Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest : Le Pr Stanislas Ouaro, nouveau président du REESAO

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 27 avril 2016 à 23h38min
Enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest : Le Pr Stanislas Ouaro, nouveau président du REESAO

La conférence du Réseau pour l’excellence de l’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest (REESAO) a pris fin ce mardi 26 avril 2016. Au terme des deux jours de travaux, les recteurs, présidents et directeurs généraux des instituts d’enseignement supérieur ont renouvelé le bureau du REESAO et ont mis en place des projets afin de développer les universités de la sous-région UEMOA.

« Je déclare close la conférence du Réseau pour l’excellence de l’enseignement supérieur en Afrique de l’ouest », a lancé le nouveau président du REESAO, le Pr. Stanislas OUARO. Durant deux jours, les recteurs, présidents et directeurs généraux des instituts d’enseignement supérieur se sont réunis autour d’un plan de travail bien précis.

Le bilan des travaux

Sur le système LMD, les participants à cette conférence ont convenu de l’harmonisation des curricula afin de permettre aux étudiants plus de mobilité. La mobilité dans ce contexte consiste à permettre à des étudiants, après avoir étudié dans une unité donnée au cours d’un semestre, de pouvoir continuer dans une autre université sur les semestres qui suivent. C’est donc donner aux étudiants de la sous-région les mêmes bagages intellectuels.

Dans le domaine des TIC, une commission est chargée de travailler de sorte que le numérique puisse permettre la formation à distance, la vidéo conférence, etc. La création d’une bibliothèque universitaire virtuelle régionale des universités des pays de la zone UEMOA, pour une meilleure formation des étudiants a été entamée.
La révision des textes fondamentaux et le bilan des activités 2015 du REESAO, ou encore l’examen des nouvelles demandes d’adhésion ont été abordés au cours de la rencontre. Le bureau du réseau a aussi été renouvelé.

La prochaine conférence sur la formation à distance

La présidence du REESAO est revenue au Burkina Faso. Le Pr. Abarchi Habibou, recteur de l’université Abdou Moumouni de Niamey et président sortant du REESAO a passé au cours des travaux, le témoin au Pr. Stanislas Ouaro président de l’Université Ouaga II. « J’ai été choisi par les collègues comme président du REESAO pour un mandat de 3 ans. J’avais été vice-président avec le président sortant » a-t-il expliqué. Le nouveau président entend, durant son mandat, poursuivre les missions déjà engagées par les commissions du REESAO. Il travaillera dans un bureau composé d’un vice-président, d’un secrétaire général et secrétaire général adjoint, d’un trésorier, d’un commissaire au compte et d’un président d’honneur choisi parmi les anciens présidents du REESAO qui se sont succédé à la tête de la structure.

Chaque année, il y a une rencontre ordinaire des membres du réseau et des rencontres extraordinaires chaque fois que le besoin se fait sentir. La prochaine conférence se fera entre février et mai 2017 sous le thème : « Enseignement à distance dans l’espace REESAO, enjeux et perspectives ».

Wendkuni Diane Kagambèga (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Reprise du travail des greffiers : « Les négociations connaissent des avancées », selon le syndicat
Mouvement d’humeur des transporteurs des poids lourds : La police nationale les invite « à reprendre convenablement le service dans le respect des textes en vigueur »
Suspension de la rencontre gouvernement-syndicats : La réaction du gouvernement
Défenseurs des droits humains : « On demande seulement l’application des textes », plaide Florance Ouattara
Education : La CNSE lève son mot d’ordre
Fonction publique : Les contrôleurs et inspecteurs du travail accusent le ministre de les mépriser
Région du Centre-Est : La Maison de l’entreprise ouvre deux centres de facilitation des actes de construire
Sécurité routière : Le port du casque, un geste qui sauve
Ouagadougou : Un projet pour améliorer la mobilité urbaine
Postes de péage : La grève des agents suspendue
Dialogue social : Gouvernement et syndicats se séparent en queue de poisson
Blocage des sorties de Ouagadougou par les poids lourds : La mairie s’explique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés