Energie photovoltaïque : Un partenariat entre les entreprises SMA et Sahelia Solar pour une utilisation rationnelle du carburant

mercredi 11 mai 2016 à 01h13min

La cérémonie de lancement du partenariat entre les entreprises SMA (Allemagne) et Sahelia Solar (Burkina Faso) s’est tenue à Ouagadougou, le mardi 10 mai 2016. Ce partenariat se veut être une opportunité pour les professionnels de l’énergie et des mines de découvrir les dernières technologies en matière d’énergie photovoltaïque.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Energie photovoltaïque : Un partenariat entre les entreprises SMA et Sahelia Solar pour  une utilisation rationnelle du carburant

Le lancement de ce partenariat intervient à un moment ou le domaine du photovoltaïque est en pleine croissance au Burkina Faso et ou les besoins et les attentes sont nombreux et les défis énergétiques de taille. Avec ce partenariat, Sahelia Solar devient alors le représentant exclusif de l’entreprise SMA au Burkina Faso.

« Ce partenariat permettra d’entrer directement en contact avec l’entreprise SMA depuis l’Allemagne sans passer par des intermédiaires », a déclaré le directeur associé de Sahelia Solar Judicaël Zongo, lors de la cérémonie de lancement. M. Zongo a ajouté qu’il vise également à diminuer le délai d’approvisionnement en particulier pour les projets et à assurer des services après-vente de qualité. Dans la même dynamique, il a souligné la pertinence d’un tel partenariat pour les entreprises du Burkina Faso. « Les bénéfices de ce partenariat dépassent largement le cadre de notre entreprise. C’est une opportunité pour toutes les entreprises installées au Burkina Faso », soutient le directeur associé de Sahelia Solar. De ce fait, il a invité les entreprises sœurs à profiter de cette opportunité pour faire développer et découvrir leurs activités.

Pour Andrea Aattanasio, venu au Burkina Faso pour la signature de partenariat combinée à une formation sur les techniques de maintenance des technologies et solutions en matière d’énergie photovoltaïque, l’avantage avec ce partenariat, « c’est qu’il y a une connexion directe entre l’Allemagne et le Burkina Faso. Ainsi, on arrivera à introduire nos composants à un prix beaucoup plus inférieur, qu’en passant par des distributeurs qui eux-aussi doivent gagner leur argent dans ce business ». Toujours selon lui, un réseau dit de service va être développé. « Le client qui achète des composants SMA déjà à de bons prix chez Sahelia Solar va aussi avoir droit à un service local. Il ne devra plus attendre des semaines. Il pourra aller directement chez Sahelia remplacer directement », a-t-il promis.

Crée en 2013, l’entreprise Sahelia Solar est un intégrateur de système solaire pour les applications résidentielles, commerciales et industrielles. Il est actif au Burkina et dans la région d’Afrique de l’Ouest. Son ambition est d’apporter des évolutions technologiques utilisant de l’abondance du solaire et spécifiquement pour résoudre les coûts énergétiques. A ce titre, l’entreprise a réalisé un nombre important de projets à Ouagadougou. Et au directeur associé de citer entre autres l’installation du système solaire de l’Ambassade du Danemark (18 kilowatt), et celui de la société Barajii (33kilowatt). Concernant ce dernier volet, Sahelia Solar travaille à étendre l’installation à 100kilowatt. En plus de ces réalisations, l’entreprise a travaillé en collaboration avec d’autres entreprises sur le projet de 75 kilowatt de l’Union Européenne. Pour M. Zongo, l’un des projets far de l’entreprise a été l’électrification rurale de 42 localités du pays à travers le système solaire. « C’est un projet de 16 millions de dollars » a-t-il affirmé. A cet effet, l’Agence international des énergies renouvelables financera ledit projet à hauteur de 10 millions de dollars. Un ouf de soulagement, dira M. Zongo, car le pays rencontre couramment des déficits énergétiques.
Ont pris part à cette cérémonie de lancement, les représentants du ministre des mines, de l’énergie et des carrières, de l’Ambassadeur de la république d’Allemagne, des institutions. Ainsi que des directeurs, chefs de services et des entreprises.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés