Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

samedi 14 mai 2016 à 00h12min

Présent à l’inhumation de l’Assistant de Police stagiaire, Rasmané Doussoungou, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré s’est confié à la presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

« Je suis très très choqué. Parce que vous voyez que, lorsqu’on est obligé de passer par des méthodes assez quelques fois musclées, la police, la gendarmerie et l’ensemble des forces de sécurité ont raison. Les feux tricolores et les panneaux de stop sont faits pour être respectés. C’est pour sécuriser tout le monde. Vous avez vu que pendant qu’on était dans le cortège funéraire, le jeune qui est venu coincer tout le monde avec une moto, en faisant des acrobaties, pendant qu’on était en train de transporter un corps.

Il pouvait cogner quelqu’un dans le cortège et provoquer encore mort d’homme. Je crois que tout ceux qui parlent de sensibilisation, on va continuer à le faire, mais lorsqu’il faut prendre son courage à deux mains pour sauver des vies, malgré des gens, on est obligé de le faire. En tout ca, c’est un exemple qui amène tout un chacun à ce que lorsqu’il faut prendre des mesures, que personne ne se plaigne. Voilà une vie arrachée, nous avons vu le corps, il est très jeune. Il laisse une famille inconsolable, pour quelqu’un qui n’a pas voulu obtempérer. Disons même que c’est criminel, puisqu’on l’a arrêté et il a foncé sur le policier en question.

Dans les jours à venir, nous allons nous réunir, et demander à toute la police et la gendarmerie de ne pas baisser les bras, mais de redoubler d’efforts, et de faire ce qu’on doit faire. Au péril de notre vie, nous allons servir la nation, nous allons faire chaque jour que Dieu fait, sauver des vies en accomplissant notre mission. Nous n’allons pas baisser les bras.

Ça fait mal, mais nous allons continuer. Je voulais vous dire aussi, qu’on attend beaucoup de vous (la presse), qu’on se mette ensemble pour qu’il n’y ait pas de plainte quand quelqu’un demande à être sanctionné. Qu’on soit tous d’accord que dans la vie de tout un chacun, même dans la cellule familiale, il faut quelques fois, des corrections. A fortiori, lorsqu’il s’agit de respect de la loi, on ne badine pas. En tout cas, on est très choqué, mais réconfortant, parce que vous avez vu, tous les autres corps sont là, il y a la justice, il y a la société civile pour compatir.

Ça fait chaud au cœur, et je voudrais en ma qualité de ministre en charge de la sécurité intérieure, dire un grand merci à tous ceux qui ont effectué le déplacement.
Non seulement, il a causé mort d’homme, même si ce n’était pas un policier qu’il a tué, nous allions le rechercher et le mettre à la disposition de la justice. Il y a déjà des recherches qui sont en cours, on a pu déjà relever le numéro de son engin, mais malheureusement, c’est un faux numéro.

Puisqu’on a été au service des transports et le numéro qui a été relevé est celui d’un tricycle, alors que ce n’est pas un tricycle. Donc c’est du faux. Mais les recherches continuent par d’autres moyens, et nous souhaitons que Dieu puisse nous accompagner dans ce travail pour que cette personne soit retrouvée et mise à la disposition de la justice pour que le droit puisse être dit ».

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATDSI

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 mai 2016 à 08:34, par sib
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    mci SIMON, il faut des mesures fortes pour stoppé l’incivisme grandissante, il faut exigé une vitesse à limité même les motos grosse cylindré ou non, cela contribuera à évité des cas parelle , il faut plus de cameras de surveillance dans la ville de Ouagadougou, il faut plus d’équipé les policiers en matière de protection social. il faut placé les policiers deux à deux dans feux et non un seul policiers

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 08:45, par Le vigilant !
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Tu es tres choqué waaa ? Heum ! Démissionne !!! Puisque c’est ton l’incompétence qui est doigtée. Tant que vous n’allez pas renoncer au cumul de l’administration territoriale avec la sécurité ça va être difficile pour vous et tous les burkinabè . La solution est la et vous jouez au pompiez. Arrêtez de narguer les pauvres citoyens. L’incivisme doit être combattu par des hommes exemplaires et modèles .
    Paix à l’âme de ce vaillant policier !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 10:00, par changeons
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Internaute 2 (le vigilant), si tu as un problème personnel avec Simon, va chez lui à domicile et tu le lui dit face à face. Tes propos sont choquants en pareille circonstance. Un homme est mort du fait de l’incivisme d’un bâtard que toute la nation recherche pour punir selon les lois en vigueur. On ne peut pas mettre un policier sur tout usager de la route.Vigilant, il faut aller à certaines intersections comme sur la route de Fada. Les feux sont là, les VADS aussi, et souvent des policiers et en dépit de cela, des imbéciles trouvent plaisir de brûler les feux. Est-ce la faute de Simon ? Quel lien avec l’incompétence du Ministre ? Je ne sais pas si tu as des enfants, mais tes propos ne font que les enseigner l’incivisme. Vigilant, il faut grandir et être positif, et contribuer à la recherche de solutions pour le mal commun qu’est l’incivisme. Des propos puérils n’apportent rien. Il faut changer et si ce message peut t’aider à grandir et chasser les démons en toi, tant mieux. En attendant, que Le Seigneur accepte notre vaillant policier dans son Royaume et qu’Il nous aide à retrouver son faucheur.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 10:27, par Karissa
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Assez de vos discours creux
    Vous, bande de gueux
    La racaille prospère comme vermine
    Et nous comptons les victimes
    Ne jouez surtout pas à la surprise
    Lorsqu’éclateront les crises

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 10:43, par ngoonga
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Aux internautes, Cessons d’être criminels ; en quoi le cumul des fonctions de Simon a avoir avec des gens qui foncent sur des humains par méchanchété.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 10:44, par Fox
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Yako pour la famille du défunt. Je souhaite dorénavant que pour les feux tricolores que soit affectés 2 policiers. Peut-on par exemple faire la patrouille avec un seul élément de force de l’ordre ? Messieurs les responsables de la Police, vous êtes invités à revoir votre copie. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 12:01, par Vigilance
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Le vigilant (c est drole nos noms se ressemblent..), juste partager avec toi mon opinion sur la question de la separation du ministere de l’administration de celle de la securite. ca deja ete fait sous Compaore (renseignes-toi) et ce fut un fiasco. la raison : les policiers ne respectaient plus les administrateurs (préfets, haut-commissaires, gouverneurs...). hors un administrateur sans pouvoir de coercition c’est comme un militaire sans fling, ca n’a pas d’autorité. aussi dans les pays que nous tenons pour modele, en l’occurence la France, administration et securite sont reunies dans un ministere unique dit de l’Interieur, probablement pour les memes raisons. et son actuel responsable (Bernard Cazeneuve) n’est ni policier, ni gendarme... il faut comprendre que les questions de securite comme celles de la sante sont des questions transversales. c’est a dire qu’ elles dependent de "mille" domaines a la fois de telle sorte qu’on ne peut les isoler. policiers et gendarmes sont le "bras armé" de l’autorité "civile" qui peut les employer au besoin, et tient de ce fait meme une part de son autorité...
    mes amities et bon week-end

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 12:25, par pabegba
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Vous voulez combien de ministres au Faso ? Que chacun se dise qu’il est responsable de la vie d’autrui point.
    Selon un des témoin ledit criminel a ralenti puis foncer sur le policier certainement il voulait le tuer sinon allez comprendre un tel geste.
    Pauvres parents, vous vous évertuez à donner une éducation à vos enfants et enfin de compte voilà ce qui vous arrivent. Un criminel que vous avez mis au monde. Cet individu vit comment avec ça dans le coeur ?
    Vous dormez et vivez avec un criminel sans le savoir puisqu’il n’ose pas avouer à quiconque son forfait. Pauvre de toi. Confesse toi pour te libérer de ce fardeau à vie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 14:17, par Moi aussi
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    C’est ça le Faso et c’est ce qu’on dénonce. « Il y a déjà des recherches qui sont en cours, on a pu déjà relever le numéro de son engin, mais malheureusement, c’est un faux numéro. Puisqu’on a été au service des transports et le numéro qui a été relevé est celui d’un tricycle, alors que ce n’est pas un tricycle. Donc c’est du faux. »
    Il faut juste tracer le processus d’immatriculation de son engin. Il y a des sociétés que vous avez agréées pour l’immatriculation. A ce que je sache, la société poseur de la plaque, la pose sur présentation d’un document émis par la DGTTM. On peut donc faire les recherches afin de connaître la société poseur de la plaque et c’est à partir de là qu’on remontera. Si la trace est perdue, c’est que quelque n’a pas fait correctement son travail et doit, soit perdre son agrément (si c’est une société), ou perdre son emploi (si c’est un employé).
    Je signale au passage que vous avez donné les agréments aux sociétés (Simon était très influent sous B. Compaoré). Sans présager de l’issue de cette traçabilité, je suis sûr que vous boirez la tasse puisque des agréments ont été donnés à des analphabètes comme Noufou Ouédraogo pour des raisons électoralistes et Simon est adepte de ces manœuvres. C’est pourquoi, je dis qu’il boira la tasse car Noufou Ouédraogo ignore ce que veut dire « Archiver ».
    Il faut souligner aussi que parmi les jeunes qui fourmillent sur les côtés Ouest et Sud de la DGTTM, il y a de vrais falsificateurs de documents d’identification et d’immatriculation. Ces derniers opèrent avec la complicité de fonctionnaires de la DGTTM. Malheureusement, au BF, l’illégal se transforme en légal jusqu’à ce que l’irréparable se produise. C’est alors qu’on s’accuse mutuellement. Ça s’appelle, naviguer à vue et c’est dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 14:19, par Naabiga
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Mes sincères condoléances à la famille !!!
    Mr Simon, la sensibilisation est finie, il faut passer aux actions concrètes alors je propose :
    - le respect des texte à savoir avoir au moins le permis A1 pour rouler avec toute sorte de moto ;
    - un programme rotatif concentrer de contrôle de la circulation routière par zone en mettant ensemble la police, la gendarmerie, les CRS ;
    - envoyer à la fourrière tous les engins des fautifs et mettre en place un dispositif pour réprimer les agents de polices qui interviennent pour le retrait des engins ;
    - un forfait de FCFA 10 000 pour le retrait de la moto après présentation de l’attestation du code de la route ;
    - faire un contrôle dans les auto écoles afin de limiter la délivrance de fausse attestation de succès au code de la route ;
    - sanctionner les auto écoles fautives ;
    Actuellement le pays engage trois lignes budgétaires (police, VADS et feu de signalisation) pour la sécurité routière alors qu’une seule aurait suffit pour peu que chacun respect le code

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 14:59, par BASSAN Juste
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Internaute 3, par vigilance : Ne vous foutez pas des policiers et gendarmes. Vous croyez que les administrateurs civils, gouverneurs, préfets et autres respectent aussi ces mêmes corps habillés. Si vous n’avez rien à dire vous la fermer.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 15:43
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    de plus en plus,j’ai du mal à cerner la psychologie de ce sinistre......pardon de ce ministre simon compaoré. il me déçoit par ses interviews à l’emporte pièce sans tête sans queue. au risque de me tromper,il y a erreur de casting car simon compaoré n’est pas l’homme idéal pour occuper ce poste ultra sensible mais malheureusement,il n’est pas le seul dans ce cas car le gouvernement de paul thieba keba est truffé d’incompétents notoires. c’est décourageant

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 16:00, par TOKOMNORÉ
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    TOI SIMON, JE TE TIENS POUR RESPONSABLE DE LA MORT DE CE POLICIER !!! TU VIENS ET TU ENCOURAGE L’INCIVISME, ES-TU CONSCIENT DE LA MONTÉ DE L’INCIVISME ? ON AGRESSE LES POLICIERS, LES GENDARMES,... ET QUE SAIS-JE ENCORE ? PENSEZ-VOUS QUE NOS FDS NE PEUVENT PAS GARANTIR NOTRE SECURITÉ ? ENCOURAGER LES kolweogo, C’EST INSULTER NOS FDS ET DIRE QU’ELLES NE SONT PAS COMPETENTES !!! CHERS FDS PRENEZ VOS RESPONSABITÉS !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 17:23
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Monsieur le ministre. Il a fallut qu’un assistant de police soit fauché pour que vous prenez conscience de l’incivisme dans la circulation. Sachez qu’ils sont nombreux ceux qui pleurent tous les jours à cause de ce fléau. Il faut des mesures énergiques et un butimage des principales voies. Que Dieu vous assiste dans votre choix. Sachez que de nombreuses familles sont endeuillées chaque jour.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 17:35, par Papa
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    ALERTE INFO / Par decret presidentiel, Alassane Ouattara a nomme’ Blaise Compaore’ ,directeur general de la filliere Cafe-Cacao . Bonne chance a lui Blaise Compaore’ pour les prochaines elections de 2020 en Cote-D’ivoire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 18:42
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Que des solutions soient trouvées rapidement sans quoi le pays est en danger.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 19:05, par maan
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    paix à l’âme du disparu , ce délinquant payera tôt ou tard de ces méfaits, tt les 16000000 âmes te maudissent.tu es mal né tu va mal terminé.je propose pour plus d’efficacité et opérationnalité qu’on fusionne la police et la gendarmerie pour former un seul corps.il joue le même rôle.prenez l’exemple des pays anglophones pas de gendarmerie.et vous verrez que la sécurité sera plus opérationnelle.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 19:22, par eric
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué » des fout

    par le russe
    la justice des hommes est injuste seul la justice de DIEU est juste sinon on allait pas appeler mal bien et le bien mal .Regarder ces gens du mpp eux qui ont tout fait pour que Blaise soit le mâitre à bord en éliminant OUMAROU CLEMENT(le vrai cerveau de l’ ODPMT) HENRY ZONGO et LENGANI . A partir de ce moment il n ya plus eu de contre pouvoir tout est prêt pour la pensée unique le pillage organisé du clan FRANCOIS COMPAORE et ALIZET GANGO voila les vrais causes de l’ incivisme au FASO. SALIF DIALLO est au courant de tout ce qui se passe

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 11:14, par ouedraogo r karim
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    mes condolience a la famille du policier ses tres dur de perdre un membre de la famille qu’il repose en paix pour ma part il est tres dificile de dire qu’on peut eleminer completement les bruleur de feu alord que les policiers se cherche au lieu de se donner a eux .je veut dire ne barrer pas la route pour arreter quelquun qui brule le feu . j’ai meme deja dit a un policier au nivau de feu de l’asecna de ne plus recommencer l’acte qu’il a fait. quelqu’un qui brule un feu et toi policier qui bqrre la route pour attendre ce dernier a tout mes freres policiers eviter celas

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 11:23, par vérity
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    ça tue chaque jour en circulation par accidents graves et provoqués.Des usagers se droguent ou ignorent les règles de la circulation.Les gens sont pauvres et énervés de pas pouvoir avoir leur pitance quotidienne.Certains accidents ressemblent a des suicides entrainant la mort de ceux qui veulent continuer a lutte dans ce Burkina ensoleillé et sans travail ni perspective d’avenir.Ce n’est pas difficile de créer des emplois.Il faut entreprendre de vastes chantiers de construction de barrages,d’élevages et de centrales solaires.Construire des routes, des canaux d’irrigation.Développer l’internet et les mesures de paiements électroniques.Transformer nos matieres premières en produits finis.Construire des piscicultures.Demander a nos dirigeants et nos milliardaires de s’investir dans ces sentiers de développement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 07:05, par Deggo Kamen
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Bonjour,
    Ce qui est arrivé est malheureux, et la personne qui a causé ce drame a certainement agis sous l’effet d’une drogue ou quelques choses qui nous empêche d’agir convenablement.
    Pour tenter de limiter ce genre de comportement et puisque l’installation des caméras de surveillance couterait beaucoup trop chère, je pense que si on pourrait doter un des agents chargés de la circulation d’une caméra digitale ou d’un smart phone a faible prix afin que les policiers puisse prendre une image de la plaque et même du visage de l’individu.
    Je comprend que ce ne sera pas facile, mais pour le moment c’est ce qu’il y a lieu de faire.
    Ou alors encourager ceux qui parmi la population présente a prendre des photos et transmettre a la police contre récompense. (je suis conscient que cela devrait se faire sans contrepartie, mais il faut débuter ainsi et on verra plus tard).
    Les encouragements pourront être d’une réduction ou annulation de sa taxe d’habitation ou alors autres choses a trouver...

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 08:43, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    ’’Vous avez vu que pendant qu’on était dans le cortège funéraire, le jeune qui est venu coincer tout le monde avec une moto, en faisant des acrobaties, pendant qu’on était en train de transporter un corps’’.

    - Cher Mr SIMON, c’est votre faute ! Il fallait ordonner à la Police d’enlever discrètement cet écervelé et aller le garder où il faut et le sanctionner avec rigueur et fermeté.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 09:08, par Mminga
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Paix à l’âme du défunt.
    Monsieur le Ministre nous pleurons tous les jours un parent , un proche. La route tue, pas le bitume mais les actions causé par des humains. C’est pourquoi je pens à mon humble avis que la sensibilisation est la seule solution sur et éfficace contre l’incivisme.
    Avant de me pointer du doigt, assure toi qu’il est propre.
    Nous voullons tous sanctionner quand il sagit de quelqu’un qu’on ne connais pas. Ce geste est inhumain.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 10:05, par Le SAGE
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    Je tiens tout d’abord à présenter mes condoléances à la famille éplorée et à toute la famille de la police pour ce décès dont l’assistant Doussoungou est victime, et que sa famille, la police et toute la population du Burkina déplore aujourd’hui. Je voudrai ensuite inviter le Ministre à examiner les propositions de l’internaute 10 Naabiga, car je pense qu’en matière d’incivisme, la sensibilisation devrait prendre fin il y a bien longtemps, à moins qu’on n’attende d’autres victimes pour prendre des dispositions énergiques. Enfin, j’ajouterai aux propositions de internaute 10, la nécessité de doter les services de sécurités de motard lorsqu’ils sont dans les intersections en leur donnant cartes blanches pour poursuivre les éléments indélicats et les arrêter si nécessaire car on voit que ces agents ne sont pas du tout respectés par certains usagers qui sont parfois des chauffeurs de quatre roues. Bon courage à nos vaillants agents de sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 12:03, par bavouma 2015
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    si des gens applaudissent ces faits et comportements inciviques des populations, qu’ils sachent que nous tous burkinabè serons victimes d’une manière ou d’une autre de ces fléaux. Face à ces actes barbares, il faut relire le code de la route.L’assemblée doit voter des lois très fortes pour décourager définitivement ces assassins.Mettre des motos de chasse aux policiers et gendarmes pour pourchasser sans pitié ces individus sans foi ni loi en circulation.Enfin que la nouvelle loi permet de maintenir longtemps au moins un mois les engins saisis en circulation. Même si c’est l’enfant de Rock, Salif, Simon, pas d’intervention.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 13:29, par pomme66
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    quelle tristesse ? Policiers tués. Gendarmes tués. Commissariats et gendarmerie brulés. Où allons nous ? Le jour que quelqu’un sera agressé en plein jour et la police et la gendarmerie auront peur de se présenter parce que ayant peur de l’attitude de la population vous comprendrez mieux notre drame. Ils sont mal équipés et tout le monde le sait. Malgré cela, ils faisaient de leur mieux pour assurer notre sécurité et nous n’avons malgré tout aucun respect pour eux. Réfléchissons un peu. N’attendons pas d’être dans le besoin d’être secouru pour voir leur importance. Souvenez vous. Souvent , ils vont dans les quartiers pour intervenir parce que quelqu’un a eu un comportement malsain. Les riverains les empêchent de faire leur travail pour protéger leur enfant ou leur voisin. A quelque part, nous sommes tous responsables de la montée de l’incivisme à notre manière. Aussi, les dossiers de justice traités avec favoritisme. Que chacun revoie sa copie. Le Burkina est vraiment malade.
    En attendant pleurons ce jeune qui a perdu la vie en voulant protéger la nôtre. Que dira cette jeune veuve à cet enfant quand il va poser des questions sur son père. Ne donnons pas raison à ceux qui pensaient que sans eux le pays sera ingouvernable. Demeurons dans la prière. Que Dieu sauve le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 13:55, par Hayi
    En réponse à : Simon Compaoré réagit au décès de l’Assistant Doussoungou : « Je suis très très choqué »

    C’est triste. Un seul internaute, le Nô 10 à fait des propositions concrètes pour remédier au problème de l’incivisme. Je l’en félicite. Pour les autres, c’est dommage. Vociférer ne résoudra pas le problème. Changer de ministre ne résoudra pas le problème. Laisser Simon travailler tranquillement. Le problème de l’incivisme est sociétal, la résultante de toutes nos politiques mise en œuvre au cours des 30 dernières années. J’ajoute aux propositions de l’internaute no10 :
    - Le développement du transport urbain avec une attention particulière pour les écoliers et les élèves, les enfants et les adolescents.
    - conséquemment la réduction du parc moto de Ouaga. Une bonne politique de transport urbain dériverait permettre du arriver
    - réformer le secteur des transports notamment la délivrance des permis de conduire et un système fiable d’immatriculation des véhicules et autres engins roulants.
    - renforcer l’enseignement du code de la route et de la sécurité routière dans notre système éducatif.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés