Commune de Falangountou : Le MPP sonne la mobilisation

vendredi 13 mai 2016 à 00h10min

La coordination provinciale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) de la province du Séno a procédé au lancement de la campagne municipale ce mercredi 11 mai 2016 dans la commune de Falangountou, une des six communes que compte ladite province. Cette commune rurale située à une quarantaine de kilomètres au nord de Dori (chef-lieu de la région du Sahel) a mobilisé du monde en cette soirée de lancement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune de Falangountou : Le MPP sonne la mobilisation

C’est dans un bain de foule que le coordonnateur provincial de campagne du MPP, Saïdou Maïga, a fait son entrée dans la commune de Falangountou. Ministre de l’environnement sous la Transition, Saïdou Maïga, candidat dans ladite commune est même affectueusement appelé « Monsieur le maire » par ses partisans. C’est dans une ambiance de slogans que les intervenants se sont succédé à la tribune pour livrer leurs messages. Des anciens aux femmes en passant par les jeunes et les délégations venues des localités environnantes, tous ont donné leur assurance au parti et à ses candidats pour célébrer la victoire au soir du 22 mai prochain.

Pour ces intervenants, le MPP est le parti le mieux indiqué pour remporter les élections dans la commune et Saïdou Maïga, l’homme idéal pour diriger la mairie. « Vous devez simplement voter Saïdou Maïga. Si Falangountou vote Saïdou Maïga, les projets de la commune seront réalisables et réalisés », pouvait-on noter des propos. Fort des soutiens, le directeur communal de campagne de Falangountou, Assane Moukaïla, a simplement promis que le 22 mai prochain, la victoire sera MPP.

« Nous demandons aux populations de voter pour le MPP parce que nous avons des ambitions pour la commune », a lancé, pour sa part, le candidat Saïdou Maïga avant d’énumérer des projets en faveur des femmes, des jeunes, des commerçants, etc. Se projetant dans la gestion de la commune, M. Maïga a promis d’être rigoureux dans la reddition des comptes.

A en croire le candidat-coordinateur provincial de campagne, les populations de Falangountou partagent quasiment les mêmes préoccupations que les autres populations de la région du Sahel. L’eau, l’éducation, la santé et le foncier restent les préoccupations majeures de la commune. « A cette période, et les hommes, et les animaux souffrent du manque d’eau », étaye M. Maïga. D’où l’ambition de faire des forages et des points d’abreuvage dans tous les villages de la commune. ‘’La question des terres est aussi cruciale. Une partie de la commune (cinq villages) va au Niger. Ce qui va créer à la longue un véritable problème. Ce sera donc une petite commune et la pression sera forte avec la rareté des terres. C’est une question de survie…, un problème qui va être soulevé après l’élection du maire », révèle-t-il, estimant que la mairie ne doit donc pas échoir à n‘importe qui ; « les lendemains étant ceux de lutte ».

Cliquez pour lire la suite sur regions.lefaso.net

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés