Elections municipales : Le PAREN promet la fin de la gestion frauduleuse des parcelles

vendredi 13 mai 2016 à 04h38min

Le Parti pour la renaissance nationale (PAREN) promet de mettre fin à la mauvaise gestion et à l’accaparement des parcelles dans les localités où il aura la mairie. C’est le président du parti, Tahirou Barry, qui a fait la promesse ce jeudi 12 mai 2016 au cours d’un meeting animé à Ouagadougou. Le PAREN présente des candidats dans onze arrondissements de Ouagadougou, dans les communes rurales de Saaba et de Pabré ainsi que dans une trentaine d’autres communes.

Elections municipales : Le PAREN promet la fin de la gestion frauduleuse des parcelles

La campagne bat actuellement son plein. Et les promesses fusent des différents candidats ou responsables de partis politiques qui ont des candidats pour les mairies. Si certains promettent de bitumer toutes les artères de la ville de Bobo-Dioulasso, la 2e plus grande ville du Burkina, d’autres ont fait de la transparence dans la gestion des mairies, leurs sujets de campagne.

C’est le cas du Parti pour la renaissance nationale (PAREN), fondé par le Professeur d’université à la retraite et député Laurent Bado et présidé par Tahirou Barry, Ministre de la Culture. « Lorsque le PAREN aura une mairie, il mettra l’accent sur deux axes essentiels. Le premier sera d’introduire la transparence dans la gestion des municipalités, le second sera de faire un état de droit réel de gestion sur les parcelles. Avec le PAREN, plus jamais aucun individu ne se retrouvera avec cinq, dix ou quinze parcelles alors que des chefs de familles n’en ont aucune », a lancé le président du parti aux militants.

A propos de la transparence dans la gestion des municipalités, Tahirou Barry promet que tous ceux qui se rendront coupables de détournement du denier public iront « réfléchir dans une maison d’arrêt et de correction ». Il en sera de même pour les détourneurs de parcelles.

Le PAREN présente des candidats dans 32 communes du Burkina. A Ouagadougou, le parti prend part à la compétition électorale dans onze arrondissements, à Saaba et à Pabré. Les candidats ainsi que les militants se disent « confiants parce qu’ils sont sûrs d’avoir des postes de conseillers municipaux dans certaines localités ». La bataille pour la mairie restera une autre paire de manches.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés