Soirée inter rédaction : La 4ème édition sous le signe de la maturité

mercredi 27 avril 2016 à 00h00min

La 4ème édition de la Soirée inter rédaction (SIR), est prévue pour se tenir le 06 mai prochain. Le comité d’organisation de l’événement, a dévoilé les contours de la soirée aux hommes de médias, au cours d’une conférence de presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Soirée inter rédaction : La 4ème édition sous le signe de la maturité

La Soirée inter rédaction (SIR), est un rendez-vous annuel des rédactions qui réunit les hommes et femmes de médias pour passer des moments conviviaux. La SIR, c’est aussi la solidarité et l’entraide, à l’endroit des consœurs et confrères en situation difficile. « De l’entraide pour plus de professionnalisme, avec un apport en matériel au bénéfice de quelques rédactions. La SIR c’est aussi un partage d’expériences et d’expertises autour de thématiques et de domaines divers mais connexes à la profession du journalisme », a tenu à rappeler Boukary Ouédraogo, président du comité d’organisation de la 4ème édition et par ailleurs président de la Croix Bleue Burkina.

À une dizaine de jours de la tenue de l’événement, les organisateurs ont déploré le fait que, le budget ne soit pas encore bouclé. Ils ont donc lancé un appel pressant aux différents sponsors, afin de pouvoir tenir le pari non seulement de l’organisation de la soirée, mais aussi et surtout de sa réussite. Ils sont convaincus que « L’édition 2016 sera effective et meilleure que les précédentes ». En effet, ils ont placé cette 4ème édition sous le signe de la maturité.

Elle est prévue pour se tenir le 06 mai prochain, respectivement au CENASA et au pavillon de la Créativité du SIAO. Cette 4ème édition est placée sous le patronage du ministre de la communication, chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou. Le parrain est Jean-Baptiste Natama, vice-président de la région Afrique de l’Alliance Mondiale des PME (Petites et moyennes entreprises).

Un programme alléchant avec quelques innovations

Au menu de cette édition, il est prévu un panel autour du thème : « Quel avenir pour les médias traditionnels face à l’invasion des réseaux sociaux ? ». Ce panel sera animé par des sommités du domaine de la presse et de la communication, notamment le Pr Serge Théophile Balima ; Rabankhi Zida directeur général des Éditions Sidwaya ; Édouard Ouédraogo directeur de publication de « l’Observateur Paalga ».

Au programme toujours de cette soirée, un dîner gala avec des prestations d’artistes et des remises d’attestations de reconnaissance ainsi que du matériel à certaines rédactions. Cependant, les conférenciers ont conditionné le dernier point, à la réactivité effective des partenaires de la soirée.

Des innovations, on retiendra que pour cette édition, les promoteurs de la soirée ont scindé certaines activités. En effet, lors des éditions passées, c’était au cours du dîner gala que se faisaient les interventions de certains spécialistes du domaine. Eh bien, pour cette édition, il est prévu une conférence publique le matin du 06 mai et le dîner gala dans la soirée. De même, juste après le dîner gala, une soirée détente est prévue au night-club « New Ice », situé à quelques encablures du SIAO.

La SIR, une initiative de la Croix Bleue Burkina

La Croix Bleue Burkina est une association apolitique et non lucrative de journalistes et de particuliers, reconnue officiellement le 28 mars 2013. Elle a pour objectifs de sensibiliser les journalistes et les étudiants en journalisme aux questions citoyennes ; créer un cadre d’échange et de débat hors de toute contrainte ; renforcer les compétences des journalistes et la qualité de l’information ; rendre la profession plus visible auprès de ses interlocuteurs ; accroître la crédibilité des thèmes développés au sein même des médias.

C’est donc sous la bannière de cette association que sont organisées les SIR. Quant à cette 4ème édition, elle a pour objectif général, de permettre à l’ensemble des journalistes de fraterniser et renforcer leurs liens d’amitié, à travers un cadre convivial. Et comme buts visés, il s’agit de réunir dans un même cadre, l’ensemble des acteurs du monde des rédactions burkinabè afin de mériter d’une soirée digne d’une reconnaissance de la profession ; permettre aux hommes de médias de se rencontrer en dehors des reportages ; créer des liens de contacts entre les générations de journalistes afin de susciter des échanges autour d’expériences et surtout permettre à la jeune génération de bénéficier des conseils des seniors ; ériger à côté des prix et cadres conventionnels de récompense des journalistes, une plateforme à même d’octroyer aux hommes de médias du matériel de travail et toutes autres formes de soutien.

Angelin Dabiré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés