Etudiants tchadiens de 2iE : Situation non encore résolue

mercredi 11 mai 2016 à 00h51min

L’association des étudiants tchadiens de l’Institut international de l’eau et de l’environnement (2iE) a tenu une conférence de presse le 09 mai 2016. Il était question de faire le point sur l’évolution de leur situation après leur départ de l’ambassade du Tchad à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etudiants tchadiens de 2iE : Situation non encore résolue

Le 14 mars 2016, les étudiants tchadiens de 2iE avaient pris d’assaut leur ambassade pour ne la quitter que le 08 avril. Cette occupation avait pour but de mettre la pression sur les autorités tchadiennes afin qu’une solution soit trouvée à leur problème.
En rappel, les 315 étudiants tchadiens de 2iE avaient été interdits de suivre les cours et avaient dû quitter leurs chambres d’étudiants pour retard de paiement des frais de scolarité. Des frais qui s’élèvent à 1 milliard 900 millions de francs CFA. Ils ne percevaient plus aussi leurs bourses de subsistance.

Au cours de ces 26 jours de « siège », le ministre burkinabè des affaires étrangères, Alpha Barry a eu des rencontres avec les autorités et les étudiants tchadiens.
Au cours de ces échanges, ils sont parvenus à des accords :
• 2iE accepte la réinscription de tous les étudiants en septembre 2016
• Pendant la période de résolution de la crise qui est fixé à 2 mois, 2iE accepte d’héberger les étudiants le temps de leur permettre de rentrer en possession de leurs dus
• Les autorités tchadiennes, représentées par l’ambassade accepte de verser une somme de 600 millions pour servir d’acompte sur les frais de scolarité des 315 étudiants.

La mise en application de ces accords n’est cependant pas du goût des étudiants.
Selon leurs dires, 2iE leur aurait signifié qu’ils doivent occuper leurs chambres pour seulement un mois au lieu de deux comme dit dans les accords avec le ministre Barry.

Ils ont cependant l’autorisation de retirer leurs relevés de notes et leurs attestations. Ce qui n’était pas le cas lorsqu’ils avaient été expulsés de l’école.
Soixante étudiants ont également pu se réinscrire pour reprendre les unités d’enseignement non validées. Cette reprise n’est pas facturée à l’Etat tchadien.

Les étudiants sont cependant toujours menacés d’expulsion étant donné que les frais de scolarité ne sont toujours pas payés.

A la question de savoir quelles actions ils mèneront s’ils n’ont toujours pas gain de cause, Ali Idriss, porte-parole des étudiants tchadiens répond qu’ils continueront la lutte en y impliquant les étudiants tchadiens qui sont au Tchad afin que leurs revendications puissent mieux porter.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 mai 2016 à 06:59, par Bibiiga
    En réponse à : Etudiants tchadiens de 2iE : Situation non encore résolue

    Le cours du pétrole a chuté donc il faut en tenir compte. C’est l’inconvénient de l’exploitation et surtout de la mal-gestion des ressources naturelles. L’Etat adopte un trend de vie pas possible et quand les cours chutent on souffre. Dieu seul sait combien les gouvernements dépensent sur ces étudiants aux 2IE et je me demande si ces boursiers après leurs études pourront être intégrés dans les gouvernements de leurs pays puisque c’est le but de la formation, former pour servir le pays. On consacre des millions pour financer la formation des étudiants pour les laisser râler à la fin. Je n’ai aucune idée pour les autres étudiants étrangers mais c’est le cas des boursiers burkinabés au 2IE, une perte sèche pour le gouvernement. Il en est de même que les boursiers burkinabés qui vont à l’étranger, aucun suivi, du laisser aller. C’est quoi une bourse d’étude de la part d’un gouvernement au final ??

    Cordialement
    Bibiiga

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai 2016 à 07:54, par tata
    En réponse à : Etudiants tchadiens de 2iE : Situation non encore résolue

    Faire chauffer le Tchad par les étudiants sur place est une bonne solution. Du courage

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai 2016 à 09:42
    En réponse à : Etudiants tchadiens de 2iE : Situation non encore résolue

    Adjaa vous avez oublié que votre idriss deby là n’est pas quelqu’un qui marche au chantage ho quelqu’un qui a fait tuer son propre fils à cause de kpétou c’est pas de vous pauvres étudiants qu il aura pitié.. c’est mieux de vous chercher ailleurs sinon même si vous rentrer au tchad vous êtes déjà fichés làbas et tant que déby est au pouvoir vous pouvez mettre une croix sur une carrière au tchad

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai 2016 à 10:41, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Etudiants tchadiens de 2iE : Situation non encore résolue

    - Population de KAMBOINSÉ,
    - Population de TAMPOUY,

    Le Kôrô Yamyélé en appelle à votre magnanimité, à votre humanisme : Offrez gîtes et couverts à ces jeunes en attendant que leurs problèmes se règlent.

    Frères de KAMBOINSÉ et de TAMPOUY, vous êtes plus proches du 2iE, soyez volontaires et solidaires. S’il y en a des étudiants tcahdiens au 2iE Ouaga qui sont concernés, j’en appelle à la magnanimité des populations de ZOGONA, de la ZONE DU BOIS et des 1.200 LOGEMENTS. Soyons solidaires de nos frères et fils tchadiens. Offrons-leurs gîtes et couverts en attendant que leurs problèmes trouvents solutions. Leurs camarades étudiants burkinabè ont montré l’exemple, suivons-les. Merci d’avance à vous.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai 2016 à 15:55
    En réponse à : Etudiants tchadiens de 2iE : Situation non encore résolue

    toi koro yamyele là si tu es fâché faut les accueillir chez toi au lieu de pousser tes cris d’hibou aux yeux gluants tchrrrrrrrr tu donnes à manger à qui pour donner des ordres ici ?
    vieux con (il m’énerve ce vieux con qui n’a aucune sagesse)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés