DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

samedi 14 mai 2016 à 00h12min

Le mardi 10 mai 2016, l’Assistant de Police stagiaire DOUSSOUNGOU Rasmané, au cours d’une mission de régulation de la circulation, avait été violemment heurté par un usager de la route qui n’a pas marqué l’arrêt au feu rouge. Grièvement blessé, il a été transporté à l’hôpital où il y subissait des soins.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

Alors que l’on avait espoir de retrouver notre collègue pour poursuivre la lutte contre l’insécurité, voilà que dans la matinée de ce vendredi, la triste nouvelle est tombée. Notre collègue DOUSSOUNGOU Rasmané a rendu l’âme.

Division de la Communication et des Relations Publiques de la Police Nationale

Programme‬ des obsèques de l’Assistant de Police Stagiaire, DOUSSOUNGOU Rasmané :

Vendredi 13 mai 2016
- 15h30 : Levée du corps à l’Hôpital National Blaise COMPAORE ;
- 16h : Inhumation au cimetière de SANDOGO.

Paix à son âme et Union de prière !

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 mai 2016 à 11:48, par VISION
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Je ne supporte pas d’idée qu’on ne se soumette pas à la tenue. je ne sais pas comment exprimer mon sentiment, fasse à cette défiance innommable.

    Je m’incline devant ce que vous représenter les Gas. Vous êtes mon admiration. Big respect à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 11:51, par bintoa
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme. Que la personne qui a fait cela ne se croit pas hors d affaire, Dieu le punira tôt ou tard

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 11:52, par QUID
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    La rage m’étrangle autant que les sanglots, repose en paix brave Policier.
    Qui l’eût cru ?

    Cette mort est à mettre à l’actif du pouvoir en place qui ne fait rien pour lutter contre l’ncivisme et l’insécurité dans notre cher Faso, ou si, il a affaibli les FDS qui rasent les murs en ce moment.

    Chers frères et amis des FDS, il est temps de vous protéger et protéger les vôtres car apparemment votre situation m’émeut que ceux qui connaissent votre sacrifice avec des moyens limités et surtout inadaptés.

    Bon courage et que le Tout Puissant vous protège

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 11:53, par anta
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    J’exhorte tous ceux qui ont été témoins de la scène et qui peuvent donner des renseignements pouvant contribuer à l’arrestation du malfrat, de le faire par patriotisme. Il faut que ces actes d’incivisme cessent définitivement. Monsieur le malfrat, voilà ce que tu as fait à un innocent qui ne faisait que t’aider. Si tu as un reste de conscience, rends-toi à la police, peut-être te trouvera-t-on des circonstances atténuantes, sinon, même si tu échappes à la justice des hommes, tu ne franchiras pas cette année 2016, foi d’ANTA, sans être remboursé au centuple de ton méfait. Va au diable, incivique qui percute des innocents ! Va au diable, brûleur de feu rouge, va au diable, au diable, au diable...

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 11:53, par KMD
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Mes condoléances à sa famille biologique et à la police. puisse Dieu lui retribuer pour ses bonnes actions et que le criminel soit retrouvé et puni

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 11:53, par pomme66
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    très triste nouvelle. Toutes mes condoléances à sa famille d’origine et à sa famille professionnelle. Incivisme au Burkina Faso. Où allons nous avec ça. Les connaisseurs de droits humains qui sont prêts à mettre le feu dans les commissariats et dans les gendarmeries disent quoi ? Ressaisissez vous chers burkinabés

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 11:54, par kunibè SOME
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    R.I.P ! Voyez où nous conduira l’incivisme qui règne actuellement dans le pays. C’est vraiment dommage. Paix à l’âme de ce vaillant élève policier. Espérons qu’à partir de là, les usagers de la route prendront conscience et que les choses changeront. Que Dieu veille sur mon pays pour lequel j’ai peur avec tout ce qu’il vit actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 11:57, par Nomyidin
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Bonjour chers frères de la sécurité. Toutes mes condoléances
    A nous usagers de la circulation voilà les conséquences de notre incivisme
    Tirons en toutes les leçons

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 11:59, par Bazoulé
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme. Il est temps que mon peuple, cesse l’esprit d’incivisme. Partout dans le monde, connait le burkinabè comme étant un homme intègre, digne et travailleur comme le dit la signification "Burkina Faso" qui ressemble à son initiateur "thomas sankara. Avec ce qui se passe, le peuple burkinabè est entrain de perdre son intégrité pour devenir un peuple voyou. Au lieu de travailler pour développer notre pays, on cherche la moindre occasion, pour détruire, saccager, marcher, revendiquer, les lettrés comme les illettrés. Où est passé notre intégrité, notre civisme, le burkinabè qui aime travailler pour construire. Si c’était un policier qui avait fauché expressément un civil, ce matin à l’annonce de sa mort, on allait assister à un vendredi noir car vite un groupe de civil allait se réunir pour commencer à saccager le commissariats. Maintenant que c’est le contraire que faite vous ? Les hommes de sécurité sont nos pères, nos frères et nos sœurs. Ils sont sous le soleil, risquant leurs vies pour sauver nos vies. J’ai honte de mon peuple. Si cela continue, mon peuple ne va plus mériter son nom de Burkindim dont tout le monde est fier de se prévaloir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:01, par Alerte ! Alerte !
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Il faut vite retrouver le salop qui a volontairement heurté le pauvre policier qui ne faisait que son boulot pour nourir sa famille. Ce salop a jusqu’à dimanche 15 mai pour se rendre. Passé ce délai, il sera passé au poteau à la place de la revolution sans aucune forme de jugement. Je suis fortement enragé par cette nouvelle très triste à cause d’un voyou, un indiscipliné notoire.
    Reposes en paix cher policier. Que la terre du Faso te soit légère ! Toutes mes sincères condoléances à sa famille.
    Signé : L’Etalon Très Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:02, par WENDINGOUDI
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Que puisse son âme reposer en paix. Que les enquête aboutissent vite afin de mettre ce bandit hors d’état de nuire. En voulant sauver des vie il a succombé. J’espère qu’il aura toutes les honneurs de la nation et que sa famille sera oublié par le gouvernement.
    Cela nous interpelle sur l’incivisme grandissant au Burkina. Que chacun de nous soit un exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:03, par boka
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    je suis très triste et en colère en même temps.Un salop qui endeuille toute une famille a cause de son idiotie.qu’il repose en paix !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:03, par ou allons nous ???
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Mon DIEU, j’ai mal, trop mal pour mon pays. Paix à son âme

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:05, par GANZOURGOU BIGA
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    PAIX A SON ÂME. QUE LA TERRE DU BURKINA FASO ET PARTICULIÈREMENT LA OU IL SERA ENTERRE LUI SOIT LÉGÈRE.

    L’usager en question est priè de se manifester pour être pardonner même s’il sera punie. Il y va de son propre intérêt. Quand, je suivait le reportage hier à la télé, je me suis dit que tous ceux qui ont assisté à l’accident n’ont pas grouillé en laissant ce délinquant partir innocemment. Mais seulement, je pensais que la victime allait se relever de ses blessures.

    UNE FOIS DE PLUS, PAIX A TON ÂME MONSIEUR DOUSSOUNGOU Rasmané.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:06, par Bazoulé
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Pourquoi, on affiche jamais mes écrits ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:11, par DAWANZIRI
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Les mots me manque. Repose en paix brave policier.
    Si ce assassin apatride qui t’a percuter échappe à la justice des hommes, il ne pourra jamais échapper à la justice DIVINE.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:11, par prédicateur
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Si j’ai un conseil de sage à donner à celui qui a percuté le brave policier qui vient de nous quitter, c’est de se dénoncer. Il aurait la conscience moins trouble. Sinon terre et ciel seront pour lui malheur sur malheur. Parce c’est la malédiction des millions de burkinabé qui vont le suivre.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:14, par ABDOU
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    paix a son âme sa fait couler des larmes,courage au FS,
    L’acte de l’hauteur me rend criminel parce que je lui souhaite tout le mal

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:14, par DA SIE
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    c’est avec une tristesse immense mélée d’une colere sans borne que j’acceuilles cette triste nouvelle. j’espers seulement que l’auteur de cet ignoble acte sera retrouvé et punis par la justice selon la loi. Et aussi j’esperes que la communauté nationale se mobilisera pour condamner cet type de comportement qui semble passer pour chose normale en circulation. j’appelles en effet les structures de droit de l’homme et les mouvement de la société civile à ne pas rester silents face à cette triste actualité. j’esperes aussi que cet fait sera un point de depart pour une prise de conscience de nous tous usagers de la route pour un respect du code de la route et un respect des forces de l’odre dans l’excecise de leur metier somme toute pour l’intéret general.
    Mes pensées vont à l’endroit de sa famille éprouvée. Qu’elle trouve à travers ses quelques lignes l’expression de ma sincere compassion à sa douleure et à sa légitime colere.
    Repose en paix cher frere burkinabé et que la terre de ce pays pour lequel tu as perdu la vie te soit légere.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:16, par l’homme du golfe
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    PAIX A SON ÂME.
    Ce malfrat qui a tué notre frère policier paiera tôt ou tard. Mieux vaut pour lui de se dénoncer rapidement pour éviter la sanction divine car il est mieux d’avoir l’homme comme adversaire que d’avoir DIEU comme adversaire.
    Je pense qu’il prendra la bonne décision et va se rendre à la police le plus rapidement possible.

    Puisse Dieu console la famille éplorée.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:18, par Michael
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    que son ame repose en paix.
    on ne sait pas ou va le pays avec l’incivisme grandissant.
    c’est deplorable

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:18, par changeons
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    PAIX à son ÂME. Qu’il repose en paix et que le malheur s’abatte sur son faucheur et toute sa famille. Que cet imbécile qui ne respecte pas les feux soit maudit à jamais. Que ceux ou celles qui le connaissent aient peur de Dieu et le dénoncer à la police. Braves FDS, ne vous découragez pas, Dieu va le punir avant la fin de ce mois même. Qu’il soit jeté à l’enfer !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:22, par abraham
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    svp ! dénoncez ce malfrat pour qu’il vienne répondre de ces actes. walaye ! suis révolté révolté ! paix a ton ame brave policier

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:22, par Aristide Briand
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    DOUSSOUNGOU Rasmané ! Tu es mort POUR LA PATRIE ! Ton assassin a intérêt à se dénoncer car il devrait savoir qu’il y a au moins le tribunal divin auquel l’on échappe point ! Plaise à Allah de te glorifier avec son paradis !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:27, par YIRMOAGA
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à ce fils qui avait donné un espoir à ses parents, mais il était dans un état laisse guidon où le petit est oublié ? Y aura rien pour lui, pourtant il avait voulu servir son pays, sa nation ? Mais avec les rapaces politiques, hummmm !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:28, par Myl
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Au Burkina Faso, il y a plus d’habitants que de citoyens. On crée un ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique sans moyens conséquents. Les agents sont prêts à monter au charbon pour combattre ce mal mais hélas. Vivement que le pouvoir en place y pense dans les jours à venir.
    Repose en paix Combattant. Qu’Allah t’accueille dans son paradis.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:29, par HADOfifira
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    triste nouvelle paix a l’ame du jeune homme.tous les patriotes te pleurent.condoléances à ta famille.DIEU seul pourra vous consoler.mais chers policiers faites tout pour débusquer le fautif et chatier le comme il faut

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:31, par lemoaga
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Tout d’abord mes condoléances à la famille et la Police.
    C’est de l’incivisme !!!
    J’aimerai savoir :
    Si la Police te siffle es tu obligé de t’arrête ?
    1- Oui : tu as respecte la lois
    2- Non : tu refuses en ce moment tu es en infraction.
    Maintenant le policier est il obligé de te parer la route si tu refuses de t’arrêter ? Doit -il te poursuivre ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:31, par MEKESS
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Mes condoléances à la famille du défunt et à la POLICE.
    Je pense que celui a commis cet acte d’incivisme mérite au minimum 60 ans de prison ferme. On doit le coffrer d’ailleurs à vie.C’est vraiment dommage que les burkinabè continuent de se comporter de la sorte.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:31, par lemonument
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    J’avais dit Adieu à la République, vous ne m’avez pas cru ; Au délà de l’incivisme, les Burkinabè sont devenus des irresponsables ; Que ton âme repose en paix cher POLICIER

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:35, par Time Will Tell
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    RIP ! Et personne n’a pu identifier cet incivique, personne ne peut témoigner. nous sommes tous aussi incivique que ce délinquant ! Repose en paix gardien de la paix !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:41, par la revolte
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    toutes mes condoléances à la famille éplorée que la terre du burkina lui soit légère et que la lumière du seigneur brille sur sa face AMEN.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:48
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Quelle hypocrisie en lisant les réaction des différents internautes condamnant l’auteur de cet acte ignoble !!!! Chacun de nous est responsable de ce que vit actuellement notre pays. Combien d’entre nous avons du respect envers un policier ? Ceux qui étaient là au moment des faits, pourquoi ils n’ont pas poursuivi l’imbécile en question enfin qu’on puisse le mettre aux arrêts ? Le civisme comme par là aussi. L’indifférence de la population devant un problème impliquant un corps habillé n’est plus à démontrer. Donc pour moi tous ceux qui écrivent pour faire cas de leur émotion peuvent s’abstenir de ne pas user les touches de leurs claviers ou de leurs téléphones selon.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:49, par Gamaliel
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Qu’il repose en paix !

    Il ne faut pas laisser ce acte impuni, c’est purement et simplement l’assassinat d’un policier dans l’exercice de ses fonctions. Appel à témoins pour retrouver le malfrat.
    Il ne faudra pas que le silence complice de témoins oculaires permette une telle impunité, plus rien ne sera comme avant sur cette terre qui a vu couler le sang des martyrs.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:49, par Sougrsoba
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Comme c’est très triste ! Paix à l’âme du vaillant policier ! Et vous autorité, que faites-vous pour éradiquer cet incivisme grandissant qui risque de devenir la règle de gouvernance au pays ? Or, un jeune auteur l’a écrit ’’L’INCIVISME N’EST PAS LA SOLUTION’’. Cet écrit, publié avec le financement du BBDA, peut être utile dans les lycées et collèges. Faites quelque chose... Sensibilisez, réprimez,...

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:50
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Je suis totalement ébranlé.
    Je suis plus que choqué.
    Il n’y a pas de mot assez fort pour moi, pour qualifier cet acte.
    Donnez-nous le programme des obsèques svp.
    Dieu va recevoir ce policier dans son paradis et lui rendre justice

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:51, par Wend yida
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix a son ame.Dieu console la famille eploreee. mes condoliences a sa famille et a la police.Mais on doit tous tirez lecon de cette situation.Voyez jusqu ou un acte dincivisme peut conduire a des consequences desastreuses.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:52, par moi
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix a son âme

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:53, par courage
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Mes sincères condoléances à la Famille du Policier, à la Police Nationale et au Peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 12:56, par Gle BAKO
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    J’ai tellement mal au que je pourrais peut être pas bien exprimer. Imaginons la réaction de certaines personnes si c’était le policier qui avait heurté le malfrat. On aurait entendu que des commissariats ont été brulés. Celui qui vient qui perdre la vie n’est-il pas enfant de quelqu’un ? N’était-il pas un pilier fort pour sa famille qui se réjouissait de son nouveau statut et du soutient dont elle bénéficierait ? Mais dommage !!!!!!! Que c’est écœurant de voir des choses pareilles dans le pays des Hommes que l’on qualifie d’Intègres. Mon frère, Seul Dieu jugera ton bourreau. Repose en paix....

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:00, par carine
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Mes condoléances à la famille DOUSSOUNGOU et à tous les FS.
    Mon souhait est que si les FS arrête quelqu’un maintenant qui n’a respecté pas les codes de route qu’ils applique ceci :
    - Pas de negociation sur place ;
    - Qu’il paye l’amende au commissariat ;
    - Que son engin lui soit remis 3 semaines la paie de l’amende ;
    - Qu’on n’accepte pas d’intervention de qui que ce soit.
    SVP les FS faites ça pour la memoir de votre collègue.
    Que Dieu console la famille éplorée.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:00
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    J’ai les larmes aux yeux que Dieu console la famille ainsi que la « « « police » » » Paix a ton âme vaillant policer la nation ne t’oubliera pas.
    Tu es un « « Héro » »

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:01, par Révolté et Enragé
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Il faut :
    * Une déclaration à la Nation du Président du Faso, pour expliquer ce qu’il compte faire. Et tout le Gouvernement à l’enterrement de cet homme qui est mort en héros face à un infame imbécile.

    * Une loi à l’Assemblée Nationale, pour qualifier certains actes d’incivisme de "Tentative d’homicide volontaire".

    * Doter les policiers de plus de moyens (casques, gilets par-balles, équipements spéciaux pour résister aux chocs...)

    * Demander aux autorités religieuses, surtout Eglise catholique, Les Évangélistes, les Imams... de consacrer 2 à 3 minutes de leur prêches à l’incivisme, qui va contre la volonté de Dieu.

    * Mettre des caméras à certains feux tricolores et diffuser les photos et vidéos de ceux qui auront brûler le feu, avec poursuites judiciaires pour tentative d’homicide volontaire.

    * Équiper chaque policier d’instruments pour enregistrer les paroles des personnes qui les menaces et traduire ces derniers en justice sur cette base. Car il y a des parents qui vont menacer les policiers pour retirer la moto de leur imbécile d’enfants mal éduqués et mal léchés, quand la police les arrête. Et cela va réduire les tentative de corrompre les agents de police en cas de délits sur la route.

    Je suis révolté. Simplement. Mais profondément et durablement.

    Si je trouve l’homme, que dis-je, la bête qui a tué ce policier, je le... (Dieu me pardonne !)

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:02, par Sienkanw
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à l’âme du disparue. Cette situation est vraiment déplorable et condamnable. Mais je pense que cette situation doit aussi interpeller tout le monde. D’un côté les citoyens dans la circulation qui ne doivent plus laisser filer ces genres d’individu. D’un autre côté, je pense que la police doit revoir ses manières d’interpeller les gens en infraction. J’en veux pour preuve mon propre cas. Personnellement j’ai été victime d’une interpellation d’un policier le 29 avril 2016 vers le virage du rondpoint de la Radio qui va vers le CNLP pour un soit disant feu que j’ai brûlé (j’étais passé au vert et m’étais juste arrêté après le feu à côté de la barrière où se postent les militaires pour acheter un journal et après j’ai continué) et carrément ce dernier s’est mis au beau milieu de la voie pour m’arrêter. Imaginé si j’étais comme ce dernier qui a fauché le disparue ! (Je précise qu’après explication et surtout que je tenais toujours le journal en main, ils m’ont laissé continuer après présentation de ma pièce et celle de ma moto). J’ai également assisté comme bien d’autres citoyens ouagalais à des interpellations de ce genre et sincèrement j’implore la Direction de la Police Nationale à revoir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:05
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Humm ! Pas de mot ! tristesse et colère oblige !
    Les autres agents n’ont qu’a faire attention seulement maintenant. Plus de sacrifice pour des gens qui ne savent pas ce qu’ils veulent.
    RIP !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:07, par Bill
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Le gouvernement a intérêt à mettre tous les moyens nécessaires pour retrouver ce délinquant pour vraiment décourager de telles pratiques parce que ce n’est pas le premier forfait du genre( un policier a été renversé de la sorte côté CIAO courant mars 2016). Même s’il faut solliciter les expertises internationales parce que le gouvernement lui même est comptable de ce qui est arrivé au policier pour faute de dotation de moyens adéquats de travail aux policiers qui règlementent la circulation et aussi faute de protection de ces agents qui doivent agir en tenant compte des humeurs de la population au lieu d’appliquer loi et règlements.
    Mes condoléances à la POLICE, à la famille et aux amis de cet héros national, Rasmané DOUSSOUNGOU.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:07, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Mes condoléances les plus attristées à la famille éplorée. Que ce monsieur inconscient, très mal éduqué par ses parents se rende très vite à la police pour se déclarer ; auquel cas la colère de Dieu et du Peuple s’abattront sur lui. Monsieur DOUSSOUNGOU Rasmané était en service pour une mission noble, à savoir sauver la vie des innocents contre des imbéciles comme ce délinquant qui n’a ni foi ni loi. Il a de façon volontaire arraché prématurément la vie à notre cher frère. Que des témoignages puissent permettre à la police de mettre la main sur lui.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:08, par Wazènèla
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à l’âme de ce brave flic tombé sur le champ de bataille. En voulant préserver des vies humaines, un inconscient t’en ôte la tienne.
    Je lance un vibrant appel à toute personne ayant l’information pouvant permettre de débusquer cet assassin de le faire sans attendre.
    Je propose à l’ensemble des forumistes de nous retrouver le jour de l’enterrement de ce brave policier pour dire NON !! à l’INCIVISME.
    Cet acte criminel doit nous interpeler tous désormais !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:10, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Voici les conséquences de l’incivisme dont on parle tous les jours sur les antennes. Il faut des actions fortes de la part de l’Etat pour éradiquer ce phénomène..

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:11, par nana
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    paix à l’âme du disparu et beaucoup de courage pour sa famille, je ne saurais dire autres chose car les mots me manque.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:27, par Donmozoun
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Arrêtons de jouer les hypocrites. nous sommes tous responsables de cette situation. que chacun fasse une introspection très profonde et prenne une bonne résolution de ne plus jamais brûler un feu quel que soit les circonstances ; en plus de cela, s’engager à sensibiliser auprès de ses proches sur le strict respect du code de la route. Il n ’y a à dire que c’est le gouvernement qui est responsable de la situation. A ce que je sache, le gouvernement de dicte pas les motivations intrinsèques des individus à adopter tel ou tel comportement. Mais là ou il peut agir, c’est sur la motivation extrinsèque des individus en mettant en branle sa très puissante machine de régulation et de répression.
    Si un policier, dans ’exercice de ses fonctions est mortellement renversé, je me demande quels risques nous courons tous. Cette mort doit tous nous réveiller, nous sortir de notre torpeur et qu’enfin nous puissions dire "CA SUFFIT MAINTENANT". Nous devons sortir la tête du table et affronter la bête. Ce combat nous interpelle tous !!!!
    Paix à l’âme de ce valeureux soldat de la sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:27, par Rodrigue
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    J ai les larmes aux yeux, cet élève policier avait juste 26 ans, je dis bien 26 ans, c était l espoir de sa famille, il a été lâchement assassiné sur son lieu de stage, devant tout le monde, que celui qui possède des informations sur le criminel le signale à un poste de police ou de gendarmerie, trop c est trop, stop à l incivisme, RIP

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:29, par SOUGRESOABA
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    L’incivisme a atteint un rythme jamais égalé dans notre pays. Il faut des mesures fortes contre ces fauteurs de troubles car leurs actes doivent être traités comme tels. En circulation, il y a des gens qui veulent jamais céder le passage aux autres, ni respecter les feux tricolores et les panneaux. Le respect de l’autre est le dernier soucis, les enfants ne respectent plus les vieillards, ni leurs parents, ni leurs grands frères ; c’est triste pour le pays "BURKINA FASO".
    PAIX A L’ÂME DU DISPARU, ET QUE DIEU CONSOLE SA FAMILLE.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:33, par IK
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme ! Lorsque que j’ai reçu l’information le 10 mai, j’ai eu la chair de poule. Ce que je souhaitais c’est qu’il recouvre la santé. Entendre cette nouvelle aujourd’hui les mots me manquent pour exprimer ma tristesse. Soyons donc civiques par nos comportements de tous les jours pour sauver des vies. Paix à son âme !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:33, par Koutou
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Je présente mes condoléances à sa famille et à toute la Police. Je suis profondément attristé. Qui peut croire qu’un policier qui règlemente la circulation pour protéger nos vies, mettrait la sienne en danger en pleine ville ? Comme les précédents internautes, je conseille à l’auteur de cet acte indescriptible, de se dénoncer car la punition divine risque d’être très sévère pour lui ou un de ses proches. Ce pauvre policier (au propre comme au figuré) ne mérite pas de mourir ainsi comme un animal.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:37, par Mamie
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Je suis enragée. Je ne supporte pas cela. Il faut que les autorités trouvent une solution à l’incivisme grandissant au Burkina. Repose en paix mon frère. Nous allons faire ta bagarre !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:44, par DROITDANSLESYEUX
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    QUE LE DELINQUANT QUI A PERCUTE LE POLICIER SE DENONCE ET VITE.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:44, par la clef
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Franchement je ne suis pas comment qualifié cet acte ignoble ! DOUSSOUNGOU repose en paix , que Dieu apaise les cœurs de ta famille et de tes frères d’armes.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:45, par Nadorost
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Encore une victime de l’incivisme, le plus profond mal du pays ! Toutes nos condoléances à la famille éplorée et à la Police Nationale ! Chacun à quelque niveau qu’il soit, qui qu’il soit, parents, élèves, éducateurs, OSC, partis politiques ,autorités religieuse, coutumières et politiques etc. doit jouer pleinement son rôle pour bouter hors du Faso cette lèpre sociale qu’est l’incivisme sinon nous allons tous à notre perte. L’Etat doit sortir de ses discours creux pour reprendre le contrôle et asseoir son autorité à tous les niveaux et à tout prix ! C’est révoltant tout ce bordel qui se passe !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:45, par Razambwendé
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Que le seigneur console les coeurs de toute la famille du héros policier disparut. Tous mes respects à tous les policiers et FDS en général pour le grand boulot que vous faites pour notre sécurité. Cet inciviste qui a percuté le policier devrait être traité en système Koglewéogo là il ne va plus recommencer et cela servira de leçon aux autres. Certains ont très mal compris la démocratie qu’ils confondent à l’anarchie et la moindre chose c’est la rue avec certains OSC prêtes à les soutenir. Si c’était le policier qui par mégarde avait causé la mort d’un civil certainement qu’on verrait des OSC dans la rue comme on en a vu à Dédougou. Mais que c’est un civil qui a causé la mort d’un policier aucun OSC n’en parle alors mes amis OSC, MBDHP, etc pourquoi vous ne marcher pas pour soutenir les FDS. Cessons nos prises de positions partisanes, politiciennes et égoïstes et laissons le gouvernement restaurer l’autorité de l’Etat car la rue ne peut pas continuer à gouverner. A force de trop tirer sur la ficelle, elle finira par se casser et tout le monde perdra. S’IL TE PLAIT WEBMASTER LAISSE PASSER !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:47, par abraham
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    svp ! dénoncez ce malfrat pour qu’il vienne répondre de ces actes. walaye ! suis révolté révolté ! paix a ton ame brave policier

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:47, par ALPHA
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    je suis attristé par la mort de vaillant policier combatif qui ne faisait que son travail et faussé par un inconscient. c’est mieux que la personne se rend vite au commissariat le plus proche pour se dénoncer, sinon ta conscience va jouer sur toi et tu n’échappera point. que La TERRE DU BURKINA FASO LUI SOIT LÉGÈRE, ça me fait très mal.....

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:53, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    - Paix à l’âme de ce brave policier. Que la terre lui soit légère et que Dieu assiste ceux qu’il laisse derrière lui.

    Toutefois, je dois vous dire la rage intense qui m’anime à cet instant ! Un chien errant qui a, par son comportement incivique, tué un jeune policier en début de carrière. Je fulmine de rage et je vois ici 4 faits majeurs :

    1/- La Police, la Gendarmerie doivent considérer cette mort comme un défi de retrouver coûte que coûte l’incivique qui en est à la base,

    2/- Si cet incivique est retrouvé, la justice doit faire un procès retentissant sur cette affaire et le condamner lourdement au point de dissuader tout les autres brûleurs de feu ! Il faut qu’il explique pourquoi l a brûlé le feu magré la présence du policier ! Il faut aussi vérifier si ce n’est pas un Ex-RSP aigri ! La justice doit le forcer à prendre en charge la famille de ce policier, y comprises les charges de scolarisation de ses enfants jusqu’à l’âge de a majorité ! Il faut en finir avec des voyous de cette espèce, et l’occasion c’est maintenant ! Et l’avocat qui le défendra nous trouvera sur son chemin après le procès !

    3/- La Population doit considérer cette mort comme un appel ! Chaque fois que quelqu’un fera une chose pareille, il faut le poursuivre, l’attrapper et le livrer aux Forces de l’ordre. Les autres usagers de la route auraient dû poursuivre cet incivique sauvage et l’attrapper. Au lieu de celà, ils étaient certainement arrêtés zouaaaaa entrain de regarder le pauvre policier à terre ! Pauvre burkinabè devenus diaboliques !

    4/- La Police tout corps confondu doit considérer cette action comme une offense, une provocation et sévir désormais sans pitié et refuser tout interventionnisme pour libérer un brûleur de feu arrêté !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 13:57, par AB
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    C’est douloureux et triste qu’un jeune homme soit fauché dans des circonstances pareilles en pleine fonction. Cela interpelle chacun d’entre nous qui postons ou lisons. Combien de personnes continuent de bruler alegrement les feux rouges sans se soucier ni de leur vie encore moins de celle des autres ? Si tu parles, on t’insulte ou te menace. Chacun doit examiner sa conscience et son comportement. Il ne faut toujours laisser le pire survenir et verser des larmes de crolcodile.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:00, par Révolté et Enragé
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Imaginons l’inverse : le policier tente d’arrêter ce monsieur qui a brûlé le feu. Il veut le feinter et tombe dans un caniveau, sa tête heure un béton et il en meurt.

    * Comment serait la ville en ce moment ?
    * Que deviendrait ce policier, qui en voulant faire respecter la loi, a tenté de saisir ce monsieur ?

    On serait aller brûler sa maison, celle de ses patrons...

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:06, par Le Ouatt
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à l’ame de DOUSSOUNGOU et courage à ses proches.Comme cela se sursure depuis un certain temps,notre pays à vrai dire à besoin que les FDS appliquent la loi dans toutes ses rigueurs.La seule solution peut etre est de mater les indecrotables.Dieu benisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:06, par Jeunedame seret
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Je souhait que tous ces pleurs et regrets s’expriment, se démontrent toujours en circulation ou ailleurs. Que sa mort nous crée une révolution. Sinon prochainement sur la liste, c’est maréchal ziga issaka.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:09, par Garçon Pile
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    J’invite le peuple Honnête du Burkina à manifester le jour de l’inhumation du policier de façon nombreuse à l’occasion de la marche que je souhaite à son honneur !!!
    Repose en paix !!!!

    Garçon Pile

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:16, par BELKHO
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Suis doublement sous le choc en apprenant le décès du policier, je me pose une question comment se fait il que cet assassin a pu filer allègrement sans que personne ne puisse le poursuivre, ou ne serait ce prendre son numéro d’immatriculation. Il n’y a pas de solidarité à ouaga, tu peux être tabassé en plein rue, ou être kidnappé au vu et au su des passants sans que personne ne vient à ton secours..C’est le silence des Hommes biens qui très dangereux.. apprenons a porter secours, et surtout aider les FDS dans leurs nobles missions... Paix à son âme...

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:19, par Désiré
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    APPEL à témoigner ! L’heure est grave. Le coupable doit se rendre immédiatement au poste de police le plus proche pour dénoncer sa forfaiture. Toute personne qui connaitraIT le coupable est prié de le dénoncer. A QUELQUECHOSE MALHEUR EST BON. LES AUTORITES DOIVENT SAISIR CETTE OCCASION POUR SEVIR ET METTRE DE L’ORDRE DANS LA CIRCULATION. LES BRULEURS DE FEUX LES ENGINS CIRCULANT SUR LES VOIES AUTOMOBILES ETC RETRAIT PUR ET SIMPLE ET UN MOIS DE FOURRIERE. JE SUIS REVOLTE. REVOLTE

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:21, par AKT
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    R I P...... Dite moi à quoi sert les cameras installés dans la ville.?????

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:22
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Imaginons que c’était un policier qui avait fauché un usager de la route ; sans discernement nous nous on allait s’en prendre aux commissariats de police qu’on rencontrerait. Les brebis galeuses sont partout dans notre société et on doit faire des efforts pour nous soigner !!!!
    Un conseil très précieux pour l’auteur : Se dénoncer. Même si tu ne crois pas en Dieu, je pense c’est mieux de se dénoncer et si possible le faire publiquement. Si non...........................

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:23, par Ice
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Mes sincères condoléances à la famille du défunt. J’en profite pour demander à tous ceux qui regulent la circulation d’éviter de barrer la route aux brûleurs de feux car on sait plus qui est qui. L’incivisme a pris le déssus donc protegez vous mes cheres frères et soeurs, vos familles, vos amis, vos collègues et votre Nation ont besoin de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:24, par bouba
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme ! Pour des personnes en mission pour assurer la sécurité de la population , c’est le comble qu’un malfrat sans éducation en vienne ainsi à lui ôter la vie. Il faut que le criminel soit retrouvé. Il encoure une peine à la hauteur de son forfait. Et ce procès devrait être médiatisé pour servir d’exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:33, par Martial HLPGD
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Ce valeureux policier est DCD par la faute d’un malfrat. Tant d’autres chauffards règnent en maître tous les instants sur les routes de Ouagadougou. Je pense qu’il est grand temps de sévir afin que le respect de loi soit rétabli. C’est cela qui nous prémunira des actes inconscients et criminels de cette nature.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:40, par legran
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Les gens sont devenus extrêmement violents après l’insurrection et c’est dommage. j’ai honte de mon peuple. L’esprit de l’insurrection n’était pas de rebeller les gens mais de les affranchir des dictateurs. Mais c’est désolant de constater les gens ont adopté la violence comme moyen de revendication. Paix à l’âme du fils du pays...............

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:40, par sidinoma
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    paix a son ame.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:46, par BASSAN Juste
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Le ministre de la sécurité doit rendre le tablier. Ce qui va suivre serait pire qu’aujourd’hui. Comment ce fait il que depuis belle lurette, l’incivisme et l’insécurité n’ont fait qu’à prendre de l’ampleur, au lieu de battre le fer pendant qu’il est chaud, non ces les intérêts politiques qui les intéresse. Personnellement, je regrette fort et très fort du départ de Blaiso. Vous avez déjà perdu la confiance du peuple. Que DOUSSOUNGOU Rasmané se repose en paix que la terre libre du FASO te soit légère.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:49, par Burkineketta
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à ton âme brave fils de la patrie tombé par notre faute à tous !
    Nous sommes tous auteurs parce que nous regardons tous l’incivisme aller grandissant dans notre cité.
    Ne soyons pas étonnés qu’on n’ait pas un AVENIR et un BURKINA FASO à offrir à nos enfants alors que nos pères furent dignes et intègres.
    Ne rejettons la faute à personne car chaque burkinabè majeur est auteur de la mort aujourd’hui d’un citoyen dans l’execution de ses obligations...
    QUE CHAQUE BURKINABE AU DELA DES COULEURS POLITIQUES ET DES CONSIDERATIONS EGOISTES QUI A TOUJOURS UNE LUEUR DE CONSCIENCE DANS SON ESPRIT ET UN GRAIN D’AMOUR SA PATRIE DISE STOP STOP ET STOP A L’INCIVISME.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 14:56, par Vérité
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Ha oui ! que la nouvelle est très triste et révoltante à la fois. Je crois que celui qui a fait cela devrait se rendre lui même parce qu’il ne faut pas qu’il va croire qu’il pourra vivre normalement en ayant ça sur sa conscience. Maudit soit ce délinquant devenu assassin en plus.
    Paix à l’âme de ce brave policier qui ne faisait que son boulot !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:02, par Le courtoi
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Que son âme repose en paix. Imaginez un instant si c’est l’usager qui était mort, on aurait tout entendu dans ce pays là (OSC, MBDHP et autres.....), on dirait qu’un policier n’est pas enfant de quelqu’un. Depuis que l’accident a eut lieu, qui est sorti pour manifester en guise de mécontentement et que justice soit fait ? Personne même pas un rat... Ça c’est un signal fort pour la Police et la Gendarmerie Nationale. Négligez vous et on vous négligera pour toujours. c’est l’occasion de vous faire entendre, à bon entendeur ???

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:04, par kiemdé alassane
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Rasmané repose en paix. Sache mon frère que ce meurtrier ne s’en sortira pas facilement.Telle est la conséquence d’un Etat qui n’arrive pas à instaurer son autorité. Braves policiers, vous qui faites tant pour notre sécurité sachez que nous compatissons vivement à votre peine. Et j’ espère que fasse à cette situation vos supérieurs vont prendre des mesures strictes afin que vous ne soyez plus livré ainsi à l’ abattoir, à la merci de ces délinquants. Franchement nous ne voulons plus perdre un brave fils du Burkina qui ne fait qu’assuré la sécurité des personnes et des bien. Assez !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:06, par DROITDANSLESYEUX
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    que le délinquant responsable se dénonce vite !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:10, par mimi
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme. Que la terre libre du Burkina lui soit légère. Courage à la grande famille policière.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:12, par HINASO
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à l’âme du disparu. Voilà quelque chose que je ne supporte pas du tout dans ma vie. Il faut que la police et en collaboration avec la population, surtout ceux et celles qui ont été témoin se saignent pour retrouver ce délinquant afin qu’on lui inflige la peine à la hauteur de son forfait. Au moins le numéro d’immatriculation de son engin ne doit pas échapper aux passants.
    Vous savez, l’incivisme est tellement grave ici au Faso qu’il faut qu’on se réveille avant qu’il ne soit tard. Cet acte n’est pas le premier du genre au Burkina Faso et pour cause :
    1- Moi j’en ai assisté peut être pareil en 2008 au tournant du barrage de Tanghin qui va vers Dapoya, juste à la fin du barrage en allant vers le centre ville. En effet, le policier était arrêté au bord de la voix qui longe le barrage en Direction de Dapoya. Un monsieur en provenance du petit rond-point du barrage a tourné en brûlant ouvertement le feu. Le policier a sifflé tout en se mettant au milieu de la route la main gauche en l’air. Je suivais de près les actions puisque je marchais à pied et tournais également pour aller vers Dapoya lorsque le Monsieur à quelques 20 m devant moi a projeté le policier avec sa grosse moto et aller tomber lui aussi de loin. Comble du ridicule, pendant que le policier était couché dans le coma, l’imbécile s’est relevé et a commencé à gesticuler en disant qu’il ne devrait pas lui barrer la route, que c’est interdit de se mettre en face d’un passager pour l’arrêter, patati patata. Comme il y’avait ses collègues, en pareil circonstances, ils ont été les premiers à venir au secours de l’infortuné qui avait été transporté à l’hôpital. Le policier est-il encore en vie ?(ce que je souhaite) où est-il mort ? En tout cas, plus de suite.
    2- En pleine centre ville de Bobo Dioulasso, un autre policier à dû user de ses talents d’athlète pour sauver sa peau par un roulade inespérée et surprenante pour laisser passer en flèche un autre délinquant. Je veux par ces exemples en tant que civil et qui ne sont d’ailleurs pas les seuls car d’autres en ont vu pleins, dire que le phénomène est connu des policiers eux mêmes et de leurs supérieurs sans que des mesures ne soient prises.
    Il est vrai que le manque de policiers serait le premier argument, mais il serait souhaitable qu’ils soient deux cote à cote. En pareil situation, même si le délinquant fuit, au moins son collègue pourra l’identifier de près ou prendre l’immatriculation de son engin si possible. A nous citoyens aussi, c’est ensemble que nous pourrons construire le Faso. Donc évitons les actes d’incivisme. Le policier, le gendarme ou encore le militaire a pour mission la protection de notre cher pays, bien commun de tous les burkinabé.Que le pouvoir politique prenne également le problème d’incivisme au sérieux à commencer par Monsieur le chef suprême des koglwéogo.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:16, par Burbur-sob
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Suis triste et revolté, la gorge nouée !
    Repose en paix, brave homme ! Pourvu que le gouvernement se secoue un peu cette fois.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:26, par Yacouba l´Africain
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix a son âme et que la nation lui rende l´hommage qu´il mérite car mort dans l´exercice de ses fonctions pour le bienêtre de ses concitoyens. Cela s´appelle aussi un homicide volontaire ou involontaire, la justice pourra le déterminer mais il faudra que l´usager réponde devant la justice. C´est aussi cela la culture de la responsabilité que nous devons inculquer à toutes les générations présentes et futures de notre cher Patrie le Faso. Nous sommes un peuple de pardon et de tolérance mais ne cultivons pas l´irresponsabilité dans notre société. C´est la volonté de Dieu diront certains mais c´est d´abord un choix humain fait par un homme qui a choisi pour je ne sais quelle raison de brûler un feu tricolore. Je ne jette pas s´il vous plaît de l´huile sur le feu mais la justice doit prévaloir dans chacune de nos actions. En tout cas c´est le Faso dont je rêve pour mon peuple. Et après elle le pardon, celui qui nous permet de vivre ensemble, d´espérer ensemble et de bâtir ensemble notre idéal commun.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:26, par Moi aussi
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Il eut fallu que ce soit lui l’incivique, l’auteur de l’accident qui mourut. Là aussi, il y aurait eu saccage de biens publics et privés par les badauds mais au moins, notre brave policier serait encore parmi nous.
    Chers internautes, je me joins à votre deuil, à votre douleur et à votre révolte en vous disant ceci. On va encore pleurer des morts innocentes dans la cité avant que les choses changent malheureusement. Quand certains virus pénètrent votre corps, ils en ressortent difficilement, voire jamais. Blaise Compaoré, durant ses 27 ans de gestion du pouvoir a planté, cultivé, bouturé des virus qui vont nous pourrir la vie. Pour qu’ils en sortent, il faut qu’on touche le fond.
    Sous la révolution, aucun imbécile n’oserait faire tout ce que nous voyons aujourd’hui : délinquance juvénile et parentale, corruption, gabegie, concussion, paresse, incompétence, incivisme, népotisme et j’en passe.
    Il n’y a rien à faire. Nous boirons la tasse ensemble et sans le cultivateur.
    Brave policier DOUSSOUNGOU, que tes ancêtres t’accueillent et que tu reposes en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:30, par wendpagangde
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    QUE TON AME REPOSE EN PAIX

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:34, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Que des personnes de bonne volonté, qui ont été témoin de la scène et qui peuvent reconnaitre l’assassin, qu’elles puissent le signalé rapidement à la police ou à la gendarmerie. Monsieur DOUSSOUNGOU est mort en voulant sauver des vies. Paix à son âme.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:34, par eduquer pour mieux vivre
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme. Dieu par miséricorde l’accepte dans son royaume.
    à la famille éplorée, mes sincères condoléances.
    tôt ou tard on connaitra l’incivique qui à fait cela, soit il se rend à la police, soit se trahira lui même un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:37, par Moi aussi
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Contrairement à la plupart des internautes, je demande au père, à la mère, aux frères et sœurs de l’individu de le dénoncer. Je suis sûr qu’il en a parlé (peut-être même en se vantant) à son entourage. Montrez-nous qu’il y a encore des familles dignes au Faso. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:40, par vérité no1
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme ! Un policier représente une autorité et celui qui a brûlé le feu doit être sévèrement puni !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:41, par wendpagangde
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    REPOSE EN PAIX

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:46, par vision
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Chers INTERNAUTES vous tous qui avez TRAITE cet "BURKINABE" de tous les pêchers d’Israël sont exactement comme lui, tous inciviques et bruleurs de FEUX ROUGES ; mais plus GRAVE EST l’attitude de ce flic qui est gelé et manque de PROFESSIONNALISME, que son AME repose en PAIX.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 15:59, par Caligula842
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix a l’âme du Policier qui ne cherchait qu’a rendre service.

    Chacun des mètres que je parcoure dans la ville de Ouagadougou ou sur les routes nationales, il y’a toujours une occasion de reprocher son incivisme a quelqu’un. C’es un total laisser-aller la circulation a Ouagadougou. Et rien n’est fait.
    Il faut absolument sévir car il ne faut pas ignorer que nous avons des enfant de moins de 10 au milieu des boulevards...La majorité des personnes qui circulent a Ouaga ne sont pas des enfants, mais des pères et meres de familles. Certains ont leurs enfants dans la voiture ou sur les motos pendant qu’ils font leurs conneries en circulation.
    Il faut juste réprimer. Point. On parles trop on ne fait rien. Il ne sert a rien de continuer a se plaindre, il faut agir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:01, par SANON Etienne
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Vaillant combattant bouclier, dort en paix car tu n’es pas mort retrouve ce vampire édenté qui t’a endormis et rend toi justice amen !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:06
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Je pense que les autorités judiciaires doivent avant l’enterrement demander au motocycliste en question de se présenter dans les plus brefs délais pour assumer ce qu’il a fait. S’il ne se présente pas elles doivent ouvrir une enquête judiciaire contre X pour homicide VOLONTAIRE et lancer un appel à témoin avec forte récompense pour celui qui aiderait a mettre la main sur ce motocycliste. Je pense que la population doit collaborer car si quelque chose arrivait au motocyclisme du fait du policier, elles auraient tout caser et tout brûler. maintenant que c’est l’inverse, elles n’ont pas poursuivi le motocycliste mais il leur reste a le dénoncer. Cet agent de police décédé nous regarde tous ; si nous nous montrons complices nous allons payer cher et cache. Il ne reposera pas en paix avant qu’on ai trouvé le présumé assassin. C’est à nous de voir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:10, par N’togstaaba sida
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Mes sincères condoléances à la famille biologique et à la grande famille des FDS. Que DIEU console sa famille.
    Chers FDS, gardez courage je reconnais vos efforts pour que la population dorme en paix et circule librement. Braves FDS, n’endurcissez pas vos cœurs mais durcissez les pénalités. En cas de violation du feu, l’engin est confisqué 1 mois sans autre forme plus une contravention qui sera révisée et portée à 50 000 F payable au bout de 2 semaines, sans quoi l’engin est vendu à la 3ème semaine aux enchères. L’Etat doit donner du boulot aux structures de recettes.
    Gardons tous espoir, le MATDSI doit être au journal de 20 heures pour communiquer car l’incivisme a atteint son paroxysme. C’est au delà du compréhensible.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:17
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix a son Ame !!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:28, par Sagesse Divine
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Je manque de mots mais Repose en paix cher frère. l’internaute 54 je pense que tu n’as rien dans ton cœur car au moment ou tous pleurons ce policier vous le traitez de zélé. C’est vous autres qui mettez la nation en danger mais je pense que tu aurais réfléchi autrement si c’était ton frère ou fils qui est la victime.
    bref ! sachez que" l’incivisme ne connait pas le mot professionnalisme, il est tout simplement la négation de l’ordre, et du bon sens"
    Puisse Dieu consoler la famille et ses proches.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:28, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme. Nos condoléances les attristées à la famille du disparu. Courage aux FDS.

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:34, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme. Nos condoléances les attristées à la famille du disparu. Courage aux FDS.

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:36
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    En brulant le feu, l’usager pourrait lui même se faire tuer.
    Le policier est là pour le dissuader de se tuer puisque lui même n’a pas conscience de son incivisme. Et c’est lui l’usager qui tue celui qui veux lui protéger sa vie.
    Je souhaite qu’il se rende personnellement à la police et qu’il paye et consacrant tout le reste de sa vie à la lutte contre l’incivisme.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:38, par Bougoum-barga
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à lui et qu’il se repose en ayant la satisfaction d’avoir servi son pays avec honneur, probité et dignité. Que cette perte ne soit pas vaine et qu’elle porte sur une plus grande prise en conscience de la négativité de l’incivisme dans notre pays. Que les "Premiers Responsables" de la Sécurité et des FDS en tiennent compte et prennent les dispositions qu’il faut pour juguler totalement cet état d’esprit des usagers de la route sur toute l’étendue du territoire par toutes les formes et toutes les formules exploitables possibles soient utilisées, n’en déplaise à ceux qui, malhonnêtes de leur état, n’hésitent pas à monter au créneau pour décrier des "atteintes probables" à des Droits Humains qui n’existent pas. Ceci est aussi valable pour le combat contre le grand banditisme qui sévit méchamment dans notre pays. Que Dieu nous protège.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:41, par ISSA
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme que Dieu l’accueille dans son rauyame.et ce que j’ai à dire a la population qu’elle sache que les corps habillés sont aussi issu dans chaque famille que nous sommes et que les gens doivent laisser l’incivisme puisque ca apporte rien que des dégâts.en plus le gouvernement doit réinstaurer l’autorité de l’état si toute fois ce que le régime déçu à commis le régime actuel doit urgemment réglé c problème l’autorité de l’état on n peut bien gouverné si l’état est menacé.Que Dieu veille sur le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:42
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    S’il ne se présente pas avant l’enterrement de sa victime que la TERRE DU BURKINA s’en occupe.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:45, par WENDENMI
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    DES VOYOUX QUI OTENT LA VIE A DES GENTS QUI RENDENT SERVICE A LA NATION. C’EST TRES GRAVE. PAIX A SON AME . QUE L’AUTEUR DE CET ACTE SOIT ARRETE ET PUNI A LA AUTEUR DE SON CRIME.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:49, par moi meme
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Là où l’affaire est écœurante, c’est que personne, aucun témoin, n’ a pu prendre la moindre initiative pour poursuivre le délinquant et relever son numéro d’immatriculation. prions qu’on puisse mettre la main sur lui seulement. Pix à l’ âme du brave flic !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 16:58, par OCy
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à son âme !
    Il y a à peu près une semaine que le domicile d’un gendarme a été saccagé à Dédougou suite à la mort d’un détenu. Il y avait deux versions contradictoire de la dite mort et les troubles ont éclaté contre les gendarmes. Voila que cette fois-ci ça semble être clair que c’est un civile qui est responsable de la mort d’un homme de tenue. Attendons de voir comme l’a suggéré d’autres avant moi, la réaction du MBDHP étant donné que Civil = Homme et policier = Homme. Je souhaite que, si nous aimons vraiment ce pays, nous allions doucement. Aujourd’hui, même sans vérification approfondie on réagit et souvent vigoureusement. Allons doucement

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:01, par vigilence
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    REPOSE EN PAIX brave assistant de police.Que la terre libre du BURKINA Faso te soit légère !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:04, par Moi aussi
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Internaute n°87 ‘‘Vision’’, n’oubliez pas que c’était un stagiaire. Soyez compréhensif SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:04, par sawdissouf
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    que son âme repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:13, par AMBEL
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    paix à son âme. que sa famille sache que tout le Burkina pleure leur comme un seul. c’est un héros, qu’un hommage national lui soit rendu par une journée de deuil national. ce sont les conséquences de l’incivisme alors chers Burkinabés ressaisissons nous afin de préserver notre belle cohésion sociale.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:14, par pabegba
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Dieu console toute la nation entière, la famille biologique, le corps d’arme et tous ceux qui l’ont aimé et connu. Il n y a pas assez de mots pour exprimer ma douleur et mon incompréhension. Est ce un règlement de compte ou le plaisir de tuer.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:21, par mninda
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Ma tension est monté d’un cran par la colère en lisant cette affaire .Toute la police nationale doit se mobiliser pour trouver le monstre qui a commis ce crime impardonnable .Et si on le trouve que les policiers le passent aux poteaux à la place de la Nation pour l’exemple .

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:21, par Un frère
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    L’incivisme est en pleine expansion dans notre beau pays. la faute à la perte de conscience de certains compatriotes et au pouvoir publique qui ne fait rien pour restaurer l’autorité de l’état. Les dirigeants ne donnent pas les moyens suffisants aux forces de sécurité pour agir. Il faut placer des hommes intègres à la tête des services de sécurité notamment. je connais certaines personnes qui se plaisent à violer le code de la route sous prétexte qu’ils n’ont rien à craindre car un coup de fil d’un gradé de la police elle même, le libère des mains de la police. ainsi les gens font ce qu’ils veulent puisque la plupart des burkinabé a des parents ou amis fonctionnaires dans la police. sachant cela, dites moi quel individu voudra respecter le feu tricolore par exple. imaginer des usagers qui se font interpeller pour non respect du feu, certains seront libérés après des coups de fil et les autres sans defense apparente, voient leur engins embarqués par la police et devront payer pour les recuperer. c’est frustrant tout cela. aussi les forces de defense et de sécurité doivent imatriculer leur engins. le civisme doit commencer par le detenteur et l’autorité de la force publique. la cause est profonde et l’exemple doit être donné par les autorités qui auront ainsi carte blanche pour sevir librement.
    paix à l’âme du valeureux frère et que Dieu console sa famille.
    courage aux policiers et gendarmes. Dieu bénisse votre travail !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:24, par OUEDRAOGO
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    A PARTIR D AUJOURDHUI JE M ENGAGE A NE PLUS BRULER AUCUN FEU TRICOLORE QUELQUE SOIT LA CIRCONSTANCE.REPOSE EN PAIX BRAVE HOMME.SNIFFF

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:25, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    C’est dommage les témoins ce jour-là n’ont pas pu poursuivre le délinquant pour mettre la main sur lui.Il y a eu un manque de solidarité de la part des témoins. Plus jamais ça.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:26, par sofi
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Petit vampire édenté si tu a un tout petit peu de dignité va te faire pendre avant cette nuit de vendredi sinon sache que tu ne vivras plus pour longtemps ! ce que tu ne sait pas sache que l’âme M. DOUSSOUNGOU ne te laissera aucune chance .

    Condoléances à nos très chers et frères policiers !
    Je vous implore à retrouver ce vampire édenté.
    Paix à l’ame de DOUSSOUNGOU

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:33, par solo
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    PAIX a l’âme du défunt. je demande a l’état de prendre ses responsabilités. la lutte contre l’incivisme doit être la priorité des priorités du gouvernement sinon le pouvoir ne pourra rien réaliser de solide. Ce gouvernement a été démocratiquement élu et nous estimons qu’il doit se donner les moyens de sévir pour rétablir la pleine autorité de l’état et rassurer les électeurs. je suis véritablement déçu..

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:35, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    La police doit avoir maintenant carte blanche pour traquer les bruleurs de feu. Désormais celui qui va brûler verra son engin retiré et confisqué pendant deux mois. A l’issue de cette période, s’il veut entrer en possession de son engin devra payer 10000 FCFA comme une contravention.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:42, par Warrior
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Paix éternelle à l’âme du défunt !Puisse DIEU vous garder à ses cotés.Avant d’e réagir à cette publication je me suis posée la question suivante : a t-il été envisagé une évacuation sanitaire pour Mr DOUSSOUNGOU ! Que les ministres concernés veuillent bien répondre à cette question.C’est malheureux dans ce pays que les efforts ne soient jamais récompensés !Un policier dans l’exercice honnête de sa fonction , est impunément fauché et meurt sans possibilité d’être évacué à l’extérieur pour bénéficier de soins appropriés.QUELLE HONTE POUR CE PAYS !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 17:55
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Pourquoi somme toujours des médecins après la mort. des caméras de surveillance ont été installées dans les artères de la ville pour une surveillance accrue et en permanence de la ville, une dissuasion des malfrats ; BREF...... système installé à par un ministre éclairé et visionnaire. Avec l’arrivé de la transition un certain BARRY a trouvé cela comme un luxe et demandé l’arrêt de la surveillance ; conséquence le terrorisme est rentré, Nebié assassiné, Policier assassiné vers l’université et maintenant Policier mortellement fauché, et plusieurs actes criminels avec délits de fuites, pourtant toutes ses zones sont sensées être couvertes par les caméras. SIMON est arrivé il n’en parle même pas, toujours les kolgweogo. c’est triste et vraiment triste. je pense maintenant à l’association kolg-policier. vous êtes encore des laissé pour compte.
    Que l’âme de ce vaillant policier mort les armes à la main repose en paix, et que son courage puisse être reconnu.
    courage au force de sécurité.
    QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 18:04, par HORUDIAOM
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Paix à l’âme du policier disparu. La responsabilité de cette mort est collective car nous sommes tous des brûleurs de feu. A partir de cet exemple, il faut que chaque Burkinabé prenne la résolution de ne plus brûler le feu. Nous devons immobiliser tous les fautifs en circulation pour la police. Pas plus tard que la semaine passée, j’étais arrêté au feu de stop et un taximan est venu passer allègrement, brûlant du coup le feu de stop. Il pouvait faucher quelqu’un. L’autrefois aussi, c’est un motocycliste dans une vitesse terrible qui est venu percuter ma voiture par derrière. Si c’est moi qui l’avait cogné, les usagers auraient immédiatement brûlé ma voiture. Nous devons arrêter ce comportement qui n’honore aucun Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 18:07, par sofi
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager est mort

    Petit vampire édenté si tu a un tout petit peu de dignité va te faire pendre avant cette nuit de vendredi sinon sache que tu ne vivras plus pour longtemps ! ce que tu ne sait pas sache que l’âme M. DOUSSOUNGOU ne te laissera aucune chance .

    Condoléances à nos très chers et frères policiers !
    Je vous implore à retrouver ce vampire édenté.
    Paix à l’ame de DOUSSOUNGOU

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 18:16, par moaga
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Brave policier que ton âme repose en paix.
    Il est temps que le gouvernement sorte de sa léthargie en donnant un signal fort . Il doit également doter les FDS de moyens matériels et surtout juridiques à fin de leur permettre d’exécuter correctement leurs missions. Il sera très difficile de rétablir l’autorité de l’Etat en caressant les gens dans le sens de leur poiles.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 18:17, par Luilui
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Mes sincères condoléances à la famille de DOUSSOUNGOU Rasmané !
    Et surtout paix à son âme.
    Je n’ose pas imaginer si c’était un policier dans l’exercice de ses fonctions qui avait fait chuter mortellement un motocycliste. Combien d’actes de vandalisme on aurait enregistrés à ce jour ? Manifestations de badauds sur les routes, pneus brulés et éventuellement des policiers agressés et des tentatives de saccager des commissariats....
    Incivisme quand tu nous tiens !!!
    Vivement que l’auteur de cet acte ignoble soit retrouvé et puni.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 18:30, par ka
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Toutes mes condoléances à la famille. Que Dieu tout puissant reçois dans son royaume le jeune et brave Doussoungou Rasmané, mort pour la nation. Tu es la poussière et tu retourneras dans la poussière quand ton jour arrive, dit la sainte Bible. Ça peut nous arriver à toutes et tous avec ces engins mis en circulation sans une formation de permis. A toutes les conductrices et conducteurs de ces engins, ‘’’priorité d’accords, mais prudence d’abords’’’ pour la vie des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 18:53, par Indjaba
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Si la police a un syndicat ; qu’il marque un arrêt de travail d’une matinée pour traduire son mécontentement et sa tristesse. Je suis tellement triste que je n’arrive même à taper mon clavier. DOUSSOUNGOU repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 19:16, par Dykhôutassouh
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Que c’est triste !!! Et dire que cet assassin qui court toujours, est certainement de ceux-là qui envahissent du 1er au 31 les lieux de culte !!! Dieu te permet-il une telle conduite dans la société ???

    PAIX A L’ÂME DE CE JEUNE HOMME QUI NE FAISAIT QUE RENDRE SERVICE A SON PEUPLE, EN SERVANT HONNÊTEMENT LA NATION !

    TOUTES MES CONDOLEANCES A SA FAMILLE EN PLEURS ! QUE DIEU ESSUIE VOS LARMES ET VOUS RENDE JUSTICE !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 19:24, par Dikiélté
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Paix à son âme et je présente à la famille éplorée mes vives condoléances. Que dire de ce malfrat !! je lance un appel fort à tous les voisins et à la famille de ce malfrat de le dénoncer. Il a du parler de cette "action" à un ami ! ou une amie ! ou à un mécanicien ! que ce confident(e) le dénonce car il y a eu mort d’homme aujourd’hui ; je suis absolument choqué. Serrons nous les coudes pour le retrouver et le remettre à la justice. C’est vrai ce que dit l’internaute 122. Nous voyons ces comportements chaque jour en ville. Changeons de comportement dès à présent. Que sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 19:28, par Tansoaba
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Paix à son âme. Mes condoléances à la famille éplorée. Le coupable de cet acte ignoble doit répondre. Il doit être puni pour donner l’exemple. Le gouvernement doit en toute responsabilité siffler la fin de la récréation de l’incivisme pour que ce jeune policier ne soit pas mort pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 19:48, par Dykhôutassouh
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Internaute 122, je suis d’accord avec vous, mais évitons ces argument faciles du genre "nous sommes tous coupables". Cela n’a jamais résolu un problème. C’est juste un prétexte qui permet de ne rien assumer, et d’avoir la conscience tranquille.

    Tout le monde ne brûle pas le feu, en tout cas pas volontairement. Dire cela, c’est faire du tort aux honnêtes gens, consciencieux, qui, chaque jour que Dieu fait, élèvent leur conscience, afin de ne pas tomber dans ces conduites inhumaines. Il faut penser à eux et ne pas les décourager. La Conscience de l’homme est le Pouvoir Suprême de son Être ; c’est dire que si "tout le monde est coupable", chacun avec sa Conscience est coupable avant "tout le monde". Puissions nous comprendre cela, afin de mieux assumer nos actes ignobles, en évitant de les poser comme l’a fait cet assassin qui court toujours, sans la moindre conscience du mal qu’il a fait, à toute une famille, à toute la Nation ! Fraternellement.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 19:49, par sib
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    que son âme repose en paix. je me demande si c’était l’inverse, un citoyen décédé, la populations allais commencer à bruler et saccager, ou son les OSC, ou est l’opposition, faite votre travail.je demande la population à contribué à trouvé l’imbécile qui à commis cet actes.
    tout cela est dû à la grande vitesse dans la ville ce Ouagadougou, il faut que le gouvernement trouve des moyens pour équipés les policiers avec des caméras de surveillants individuel pouvant accrocher sur le front comme au ETATS-UNIS, de tous le matériels nécessaires de protection, des appareils de contrôles de vitesse à ne pas dépassé 40Km/H à Ouagadougou, tant pour les véhicules que pour les motos.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 19:57, par Romeo
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Je pense que cela allais arriver tot ou tard. C’est le moment de vraiment faire vraiment une restrospection sur nos comportements en temps que citoyen et decider vraiment de changer. Je pense que on a tous(moi y compris) ete coupable de ce genre de delies : bruler le feu, defier la police ou les autorites en generale etc...

    La mort de ce jeune policier doit servire de signale fort (ou wake up call) a toute la population du Burkina Faso d’avoir des comportements civique et respectueux l’un envers l’autres.
    Restons unie et tolerant entre burkinabe.

    Paix a son ame

    />Romeo

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 20:42, par Professeur
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    La question que je me pose est celle là : quelle serait la réaction du public si c’était celui qui a brûlé le feu qui était décédé ? Nous sommes tous responsables de la mort de cet agent par notre soutien à l’ incivisme de certains burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 21:15, par Seidou
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Que mon frère policier repose en paix. Cet doit se rendre a la police le plus vite possible sinon...

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 21:38, par brahim
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    paix a son ame et que dieu veille sur sa famil.qu’il punisse l’assassin.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 21:49
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Pendant que la Nation entière, toutes tendances, pleure le meurtre, cruelle et inacceptable, de ce policier il se trouve des imbéciles comme les # 60 et 110 pour s’en prendre aux OSC, gratuitement et sans fondement ! Sacrilège ! Soyez maudits, au nom de Jésus !!

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 22:02, par soulfous
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    quelle tristesse. Que la terre du Burkina soit légère à notre brave Policier. Quant à l’auteur de cette forfaiture, il faut qu’il se rende pour que justice soit rendue.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai 2016 à 22:32, par BF
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    ya trop de d’indiscipliné ds ce pays ! fdp
    RIP

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 05:24
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Si la police ne retrouve pas ce voyou dangereux, c’est elle qui aura tue une deuxieme fois ce jeune policier plein de force mais que l’ incivisme et le manque de respect des autres aura tue cadeau. Montrez - nous que vous avez de l’ honneur et de la dignite et que vous etes unis. Aujourd’ hui, c’est lui. Si on arrete pas ce connard, demain ca sera un autre. Je ne le souhaite pas mais ca sera un autre policier. Pour rien . Paix a votre ame, fier burkinabe. Vous n’etes pas poliociers pour rien. Il y avait des gens a cote. Usez de la finesse et vous allez pincer cet imbecile. Il m’ enerve. Tant que vous n’avez pas mis la main sur lui, on ne sera pas tranquille. On ne peut pas vivre en societe avec des assassins de ce genre.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 07:15
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Paix à son âme

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 10:11, par Le patriache
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    DOUSOUNGOU, DOUSOUNGOU, DOUSOUNGOU tu nous as quittés trop tôt ; tu as replongé ton père,ta mère et frangins dans une situation pire que le début. DOUSOUNGOU ta mort est cruelle que noble. C’est un malheur ni l’Etat burkinabe ni la Police ne te sera reconnaissant. DOUSOUNGOU le jour de ton accident tu es allé au service. Du service tu t’es déployé au carrefour avec ta propre MOTO comme d’habitude pour servir l’Etat. VOILÀ, tu as donné ta vie pour sauver des ingrats comme ton promotionnaire WOBA HATINA qui est mort à la place d’un citoyen de GAOUA. C’est comme ça : vous, vous êtes déjà allés demain d’autres Policiers vous rejoindront. C’EST LA DESTINE DES POLICIERS BURKINABE. On vous a enterrés à la hâte cette manière est dite jeter au sens local. POUR QUI VOUS N’AVEZ PAS BENEFICIER DE FUNERAILLES NATIONALES ? PARCE QUE LES SACRIFICES DES POLICIERS NE SONT PAR AUCUNE AUTORITÉS DU BF. Cela est un destin scéllé depuis 1982.
    Famille DOUSOUNGOU vous seuls pouvez imaginer à quelle enseigne je pleure. Eh DIEU, EH DIEU, EH DIEU Fait- nous humains comme les autres burkinabe. Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 10:54, par Enfant du peuple
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Je constate seulement que si c’était le bruleur de feu qui était mort, la ville de Ouagadougou serait en ébullition aujourd’hui. Il faut que les choses changent car on est tous des filles et des fils de ce pays.

    On ne peut pas continuer impunément à observer les ratés de la société fouler du pied les règles de la société. Nous sommes tous responsables de cette situation. J’invite donc tous ceux ou toutes celles qui aiment ce pays à faire corps avec le Gouvernement et la sécurité pour mettre fin à ces genres de dérives.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 11:26, par kapko justine
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    oh c est trop triste le président doit parler à la Nation pour lutter contre l’ incivisme

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 11:51, par Omar
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Tous ceux qui parlent d’incivisme et des autorités devraient revoir leur copie. Il s’agit ici de chacun de nous. Nous tous qui pensons que parce que nous avons fait partir un président nous avons le pouvoir de tout faire. Nous qui réclamons la fin de l’impunité des autres mais visons nous même impunément après certains actes. Nous qui accusons les gens de voler ou d’être corrompus mais ne manquons pas une occasion pour faire un deal ou négocier avec un douanier ou un policier.
    Le problème c’est d’abord nous, avant que ce soit les autorités. Les autorités, ce sont aussi des burkinabés. Les policiers et gendarmes sont aussi des burkinabés. Nous somme tous dans le même bateau. Il faut redescendre du nuage de l’insurrection, car cette insurrection permanente ne nous mènera qu’au chaos.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 12:29, par tomy-tozy
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Je voudrais par ces quelques lignes m’incliner d’abord pour la mémoire du défunt et présenter mes condoléances à sa famille éprouvée. Ensuite, il me parait important à mes yeux d’arrêter de tourner autour de ce mal nommé incivisme. Il nous faudrait l’attaquer par n’importe quelle méthode et quelle que soit sa nature ou sa taille. L’exemple illustratif est le cas des miniers qui se sont attaqués aux forces de l’ordre alors que celles-ci assuraient un service de maintien d’ordre. La suite, chacun de nous la connait. Est-ce qu’il nous est arrivé d’imaginer qu’un porteur de tenue, excédé ou pris de panique, peut ouvrir le feu sur des personnes qui l’acculent ? Il ya lieu donc que nous comprenions que le porteur de tenue est Burkinabè au même titre que les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 14:49, par Sitting bull
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Paix à l’âme du disparu !
    Que désormais tout citoyen se fasse le dévoir de relever tout numéro de plaque d’immatriculation qui brûlera les feux tricolores. Le syndicat des taxis doit en prendre note, nous n’allons plus nous laisser cogner impunément.
    pour commencer il faut équiper les policiers de pistolets TASER. Ces pistolets électriques qui immobilisent les violents. Tout vendeur de motos doit assumer les conséquences s’il le fait sans traçabilité. S’il ne peut assurer cette traçabilité, qu’il vende des arachides.
    Vraiment les mots me manquent. Nous sommes tous policiers !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 16:36
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Paix à l’âme de notre très cher frère disparu ! Imaginez vous un instant si l’effet contraire s’était produit. C’est à dire si c’était le malfrat qui était tombé et rendu l’âme. Je vous assure que la population sans chercher à comprendre qu’il est victime de son incivisme va se mettre à saccager les postes de sécurité. J’invite chacun de mener une petite réflexion avant de passer à un acte afin que cela soit citoyen. Courage aux FDS !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai 2016 à 21:02, par Le citoyen
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Je propose que le ministre en charge prenne le soins d’imposer à chaque usager qui veut bien circuler à moto sur les voies publics d’avoir obligatoirement fait au moins le code de la route. Bon nombre des usager pense souvent qu’il suffit d’avoir un joli véhicule, une jolie moto, une belle tenue pour être au dessus des autres dans la circulation. Ainsi, chacun saura que le code de la route est le même pour tous les usagers hors mi les véhicules prioritaires (ambulances...). Autrement, il suffit d’avoir volé et vendu des parcelles et du jour au lendemains, s’acheter un gros cylindré, soigné son habillement et du coup, on ne doit plus respecter les feux tricolores et mêmes pas les agents de la police qui viennent en appui pour règlementer la circulation. Même si il va être délivrer un document spécial en la matière pour dire qu’un tel a fait le code de la route. Celui-la qui aura enfreint en ce moment saura de lui même à quoi il s’expose. Ainsi, vous verrez les accidents diminuer et l’incivisme également au niveau de la circulation en tout cas.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai 2016 à 11:45, par ngoonga
    En réponse à : DOUSSOUNGOU Rasmané, le policier heurté par un usager, est mort

    Chers usagers, nous devons aider les FDS a assurer notre sécurité ; d’abord en commençant au niveau des feux tricolores. Si un incivisme brûle le feu, mobilisons nous pour l’arrêter et s’il insiste appelons le numéros 1010 pour l’intercepter. C’est le devoir citoyen qui nous autorise.
    Pensons tous

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés