Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

lundi 16 mai 2016 à 22h57min

Nous sommes dans le mois de Mai, et pour les enfants chez les catholiques, c’est le mois des vendanges. Car après quelques années de cheminement au catéchisme, c’est le moment de recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne, ceux qui les font entrer dans la vie du Christ et de son Eglise. A ces occasions, trouver le cadeau qui convient n’est pas chose aisée pour certains parents. Quels présents en effet seront les plus bénéfiques à la foi du jeune enfant ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

« Comme être social, l´homme a besoin de signes et de symboles pour communiquer avec autrui, par le langage, par des gestes, par des actions. Il en est de même pour sa relation à Dieu. » (Catéchisme de l´Eglise catholique, n° 1146). Les chrétiens catholiques à travers la réception des sacrements tentent de prendre conscience de la présence de Dieu au milieu d´eux. Et comme le dit le concile Vatican II dans sa Constitution Sacrosanctum, n° 7 « Il est là présent par sa vertu dans les sacrements au point que lorsque quelqu’un baptise, c’est le Christ lui-même qui baptise ». L’histoire de l’Eglise nous montre qu’autrefois le fidèle chrétien qui se convertissait, recevait d’abord le baptême, la confirmation puis la communion. Mais de nos jours, les choses ont changé à cause de la réception des sacrements de l’initiation par les enfants. L’Eglise, soucieuse de leur maturité et de leur engagement conscient au christianisme, accorde aux enfants la grâce du Baptême, de l’Eucharistie et plus tard celle de la confirmation. Si ces sacrements au début de la vie de l’Eglise au Burkina, se recevaient dans la modestie et la simplicité, il n’en est plus ainsi de nos jours, surtout dans les villes où parfois le matériel semble prendre le dessus sur le spirituel, du moins chez les parents.

Qu’entend- t- on par sacrements ?

Les sacrements sont des actes religieux qui permettent aux fidèles chrétiens catholiques de reconsidérer leur alliance et de raffermir leur foi avec le Christ Jésus notre sauveur. Selon le catéchisme de l’Eglise Catholique au n° 1131, « Les sacrements sont des signes efficaces de la grâce, institués par le Christ et confiés à l’Eglise, par lesquels la vie divine nous est dispensée ». Les sacrements de l’Eglise sont au nombre de sept dont le Baptême, la Communion et la Confirmation qui forment les sacrements de l’initiation chrétienne ; la Réconciliation et l’Onction des malades, sacrements de guérison ; l’Ordre et le Mariage, sacrements de l’engagement. De nos jours, une pratique se fait observer, qui tend par la place trop matérielle qu’elle donne aux manifestations festives, de faire perdre de vue la place centrale spirituelle des sacrements reçus et célébrés en famille. Il s’agit d’abord des budgets énormes qui sont alloués à ces évènements. Ensuite, les cadeaux que reçoivent les élus du jour sont-ils adaptés à la formation spirituelle de ses jeunes ? Enfin les évènements festifs ne détournent t-ils-pas ces jeunes enfants de l’essentiel de leur sacrement ?

Un budget inquiétant

Fidèle chrétien catholique, il est tout à fait normal de se réjouir d’une avancée spirituelle de son enfant en organisant une fête chez soi. Mais ce caractère festif est aussi inquiétant quand on constate que les parents sont souvent dans l’obligation de s’endetter pour faire plaisir à leurs enfants ou leur proche. Le Catéchisme de l´Eglise catholique nous enseigne au n° 1127 que « célébrés dignement dans la foi, les sacrements confèrent la grâce qu’ils signifient. » les fêtes grandioses n’augmentent en rien la qualité du sacrement, mais elles contribuent à édulcorer l’aspect spirituel de l’évènement. Jésus a été baptisé dans l’eau du Jourdain sans festin mais il a reçu le Saint Esprit en profusion. Est-ce donc un acte de foi que d’injecter des millions pour la fête autour de la réception des sacrements de l’initiation chrétienne, pendant que le voisin est contraint à rationner le grain pour assurer le repas minium quotidien ? Est-ce vraiment œuvre de foi de miser tant d’argent pour une telle fête lorsqu’on est incapable d’aider son semblable qui n’arrive même pas à habiller ses enfants appelés aussi à recevoir les mêmes sacrements ? Il semble même et c’est triste de l’apprendre, que des parents font redoubler leurs enfants en 3ème année de catéchèse tout simplement parce qu’ils n’ont pas les moyens d’organiser cette fête. Le don des sacrements du Christ aux enfants n’est-il pas l’occasion de poser des actions de charité autour de nous ? Christ par cette occasion veut rétablir sa relation avec nous. Si seulement nous prenions le temps d’écouter les enfants, ils nous conduiraient vers leurs amis dont la famille est dans le besoin, et au lieu de nous adonner à des dépenses qui nous font perdre l’essentiel de l’esprit de ces fêtes, nous aurions un regard miséricordieux autour de vous.

Les cadeaux, source de formation spirituelle ou objet de perdition ?

Les dons des parents ou amis de la famille nous font perdre littéralement le caractère du chrétien catholique, c’est-à-dire l’homme désintéressé. De nos jours, d’aucuns disent que l’appréciation que l’on fait des expressions de félicitation des récipiendaires de ces sacrements, est fonction de la contribution financière apportée. Une image peut-être exagérée, mais qui révèlent que les parents sont les premiers à contre évangéliser leurs enfants. L’homme est un être social, même si ton voisin vient à ta cérémonie sans une « enveloppe », reçois-le comme il se doit, car sans eux, le matériel ne peut en aucun cas venir en aide en cas de situation urgente. Rien n’est étonnant quant on voit des parrains et marraines dont les choix ont été guidés par le matériel. Quelle sera le suivi spirituel de ses enfants qui reçoivent les sacrements ? Vos enfants gagneraient mieux à recevoir des cadeaux symboliques qui vont vraiment contribuer à l’édification de leur foi et à l’éveil de leur intelligence. Vous pouvez par exemples leur offrir des documents et œuvres liturgiques (des livres de lecture, des livrets de prière, les images des saints, les dessins animés religieux…). Aussi les parrains doivent mettre l’accent dans l’accompagnement spirituel en inscrivant les enfants aux recollections ou retraites pendant les vacances. Les parrains peuvent aussi faire des cadeaux dont l’usage pourrait être communautaire. Par exemple, offrir un piano qui sera souvent joué lors des célébrations à la chapelle. Dans ce cas de figure, ce cadeau devient un don communautaire.

Quel est l’essentiel à retenir des sacrements ?

Le Catéchisme de l´Eglise catholique enseigne au n° 1128 que « dès lors qu’un sacrement est célébré conformément à l’intention de l’Eglise, la puissance du Christ et de son Esprit agit en lui et par lui, indépendamment de la sainteté personnelle du ministre. Cependant, les fruits des sacrements dépendent aussi des dispositions de celui qui les reçoit ». Ceci, pour dire que celui qui reçoit les sacrements doit être vraiment disposé à le recevoir s’il veut vraiment bénéficier des grâces. Alors chers parents, arrêtez de distraire vos enfants avec le caractère festif du sacrement. Vous gagnerez plus en devenant des accompagnants spirituels pour eux. La réjouissance communautaire est importante mais la recherche du salut est meilleure.

Carine MEDA

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 mai 2016 à 19:50, par Moi aussi
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Votre article est digne d’intérêt mais j’ai peur de notre société actuelle. A moins de passer par une structure chargée de récolter les dons et aides divers, si mal t’en prends de voler au secours de ton voisin, dans le Burkina d’aujourd’hui, tu le regretteras. Même s’il ne te dit rien, il gâtera ton nom dans le 6 mètres. Il dira que tu fais le malin. Cet acte peut également créer un complexe chez les enfants et générer un sentiment de supériorité. C’est mon humble avis.
    Les temps ont changé Carine. En tout cas, merci de souligner l’essentiel : éviter de travestir l’évènement et appeler à la solidarité. C’est déjà ça.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 20:30, par Dieudonné
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Belle analyse Carine. Si tout le monde pouvait lire cela je crois qu’on gagnerais mieux. Cet écris est aussi applicable aux funérailles chrétiennes. Si l’église l’a voulu c’est d’une part christianisé un fait de notre société mais aussi une invite aux parents de vivre spirituellement les funérailles de leurs proches. Actu c’est la concurrence pourtant le défunt n’a même pas eu à manger autant de son vivant. il faut attendre sa mort lui faire une célébration hors paire. Merci d’alerter cher Carine.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 21:25
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Carine MEDA, mais qui es tu ? Journaliste ? En tout cas, vives félicitations pour cet article consistant. C’est plutôt rare que les gens de médias (avec mes respects et excuses) poussent leurs recherches avant de publier leurs articles sur les choses religieuses, surtout catholiques. On se contente généralement de platitudes souvent contraires au vrai sens des chose. Même après une interview, on se demande s’ ils ne font pas exprès pour ne publier que les "accessoires". Bref. Ça c’est du formidable. Je recommande à tous les hommes de médias de se procurer le catéchisme de l’Église catholique. Je le recommande surtout aux chrétiens catholiques eux-mêmes ; ça nous éviterait à tous tomber ds le prosaïque, le ridicule et les conte-sens. Félicitations encore Carine. Et merci.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 22:37
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    les catholiques exagèrent. et ils poussent les gens à l’hypocrisie. il y en a qui ne connaissent même pas la route de l’église. ce sont de grands wackman, des gens qui insultent les prêtres chaque jour. mais ils font des fêtes de 1ère communion à coup de millions. et ils ne savent même pas prier le notre père. ils se moquent de Dieu ou bien d’eux mêmes ? ils cherchent la gloire des hommes ou la bénédiction de Dieu ? Et dans tout ça, c’est le pape François qui demandent à son élection :" une église pour les pauvres et non pour les privilégiés ". j’ai honte de ces catholiques qui accueillent les publicains et pharisiens et rejettent les lazards. ceux qui font les fêtent grandioses, ils mettent combien à la quête ? ils donnent combien au denier de culte ? l’incivisme commence à la maison : la preuve est là. on apprend aux enfants que seul l’argent compte. pauvre petit Jésus...

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 00:02, par vigilance
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Je demande au clergé de se pencher sur cette question car la célébration de ces sacrements n’honore pas l’Église famille de Dieu. En effet, l’aspect festif éclipse l’aspect spirituel. Il est fréquent de constater que des parents n’arrivent pas à accompagner leurs enfants à la priere parce qu’ils sont occupés à la préparation matérielle de la fête. Quel enseignement donnons nous aux enfants : la préparation matérielle de la fête dépasse celle de la célébration religieuse.
    En outre, les familles qui n’ont pas assez de moyens sont obligés de s’endetter pour offrir une fête à leurs enfants afin qu’ils ne soient pas frustrés.
    Pour rester dans l’esprit du sacrément, il est urgent que les prêtres donnent des conseils aux laïcs pour qu’ils se concentrent sur la célébration spirituelle et limitent l’aspect matériel à sa plus simple expression : un repas familial avec le parrain de l’enfant sera largement suffisant.
    Une autre solution plus radicale serait de garder les enfants à l’église et leur offrir un repas communautaire et ne les libérer que le soir à 18 heures.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 01:55, par Moi aussi
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Votre article est digne d’intérêt mais j’ai peur de notre société actuelle. A moins de passer par une structure chargée de récolter les dons et aides divers, si mal t’en prends de voler au secours de ton voisin, dans le Burkina d’aujourd’hui, tu le regretteras. Même s’il ne te dit rien, il gâtera ton nom dans le 6 mètres. Il dira que tu fais le malin. Cet acte peut également créer un complexe chez les enfants et générer un sentiment de supériorité. C’est mon humble avis.
    Les temps ont changé Carine. En tout cas, merci de souligner l’essentiel : éviter de travestir l’évènement et appeler à la solidarité. C’est déjà ça.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 07:15
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Je suis choqué par les fêtes catholiques que ce soit baptême ou funérailles.
    Tenez, en programmant les baptêmes ou les funérailles par diocèse, cela amène les fidèles à se dépouiller financièrement.
    Si on faisait tout le même jour, chacun s’occupe de son "âne" et donne juste un coup de file à son "cousin" pour voir comment son "âne" se porte.
    En fixant les funérailles le samedi, automatiquement c’est amener les pauvres ayant droits à fêter et le samedi et le dimanche, certain prétendant qu’on ne saluent pas des funérailles
    le samedi. Là également, je ne comprend pas, on est chrétien ou animiste ??????
    En cela, je salue l’esprit des protestants qui font juste une improvisation et c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 09:29, par boka
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Les enfants preferent les 1000f et les 2000 craquants donc comment on va faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 09:58, par jean
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Carine merci je te dis merci de mon coeur et de tout mon âme, le dimanche j ai failli pleurer étant même catholique, je recommande cet article au CARDINAL à tous les EVEQUE et l ABBE Jean Emmanuel CONVOLBO que j apprécie bien. l’église va à la dérive svp. comme la dis l internaute 4 les parents qui ne connaissent pas le chemin de l’église vont dans la propagande. C est triste des enfants qui ne savent pas le sens profond du baptême ni de la communion. le spiritualité n est pas une histoire de propagande je vous en supplie.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 11:40
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Internaute 1 : Pourquoi votre enfant doit-il savoir que vous avez donné de l’aide aux voisins parce qu’ils sont pauvres et misérables ? Si vous dites à votre enfants que ceux des voisins sont des minables parce qu’ils n’ont rien, bien entendu, le résultat est que vos enfants se sentiront supérieurs. Du coup même dans leur vie future, au bureau par exemple, ils prendront les autres pour des minables. C’est cela aussi l’éducation.

    Internaute 8 : ce ne sont pas les enfants qui préfèrent les billets de 1.000 f ou 2.000 f. Ce sont les parents qui leur mettent cela en tête.

    Si nous apprenons à nos enfants que seul l’argent compte, ce sera ainsi dans leur vie future. Pourquoi nous ne leur apprenons pas le respect des pauvres, le partage, la visite des gens modestes de notre famille, la visite des tontons sans emploi dans les non lotis ? La visite de la mamy qui n’a personne pour lui rendre visite ?

    Oui, on préfère aller chez le tonton de Ouaga 2000, qui a une grosse villa et un 4x4 V8... non ? Et qui croulent déjà sous le poids des courtisans...

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 12:57, par Jeunedame seret
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Bien vu, CARINE ; mais seuls les commentaires, remarques du prêtre à l’église et le travail des artistes dans la vie courante peuvent promouvoir ton enseignement. En attendant je vote une loi pour bâptiser l’AVENUE CARINE MEDA ; pour tout garder dans l’histoire et nous inspirer, stimuler. La morale est féminine.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 12:59, par Wend biiga
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Merci infiniment chère Carine pour ce bel article digne d’intérêt. C’est vraiment contre productif, l’organisation de ces évènements (baptêmes, premières communions, confirmations et funérailles). Nous, les parents sommes entièrement responsables de ces mauvais comportements que nous inculquons à nos enfants. Prenons garde !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 13:02, par pomme66
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    on a marre de cette façon profane d’organiser les fêtes. Chacun veut se faire voir. On minimise l’aspect spirituel. Ces enfants iront ils à la messe après ? Quel sens donnent ils à cet évènement ? Il faudrait que l’on travaille au niveau de l’église à revoir cela. Ca ne nous honore pas. Dans certaines familles on est tellement pris par la cuisine que le récipiendaire est souvent le seul à se retrouver à l’église. Et si chacun limitait la fete à sa famille nucléaire ? Un repas symbolique . Loin de tous les excès. Poussons la réflexion. Quand on voit les embouteillages provoquées par ces "salutations" et tous les risques auxquels les gens s’exposent pour satisfaire cette obligation sociale, il faudrait revoir la copie. Comment donner à cet évènement toute sa dimension spirituelle. Manifester la joie d’etre élue sans tomber dans les excès. Mon cardinal essayons une révolution à ce niveau. Excusez moi si j’ai offensé mais je trouve la tournure que prennent les choses inutiles.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 13:32
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Monsieur Jean, je comprends votre désolation. Mais pensez-vous que le Cardinal, les autres évêques, l’abbé Jean Emmanuel KONVOLBO, bref les pasteurs de l’Eglise ne soient pas conscients du problème ? Est-ce eux qui enseignent aux gens à organiser des festins grandioses pour les sacrements ? Que peuvent-ils faire pour "contraindre" les gens ? Sont-ils seulement écoutés ? S’ils étaient écoutés, on n’en serait certainement pas là. On a toujours enseigné la tempérance, la modération, qui est une vertu cardinale aussi bien dans la vie spirituelle que dans la vie sociale : "L’excès nuit", dit-on.

    Pour ma part, je pense que l’Eglise serait à la dérive si elle poussait les chrétiens à fêter comme des païens, avec ripailles et beuveries. Quand les brebis refusent d’écouter les pasteurs pour devenir leurs propres guides, que voulez-vous ? Les curés ont besoin d’argent pour construire les paroisses, les vieilles comme les nouvelles ; donc ce n’est pas eux qui pousseront à faire la fête au détriment de la dimension spirituelle. C’est justement pour minimiser les coûts, et ne pas passer tout le temps en promenade de fête en fête, que ces sacrements sont groupés en quelques jours, tout comme les funérailles chrétiennes. Mais vous comprenez que les gens aiment le "m’as-tu vu", même quand ils n’ont pas grand’ chose. Comment raisonnablement peut-on s’endetter pour une fête qui n’est pas obligatoire ? Il faut tout simplement apprendre à vivre selon ses moyens, dans l’humilité et la vérité. Il faut aussi cesser d’insulter les pauvres dans un pays pauvre comme le nôtre faisant la fête pour son enfant comme s’il était intronisé roi au-dessus de ses camarades. La mesure en toute chose !

    Il faut souligner seulement que nous sommes dans un monde qui aime le divertissement, la récréation et les loisirs, et toute occasion est bonne pour faire la fête en laissant de côté le sens profond d’un évènement, surtout spirituel. Si vous voyez comment les bars et les maquis se remplissent, si vous voyez comment se célèbre la rupture du jeûne, vous comprendrez que le sens religieux des évènements est parfois compromis par des comportements qui n’honorent même pas les croyants. Une prise de conscience s’impose.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 13:55, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    - Moi Yamyélé je propose que les festivités soient organisées en commun au sein de chaque Église : chaque parent donne sa contribution à l’Église et un repas symolique est organisé en commun, et tout le monde se disperse après, et ainsi, finies les bamboulas qui créent des jalousies entre familles !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 14:24, par jean
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    j ai suivi une messe le samedi 14 soir sur KTO en EUROPE et il y a des gens qui devrais êtres confirmés , les candidats étais habillés normalement mais juste avec une échappe blanche au tour du coups. je demande au clergé de faire pardon, un baptême ou une confirmation ne doit pas être un souci pour nos parents bien au contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 16:34, par ESPOIR
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Bonjour Carine et merci pour ce rappel à l’ordre. Il en est de même pour les décès et les funérailles "chrétienne". Il faut que nos pasteurs de l’église catholique se penchent sérieusement sur la question. Il faut absolument trouver une solution car nos sacrements ne sont plus des sacrements mais des occasions de montrer notre aisance financière et notre capacité de mobiliser du monde autour nous. C’est comme une campagne électorale ! Dommage ! Aucun esprit de charité ne guide plus les catholiques. Je dirai même que certains responsables catholiques (prêtres, religieux, religieuses.... ) encouragent ces comportements par leur présence à ces cérémonies !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 17:46
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Merci Carine. Mais je trouve la vie si triste sans les fetes.les familles pouraient fixer une heure pour la fete ainsi les parents pouront assister a la messe. Quant aux funerailles si vraiment les catholiques pouvaient se contenter de la messe cela aidera tout le monde

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 18:07, par Sandy
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    C’est difficile de dire aux gens ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire. Ce sont des adultes. Et qui sommes-nous pour juger. Que celui qui n’a jamais peche, jette la premiere pierre.
    A mon avis, si cette question devait etre debattue, il y aurait beaucoup plus que cela a dire.
    Les soi-disant riches dans notre pays, viennent de familles pauvres. Avant d’etre riches, ils ont connu la pauvrete et la misere. En devenant riche ou moyennement aise, l’on peut vouloir s’eloigner de cette realite de notre enfance, et vivre ce dont on a toujours reve ; offrir a nos enfants ce que soi-meme l’on n’a pas eu. Pourquoi vouloir a tout prix que tout le monde soit loge a la meme enseigne. Des riches et des pauvres, il y en aura toujours dans ce monde. Les pauvres deviennent riches et les riches deviennent pauvres. La vie n’est pas une ligne droite. De grace, soucions-nous des problemes de notre quotidien.
    Si je n’ai pas 1000f a donner, pourquoi essayer d’impressionner le monde avec ce que je n’ai pas. En fin de compte, ceux qui donnent, ceux qui organisent, etc.. tout le monde veut impressionner. La morale, alors qui devrait la faire.
    Partager est ce que tout chretien doit faire. Se departir de nos richesses et suivre Jesus. Honnetement, dans la realite, combien sont prets a le faire ? Je prefere etre realiste que de jeter la pierre aux autres. Si j’etais dans leurs chaussures, je ne sais quelle conduite je tiendrai. Mais je me souviendrai de vos conseils Carine.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 18:09, par OCy
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Et moi qui comptais faire un service minimum lors de la 1ère communion de mon enfant et qui suis informé la veuille que deux de mes belles sœurs sont en route près de 300km (A/R 600km) pour l’évènement, je fais comment maintenant ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 19:44, par Z.M.M
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Merci, Carine pour cet article fort remarquable par sa sensibilité et l’appel urgent qu’il suscite, pour chacun de nous car c’est d,abord nous les fidèles laïcs qui formons l’Église. Il faut donc éviter de voir toute de suite le clerc qui doit réagir ! je dis qu’il nous faut d’abord prendre conscience chez-nous et autour de nous pour qu’il y ai un début de réaction. Par la suite ou concomitamment les conseils paroissiaux peuvent donner des directives avec le clergé bien entendu pour une solution salutaire, qui replace les choses à leur place.
    Pour revenir sur l’article, il faut dire qu’il y a vraiment à revoir car trop c’est trop. Mais il y a de bon exemple comme d’aucun l avait déjà noté a savoir l’organisation commune, qui se fait au Juvénat Saint Camille ou les parents ont cotisé pour organiser un repas sur place avec les membres de leurs familles et leurs invités. C’est simple, modeste mais l’essentiel est là. Pour tous ceux qui lirons cet article, il faut juste s’interroger d’abord en se demandant qu’est que je peux faire ? avant de voir du coté des serviteurs de Dieu dont les homélies interpellent chaque jour déjà sur le sujet comme tant d’autres. Courage Carine !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2016 à 19:47, par Z.M.M
    En réponse à : Célébration des sacrements des enfants : Quels cadeaux à offrir aux élus ?

    Merci, Carine pour cet article fort remarquable par sa sensibilité et l’appel urgent qu’il suscite, pour chacun de nous car c’est d,abord nous les fidèles laïcs qui formons l’Église. Il faut donc éviter de voir toute de suite le clerc qui doit réagir ! je dis qu’il nous faut d’abord prendre conscience chez-nous et autour de nous pour qu’il y ai un début de réaction. Par la suite ou concomitamment les conseils paroissiaux peuvent donner des directives avec le clergé bien entendu pour une solution salutaire, qui replace les choses à leur place.
    Pour revenir sur l’article, il faut dire qu’il y a vraiment à revoir car trop c’est trop. Mais il y a de bon exemple comme d’aucun l avait déjà noté a savoir l’organisation commune, qui se fait au Juvénat Saint Camille ou les parents ont cotisé pour organiser un repas sur place avec les membres de leurs familles et leurs invités. C’est simple, modeste mais l’essentiel est là. Pour tous ceux qui lirons cet article, il faut juste s’interroger d’abord en se demandant qu’est que je peux faire ? avant de voir du coté des serviteurs de Dieu dont les homélies interpellent chaque jour déjà sur le sujet comme tant d’autres. Courage Carine !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés