Campagne municipale : « Je ne vois pas un parti qui peut rivaliser avec le MPP au Sanmatenga », lance le président du MPP, Salifou Diallo

lundi 16 mai 2016 à 00h45min

La campagne municipale est à son dernier virage et l’heure est au déploiement des dernières stratégies de mobilisation sur le terrain. Dans la province du Sanmatenga, l’effervescence est montée encore d’un cran les 14 et 15 mai 2016 avec la sortie de soutien du président du MPP, Salifou Diallo, au staff provincial de campagne. Pissila, Barsalogho et la commune urbaine de Kaya ont fait une démonstration de force de mobilisation...

Campagne municipale : « Je ne vois pas un parti qui peut rivaliser avec le MPP au Sanmatenga », lance le président du MPP, Salifou Diallo

En grande offensive dans la région du Centre-nord, le président du MPP, Salifou Diallo, est allé galvaniser ses « commandants » des lieux, lancés à la conquête des onze conseils municipaux que compte la province du Sanmatenga, localité qui doit abriter la fête de l’indépendance, le 11 décembre 2016. Arrivé dans la capitale de la province, Kaya, tôt dans la matinée de samedi, Salifou Diallo a mis le cap immédiatement sur la commune rurale de Pissila située à une trentaine de kilomètres à l’Est de Kaya où il a été accueilli à l’entrée par l’équipe provinciale de campagne. Après une visite de courtoisie aux personnes ressources, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, directeur provincial de campagne du Sanmatenga et ses hôtes sont accueillis à la place du meeting par une population mobilisée et scandant des slogans favorables au MPP et à ses premiers responsables.

Après des salamalecs, les intervenants vont se succéder à la tribune. Ainsi, le coordonnateur communal de campagne de Pissila, les représentants des jeunes, des femmes, des anciens et des autorités coutumières vont souligner être honorés d’accueillir les responsables du parti dans leur commune. Pour eux, ce déplacement est une marque de considération à leur égard qu’ils sauront rendre le 22 mai 2016 par les urnes. « Nous vous assurons tous les conseillers en jeu dans tous les villages de la commune de Pissila », a confié le directeur communal de campagne pour qui d’ailleurs, seul le MPP peut faire l’affaire des populations de cette commune « qui a déjà reçu l’une des promesses de campagne, une ambulance ».

Le coordonnateur provincial de campagne, député Bachir Ismaël Ouédraogo, s’est d’abord montré reconnaissant envers les anciens, les femmes et les jeunes pour leur mobilisation et détermination pour le MPP. Cela s’est traduit entre autres, dit-il, par le bon score enregistré lors des élections couplées présidentielle et législatives du 29 novembre 2015. Fort de cela, il affirme n’avoir aucun doute sur l’issue heureuse du scrutin le 22 mai prochain pour son parti.

Après avoir énuméré les domaines d’attentes des populations, député Bachir Ismaël Ouédraogo a conclu que son parti entend faire de Pissila, une commune de référence en matière de développement pour le bonheur de toutes les couches sociales. Pour corroborer son invite au vote, Dr Ouédraogo a insisté sur les consignes, bulletin en main, avant d’engager les jeunes militants à mettre à profit la dernière semaine de la campagne pour prendre d’assaut les concessions afin d’expliquer aux populations le comment voter, « et surtout voter utile ».

Pour Salifou Diallo, marquer une présence à Pissila est avant tout une reconnaissance de son parti vis-à-vis des populations de ladite commune. Il estime qu’après avoir porté Roch Kaboré à la Présidence du Faso et offert une majorité à l’Assemblée nationale au MPP, ces élections doivent consacrer une assise confortable pour permettre au Président du Faso de dérouler sereinement son programme pour lequel il a été élu. Réagissant aux préoccupations des populations, M. Diallo a promis que celles-ci seront un vieux souvenir, si le MPP venait à être élu à la tête de la commune. « Il faut choisir des conseillers qui ont du respect pour la personne humaine, donc qui sont capables de répondre à vos préoccupations », a-t-il exhorté.

Pas de maires « dealers » !

C’est dans la même verve et le même engouement que le président du MPP a assisté, après un passage à Bogandé dans la Gnagna (région de l’Est), à l’assemblée générale des structures MPP du Sanmatenga. Là également, il a loué les efforts de l’ensemble des structures du parti à tous les niveaux de la province. Tout en expliquant les enjeux de ces élections, Salifou Diallo a relevé que l’élection des conseillers municipaux est d’abord un vote pour soi-même parce que, ce sont eux qui sont en contact quotidien avec les populations et leurs réalités. « Votez massivement car, ce vote, ce n’est pas celui de Roch, de Simon ou de Salifou Diallo ; c’est un vote pour vous-mêmes », a-t-il insisté, prônant en outre, l’unité et la cohésion pour la construction des communes de la province. « Nous voulons des gens capables de se mettre au service de leur communauté dès le lendemain de leur élection. Nous ne voulons pas de maires qui vont venir vendre des parcelles pour circuler dans de grosses voitures. Nous voulons des maires qui vont respecter les anciens, les femmes, les jeunes et qui vont se mettre au service de leur communauté », a recommandé Salifou Diallo, titillant ses adversaires : « (…). Le lion et l’éléphant n’ont pas leur place en ville, leur place est dans la brousse. Quant au CDP, c’est Dieu qui l’a chassé du pouvoir, et si Dieu chasse quelqu’un du pouvoir et que vous voulez le ramener, c’est peine perdue... ». D’où son invite aux militants de ces partis, entre autres cités, à rejoindre le MPP pour « bâtir la Patrie ». Occasion également pour lui de réitérer un appel aux militants de son parti à se départir des dénigrements, des injures et autres comportements anti-démocratiques.

Cliquez pour lire la suite sur regions.lefaso.net

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Portfolio

Messages

  • Voilà un jeune que j’admire vraiment., discours correct. Tu as de l’avenir si tu continue ainsi, tes propos sont indicateurs. Bonne chance à tous les partis politiques et que le meilleur gagne !

  • Félicitations à Bachir Ismael OUEDRAOGO, tu fais honneur et fierté à la jeunesse.

  • Ce sont les mêmes scénarios et autres scénaristes depuis 30 ans. Et pourtant la misère est toujours là et les politichiens ne changent pas. Quel honte ?

  • A condition que tu ne prennes pas les habitudes des mensonges du CDP pour flatter encore tes compatriotes de Sanmatenga ! Tout le peuple du Nord connaisse que vos mensonges, vos querelles, vos trahisons venant d’un Gilbert Ouédraogo, Alizeta Gando et Salif Diallo. Pour une fois ne donne pas des fausses promesses à un peuple du Nord dont la nature a déjà puni par la sécheresse et le dessert.

  • Encore un slogan de campagne ! Eh !!! Salif, arrêtes ton char, tu me fais gentiment sourire. La réalité va vous rattraper bientôt au mpp. Si en trente ans vous n’avez pas pu faire de miracle, s’il vous plaît, donnez la place aux jeunes filles et aux jeunes hommes dans ce pays et vous verrez. Le Sage.

  • Bachir, tu assures et on te soutient quand bien même je ne suis militant d’aucun parti politique

  • - Toujours la violence et l’inconscience ! Toujours la violence dans le langage et le comportement ! Toujours l’arrogance dans les propos ! Exactement comme aux temps forts du CDP ! Salif DIALLO, vraiment tu nous fatigues dans ce pays en fin de compte !

    Par Kôrô Yamyélé

  • bien sure !les autres partis n ont pas détournés des milliards qui ont affamés le peuple a tel point que pour certaines populations la souveraine aspiration,omme qui dirait en pays dagara "c est d’etre rassasié comme la copine d’un voleur" le temps d un battement de cils ne serait ce helas !

  • ’’Nous ne voulons pas de maires qui vont venir vendre des parcelles pour circuler dans de grosses voitures’’.

    - Salif DIALLO, les maires voleurs, dealers de parcelles d’hier, c’était sous qui ? Tu es comptable de ces vols et deals de parcelles car tu fus député CDP, conseiller spécial de BLAISE, ministre plusieurs fois. Tu manques simplement de reconnaissance envers BLAISE. Tous ce qui s’est passé sous Blaise COMPAORÉ depuis 30 ans de pouvoir comme crimes, vols, détournements, Salif DIALLO tu es aussi comptable de tout ! Faut pas nous mystifier !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Kôrô Yamyélé, en réalité c’est toi qui nous fatigues. Tu vogues au gré du vent. Tu es blanc le matin, noir le soir, et multicolore le lendemain. Finalement que veux-tu mon vieux ?

  • « (…). Le lion et l’éléphant n’ont pas leur place en ville, leur place est dans la brousse. Quant au CDP, c’est Dieu qui l’a chassé du pouvoir, et si Dieu chasse quelqu’un du pouvoir et que vous voulez le ramener, c’est peine perdue... ». J’aime j’aime...... Bien dit.

  • Si seulement la population pouvait comprendre que la politique est un jeu, et qu’elle gagnerait à mettre les acteurs politiques en concurrence en donnant le plus de sièges des municipales aux partis politiques qui n’ont pas beaucoup sièges à l’assemblé. En ce moment, les partis qui ont beaucoup de députés (UPC, MPP) vont vouloir poser des actions concrètes au cours du mandat 2016-2020 afin de reconquérir l’électorat, tandis que les partis qui ont gagné aux municipales vont vouloir se battre pour gagner plus prochainement aux législatives. Supposons que le MPP et l’UPC gagnent encore les municipales, quel défit politique voudront-ils relever avant 2019 ? Ils vont dormir. C’est en 2019/2020 qu’ils vont se réveiller en vue des élections de 2020. Bonne journée !

  • Internaute 10 je te soutiens. Vraiment le kôro yamyélé me déçoit, il est trop aigri. A son âge c’est décevant. Qu’est ce qu’il voulait au MPP et il n’as pas eut ? dit le clairement aux internautes et on te comprendra sinon vous n’êtes pas un papa exemplaire en politique.

  • Koro Yamyélé, si tu as un problème avec Salif DIALLO, va le voir courageusement et cela va se régler si non aucun foremiste ne te reconnait Comme disait l’autre, tu es blanc le matin, noir à midi, rouge le soir, bref, caméléon quoi. Il faut quitter dans ça. WALAY

  • Kôrô Yamyélé, qu’est-ce que les RSS t’ont fait ? C’est toi qui chantais leurs louanges et depuis un certain temps, tu as retourné ta veste. Ou bien, ils t’ont promis quelque chose que tu n’as pas eue ?

  • Moi j’ai toujours soutenu le kôrô Yam, parce qu’il a toujours dit la vérité aux gens.
    Si vous faites du bien, il applaudit, mais si vous faites du mal, il le dénonce et le dénoncera toujours. Donc en réalité, ceux qui retournent leur veste, c’est ceux qui écrivent contre le Kôrô Yamyélé qui est constant dans ses positions. Bandes d’opportuniste. Le kôrô Yamyélé n’est pas contre Salifou Diallo personnellement, mais contre le système que celui-ci a soutenu avant de se retirer avec ruse pour revenir remplacer les mêmes rapaces qu’il a côtoyés en les traitant maintenant de diaboliques. Et il y a des burkinabè qui croient à ça ? Laissez notre kôrô tranquille car il est lucide et il ne varie pas en fonction et au gré du vent. C’est plutôt Salifou Diallo qui est comme ça : hier au cdp, aujourd’hui au mpp et demain, qui sait encore quelle stratégie machaivélique va t-il inventer pour se faire élire. Les peuples méritent leurs dirigeants et tout est dit. Basta.

  • Le koro n’a pas totalement tord même s’il est devenu un camelion comme vous le dites. Dire qu’aucun parti ne peut rivaliser avec le MPP au sanmatenga s’est quand même oser et tenir encore le même langage au temps du touk guili du CDP dont ils sont comptable.

  • salut en tout cas courage a l honorable bachir ismael ouedraogo pour son dynamisme. c est un exemple dont le burkina peut etre fiere

  • Bachir cest un jeune qui a de l avenir. Ce type la ora tres loin je suis sur. Mais ne devi pas de ton chemin car ya plein de jeunes qui on espoire en toi. Continue coe et tu verra. Dieu a un plan pour toi. Je te connais depuis le campus et je me souviens que tu a ete l un des premier avec ron association a ns former en entrepreunariat. Tu es un gars bien et ton humilité et ta simplicité t emmera loin. On croit en toi ne ns decoi pas bro

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés