Fondation Bank of Africa : Un CEG de plus de 150 millions pour le village de Kosso

mardi 26 avril 2016 à 00h23min

C’est un ouf de soulagement pour les populations de Kosso à une cinquantaine de km de Dédougou, dans la commune de Ouarkoye. Elles disposent désormais d’un complexe scolaire intégré, construit par la fondation Bank of Africa. Le joyau, d’un coût de plus de 150 millions a été officiellement inauguré ce samedi 23 avril 2016 par le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Tout en faisant des affaires, la banque contribue à repousser les frontières de l’ignorance avec ce Collège d’enseignement général (CEG).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fondation Bank of Africa : Un CEG de plus de 150 millions pour le village de Kosso

Un bloc administratif, deux blocs pédagogiques, une cantine scolaire, une aire de restauration, trois logements pour les enseignants avec les annexes, deux forages avec pompe manuelle. C’est la nouvelle réalisation de la fondation Bank Of Africa dans le village de Kosso dans la commune de Ouarkoye, province du Mouhoun. L’infrastructure est électrifiée à l’énergie solaire, et le total des investissements estimé à 152 805 416 FCFA.

« Avant l’ouverture du CEG du village, les élèves parcouraient de 10 à 20 km par jour pour aller dans d’autres villages (…) par manque de moyens de déplacement ou de possibilité de logement, beaucoup d’élèves ont été obligés d’abandonner les études », se rappelle avec amertume Parfait Tamini, le président du conseil villageois de développement (CVD). Au nom du village, il s’est naturellement réjoui de l’ouverture du CEG de Kosso depuis l’année scolaire 2014-2015 qui a été un grand soulagement aussi bien pour les parents, les élèves de Kasso, que pour les villages environnants.

Par cette réalisation, la BOA, entreprise commerciale qui a pour vocation de faire du profit, des bénéfices, s’inscrit dans le social à travers sa fondation, bras social du groupe selon le mot du directeur général de la banque, Sébastien Toni. « Nous sommes une entreprise citoyenne (…) qui fait des réalisations dans les domaines de l’éducation, de la santé ; ces domaines qui impactent la vie des populations en terme de bien-être et qui participent au développement du capital humain ». Un devoir pour l’entreprise qui doit être aux côtés du gouvernement, selon le premier responsable de la banque.

Les populations en redemandent, la BOA promet

« Vous avez transformé nos rêves en réalité », a dit Parfait Tamini, le président du CVD. Notant que le collège est déjà victime de son succès, accueillant des centaines d’élèves des villages environnants. Il a saisi l’occasion pour demander au président de la Fondation Bank of Africa, Lassina Diawara, d’étendre les capacités d’accueil du CEG.
La fondation a ainsi promis de compléter ses réalisations par la construction d’un bloc de quatre salles de classes et d’un bloc latrines, d’ici à l’année prochaine.

Aussi, à la demande des populations de bénéficier de l’accompagnement du gouvernement à travers l’affectation d’enseignants permanents, le premier responsable du ministère a rassuré. Jean Martin Coulibaly, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a affirmé que son département jouera sa partition, avec les moyens supplémentaires nécessaires afin que les élèves puissent bénéficier d’un enseignement et d’une éducation de qualité.

En retour, le ministre a lancé un appel à la population de Kosso afin qu’elle s’approprie pleinement le CEG, le meilleur moyen selon lui, de témoigner toute la gratitude à la fondation. « C’est plutôt maintenant que vous devez vous impliquer dans la gestion du CEG, dans l’accompagnement des enseignants afin qu’ils puissent offrir une éducation de qualité à nos enfants. La réussite des enfants n’est pas la seule responsabilité des enseignants », a lancé Jean-Martin Coulibaly à la population, arguant au passage que l’infrastructure dont elle dispose n’est qu’un moyen.

Au nom du gouvernement du Burkina Faso, il a témoigné la reconnaissance à la BOA à travers sa fondation, pour sa démarche citoyenne qui contribue à l’édification d’une nation prospère. Aux élèves et aux enseignants, le ministre, natif de la localité a invité à faire du nouveau CEG un exemple pour tout le Burkina par d’excellents résultats.

Quelques réalisations de la fondation Bank Of Africa

Les activités de la fondation BOA au Burkina datent de 2008 et sont essentiellement axées sur les domaines de l’éducation et de la santé. Un choix stratégique qui repose sur un concept, le ‘’Centre de Vie’’ qui structure la politique de la Fondation. Le ‘’Centre de Vie’’ regroupe sur un même lieu, différentes infrastructures pour les populations. Ainsi, il y a des centres de vie type santé qui intègrent CSPS, logements, annexes ; ou type école avec des salles de classes, logements, salle de soins, annexes.

Au plan de la santé, le Centre médical Saint Camille, le Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou ont bénéficié des actions de la fondation. Sarfalaye de Séguéré a été doté d’un CSPS et bientôt, ce sera Saraba dans la province du Kénédougou.

Dans le volet Education, la fondation Bank Of Africa soutient chaque année l’émission Tableau Honneur, octroie des bourses d’études. Une école primaire a été construite en 2012 dans le village de Diapaga.

Des actions qui confirment la force du groupe Bank of Africa, et qui marquent sa proximité avec les populations sur les chantiers de la quête du bien-être.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés