos jours, une seule personne à pu dire ‘’’A Bas le terrorisme intellectuel au sein de tous nos gouvernants, c’est Thomas, et à qui instauré une vraie neutralité de la justice appelé le CDR. Tu es au Burkina, je suis au Burkina, attendons la fin de l’histoire. Heureusement qu’une brave équipe de la transition n’a pas laissé aucun choix aux RSS et de ton vénéré, en arrêtant les criminels en puissance et les mettre au chaud en attente d’une justice équitable, s’il y a vraiment une justice dans le pays des hommes intègres. Si non aucun de tes vénérés n’osera toucher un Diendéré Gilbert, ou un Dibril Bassolé, ou sortir des mandats internationaux pour Blaise Compaoré et SORO, à leur arrivé au pouvoir. Alors tu peux mettre tes critiques d’un élève du CP1 là où tu sais. Le peuple à l’œil sur ton vénéré, et si les dossiers des crimes impunis et celui du coup d’état à la maternelle de Diendéré ne sont pas régler avant la fin du mandat de Roch Kaboré, il prendra la fuite un jour avant midi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés