Santé : Des équipements biomédicaux pour l’Ecole nationale de santé publique

lundi 2 mai 2016 à 20h00min

L’Ecole nationale de la santé publique (ENSP) a reçu ce vendredi 29 avril 2016 des équipements biomédicaux et pédagogiques. Ces équipements ont été acquis par la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB) et sont destinés à six directions régionales.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : Des équipements biomédicaux pour l’Ecole nationale de santé publique

« Former de bons soldats pour la santé des populations », c’est le souhait du Dr Martine Bonou/Bationo, Directrice générale de l’Ecole nationale de santé publique (ENSP). Et pour ce faire, en plus des cours théoriques et des stages dans les formations sanitaires, les élèves effectuent des travaux en laboratoires. Pour ces travaux, il leur faut de bons équipements.

L’ENSP a donc fait appel à la SOGEMAB qui est la société d’Etat chargée de l’acquisition et de la maintenance des équipements médico-techniques et hospitaliers pour étoffer son équipement.

La SOGEMAB a acquis pour l’ENSP 723 articles répartis en 37 types de matériels didactiques, de travaux pratiques et de soins.

Ce sont entre autres des aspirateurs, des mannequins, des bassins osseux féminins avec plancher pelvien, des boîtes d’accouchement, des boîtes de chirurgie ; des pèse-bébés, des tables d’examen gynécologique, des charriots, etc.
Le coût total de ce matériel est estimé à 337 588 592 FCFA.

« C’est du matériel qui va nous soulager, qui va nous permettre de donner les compétences nécessaires à nos élèves en laboratoire. », se réjouit le Dr Martine Bonou/Bationo, Directrice générale de l’ENSP.
Elle a également tenu à rassurer le secrétaire général du ministère de la santé, en lui affirmant que les équipements seront bien utilisés et entretenus afin de former davantage d’agents de santé.

Quant à la qualité du matériel reçu, le Directeur général de la SOGEMAB, le Colonel- Major Daouda Traoré tient à rassurer : « Comme tous les équipements dont nous faisons l’acquisition pour les structures, nous nous attachons à ce qu’ils répondent aux normes internationales en vigueur c’est-à-dire qu’ils peuvent être vendus en Europe, en Amérique, partout dans le monde. »

Il rappelle par ailleurs que les structures bénéficiaires sont impliquées dans le processus d’acquisition, par la description de leurs besoins et par la définition des quantités voulues.

Les équipements reçus seront répartis entre six directions régionales (Bobo-Dioulasso, Fada N’Gourma, Koudougou, Tenkodogo, Ouahigouya, Ouagadougou) et la Direction de la formation supérieure en sciences de la santé (DFSSS).

La cérémonie a été ponctuée par des démonstrations d’injection, de palpation de seins et de simulation d’accouchement par des enseignants de l’ENSP.

Justine Bonkoungou (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés