Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

samedi 14 mai 2016 à 00h38min

Le Président du Faso, Roch Kaboré était ce 14 mai 2016 sur le chantier de l’hôpital de district de l’ex-secteur 30. Il est venu s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Cette visite fait suite à celle qu’il a déjà effectuée le 27 mars dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

Lors de sa visite en mars dernier, le Président du Faso avait promis de revenir fin avril pour constater l’état d’avancement des travaux. C’est finalement ce 14 mai 2016, qu’il a visité le chantier.
Il s’est dit assez satisfait de ce qu’il a vu. « Je dois féliciter l’ensemble des entrepreneurs pour le travail qui a été fait. Je pense qu’il y a plus d’aménagement dans la cour, plus de propreté. Il reste la station de traitement à terminer. Et selon le point qu’on vient de faire, nous pensons que courant fin de semaine prochaine, les travaux seront terminés. L’équipe entière nous a demandé 60 jours pour monter l’ensemble du matériel avec nécessairement la formation des médecins », a-t-il confié.

Au cours de la visite, il a également été question du bitumage de la route menant à l’hôpital, mais aussi des questions de voiries. « L’autre aspect qui nous importe également et que nous avons noté, c’est la construction de la route autour de cet hôpital et également la nécessité de faire de l’assainissement. Pour ce faire, il faut environ deux milliards 300 millions. Et je me suis engagé à ce que nous trouvons des solutions pour que cela se fasse très rapidement ; sinon lorsque nous allons rentrer dans la saison des pluies, on risque encore de tomber dans un problème d’évacuation d’eau, ce qui ne sera pas non plus quelque chose que nous pourrons justifier. Dès lundi, on va regarder avec le ministère des infrastructures ce qu’on peut faire rapidement pour qu’autour de cet hôpital, la rue puisse être assainie et bitumée pour permettre une accessibilité à l’hôpital. »

Avec un taux d’exécution de 99%, l’hôpital de district de l’ex-secteur 30, qui est une antenne du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo, est donc presque fin prêt. C’est en mars 2011 que les travaux de cet hôpital ont débuté, avec un budget de 19,73 milliards de francs CFA. En raison des modifications qui devaient être introduites dans le projet initial, ils ont été suspendus en mai 2012.
Le Président du Faso a souhaité voir cet hôpital mis en service rapidement, afin de soulager les souffrances des populations.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 mai 2016 à 11:49, par Sauver le système sanitaire
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Le Burkina Faso, depuis plus d’une décennie est confronté à des lourdeurs administratives qui retardent ou hypothèquent le fonctionnement normal des services publics.Courant fin Avril 2015, il est ressorti de l’évaluation de la Stratégie pour la croissance accélérée pour le développement (SCAD) ,que des projets n’ont pu être réalisés à cause des longues procédures de passation des marchés publics. Un phénomène anormal qui est sans cesse dénoncé sans une solution réelle et une volonté manifeste des autorités gouvernementales d’y remédier. Dans cette situation de léthargie endémique, c’est le cas du système sanitaire qui s’avère le plus pathétique et révoltant. Tenez ! On se rappelle la panne du scanner de l’hôpital Sanou Souro de Bobo-Dioulasso et de la défaillance de la climatisation de la morgue qui ont défrayé dans un passé récent la chronique. Même pour des situations de besoin de commandes d’urgence de matériels sanitaires pour nos hôpitaux, il faut passer par les longues procédures de marchés publics qui peuvent durer de 3 à 6 mois, voire plus pendant que ce temps, des malades souffrent et meurent faute d’équipements et de consommables médicaux adéquats.
    Aussi, le gouvernement sous le président Roch ferait œuvre utile et sociale en prenant une dérogation spéciale pour les commandes accélérées de matériels et consommables médicaux sans passer par le long circuit des marchés publics. C’est une question d’intérêt national et général au profit de tous les Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 13:31, par OUEDRAOGO ABDELAZIZ
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    C’est concret. Merci Président pour le suivi régulier des chantiers.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 16:12, par Poda
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Tres bon ! Apres avoir depense des milliards qui ont ete planifies et acquis, c’est maintenant qu’une route pour desservir ce joyeau qui pose problemes ? Et les plans qui ont ete budgetises ? Pourquoi personne n’a eu l’idee de cette voie d’acces ?

    Le developpement, c’est la maitrise au sens utilitaire de la nature par l’homme. L’homme developpe vit loin de la terre bien qu’etant sur la terre. En batiment public, la situation moderne exige un plan detaille qui vise aussi a rendre ce qui est fait beau pour l’oeil.

    Chez moi au BF, il faut construire pcq’il faut construire tant au niveau du citoyen qu’au gouvernement. Par consequent, ce qui est fait est fait, et avec le temps, reste domine par la nature et causant du bruit pour nos yeux. Exemples :
    1. Le monument du cinquantenaire a Bobo... Pourquoi n’avoir pas pu amenager tout l’environnement immediat ? Regardez mon regard quant aux constats faits aujourd’hui
    2. Ces buildings et autres batiments en plein air ETERNELLEMENT EN CONSTRUCTION dans des centres POURTANT TRES FREQUENTES. Regardez ce building qui croupit juste a cote du siege de la BCB.... Je pense que je quitterai cette vie sans voir son achevement Ce building est un danger pcq’en contruction, un bruit pour l’environnement il est, et denotant que "the folks who did this, didn’t have their shit together in the first place"....

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 16:36
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Les techniciens de la santé se heurtent pour se faire le maximum de subsides FBR dans les centres de santé au BF.
    Ce projet dénomé FBR est a la base de querelles entre agents car chacun veux achever sa villas FBR au detriment des autres !
    En effet,medecins,attaches de sante,infirmiers,...se font la bousculade pour intégrer ce projet juteux.Même vos équipes cadres de district sont englouties par ce fléau. Alors qu’on crie au manque d’agents. Allez-y compter le nombre de specialistes en disponibilité ces 3 dernières années.Orientons les projets dans les adductions d’eau potable, gratuités des soins, éducation, emplois...
    Si vous rentrez dans le site FBR, ce sont des centaines de millions dépensés par moi, l’équivalent de n... forages.
    Les frustrations engendrent des contre-performances. Pourquoi donner en 6mois la somme de 1million 200 000f a un catégoriel C au moment oú il a un salaire ? Et les autres fonctionnaires qui, eux aussi, se battent ne meritent -ils pas de villas FBR ? Laisser les financiers tranquiles. Supprimez FBR pour reparer les injustices car c’est la loi de la jungle dans Financement Basé sur le Résultat(FBR) et tous au boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 16:50, par la verite
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Un projet de Blaise COMPAORE !!!
    Depuis là , rien de concret de la part de Rock KABORE.
    On attends toujours !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 17:26, par Médecun
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Je voudrais ici examiner une préoccupation de plusieurs médecins du CHU Yalgado sur les travaux d’extension de l’hôpital district de Bogodogo. Suite aux inondations du 1er septembre 2009 qui ont endommagé l’hôpital Yalgado,le gouvernement avait décidé de délocaliser le CHU Yalgado au CMA de l’ex secteur 30.Par la suite, il s’est avéré que l’espace est exigu et ne peut abriter tous les services médicaux du CHU. Par conséquent, il a été convenu de faire des travaux d’extension du CMA pour servir de second pôle de Yalgado. De plus en plus, une confusion s’installe sur la finalité des travaux du CMA que d’aucuns considèrent comme un hôpital autonome, d’autres comme un pôle ou une extension du CHU Yalgado.De nombreux professeurs agrégés de médecine et autres agents médicaux s’indignent contre la cacophonie qui prévaut actuellement sur cette question. Le ton monte et on entend dire qu’une duperie du genre sera un précédent dangereux car, on ne saurait délocaliser une partie des services médicaux de Yalgado sur ce site et refuser qu’il constitue un second pôle. Ce qui irrite le plus le personnel médical, c’est de savoir que le ministre de la santé qui est issu de Yalgado semble agir pour déstabiliser cet hôpital de référence au lieu d’œuvrer à son renforcement. Ni le rhumatologue pressenti comme directeur de ce pôle hospitalier, ni d’autres cadres du corps médical ne savent la vérité sur cette affaire qualifiée de détournement de projet et de services médicaux qui pourraient impacter négativement sur la cohésion du personnel médical pour un travail bien coordonné dans cette extension initiale du CHU Yalgado. Le corps médical frustré attend du gouvernement une clarification et surtout une décision judicieuse sur la destination de ce site hospitalier.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 18:47
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    A l.adresse de l.internaute N.4. Tu semble etre hors sujet. quel lien entre FBR et sujet. on sent d la jalousie pour n.est pas dire de l.aigreur dans tes propos. on peut aisement imaginer qui tu es.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 22:35, par El_monstro
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Juste demander aux responsables qui nous gouvernent d’avoir une certaine curiosité. et se poser la question suivante : avec un tel budget, quel niveau d’équipement on peut atteindre dans certains pays de l’uemoa (Dakar, Bamako ou Niamey). Question d’évaluer d’avoir un ratio réaliste. Il se sursurre que les à côtés et autres surfacturations depuis Blaise ont explosé le budget.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 00:08, par Lavie
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Je salue la réalisation effective des travaux. Je voudrais me permettre de dire à l’internaute N°01 que le problème au niveau des commandes dans nos hôpitaux n’est pas lié aux procédures de passation de marché. Les produits de santé bénéficient déjà d’un regime particulier en matière de commande. Le problème est surtout d’ordre organisational. Il manque la prévision et l’anticipation. L’autre volet de la question est l’absence de considération des règles publiques par rapport au droit commercial du secteur privé par les fonctionnaires. Sans chercher à atteindre l’efficacité dans l’application de la réglementation publique ils accusent souvent à tord le droit public. Cela ne signifie pas que le droit public doit ignorer les avancées au niveau privé.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 07:12, par Docteur
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Les travaux d’extension du CMA de l’ex secteur 30 sont à saluer. C’est ainsi qu’il faut procéder, car à Paris comme dans de nombreuses capitales européennes, on ne construit pas plusieurs CHU dans une même ville. On développe plutôt des pôles qui sont des extensions du CHU principal et on en assure une bonne coordination et planification des services médicaux spécialisés.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 08:41, par SIDYETA
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Internaute n°5, que c’est dommage pour toi. Sais-tu combien de projets de SANKARA ont été exécuté sous Blaise ? Le Pays va mal à cause des gens comme toi. MERDE !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 09:17, par Rakiswiligri
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Internaute n°10(docteur) merci pour votre intervention.Ca répondra peut être a la préoccupation de medecum.merci

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 11:33, par mahamadou
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Hôpital Yalgado refait, Hôpital B. Compaoré et bientôt Hôpital de l’ex-secteur30...Tout ça c’est bien pour les populations de la capitale. Mais que dites vous de l’Hôpital Souro Sanon de Bobo qui est et demeure un véritable mouroir ! Au lieu d’aménagement total et profond, on assiste à de petites réfections insignifiantes au regard de la taille de la ville. A quand donc la visite de notre Hôpital de Bobo ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 12:55, par triandekou
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Merci au PF pour le suivi des chantiers à caractères Sociales. C’est çà faire de la sociale démocratie. Et le ministre de la Santé ? c’est a lui aussi de Faire le compte rendu de l’avancement des chantiers surtout qu’au mois de Mars, vous y étiez !!. Vivement que vous puissiez avoir des jeunes ministres dans votre prochain gouvernement pour vous aidez dans cette tâche Noble de suivi. Et le problème de l’Eau ? pourquoi ne pas visiter en même temps l’avancement du projet ZIGA II ???. çà pouvais être un bon cout en cette période de Campagne Electorale !!. Vivement que nous puissions après les élections mettre un cout de pied dans la fourmilière. Changer tous les ministres qui n’apportent pas de résultats immédiats, et surtout les DG qui dorment dans leurs bureaux. Nous avons besoins de cadres expérimentés sur le plan National et international et aussi compétents dans nos prochains ministères. Plus de ministres qui ne peuvent pas présenter une stratégie de développement à longs terme de leur secteurs !!!. Plus de ministres qui nous donnent rien que 4 bidons d’eau pour une famille de 10 Personnes soit 8 litres par personnes et par jours, pour se laver, boire, manger, laver les habits !! hé wendé, où est le principe de se laver les mains pendant les moments clés ? après défécation ? avant et après avoir manger ? et surtout nos CINQ prières sans eaux ????.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 14:55, par Kouka
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Pourquoi continu t-on a appele notre hopital (puisque quoi qu’il en soit c’est l’argent du peuple), Hopital Blaise Compaore ? J’avoue ne pas comprendre Rock et son equipe. Ce nom nous a tellement traumatiser qu’on ne veut plus l’entendre. Surtout que Blaise a adopte une autre nationalite. Qu’est-ce qu’on attend ? Est-il difficile de changer le nom de l’hopital. NOUS VOULONS OUBLIEZ LA PERIODE COMPAORE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 15:26
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    J’appuie ce que dit l’internaute No 6. Il semblemerait que certains médécins sont entrain de duper les autres médicins de Yalgado pour se faire une place au soleil dans ce site hospitalier qui était pourtant considéré comme Yalgado bis. Le personnel est vraiment frustré et le ministre doit faire très attention à cela, de meme que le président. Il faudra que les autorités restent avec les décisions de départ pour éviter de déstabiliser Yalgado. Changer les règles à la fin des travaux alors que certains médécins ont travaillé à ce que leurs services médicaux déménagent sur le nouveau site peut s’avérer très regrettable.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 16:15, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    Les 99% de travaux réalisés nous pensons que ce sont des travaux de qualité. Ce ne sont pas des travaux vie chère, nous osons espérer. Le problème de nos grands chantiers aujourd’hui, c’est la qualité des travaux. Les ouvrages et les bâtiments se dégrade avant leur première réception. C’est dommage pour un pays qui des ressources limitées, et on passe tout le temps à racoler des travaux neufs. Il faut sanctionner les techniciens du ministère et les entreprises chargées d’exécutées les travaux.
    Ce sont des actions à encourager et à répéter sur les grands chantiers comme celui-là. Bravo Président. Nous souhaiterions vous voir sur d’autres grands chantiers, vous et votre premier ministre car l’argent du contribuable Burkinabè doit servir à faire des travaux durables.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 17:39, par Pharmacien
    En réponse à : Hôpital de district de l’ex-secteur 30 : Le Président du Faso satisfait de l’état d’avancement des travaux

    A l’internaute 14 ( triandekou)qui est un avocat du diable du ministre de la santé de savoir que la qualité d’un gouvernement ne repose pas sur la jeunesse des ministres.C’est justement cela l’erreur de ce premier gouvernement du régime Kaboré d’avoir nommé beaucoup de jeunes ministres qui n’ont eu pas une bonne expérience de la gestion des affaires publiques.Si la valeur n’attend point le nombre des années,force est de constater que beaucoup de jeunes font de la précipitation sans une réflexion mûre au préalable dans leurs actions.C’est le cas justement du ministre de la santé qui est trop pressé et n’a pas le sens d’un esprit d’équipe.C’est pourquoi en un temps record il a crée un malaise dans son département.Il a maille à partir avec les pharmaciens, les professeurs agrégés de médecine dont la sagesse et l’expérience n’autorisent pas la précipitation et le sensationnel.Vous lui demandez de faire le point des travaux du chantier de l’ex CMA au président.Il n’est pas indiqué pour le faire puisqu’il manque d’ouverture d’esprit et est à la base de la cacophonie sur la destination légale de cet hôpital qui est une extension ou un pôle de Yalgado d’où il était avant d’être parachuté ministre.Il se pose un problème de cohérence que le PF et le PM devraient pouvoir résoudre pour endiguer la frustration d’une frange importante du corps médical érudit de notre pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés