SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

jeudi 28 avril 2016 à 05h30min

« J’en appelle à la responsabilité de tous pour faciliter l’opérationnalisation et le passage progressif à l’échelle nationale... »
La mesure de gratuité des soins au profit des enfants de moins de cinq ans, est en vigueur, depuis le samedi 2 avril dernier à 00 heure, dans trois régions du Burkina Faso (Centre, Hauts-Bassins et Sahel). Une partie du fardeau des Burkinabé vient ainsi d’être ôtée. Le Chef suprême des Mossées, Sa majesté le Mogho Naaba Baongo, salut la mesure gouvernementale et en appelle à une action commune de tous les acteurs pour une opérationnalisation efficace et effective de cette gratuité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

« Alice Ouédraogo, la vingtaine, est toute heureuse, à sa sortie du Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Dassasgho, ce mercredi 6 avril 2016, aux environs de 12 h 45 mn. Elle vient de bénéficier de soins gratuits pour son enfant d’environ deux ans. [Mon enfant souffrait d’un mal de ventre, depuis hier. Ce matin, nous sommes venus pour la consultation. Tout s’est très bien passé, puisque nous avons eu tous les produits que les infirmiers nous ont prescrits. Mieux, nous n’avons déboursé aucun franc], a-t-elle déclaré, toute ravie et souriante. L’exemple de cette dame et de son enfant est une preuve tangible de la gratuité des soins, au profit des enfants de moins de cinq ans, dans les centres de santé concernés à Ouagadougou ». Voilà ce qu’on pouvait constater sur le terrain avec les journalistes de Lefaso.net quatre jours après le début de la phase pilotes de la gratuité des soins de santé lancée par le gouvernement du Burkina Faso.

Le 02 avril dernier, s’est accompli un de mes vœux de l’année 2016. Les soins de santé des plus vulnérables que sont les enfants, les femmes enceintes et dans une moindre mesure les mères allaitantes seront pris en charge gratuitement par l’Etat. Cette mesure gouvernementale qui vient après une longue lutte de plaidoyer à laquelle j’ai moi-même été associée me soulage à plus d’un titre en tant qu’autorité coutumière. Organisées au sein d’une coalition, j’ai apprécié les organisations non gouvernementales (ONGs) qui ont trouvé le bon moment pour attirer l’attention des politiques sur cette importante question et plaider en faveur de cette cible sensible. Leur stratégie a permis d’approcher tous ceux qui pouvaient influer le changement. Dans ce sens, les candidats aux élections couplées (législatives et présidentielles), les partis politiques, les autorités de la transition, les responsables coutumiers et religieux, en passant par les artistes musiciens et plusieurs autres célébrités, chacun a été impliqué à la cause. J’ai aussi apprécié l’engagement de cette coalition qui a organisé des sorties de visite terrain afin de démontrer la pertinence des expériences pilotes sur la gratuité des soins qu’elles ont elles-mêmes conduites pendant plus de 8 ans aux politiques et aux hommes de médias .

Quelle fut ma joie de voir que ce travail de lobbying et de mobilisation publique autour de la question a créé un intérêt au sein de la scène politique entrainant des engagements des candidats (signature de manifestes) à inscrire la gratuité dans leurs agendas politiques de 2016. Si aujourd’hui certains de ces engagements se traduisent en des actes concrets par les autorités dirigeantes du pays, nous leur adressons nos félicitations pour le respect de la parole donnée. Quand on sait les limites des ressources du pays, on peut lire à travers ces récentes mesures une bonne volonté des gouvernants à soulager les populations vulnérables. J’en appelle à la responsabilité de tous pour faciliter l’opérationnalisation et le passage progressif à l’échelle nationale de cette mesure. Puisse Dieu assister le personnel de santé dans leurs prestations suivant le respect strict des instructions et normes à suivre en la matière. Quant aux Partenaires Financiers et Techniques (PTF) qui sont déjà membres des groupes techniques de réflexion sur l’opérationnalisation avec le Ministère de la santé, notre souhait est qu’ils continuent également à soutenir financièrement cet effort du Burkina en faveur de la santé maternelle et infantile.

Dieu bénisse le Burkina Faso

Sa Majesté le Mogho Naba Baongo

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 avril 2016 à 08:41
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits : « J’en appelle à la responsabilité de tous pour faciliter l’opérationnalisation et le passage progressif à l’échelle nationale... »

    Le mogo naba doit éviter de se mêler dans des mesures politique sous forme de propagande. ça y va de son respect. A ma connaissance c’est la 1ère fois qu’il se prononce par écrit sur une mesure politique car il y en a eu de par le passé mais il a choisi le silence même s’il a approuvé en tout c’est en son intime conviction. Le jour où ces mesures auront des insuffisance va t-il accepter sa part de responsabilité ? En tout je le respect trop pour son silence sur des sujets politique mais là il manqué l’occasion de se taire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 08:56, par Citizen
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits : « J’en appelle à la responsabilité de tous pour faciliter l’opérationnalisation et le passage progressif à l’échelle nationale... »

    La mesure est salutaire. il suffit que les autorités garnissent les dépôts pharmaceutiques des produits nécessaires et en quantité suffisante pour permettre l’effectivité de cette gratuité. Merci à sa Majesté pour sa contribution à la moralisation de nos hommes politiques, pour ses nombreux conseils, pour ses nombreuses médiations pour la paix et pour le développement de notre pays à tous... Longue vie à vous et continuez ainsi SVP !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 09:17, par ka
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits : « J’en appelle à la responsabilité de tous pour faciliter l’opérationnalisation et le passage progressif à l’échelle nationale... »

    Merci à sa majesté pour son appui à la gratuité des soins pour les enfants qui ne devaient pas être interrompus depuis les objectifs de la révolution, un objectif qui avait pour but ‘’’’des soins gratuits pour tous.’’’ A présent, que le ministre de la santé veille à ce que ces soins soient améliorés dans des bonnes conditions, sans trie, ni favorisme par des médecins et aides-soignants qui profiteront de ce privilège pour jouer à l’arnaque ou du laxisme comme il existe partout, ‘’’ce n’est pas payé, c’est gratuit, tu dois attendre,’’’ et les erreurs médicaux s’accumules dans des décès à cause des attentes causées par le même laxisme des êtres humains. C’est déjà un bon pas pour un gouvernement qui se cherche avec les mains liées à cause des crimes impunis. Il reste au président de persévérer pour que le système marche avec rigueur et du professionnalisme en tapant sur la table a chaque conseil des ministres. Bon vent à ces soins gratuits aux enfants, l’avenir d’un Burkina qui avance avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 10:55, par lemonument
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    je demande aux internautes de faire attention à leurs interventions car il s’agit du Mogho Naaba ; Aussi, il dit simplement sans parti pris à chacun de faire preuve de responsabilité pour permettre aux plus vulnérables de profiter de cette mesure ; svp, ayons un peu de retenue

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 12:03
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Je ne suis pas mosse ,je ne me sens nullement concerne par ces propos.
    Je voudrais que les Burkinabe acceptent que si nous continuons sur cette voie un jour on le paira cher.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 12:20
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Merci sa majeste. mais en faites le MS a force de vouloir les resultats tout de suite risque de comprometre la reussite de certaine mesures. tous ce fait dans la precipatation sans sensibilisation de la base( gratuite recrutement Asc). la mesure de la gratuite c.est bien mais je pense qu.on est parti pour echouer tout cela a cause de l.immaturite du ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 12:41, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO a voulu marqué de son empreinte ces mesures gouvernementales de gratuité de soins, signe du grand intérêt qu’il porte à ces mesures. Nous en appelons au sens élevé des acteurs(patients, agents de santé) afin d’éviter tout abus, toute gabegie qui viendrait à tuer la poule aux œufs d’or.
    Aussi, je voudrais appeler SA MAJESTE a se prononcer très souvent sur des sujets, des propos qui peuvent fragiliser la cohésion sociale, le vivre ensemble, l’unité nationale. Je voudrais humblement parler de certains politiciens lorsqu’ils s’adressent à leurs adversaires, ils brandissent la casquette ethnique. Nous avons lors des élections et même après. Il y a aussi, certaines hautes autorités de ce pays qui chaque que Dieu fasse, parlent de guerre civile, de guerre civile. Si untel était au pouvoir, il y aura une guerre civile. Ne voter pas une telle ethnie. Ce sont des propos qui sont très dangereux pour la cohésion nationale et la vie en harmonie. Je crois que SA MAJESTE dois interpeler ces politiciens pour les mettre en garde si toutefois il y a fracture sociale un jour, elles seront prises pour responsables.
    Nous devons arrêter la politique de "diviser pour mieux régner."
    Les arguments en politique doivent prévaloir sur tout. Nous devons bannir de notre langage politique l’ethnicisme, le régionalisme, la religion qui demeurent des facteurs très fragiles pour la fracture sociale. Que SA MAJESTE fasse un communiqué dans ce sens.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 13:00
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Erreur Majesté, c’est une décision politique nous savons tous que ces mesures n’iront pas loin ce n’est que divertissement. Aucune mesure n’a été pris pour garantir son succès (fraude, détournement....)
    si j’avais l’occasion de vous rencontrer je vous donnerai tous les detailles de l’échec programmé de la mesure politique. Nous vous respectons comme sage de la nation...sur cette question permettre moi de dire que votre analyse a ete courte.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 13:27, par la verite
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Que sa majesté fasse attention à ce genre de déclaration. Il n’est pas un politique.
    Sa retenue a toujours été apprécié par la population.Qu’il continue à se retenir et à éviter ces genres de communiqués.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 13:43, par Dounia
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Merci m’Na. Bénédiction et paix sur vous et notre pays. Le Véritable gardien de la paix et la tolérance. Je suis confiant du Burkina grâce à sa Majesté et le pouvoir royal moagha. celui qui pense qui coulera du sang dans notre Faso est voué à l’échec. Je demande Vos bénédictions.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 13:44, par Goolaari
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    - Attention ! Les mossis ne sont pas les seuls habitants de ce pays. Ils sont même les moins nombreux dans ce pays contrairement au mensonge imposé dans l’esprit des citoyens ! Naaba doit se réserver même si c’est pour bien faire car moi je peux interpréter cette intrusion comme une tentative de réhabilitation de la chefferie mossi qui nous a conduit dans les abîmes pendant les 30 dernières années et même au-delà Avec des bagarres politiques de chiffonniers Jo WEDER/Gérad KANGO, etc....Maurice... et les frasques de son frère Denis YAMÉOGO...etc. !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 14:05, par Le visionnaire
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Le mogho naaba est un fin politicien. C’est chez lui que le larlé naba allait au moment des campagnes pour l’achat des autres chefs coutumiers et on sait très bien qu’il a beaucoup contribué à la victoire de Roch. S’il ne s’éloigne pas de la politique, la politique va le faire. Il n’est même plus le naaba de tous les mossé car la politique nous a divisé. Il est en train de vouloir faire de lui le VIP mais ça sera pour lui et ses partisans. Nous on s’en fou de lui.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 14:34
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    il est le naaba des mosses pas de tout les burkinabe. les mesures sont d’ordres nationale. qu’il se prononse ou pas personne n’attend de lui.de quel appui vous parlez ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 16:29
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Bon oui le moro naba a parlé et alors on n’est pas obligé de prendre ça pour parole d’évangile en plus il n’ya pas de quoi casser 3 pattes à un canard donc next-------------}
    Pour info suis pas mossi donc je m’en contrefous royalement !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 17:38, par Jacques
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Contrairement à ‘‘L’Oeil du peuple’’, j’abonde dans le même sens que les internautes 1 et 5 pour dire que sa Majesté n’est pas un homme ordinaire et que son silence est plus parlant que quand il parle. Même s’il ne dit rien, nous savons qu’il approuve les bonnes mesures. On ne voit jamais la reine d’Angleterre se prononcer sur les actes politiques du 10, Downing Street. Même sur le Brexit qui est pourtant un sujet de haut rang. Et c’est justement, ce silence de la reine qui fait que tous les locataires du 10, Downing Street et tous les citoyens britanniques la respectent.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 17:45, par charles
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Il veut mossiciser tous les burkinabè. naaba des mossi reste dans ton coin et soit en dehors de la politique sinon tu vas te créer des ennuis.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 18:30, par Tiefari
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Attention a mossisation du pays ! le Burkina Faso appartient a tt ses fills sans distinction !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2016 à 20:40, par Honest
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    En fait il n’est même pas le roi de tous les mossés du Burkina. Il est le chef des mossés de Ouaga seulement. Il n’aucun pouvoir à Ouahigouya, ni ailleurs d’autres. Je suis moaga mais le Faso n’est pour les mossé seulement car le Faso regroupe plusieurs peuples. Donc sa Magesté doit se calmer pour préserver sa dignité. Sinon ........

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2016 à 09:54
    En réponse à : SA MAJESTE LE MOGHO NAABA BAONGO à propos des soins gratuits

    Ceux qui n’ont pas compris, sachez que cette mesure est le résultat d’une longue lutte et d’un ardent plaidoyer de la société civile et donc une victoire pour nos enfants ; femmes et mères. Si le Mogho Naaba y apporte sa contribution cela ne peut être que salutaire. Arrêtez de tout politiser et de parler sans réfléchir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés