Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

lundi 2 mai 2016 à 16h59min

Suite à une altercation intervenue dans la matinée du vendredi 29 avril entre deux pensionnaires de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO), le jeune Wilfrid Compaoré, âgé de 18 ans a perdu la vie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

La victime a succombé aux coups et blessures à lui infligés par son co-pensionnaire, admis l’année dernière au centre suite à une ordonnance de placement du tribunal pour enfants de Ouagadougou par le biais du Juge des enfants du ressort de Koudougou. Les responsables du centre en collaboration avec les autorités administratives et judiciaires locales ont pris des dispositions afin de circonscrire le risque de dégradation de la situation au sein de l’établissement.

La ministre de la femme de la solidarité nationale et de la famille, dès la survenue de l’accident a envoyé une délégation, afin d’informer la famille éplorée.
Une délégation du ministère accompagnée de représentants du Conseil d’Administration de l’établissement, de l’association de parents d’enfants et des membres de la famille éplorée, ont effectué un déplacement le samedi 30 avril 2016 à Orodara où a eu lieu l’inhumation du regretté. Ce drame se présente comme le premier du genre dans cette structure d’insertion sociale.

La MEADO qui est une structure publique placée sous la tutelle technique du ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, encadre, depuis sa création en 1956, des enfants en difficulté comportementale, scolaire et ceux en conflit avec la loi, placés par le ministère et les tribunaux compétents.

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, au nom du gouvernement, présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée, aux encadreurs du MEADO et aux co-pensionnaires du jeune Wilfrid, fauché en pleine adolescence par la mort.

Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mai 2016 à 17:28, par le fils du pauvre
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    C’est quoi ça encore !!!! La MEADO est garante de la sécurité des pensionnaires du centre ou pas ? Et le gouvernement laisse le pays comme ça avec des Dg irresponsables tués nos structures publiques. C’est exactement comme ça qu’on délaisse les hôpitaux publics alors que les premiers responsables sont payés à cout de millions par mois. Tant que gouvernement ne va pas chasser ces Dg irresponsables et incompétents, le sabotage va continuer et la population va récolter les pots cassés.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2016 à 20:05, par yasse
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    paix a son âme .les agents travaillant dans les structures similaires sont interpelés a doubler la vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2016 à 21:16, par ANNAN
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Paix à l’âme de la victime.
    Quand on croit que les prédecesseurs n’ont rien foutu, quand on croit qu’on est assez charismatique pour ne point vouloir la collaboration de personne ; quand on nourrit l’esprit de suspiscion dans le service ; quand on...., quand on ........c’est vraiment très dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2016 à 21:29, par VP
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Je pense que le Gouvernement ne se bornera pas à un communiqué d’information.Les responsabilités doivent être situées.S’il y a négligence quelque part,une sanction exemplaire doit tomber.
    Si le Gouvernement ne veut pas de problèmes,il faudra qu’il ait le courage de sanctionner les fonctionnaires indélicats.Voici des gens qui passent tout le temps à vociférer sur le Gouvernement en demandant ou exigeant des salaires qui troublent et ne veulent rien en retour donner.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2016 à 22:33, par lesage
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    CE N’EST LA FAUTE A PERSONNE. JE CONNAIS LE MILIEUX ET CE SONT DES SITUATIONS QUI PEUVENT ARRIVER. LE DG N’Y EST POUR RIEN. NON NON IL NE FAUT PAS JETER CE DRAME SUR LES RESPONSABLES.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2016 à 22:48, par Thom
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Peu a son ame,k l tt puissant l rcoit en paix ds son royaume.mes condoléances a la famille éplorée et o travailleurs du centre.bn courage a vs e rdoublez plus d vigilance.courage.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 00:07, par le rempart
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Je suis educateur spécialisé et je suis tres touché par cet incident. Paix a l’ame du défunt et courage a mes collègues educs de la MEADO qui n’ont pas une tache facile.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 07:32
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Paix à son ame. Meme a domicile il peut y avoir des inconvenues pouvant aboutir a un drame tragite. Au lieu de crier inutilement, demandons simplement plus de vigilance ds le comportement des pensionnaires. Cela permettra de voir un tps soit peu, la situation venir. Courage à la famille éplorée.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 08:02
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Je lis cet article et j’ai du mal à croire qu’elle ait pu être écrite par une autorité. Elle est totalement décousue ne permettant pas de comprendre grand-chose. Désolé mais il faut revoir le texte

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 08:15
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Les encadreur étaient où ? ???? Paix à l’âme du défunt.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 08:42, par minima
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Vraiment déplorable ! c’est la première fois si je m’abuse qu’une telle chose arrive à la MEADO. Paix à l’âme du jeune Wilfried et vivement que cela soit à jamais banni de cette structure de tels comportements. Curage aux encadreurs de la MEADO, toutes mes condoléances à la famille éplorée

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 10:07, par sidzabda
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Les encadreur n’y sont pour rien puisque tous ceux qui sont admis dans ce centre sont des cas insupportables ; c’est généralement quand la famille s’avoue incapable d’encadrer leur progéniture que la MEADO prend le relai . Ce drame pouvait se produire même en famille ; c’est l’occasion d’interpeller tout parent ou tuteur d’enfant à cultiver l’esprit de tolérance et de pardon. Tout ce qui arrive aux jeunes c’est le corolaire du comportement des adultes , l’enfant apprend par imitation .
    Nous aurons intérêt à mettre l’accent sur l’éducation de nos enfants au lieu de leur montrer qu’ils ont des droits mais pas de devoirs . Faites un tour dans les maisons de récupération ; elles sont remplies de fils à papa . Leur soucis n’est plus que l’enfant change de comportement , ils veulent tout simplement se séparer de lui parce qu’il devient une honte pour la famille et un casse tète pour eux ; les agents de la structure sont parfois débordés.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 10:55, par Patience
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Bonjour chers internautes
    Un peu de la retenue dans vos propos. Qui n’a jamais fait d’erreurs dans sa vie ? Vous savez dans un établissement de ce type, les enfants ne sont pas en prison, ils sont juste dans un centre qui mène des activités d’encadrement comme si c’était une famille. Et dans une famille, le climat n’est toujours pas agréable. Il y a des jours tendus. Je ne suis pas en train de chercher à excuser les encadreurs et leur DG. Mais plutôt à chercher des solutions pour que cela n’arrive plus. Je pense de mon humble avis qu’il faut trouver une solution en mettant en œuvre le décret qui crée l’INEFPRO, une structure appelée à désengorger nos internats éducatifs où tous les enfants sont admis sans distinction de la problématique. Alors qu’on devait plutôt faire un tri pour permettre à ceux qui ont besoin d’une surveillance rapprochée ne soient pas avec ceux qui n’ont besoin qu’un petit accompagnement pour vite s’insérer dans la société. Avec l’INEFRPO, les enfants qui sont en conflit avec la loi et dont le comportement délictuel est avéré ne seront pas placés avec les enfants qui viennent directement des familles et qui n’ont pas encore commis d’actes non conventionnels.
    Merci pour votre compréhension et mes condoléances à la famille et à la MEADO.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 10:58, par mimi
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Paix à son âme.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 11:23, par Basile
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Arrêtons souvent la critique facile. Ce sont souvent des parents irresponsables qui tombent à bras raccourcis sur des situations pareilles et commencent à critiquer sans discernement. Pour certains moralisateurs, critiques et experts en critique facile, c’est sûr que c’est la première fois qu’ils entendent parler de ce centre. Et ils se refusent de voir le probleme ailleurs. C’est pas étonnants que ce soient vos enfants qui s’y trouvent ou qui s’y trouveront. Le centre qui est une seconde chance ne peut pas jouer votre rôle de parents échoués. Le DG n’a pas le don d’ubiquité et ne saurait être lui ou ses agents derrière chaque enfant à la fois et tout temps. De memoire d’homme, c’est une premiere dans le centre cette triste situation ; ce qui voudrait quand meme dire que les agents et le responsable font quand meme quelque chose ! Merci à tous les sages intervenants, merci de votre contribution. Sachons souvent raison gardée s’il vous plaît !
    Paix à ton âme, fiston !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 16:03
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Bien parlé Basile !!!
    Certains inconscients abusivement appelés parents au lieu de se remettre en cause cherchent toujours à rejeter leurs inconscience et leur inconséquence sur les autres au lieu de pondre des phénomènes et les jeter ensuite pour que d’autres s’en occupent à votre place vous feriez mieux de vous revoir tchrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2016 à 21:06, par hacianne
    En réponse à : Décès tragique d’un pensionnaire de la Maison de l’Enfance André Dupont de Orodara (MEADO)

    Monsieur Basile ne serait- ce pas vous qui avez la critique facile ?Les enfants dans le centre sont sous la responsabilité d’éducateurs ; surement le différent entre les enfants couvaient depuis longtemps pour en arriver là ?Pourquoi le surveillant du groupe de l’enfant n’a rien remarqué ; De quoi l’enfant a t-il été touché à mort ; si c’est une arme et les pensionnaires n’ont pas le droit de porter des armes comme nous le savons ,il faut situer les responsabilités ; je n ’accuse personne mais pour ne plus que cela se répète il faut situer les responsabilités. Ce n’est pas la peine de remettre cela sur les parents ; une maison de correction c’est un peu comme un hôpital personne ne peut se vanter de ne pas voir son enfant y passer ;Il convient de situer les responsabilités et d’en tirer les conséquences ;
    j’adresse mes condoléances à la famille éplorée et je les encourage à garder la tête haute ; Avoir un enfant dans un centre ne veut pas forcément dire qu’on n’a pas jouer son rôle, Que l’enfant repose en paix , c’ est l’enfant de tout le monde ;merci.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés