Transparence des élections : Le Réseau Jeunesse et politique appelle chaque acteur à jouer pleinement son rôle

lundi 9 mai 2016 à 01h00min

Le Réseau jeunesse et politique/Afrique de l’ouest (RJP/AO) a tenu une conférence de presse le vendredi 06 mai 2016. Face aux hommes de médias, les conférenciers du jour ont fait un bilan de leur projet de formation de 400 jeunes délégués de partis politiques pour les élections présidentielle et législatives de novembre 2015 et lancé un appel aux acteurs prenant part aux élections municipales du 22 mai 2016.

Transparence des élections : Le Réseau Jeunesse et politique appelle chaque acteur à jouer pleinement son rôle

Pour les élections couplées présidentielle et législatives du 29 novembre 2015, la coordination nationale du RJP/AO avait pour projet de former 400 jeunes délégués de partis politiques dans cinq régions du Burkina Faso. Sur les 400 jeunes attendus, 365 ont pris part à la formation, soit un taux de participation de 91,25%. Ces jeunes étaient issus de 61 partis politiques, soit un taux de participation de 91,04%.
Ils ont été formés à la surveillance des scrutins, sur leurs rôles et missions dans les bureaux de vote dans le but de minimiser les fraudes électorales.

A l’approche des élections municipales du 22 mai prochain, les conférenciers ont appelé au sens de la responsabilité de tous les acteurs prenant part à cette élection. « Nous lançons un appel aux partis politiques et à tous les acteurs de ce processus électoral à l’orée des élections municipales pour que chacun puisse jouer son rôle afin que nous ayons des élections transparentes et apaisées. Toute chose indispensable pour la stabilité et la paix pour notre pays », a lancé Ma-Arouf Nébié, coordonnateur du RJP/AO.

La coordination nationale du RJA/AO appelle par ailleurs les responsables de partis politiques ainsi que les candidats à se faire représenter dans les bureaux de vote le jour des élections afin de minimiser les risques de fraudes et de contestations.

Composé de jeunes venant de diverses formations politiques de la majorité et de l’opposition, le Réseau jeunesse et politique/Afrique de l’ouest (RJP/AO) mène des actions pour l’accroissement de l’influence des jeunes dans les partis politiques.
Il prône également le dialogue inter-partis comme le rappelle le coordonnateur national. « Il faut dire que la politique, ce n’est pas un combat de gladiateurs. Il faut être assez responsable. Nous en tant que jeunes issus de plusieurs partis différents, nous sommes ensemble et nous comptons donner cette leçon-là à la jeunesse mais aussi à nos aînés pour qu’au-delà de nos clivages politiques, que nous puissions nous asseoir et discuter sur ce qui est essentiel dans l’intérêt de tout le Burkina Faso », a-t-il martelé.

Le réseau est présent dans quatre pays africains à savoir le Benin, le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

Justine Bonkoungou (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés